Quittée alors que je suis enceinte

Réalisée par Cynthia3 · 15 déc. 2021 Aide psychologique

Bonjour,
Je suis actuellement enceinte avec un accouchement prévu en février. Je vis une période extrêmement compliquée de par la brutalité et l'inattendu de la tournure des événements. Mon compagnon et moi-même étions en couple depuis plusieurs années et nous avions pour projet d'enfin nous installer ensemble. Nous avons chacun un enfant de notre côté, du même âge. Notre relation était absolument idyllique, un vrai bonheur. Nous étions follement amoureux et avions beaucoup de projets. Celui d'avoir un enfant à nous n'en faisait néanmoins pas partie, bien que je n'étais pas complètement fermée sur le sujet. Lui ne voulait pas d'autre enfants.
Or je suis tombée enceinte sous stérilet. Après le choc de la nouvelle nous nous sommes mis d'accord sur un avortement. Mais je n'ai pu m'y résoudre. Après un mois d'intenses et douloureuses reflexions, pendant lequel nous nous sommes déchirés et disputés pour la première fois de notre relation, j'ai "décidé" de garder l'enfant. Du moins, j'ai fait part de mon impossibilité à avorter.
À la suite de ma décision, lui a décidé qu'il ne souhaitait pas rester. Qu'il n'en voulait pas, qu'il le detesterait, que je devrais assumer seule.
Depuis nous avons coupé les ponts, malgré de nombreuses tentatives pour trouver un terrain d'entente. On s'aime mais on est pas d'accord.
C'est le silence de mort depuis plusieurs mois et j'en souffre. Je suis à la fois extrêmement en colère face à un homme qui dit m'aimer mais qui m'abandonne alors que je porte notre enfant. Je suis triste, sous le choc, je doute, je me sens coupable... Et il me manque. J'ai envie de lui envoyer un message, d'avoir une manifestation de sa part, et pourtant je sais que ça me ferait plus de mal qu'autre chose car sa position ne change pas et son discours m'est finalement toxique. Mais je l'aime encore...
C'est une ambivalence absolument insupportable.
Quelle position adopter ? Dois-je m'accrocher et tenter de "lui faire entendre raison"? Ou dois-je l'oublier complètement et ainsi respecter son choix de disparaître ?
Je sais qu'il souffre également beaucoup de la situation mais c'est un homme extrêmement têtu et rigide qui change difficilement d'avis...
En attendant, je suis seule et j'en souffre...
Merci pour votre aide.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 16 DÉC. 2021

Bonjour Cynthia,
Votre souffrance est bien compréhensible car elle vous met fasse à une facette de votre partenaire que vous ne soupçonniez pas. Cette réaction peut réactiver en vous la blessure de l'abandon.
je ne crois pas que vous accrocher, supplier soit la meilleure solution. Accepter (cela ne veut pas dire se réjouir mais prendre acte) est plus sage. Vous n'avez pas ce pouvoir de forcer une personne, quelle qu'elle soit, à assumer un enfant qu'il n'a pas voulu (même si juridiquement, des actions sont possibles ).
le mieux est donc de laisser cet homme que vous aimez face à ses responsabilités et il a peut-être besoin de temps pour cela. Si votre insistance risque de le bloquer davantage, votre silence et distanciation devrait lui permettre de réfléchir. S'il vous aime vraiment, il se fera à cette situation, surtout lorsque l'enfant naîtra. Déjà père, il sait ce que signifie ce lien.
En attendant, vous pourriez vous faire aider pour mieux appréhender cette épreuve de la vie.
Si vous souhaitiez en savoir plus sur mon approche et mes techniques, n’hésitez pas à me demander un premier échange, gratuit et sans engagement.
Je consulte en présentiel ou par visioconférence.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l’enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques

Véronique Blanche Psy sur Quessoy

6558 réponses

4486 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 DÉC. 2021

Bonjour ,

Quels moments difficiles que vous passez, et, étant mère, je crois que c'est peu de le dire.
Je trouve intéressant, dans votre message que après une mûre réflexion, vous avez choisi de garder cet enfant.
J'aurais aimé connaître vos motivations, en même temps, elles vous appartiennent et cette décision n'a pas été prise à la légère mais en toute connaissance et aussi , j'imagine, car cet enfant est le fruit de ce bonheur.
La réaction de rejet très brutale, du père est très choquante. Vous dîtes que cet homme est rigide, et change difficilement d'avis.
Cela fait plusieurs mois qu'il vous laisse sans nouvelles, ou presque vous sachant dans la peine.
Cette réaction interroge beaucoup. Après l'idylle, serait-ce une facette de cet homme que vous découvrez, du fait de cette grossesse non prévue, que rien, pas même un enfant ne devrait se mettre entre vous et lui ?
C'est vous qui souffrez, pas lui. Je vois sa réaction comme une rage. Quelque chose qu'il ne supporte pas, que vous lui auriez fait, alors que vous, vous portez son enfant aussi, qu'il le veuille ou non. Ce qui est inquiétant c'est le fait qu'il reste figé dans sa réaction, son rejet et sa colère.
Parlez à votre enfant, de son père, de vos ressentis, expliquez-lui, vos choix, votre attachement à ce bébé, vos incompréhensions, vos espoirs, et à quel point vous le désirez et l'aimez dèjà.
Il vous faudra beaucoup de courage, et j'espère que vous avez du soutien.

Je reste à votre disposition, si vous voulez en parler.


Cet enfant pourtant vous le voulez et il va naître . Comment donner sens à cette naissance, à cet enfant qui va venir au monde ?

Christiane Moyaux Ledour Psy sur Carqueiranne

475 réponses

345 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

24 DÉC. 2021

Bonjour vous décrivez une situation dans laquelle votre conjoint doit subir votre décision de garder cet enfant non désiré il avait d'autres projets de vie. Vous avez pris une décision qu'il faut maintenant accepter de porter et assumer seule. Ne lui mettez pas la pression vous verrez avec le temps si il arrive à accepter de tout recommencer avec vous et votre bébé. Bon courage et votre décision est forcément la bonne pour vous et votre bébé qui doit ressentir votre amour.

Sandrine Nede Psy sur Bordeaux

415 réponses

208 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 DÉC. 2021

Bonjour Cynthia,

Votre position est délicate puisque l’un comme l’autre dès le départ vous ne souhaitiez pas d’enfant.
Un accident est arrivé, vous avez assumé votre souhait de garder cet enfant, lui de son côté est resté sur sa position de ne pas en vouloir.
Chacun a fait ses choix, il vous faut aujourd’hui les assumer pour réussir à avancer et voir un avenir pour vous et votre enfant. Il est certainement préférable, comme l’a dit votre ex, qu’il s’en tienne éloigné si c’est pour le dénigrer.

Je reste à votre disposition et à votre écoute,

Christophe
Thérapeute de couple - Sexothérapeute
Rendez-vous en ligne uniquement pour plus d’intimité par téléphone, visioconférence ou mail à votre convenance.

Christophe Nieaux Psy sur Melun

3450 réponses

3453 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 DÉC. 2021

Bonjour Cinthia,

Votre situation est très délicate . S'aimer ne veux pas dire être d'accord et la venus d'un enfant est une grande responsabilité.
Vous pouvez être prête à l'assumer mais pas lui.

Pour pouvoir vous comprendre mutuellement et trouver des solutions acceptables pour vous trois, pourquoi ne pas rencontrer un professionnel?
Quelques séances pourraient vous aider à vous parler sans être obligé de remettre en question vos choix mais pour trouver un terrain d'entente qui vous permette d'avancer sans rancœur.

C'est important pour l'enfant qui va naître.
Courage.

Sandrine filleul



Sandrine Filleul Psy sur Evry

653 réponses

316 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 DÉC. 2021

Bonjour Cynthia,

Merci pour votre message.
Connaissez vous les fleurs de Bach ? Ce sont des élixirs qui se prennent sous forme de gouttes, pour équilibrer les émotions négatives. Sans aucun risque d'accoutumance ni contre indication, elles sont particulièrement recommandées aux femmes enceintes. La grossesse est une période où l'on vit les émotions avec intensité, surtout dans une situation difficile comme la vôtre. Chaque fleur correspond à une émotion précise ou un trait de caractère. Le principe est de retrouver l'harmonie en luttant contre le négatif.
Vous décrivez avec tellement de justesse ce que vous ressentez que les fleurs indiquées pour soulager vos émotions apparaissent clairement. Si vous le souhaitez, je peux vous préparer dans un flacon un mélange personnalisé contenant les fleurs de votre choix et vous l'envoyer par la poste. C'est ainsi que je fais pour les personnes qui me consultent à distance. Pour précision j'utilise des fleurs sans alcool.
Dans ce flacon, nous pourrions mettre :
- une fleur pour adoucir le sentiment de colère, d'incompréhension et vous guider vers la réconciliation
- une fleur de consolation pour atténuer l'impact du choc et la tristesse qui en découle.
- une fleur pour lutter contre le doute
- une fleur pour favoriser l'indulgence dans les moments où vous vous sentez coupable.
- une fleur pour y voir plus clair et savoir ce qui est juste pour vous quand vous êtes en proie à l'ambivalence.
- une fleur pour vous sentir moins seule
- une fleur pour faciliter votre choix ou vos prises de décision.

Je reste à votre écoute.

Prêle Loiseau
Florithérapeute
Professionnelle Tipi certifiée

Prêle Loiseau Psy sur Pau

174 réponses

86 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 DÉC. 2021

Bonjour Cynthia,
Merci pour votre confiance.
Vous vivez une période très difficile, dès lors que vous avez dû faire un choix très difficile également.
Cette situation est bien complexe: si vous aviez avorté, peut être en auriez vous voulu à cet homme, ce qui aurait, de toutes façons, très probablement fait vaciller votre couple; par ailleurs, cela aurait peut être signifié pour vous vivre avec « un petit fantôme” toute votre vie.
En effet, selon les femmes, l avortement peut avoir un impact psychologique parfois très violent.
Je vous suggère un accompagnement psychothérapique orienté vers l acceptation de votre choix de garder votre enfant, ainsi que du respect du choix de votre ancien compagnon de vous quitter.
Sa décision, aussi douloureuse soit elle, est très certainement induite par son vécu et n appartient donc qu à lui seul; vous n êtes donc en rien fautive.
Avec toute ma solidarité féminine,
Béatrice Lemarchand
Psycho-somatothérapeute

Béatrice Lemarchand Psy sur La Turbie

45 réponses

67 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 DÉC. 2021

Bonjour Cynthia,
Vous vous retrouvez effectivement dans une situation douloureuse et difficile à appréhender. Vous avez fait le choix de garder votre enfant car il vous a été impossible d'avorter et cela a entraîné la séparation avec votre compagnon. Mais vous n'avez rien fait de mal. Vous avez pris une décision en fonction de ce qui était possible pour vous. Votre compagnon ne l'accepte pas et a choisi de fuir la situation. Il porte certainement des peurs qui lui appartiennent et que vous ne pouvez pas régler à sa place. Peut-être que le fait de prendre de la distance lui permettra de le faire un jour. En revanche, vous pourriez trouver du soutien auprès d'un thérapeute afin vous apaiser et de retrouver une clarté d'esprit pour pouvoir faire des choix pour votre avenir avec votre enfant.
Je suis à votre disposition pour en parler.
Chantal JEAN
Thérapeute en Relation d'Aide
Séances en face à face  à Paris 5e ou en visioconférence sur Skype ou Messenger

Chantal Jean Psy sur Paris

515 réponses

277 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 DÉC. 2021

Bonjour Cynthia3

Je reconnais et je comprend votre souffrance...

Cet ambivalence que vous vivez, ce tiraillement à devoir choisir entre votre compagnon et votre enfant est vraiment une situation délicate...

Et en même temps je comprend aussi votre décision... C'est votre corps, vous êtes déjà en relation avec cet être en devenir... Ce ne doit effectivement pas être facile d'avorter...

"Je suis triste, sous le choc, je doute, je me sens coupable."

"j'ai "décidé" de garder l'enfant. Du moins, j'ai fait part de mon impossibilité à avorter."

Pourquoi vous sentir coupable ? Pourquoi ce doute ? Pourquoi mettre le mot "décidé" entre guillemet c'est interessant... J'ai l'impression qu'il s'agit plus pour vous d'une impossibilité d'avorter qui serait trop dur que d'une décision franche et personnel ?

Souhaitez vous vraiment garder l'enfant dans ces conditions ? Sans père et avec votre chagrin.. Est-ce que c'est la bonne décision ?

Et en même temps je comprend votre colère envers votre compagnon... "S'il m'aimait vraiment il me soutiendrait ..." Et peut être aussi qu'il n'est pas prêt ou plus à avoir d'enfant... Qu'il voulait simplement profiter de vous... Et qu'il n'a pas besoin et ne veut plus d'enfant maintenant ... Sa décision se comprend aussi... J'arrive toujours à comprendre la situation de chacun car chaque décision à ses raison légitimes... Chacun à des besoins, des valeurs importantes et des souffrances, des blessures qui influencent nos décisions...

En tout cas je suis vraiment de tout cœur avec vous... Et la décision que vous prenez est la bonne car vous l'avez fait en âme et conscience. Un décision est toujours bonne si on pense que c'est le mieux pour nous. Et il y a aussi ce qu'on est prêt à faire ou pas sur le moment...

Bon courage à vous.

A votre écoute si besoin. Une thérapie vous serez bénéfique afin de supporter cette épreuve difficile pour vous. Ne serait-ce que d'être écouté avec bienveillance et libérer vos émotions.

Mathieu PERE-ESCAMPS (Psychopraticien et Coach).
Spécialisé en Analyse, Thérapies Brèves et PNL.

Mathieu PÉRÉ-ESCAMPS Psy sur Eysines

523 réponses

566 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 DÉC. 2021

Bonjour Cynthia,
Merci de votre confiance
Malgré la douleur qui vous assaille, et l'ambivalence insupportable dans laquelle vous êtes, VOUS VOUS ÊTES ECOUTEE et avez décidé de mettre au monde cet enfant. Il vous aurait été terrible et lourd à porter et pendant longtemps, le fait de renoncer à mettre au monde votre enfant.
Vous n'avez rien de fait de "mal", et avez fait le choix que vous sentiez.
Votre "ex" conjoint ne voulait pas ce projet-là avec vous.
Bien que très douloureux pour vous, il s'est, lui aussi, respecté dans ses limites. C'est sans aucun doute, trop pour lui.
C'est beaucoup de souffrance et d'incompréhension pour vous, car vous espériez qu'il changerait d'avis.
Il vous a clairement dit qu'il le détesterait, donc il a été authentique et il a sans doute pesé ses mots avant de vous les exprimer.
C'est une qualité que d'être en accord avec soi-même, quitte à être détesté.
Ce qui est "beau" dans cette situation, c'est que vous vous êtes respectés chacun dans votre choix de vie.
C'étaient deux décisions essentielles, et elles ont engendré la séparation entre vous.
Vous avez une partie de ce que vous voulez, et c'est la partie essentielle: accueillir l'imprévu de la vie: un bébé à naître bientôt (mais aussi une rupture).
L'acceptation progressive va vous apaiser et vous allez ouvrir une nouvelle page et devenir mère à nouveau.
Prenez soin de vous, et si vous avez besoin de parler de votre peine et des ressentis qui vous habitent, nous sommes là pour vous.
Les séances en visio facilitent la vie, d'autant que vous en êtes au 7 ème mois de grossesse.
Je vous reçois dès que possible
Bien à vous
Inès AVOT

Inès Avot Psy sur Ouve-Wirquin

6331 réponses

3425 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 DÉC. 2021

Bonjour Cynthia,

Tout d'abord je vous assure de tout mon soutien.
Vous avez fait le choix d'accueillir cet enfant en vous respectant. Et c'est à vous, femme, mère qui porte l'enfant, à qui revient le choix. C'est votre corps et vous êtes déjà en connexion avec votre bébé.

Le géniteur est responsable de cet enfant. Quoiqu'il en dise. C'est lui le géniteur, il est autant responsable que vous de la contraception. Les contraceptions masculines existent, s'il ne voulait absolument pas d'enfant, il aurait dû s'en occuper. Éviter l'éjaculation, poser systématiquement un préservatif, porter un slip chauffant ou faire une vasectomie, tout est possible !
Maintenant il doit assumer.
Alors il a le droit d'être sous le choc, d'être bousculé. Il a le droit aussi de refuser de s'occuper de l'enfant, mais il a l'obligation de contribuer aux charges financières.

Le mieux serait qu'il accepte une médiation avec vous, déjà pour que l'un et l'autre puissiez exprimer vos émotions dans la rupture de votre relation. Puis comment vous pouvez trouver un terrain d'entente pour accueillir le plus sereinement possible l'enfant à venir.

S'il refuse, je vous invite à prendre contact avec des associations de défense des droits des femmes ou d'un-e avocat-e.

Je reste à votre écoute.
Claire Thomas,
Psychosomatothérapeute

Claire Thomas Psy sur La Chapelle-Caro

1906 réponses

2128 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 DÉC. 2021

Bonjour Cynthia,

Je vous remercie de vous être confiée ici et je vous félicite pour cet heureux événement qui vous attend.

Je comprends votre souffrance et l’incompréhension de votre conjoint vis à vis de vos choix. Vous avez fait cela en votre âme et conscience tout en gardant l’infime espoir que cela ne détruirait pas votre couple.

Vous avez fait le choix du coeur, vous aimez déjà ce petit être qui grandit en vous. Laissez donc du temps à votre conjoint, peut être qu’une fois qu’il verra la merveille que vous avez créé avec votre amour, il se ravisera. Même s’il vous aime, il est têtu et campe sur ces positions, alors en attendant prenez donc bien soin de vous.

Je reste à votre écoute avec bienveillance et empathie

Excellente fin de grossesse à vous

Marjorie Lugari Télé consultation via Doctolib

Anonyme-377370 Psy sur Aix-en-Provence

5591 réponses

10851 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12950 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16200

psychologues

questions 12950

questions

réponses 135900

réponses