Enceinte de deux mois elle me quitte, relation courte

Réalisée par vectra007 · 17 févr. 2016 Psychothérapie

Bonjour à tous.

1 ère fois que j'ecris ici.

J'ai rencontré une fille il y a 6 mois.

On se plait mais on est pas dans le coup de foudre destructeur ni rien.

2 mois apres elle panique et veut me quitter :

Elle a peur de perdre son independance.

elle a peur de perdre sa liberté.

me faire une place dans sa vie etc...


je me dis bon elle a besoin de confiance et d'être rassurée. Alors je ne l'abandonne pas et on continue malgrès ses peurs et ses craintes.

On passe de bons moments. On part en vacances. On se decouvre un peu plus.

Comme dans toute decouverte, on est pas d'accord sur tout... donc on parle mais pas de disputes réelles mais des échanges de point de vue etc ....


Tout va bien elle chante quand elle me voit, elle me saute au cou dès que je rentre.etc...


je precise que ces precedentes relations ont ete atypique.

elle solo amoureuse d un mec marié qu elle a vu pendant 7 ans.

elle voulait un bebe de lui mais lui voulait pas.

lorsqu il a accepter de faire cet enfant meme sans quitter sa femme elle a refusée car elle s est dit que c etait n importe quoi et elle l a quitte.


donc elle a eu l habitude d une relation amoureuse bizarre ou elle etait solo et tres independante.

elle ajamais vecu avec un homme .

elle avait par exemple jamais fait a manger a un homme, ou que l homme reste dormir toute la nuit etc le week end etc...


elle a decouvet tout ca avec moi et elle me disait que ca lui plaisait meme si elle pensait pas au depart. Qu elle tombe amoureuse etc.. que je suis genial...etc...

Qu elle a de la chance que je sois aussi comprehensif et tendre etc ...


puis ses amis a elle me disent qu ils l ont jamais vu comme ca qu elle me kiffe trop c est fou.

puis l annonce du bebe.

je suis un peu flippé mais on en avait parlé et on etait ok d en avoir un un jour alors on a rien fait pour mais rien contre non plus.

elle est independante.

La tete sur les epaules. Gere biEn son budget. Sportive .


je me sent pret. Je suis heureux. On en parle rt on est ok. C est venu plus vite que ce qu on pensait mas on est ok.

Je me sent trop heureux et bien a l idee de fonder une vrai famille. De construire notre couple, de vivre une grossesse. De parler a son ventre, de faire attention a elle etc...



puis direct ell s enflamme . (On vit pas ensemble mais je vais souvent chez elle)

faut qu on habite ensemble . Qu on achete une maison etc... on le dit a nos parents.

a nos amis.

on visite on cherche des logements etc...


puis son arret de travail(elle travaille creche).

La je rentre je la trouve eteinte. En mode off. Je me dis c est les hormones.

je cherche a parler sans succes.

unE semaine passe puis deUx


La deuxieme semaine je me dit elle veut un peu de distance alors je viens la voir mais je rentre chez moi le soir .

puis j finis par etre plus sec et lui dire que c est quand meme pas normal. Qu elle me rejete et me leprise meme par moment j ai l impression.


elle part une semaine se changer les idees a paris chez sa tante.

ellle me dit ne plus savoir ou elle en est.

perdu dans un desert sans reperes...

elle doute elle a peur et comme elle bosse plus elle y pense tout le temps.



Puis elle rentre et me quitte direct en me disant qu'elle ne m'aime plus ...


Peur de l'engagement transformée en je t'aime plus pour fuir ?


Envie d'un enfant solo et j'ai été le pigeon manipulé ?


Elle ne m'aime plus réellement ?


Je ne comprend pas le "viens on achète une maison, faire part, etc." à fond, et du jour au lendemain, peurs, doutes, craintes, et rejet puis rupture.


Le tout sans details, ni dialogue ...

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 17 FÉVR. 2016

Bonjour Vectra,

Pour moi en me basant sur votre récit, il s'est passé quelque chose après son arrêt de travail. Si elle avait souhaité faire un bébé toute seule dont vous n'auriez été que le géniteur, dès qu'elle aurait su pour sa grossesse, elle aurait mis fin à votre relation. Ce n'est pas ce qui s'est passé. Effectivement, il pourrait s'agir pour elle d'une prise de conscience et d'une réflexion, ou autre chose difficile à dire sans en parler avec elle
Pour vous aujourd'hui, se pose la question de votre place de père en dehors de toute réflexion concernant votre couple. Vous êtes le père géniteur de cet enfant. Quelle place voulez-vous jouer dans sa vie ? De son coté votre amie y a t-elle réfléchit ? En avez vous discutez tout les deux ?

bon courage
véronique

Anonyme-266438 Psy sur Beaumont-le-Roger

173 réponses

288 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

23 FÉVR. 2016

vectra007,
Je suis étonnée de tant de superlatifs pour décrire cette relation. J'ai vraiment le sentiment qu'il y a chez vous une forme de renoncement à vous épanouir dans une relation amoureuse. Je pense d'emblée que six mois pour choisir de construire une vie de famille c'est très court. Je crois percevoir chez vous un fort désir de réussir cette histoire mais comme un challenge. Pensez a votre bonheur et à vos sentiments. Allez consulter une psychologue clinicienne pour y voir plus clair . Bon courage.

doaré kerveillant corinne Psy sur Plonéis

14 réponses

14 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 FÉVR. 2016

Bonjour,
Je suis tout à fait disponible pour répondre à votre projet de demande de prise en charge psychologique pour vous aider et accompagner autour de vos questionnements. Je vous propose mes coordonnées pour programmer d' une rencontre si besoin. J'aime tiens dès permanences en cabinet libéral le vendredi.
Balafre Élodie
Psychologue clinicienne

BALAFRE Elodie Psy sur Saint-Denis (La Réunion)

3 réponses

2 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

17 FÉVR. 2016

Visiblement, on est en plein brouillard. ! Entre son besoin d'indépendance, le souhait de maternité compte tenu des années qui passent, se pose maintenant la question de la place du père, si ce n'est, d'un géniteur. Si c'est le seul lien qui reste, il faudra pourtant aborder cela un jour ou l'autre.
Sa famille, son entourage, peuvent ils l'amener à se questionner à ce sujet ?
C'est une voie d'approche à envisager.
Cordialement

Maurice Gaillard Psy sur Vincennes

2278 réponses

6797 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Psychothérapie

Voir plus de psy spécialisés en Psychothérapie

Autres questions sur Psychothérapie

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13450 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16300

psychologues

questions 13450

questions

réponses 137050

réponses