Est-ce-que c'est mal si j'abandonne ma famille car j'en ai vraiment marre ?

Réalisée par Jojo · 16 juin 2022 Aide psychologique

Bonjour, je m'appelle Jojo et j'ai 23 ans. J'en ai vraiment marre de ma vie car je ne peux pas être comme tous le jeunes d'aujourd'hui. Mes parents se sont séparés depuis très longtemps et c'était là que mes problèmes ont commencé. Vivre dans une famille incomplète m'a vraiment perturbée car j'avais beaucoup d'obligation. Je voulais grandir vite et aider ma mère à subvenir à nos besoins car mon père nous à complètement abandonner. Après mon BAC, j'étais obligé de chercher un travail alors que je voulais tellement aller à l'université mais quel dommage. Maintenant, je suis la seule personne à subvenir à tous les besoins de ma famille et c'est vraiment pesant pour moi car je ne peux pas profiter de ma vie de jeune fille. J'ai une mère et un petit frère en classe de seconde qui dépendent de moi. En générale, mon salaire ne nous suffi pas du tout. Parfois, j'en ai vraiment marre parce que c'est trop dure pour moi. j'ai l'impression d'être une mère et un père à la fois. Je suis encore trop jeune pour subvenir aux besoins de ma famille et ce qui me fais le plus mal c'est que je ne peux pas être comme tous les jeunes filles : avoir un petit copain, faire la fête avec mes amis, etc.
J'ai dû abandonner beaucoup de chose que j'aurais aimer faire. Je ne peux même pas avoir un petit ami car si je vais me marier, qui va prendre soin de ma mère et de mon petit frère. Je penses que je serai un fardeau pour mon copain ou mon mari. Je me sens emprisonné par ma famille (mais je les aime beaucoup)
J'ai très peur de me marier un jour car je ne veux pas que mes enfants traversent les mêmes choses que moi.
La vie est vraiment dure pour moi en ce moment et j'ai vraiment besoin d'aide.
J'ai tellement envie d'aller à l'université et réaliser mes projets. Je veux vivre ma vie à moi.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse 17 JUIN 2022

Bonjour Jojo,

Il n'est effectivement pas dans l'ordre des choses qu'une enfant soit au chevet de ses parents. Ce que vous vivez est très douloureux et il est normal que vous souffriez de ne pas pouvoir vivre votre vie de jeune fille normalement.
Il est effectivement nécessaire de vous faire aider pour voir comment améliorer votre quotidien et trouver une solution pour reprendre vos études au plus vite. je pense que vous devriez voir avec une assistante sociale ou voir avec des membres de votre famille.
En attendant et si cela peut vous aider à y voir clair vous pouvez prendre rendez vous avec moi pour une séance d'une heure entièrement gratuite.

Bon courage à vous

Michel le Baut

Michel Le Baut Psy sur Marseille

1756 réponses

7943 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

22 JUIN 2022

Bonjour Jojo,

Je suis très touché par ce que vous traversez et la première chose qui m’est venu à l’esprit est de savoir si vous déjà pu parlé de ce que vous ressentez avec votre mère ?

Vous devez subvenir seule à tous les besoins de votre famille et non seulement cela fait peser sur vous une lourde responsabilité mais en plus cela vous empêche de réaliser vos projets, aussi bien vos projets d’étudier que vos projets d’être en couple et de fonder à votre tour une famille. C’est effectivement une vie très dure d’être à la fois la grande sœur, le père et la mère de toute la famille !

L’histoire de vos parents vous a amené à occuper un rôle central, voire vital, dans votre famille et vous n’avez pas eu d’autre choix que de remplir ce rôle.

Comment peut-on rester fidèle à sa famille d’origine tout en étant aussi fidèle à soi-même ?

Nous nous posons quasiment toutes et tous ces questions au moment du passage à l’âge adulte. Ce qui est spécifique à votre situation c’est ce rôle central que vous remplissez dans votre famille et qui rend encore plus difficile de trouver une réponse à cette question.

J’ai l’impression vous lisant que vous vous sentez emprisonnée dans un choix qui se limite à 2 possibilités aussi intenables l’une que l’autre : continuer à soutenir votre mère et votre frère au prix du sacrifice de votre vie de jeune femme, ou bien, prendre votre envol mais au prix de l’abandon de personnes que vous aimez.

Il existe pourtant une autre voie mais qui est une voie difficile aussi. C’est une voie difficile car elle impose d’accepter l’idée qu’évoluer et abandonner sont 2 choses qui n’ont rien à voir !

Cette voie impose d’accepter l’idée que votre évolution personnelle va s’accompagner d’une évolution des relations dans la famille. Et ce sera la même chose quand votre petit frère quittera la maison.

Accepter cela est le prix à payer pour sortir de l’impasse dans laquelle vous êtes et explorer une autre voie, une autre voie où chacun gagnerait en autonomie.

Jean-Philippe Di Mascio
Thérapeute familial

Jean-Philippe Di Mascio Psy sur Neuilly-sur-Seine

4 réponses

3 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 JUIN 2022

Bonjour Jojo,

Vous êtes dans une situation délicate.
Comment vous remettre au centre de vos projets et ne pas couper les liens avec votre famille qui vous est chère?

Vous ne dites pas si vous pouvez parler de votre ressenti en famille?
Pourriez vous faire un point avec votre mère pour réfléchir aux différentes solutions envisageables?

il est très important de faire un bilan de votre situation et mettre sur la table toutes vos idées.
Ne prenez pas de décisions trop rapidement, parlez à vos proches.

Si vous rencontrez quelqu'un il s'accordera à votre situation comme vous vous accorderez à la sienne. Rien n'est figé.

Sandrine Filleul
Psychanayste.
Evry Courcouronnes.
RDV sur Doctolib

Sandrine Filleul Psy sur Evry

417 réponses

184 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 JUIN 2022

Bonjour JOJO,

la question à se poser est pourquoi est-ce c'est vous qui subvenez aux besoins de votre famille? l'ordre de chose fait que c'est aux parents de subvenir aux besoins de leurs enfants. Lorsque c'est le contraire, c'est que quelque choses dysfonctionne.
Parfois des situations de précarité font que le quotidien est difficile, qu'il faut jongler avec les factures et faire appel aux services sociaux, et oui c'est parfois très dur, mais pour autant ce n'est pas aux enfants de sacrifier leur présent et leur futur pour prendre en charge la famille.
Vos interrogations et votre envie de "prendre la fuite" sont légitimes. Ce poids est bien trop lourd pour vous, et il n'est pas juste que votre avenir soir sacrifié sur l'hôtel de responsabilités qui ne sont pas les vôtres.
En France il existe des aides, les minimas sociaux RSA et autres sont là pour permettre aux familles les plus précaires de faire face au quotidien.
Pour les études il en va de même, les bourses sont là pour vous aider à poursuivre vos études et vous créer un avenir. Vous dites que vos parents sont séparés depuis longtemps, comment viviez-vous au début de leur séparation? vous étiez trop jeune pour travailler, comment faisaient ils alors...
Et tout ceci n'a rien à voir avec l'amour que vous portez à votre famille. Les aimer ne veut pas dire vous sacrifier. Vous vivez un conflit de loyauté qui vous emprisonne, et votre sentiment de culpabilité mêlé à un trop grand sens des responsabilités vous fait prendre à votre charges celles qui ne sont pas les vôtres.
Vous devez absolument construire votre futur, reprendre vos étude, avoir la vie sociale d'une jeune de votre âge.
Je ne peux que vous conseiller de vous rapprocher des services sociaux, et du PAEJ (point d'accueil et d'écoute jeunes) le plus proche de chez vous. Vous y trouverez de l'écoute, du soutien et certainement des solutions.

Vos désirs sont légitimes, je vous souhaite de les réaliser.

Belle continuation.

Agnès FAVARD

Agnes Favard Psy sur Marseille

74 réponses

52 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 JUIN 2022

Bonjour,

Vous exprimez là la souffrance de tout "soutien de famille" qui est prisonnier de la relation avec sa famille et qui se sent mutilé par rapport à sa propre vie.. D'autant plus que vous êtes soutien de 2 personnes dont votre mère dont le rôle est normalement de vous protéger et non l'inverse.

Maintenant pourquoi votre mère ne travaille t'elle pas? A t'elle un souci spécifique qui vous oblige à tous ces sacrifices?
Je vous conseille de faire le point avec elle, de lui exprimer que c'est trop lourd pour vous et qu'elle doit trouver un moyen de sortir de cette situation.
Il est possible par exemple de voir une assistante sociale pour le côté soutien administratif et pôle emploi pour le travail.

Je reste à votre écoute,
Edith Entringer

Edith Entringer Psy sur Épinal

436 réponses

150 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 JUIN 2022

Oui vous les aimez beaucoup malgré la charge de responsabilité qui vous incombe.
Vous avez raison de vouloir vivre votre vie et d’éprouver ce sentiment de frustration de ne pas pouvoir vivre comme les jeunes de votre âge.
Vous vous sentez enchaînée et coincée dans une impasse.
Je pense qu’il serait bon d’aller à la mairie pour contacter les services sociaux et voir si vous n’avez pas droit à des aides.
Votre maman ne pourrait elle envisager de travailler un peu même depuis chez vous ? (Repassage, raccommodage ….ou ménage chez des particuliers )
Tant qu’à vos peurs elles sont légitimes. Quand vous rencontrerez quelqu’un elles se lèveront en partie sauf celle de prendre le risque d’être aimée et de pouvoir être abandonnée plus tard. Pour ces peurs là vous pourrez toujours consulter un psy il y a des consultations gratuites.
Enfin si vous travaillez vous avec un CPF compte Professionnel de Formation et ce compte vous donne droit à des formations payées par l’entreprise qui vous emploie et l’Etat. Regardez si une formation pourrait vous assurer une promotion ou une évolution professionnelle donc un salaire plus elevé.
Il me semble que vous êtes le nez dans le guidon et que pour la première fois vous osez dire je veux que ma situation change.
Ne dites pas que vous en avez marre dites que vous voulez trouver les moyens d’améliorer votre situation perso et pro. Les conseillers sociaux sont là pour ça et puis l’ANPE aussi peut vous donner des conseils sur la partie pro.
Pourquoi vouloir aller en fac ? Est ce vraiment la seule issue de sortie? Ou est ce simplement pour être comme tout le monde? Posez vous les bonnes questions :
Qui peut m’aider quels services de l’état français peut m’aider ? Et aider ma mère ?
Comment je peux capitaliser sur mon expérience professionnelle et gagner mieux ma vie en développant des compétences grâce aux formations continues ?
Quelles sont mes peurs ? Mes freins à al
ler de l’avant ?
Sont ils si forts si puissants que cela ?
Bonne route n’abandonnez pas et trouvez des solutions raisonnables et adaptées à votre situation.
Chacun son parcours
Bien cordialement t
Mi de Maillé

Marie Isabelle de Maillé Psy sur Paris

93 réponses

29 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 JUIN 2022

Bonjour Jojo,

Vous avez pris un rôle qui est déplacé dans votre système familial. Vous êtes devenue le parent de vos parents.
C'est à eux d'assumer leur responsabilité de parents, d'une part votre mère, pour quelles raisons ne travaille t-elle pas ? S'il y a une incapacité, dans ce cas elle pourrait demander une allocation invalidité ou adulte handicapée. Et également votre père qui vous doit assistance que vous viviez ou non avec lui.
Si aucun des deux ne peut assumer financièrement, ils ont droit à des aides, RSA ou bon d'achat auprès d'une assistante sociale.
À 23 ans il est largement temps de prendre votre envol, vous êtes dans votre droit le plus légitime de vous occuper de vous sans culpabiliser aucunement.
Pouvez-vous vous imaginer dans un an, dans 2 ans, dans 5 ans, dans 10 ans dans la même situation ?
Non ? Alors il ne sert à rien  d'attendre un instant de plus. C'est  maintenant que vous devez sortir du nid ! Envolez-vous et reprenez vos études.

Vous avez fait de votre mieux toute votre existence, maintenant il est temps de prendre soin de vous, la vie est belle ! Vous avez le droit de rencontrer des personnes qui vous correspondent et qui vous apporteront du soutien et de l'amour.

Je reste à votre écoute.
Claire Thomas, Psychosomatothérapeute

Claire Thomas Psy sur La Chapelle-Caro

1213 réponses

1015 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 JUIN 2022

Bonjour Jojo,
Votre situation n'est pas normale, un enfant n'a pas a être en charge de sa mère et de ses frères et soeurs.
Votre "révolte" est plus que légitime.
Je ne connais pas le contexte de votre maman pour pouvoir vous aider plus amplement mais une chose est certaine il est temps pour vous de vous recentrer sur vous et trouver une solution pour que chacun retrouve sa place.
Je vous conseille fortement de vous rapprocher d'une assistante sociale de votre commune pour vous aider dans tout ce qui est aide et administratif, ensuite de contacter le CMPP pour que vous puissiez avoir une prise en charge d'un soutien psychologique car vous avez besoin d'aide pour mettre des mots sur vos émotions.
Bon courage pour la suite.
Silvia

Silvia Venancio Psy sur Bois-d'Arcy

14 réponses

7 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 JUIN 2022

Bonjour Jojo,

C'est un poids énorme que vous portez sur vos épaules. Vous "jouez" en effet le rôle de mère pour la vôtre, pour votre frère alors que ça n'est pas du tout dans ce sens que cela doit se faire.
C'est tout à votre honneur que vous fassiez ses choses pour votre famille, cela dit, il serait important que vous viviez vos rêves.
Voici mes questions ;
- Comment ça serait si vous alliez à l'université ?
- Que feriez vous une fois votre diplome en main ?
- Avec ce diplome, où vous verriez vous ? Comment vivriez vous ?
Je vous invite à répondre à ces questions sur un carnet, sans toutefois les partager, mais y répondre le plus honnêtement possible, avec votre coeur.
Je peux vous conseiller de suivre une thérapie afin de "travailler" sur ces peurs, sur ce que vous voulez et surtout sur ce que vous ne voulez plus. C'est un long travail, mais qui me parait indispensable pour que votre vie soit plus douce. Vous êtes très jeune et il est important que vous viviez pour vous et non "à travers" votre famille.
Je vous souhaite de réaliser tous les projets et rêves que vous avez.
Belle continuation.

Alexandra Sion

Alexandra Sion Psy sur Aire-sur-l'Adour

17 réponses

3 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 JUIN 2022

Bonjour Jojo,
Subvenir aux besoins de votre famille comme vous le faites actuellement demande beaucoup de courage mais cela engendre également beaucoup de pressions qui sont très dures à supporter à votre âge. Vous avez raison : vous devriez pouvoir vivre votre vie de jeune fille comme vous l'entendez sans avoir à vous soucier autant de votre famille.
Avez-vous pensé à demander de l'aide au gouvernement ? Dans certains cas, votre mère et votre foyer en général, pourraient obtenir de l'aide la CAF, voir d'autres organisations de même catégorie.
Vous êtes une jeune femme forte et décidée, soyez fière de vous-même pour cela. Il pourrait être intéressant de parler de vos inquiétudes avec votre mère, ensemble vous pourriez trouver une solution qui arrangerait tout le monde.

Je reste à votre écoute,

Gwenaël THING-LEOH
Psychologue clinicienne - Psychthérapeute

Gwenael Thing-Leoh Psy sur Lyon

116 réponses

219 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

17 JUIN 2022

Re bonjour
Ma première réponse n'esr pas parue, cela va être rectifié
Bien cordialement
Inès AVOT

Inès Avot Psy sur Lille

4889 réponses

2018 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

17 JUIN 2022

Bonjour Jojo,
Comme je vous comprends ! il est tout a fait inacceptable que vous portiez la charge de votre famille. Si votre mère n'arrive pas à travailler, elle doit avoir droit à des aides financières qu'elle n'a peut-être pas demandées. Je vous conseille donc de solliciter l'aide d'une assistance sociale (renseignement au CCAS) de votre secteur ou à la Mairie pour qu'elle vous conseille et mette en œuvre ce qui vous permettra d'être déchargée de ce fardeau.
On voit que vous vous sentez investie de la mission de "sauver" votre famille, mais ce n'est pas votre rôle et plus vous en ferez, moins votre mère bougera ! Ce sont vos peurs qui vous bloquent : il y a des blessures d'enfance à guérir pour oser prendre votre indépendance sans avoir cette fausse croyance d'abandonner les vôtres. Voyez si votre mutuelle prévoit la prise en charge de séances avec un psy. Vous pourrez aussi demander à l'assistante sociale ce à quoi vous auriez droit si vous reprenez vos études; Vous êtes jeune, la vie est devant vous et il n'est pas trop tard pour prendre le chemin qui vous appelle.
Je vous souhaite le meilleur.
Je consulte en présentiel ou par visioconférence. Merci de me contacter avant de vous inscrire sur l’agenda de la plateforme.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l’enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques

Véronique Blanche Psy sur Saint-Brieuc

4846 réponses

2655 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

17 JUIN 2022

Bonjour Jojo
Votre mère n'a t'elle aucun revenu? Si elle ne peut pas travailler et avoir un salaire, alors elle peut demander des aides. Il faut qu'elle monte un dossier et fasse des demandes à la CAF et autres organismes d'état.
Il est compréhensible que vous commenciez à vivre pour vous, c'est dans l'ordre des choses.
Bien cordialement
Inès AVOT

Inès Avot Psy sur Lille

4889 réponses

2018 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

17 JUIN 2022

Bonjour Jojo,

Votre révolte est naturelle : il y a quelque chose de pas "normal" dans le fonctionnement de votre famille.

Déjà... une action en justice pourrait obliger votre père à verser une aide financière pour l'éducation de votre frère. Cela aurait dû être fait depuis longtemps par votre mère... pour vous et votre frère.

Qu'est ce que empêche votre mère de travailler ? A-t-elle une maladie grave ?

Je vous conseille de vous renseigner en mairie / auprès d'une assistante sociale sur les aides financières (et juridiques, s'il faut faire des démarches) auxquelles vous avez droit.

Par ailleurs, allez vous inscrire sur la liste d'attente du CMPP de votre lieu de résidence pour pouvoir bénéficier d'un soutien psychologique gratuit. Une thérapie vous aidera à comprendre qu'il n'y pas que la "fuite" comme solution à vos problèmes, et que vous pouvez bien envisager de faire votre vie, amoureuse comprise.

Avoir un "petit ami" qui vous aime vous aidera à sortir du carcan de votre vie actuelle, d'être soutenue et de vivre votre jeunesse.

Vous pouvez aussi envisager à terme de reprendre des études : vous pouvez d'ailleurs chercher et choisir une formation par l'apprentissage, cela vous permettra de gagner un salaire tout en préparant un diplôme.

Je vous souhaite de trouver la force de résoudre vos problèmes un à un... et d'arriver à vivre votre vie, loin de vos soucis actuels.
sp

Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

2723 réponses

7401 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

17 JUIN 2022

Bonjour Jojo.

Merci pour votre message et pour votre confiance. Votre mère semble visiblement quelque peu carencée et pour autant ce n'est pas de votre responsabilité de la prendre en charge. C'est une adulte. Et lorsqu'on est adulte, soit on étudie ou on se forme, soit on travaille. Si on ne fait ni l'un ni l'autre, c'est qu'on est malade, mais si on est malade, alors on se soigne pour pouvoir à nouveau assumer ses responsabilités d'adulte.

De la même manière, votre frère n'est pas votre fils et c'est bien à votre mère qu'en revient la responsabilité.

Vous avez un grand besoin d'apprendre à vous affirmer, à dire ce qui est important pour vous et à vous positionner dans la relation en vous déculpabilisant. Vous ne pouvez pas tout et ce que vous êtes en train de mettre en place pour préserver votre famille relève du sacrifice. Ça n'est ni juste ni normal et je vous invite à réfléchir à d'autres solutions.

Il me semble urgent et nécessaire que votre mère envisage de se reprendre en charge, quitte à se faire soutenir ou assister si elle en a besoin, que ce soit par un soutien psychologique ou par un soutien social. Et de votre côté, il me semble également urgent et important que vous puissiez vivre la vie que vous voulez et mener vos études si tel est votre souhait.

Ne restez pas seule avec tout ceci. Je reste à votre écoute si vous le souhaitez.

Très belle journée et courage à vous.

Boris Amiot

Boris Amiot Psy sur Serris

867 réponses

765 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

17 JUIN 2022

Bonjour Jojo,
Vous êtes parfaitement dans votre droit d'aller étudier, vivre votre fille de jeune fille et votre jeunesse. Vous avez pris le rôle du chef de famille pourvoyant aux besoins matériels des siens. C'est très généreux, mais oui, il est temps de penser à vous. Ce n'est pas mal si vous mettez en place ce qu'il faut pour vivre vos rêves, au contraire. Cela vous permettra d'aimer d'avantage votre famille.
Avec vous.
Pascale

Pascale Haddad Psy sur Rougon

209 réponses

129 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

17 JUIN 2022

Bonjour Jojo,

N’est il pas possible que votre mère trouve un emploi? C’est elle qui doit subvenir à vos besoins et non l’inverse. Vous êtes adorable d’avoir ainsi sacrifié tant d’années, mais désormais vous êtes à bout.

Renseignez vous sur les possibilités d’être étudiante à l’université tout en ayant un emploi, il est possible d’allier les deux, mais bien évidemment sans avoir une famille à nourrir.

Rapprochez vous également des services sociaux pour obtenir les aides qu’il faut pour votre mère et votre frère.

Bon courage à vous
Cordialement
Marjorie Lugari psychanalyste

Marjorie Lugari Psy sur Saint-Maximin-la-Sainte-Baume

4660 réponses

8028 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

17 JUIN 2022

Bonjour

Vous êtes bien courageuse d'agir ainsi et cette maturité précoce est le signe que certaines blessures ont été activées plus tôt dans votre histoire.
Toutefois, je me questionne sur la responsabilité que vous portez. En effet, comment expliquez vous que votre mère ne puisse pas se mobiliser pour travailler et assurer cette responsabilité?
En cas de difficultés de santé, il existe des aides pour pallier au handicap.
Quoiqu'il en soit, je vous invite à vous adresser à la Maison Départementale de la Solidarité et de l'Insertion pour étudier les possibilités de soutien afin que vous puissiez être allégée de ces charges et envisager vos projets plus sereinement.

J'attire votre attention sur la fragilité de cette situation qui génère une certaine frustration pour vous. Vos besoins étant insatisfaits, votre état psychologique pourrait en être impacté.
Prenez soin de vous


Je reste à votre écoute si besoin.

Bien à vous

Virginie AUGIAS
Thérapeute et coach en développement personnel et professionnel
Consultations en ligne ou à mon cabinet

Virginie Augias Psy sur Cadaujac

1062 réponses

2444 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

17 JUIN 2022

Bonjour à vous,

Vous pouvez aller à l'université qu'est ce qui vous fait croire le contraire ?
Je n'arrive pas à comprendre comment se fait-il que vous devez travailler pour faire vivre votre mère et votre petit frère ?
Nous vivons en France, il y a de nombreuse aides pour votre famille (à moins que je ne me trompe) . Faites des démarches auprès d'une assistante sociale, essayez de mettre votre intelligence dans l'administration, ainsi que dans les affaires financières de votre famille. Lorsqu'il y a un problème, mieux est de la prendre à la base, et d'arrêter de subir. Surtout lorsque c'est possible.
Je vous envoie de la force afin de trouver l'énergie nécessaire pour résoudre les problématiques de base. Il est anormale d'être en France dans votre situation.
Je reste à votre écoute. Cordialement. Christine LORIJON.

Christine Lorijon Psy sur Haute-Goulaine

1169 réponses

346 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 15950 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 13550

psychologues

questions 15950

questions

réponses 98750

réponses