Être sous emprise thérapeutique

Réalisée par Halo · 28 janv. 2022 Aide psychologique

Bonjour,

J’ai commencé à suivre une thérapie il y a un an pour des problèmes de TOC. La thérapeute a cherché à me connaître et je me suis ouverte et j’ai raconté mon histoire. Elle estime que mes problèmes de TOC, viennent de mon passé quelques peu chaotique. Elle m’a parlé d’une probable agression sexuelle, ce qui m’a énormément perturbé, ce qui a mis des doutes sur tous mes proches. Il s’avère qu’après bon nombre de recherches et de séances d’hypnose, rien n’en est ressorti. Elle me dit également que les personnes que j’aime le plus au monde, à savoir ma mère, mon compagnon, etc. Sont des personnes nocives, tristes, et sans ambition et que « je vaux mieux que ça, que je ne peux pas rayonner avec des personnes comme cela ». Elle remet également mon amour pour eux en question en appelant cela de la dépendance affective. Certes, la vie donne son lot d’épreuve, mais s’il y a bien une chose dont je n’avais jamais douté auparavant, c’est l’amour que l’on se porte mutuellement.
J’ai une maladie chronique et pour elle, cela est la faute de ma mère. Elle ne veut pas qu’on rentre dans la culpabilité et dans le jugement de l’autre, pourtant à l’écouter, je serai mieux sans ces personnes. Elle me complimente et fait des éloges sur moi. Ce qui m’a redonné un peu confiance en moi, ce qui m’a permis au tout début de mes consultations de changer de travail. Mais aujourd’hui, si je l’écoute je devrais encore demander plus, refuser certaines choses et encore quitter mon travail. Résultat après 1 ans de thérapie, les tocs sont toujours là et je doute de mon couple (6 ans en couple sans ombre pourtant), je doute de mon bien-être au sein du domicile familiale, je doute de ma situation professionnelle et à force de trop penser j’ai de plus en plus d’idées noires. J’ai comme l’impression de boire ses paroles, car elle tourne toujours ses phrases pour faire en sorte de « conseiller » et que la décision m’appartient, mais dans ma tête ça ne fait qu’un tour et j’envisage de tout plaquer dès qu’elle m’en fait la suggestion. Résultat aussi, je ne dors plus, j’analyse la moindre de mes pensées et j’ai l’impression d’avoir développé une double personnalité, un coup ça va très bien, un coup je suis malheureuse à vouloir mourir. Lorsque je souhaite arrêter la thérapie, elle me dit que « c’est dommage, car on touchait du doigt le problème », elle me dit qu’avec d’autres patients ça vient de se débloquer et qu’ils ont une vie super maintenant. Ça me fait culpabiliser et sentir encore plus nulle. Je me sens comme une petite fille qui se fait disputer lorsque je dis telle ou telle chose, ou que je n’utilise pas les bons mots. Pourtant, j’ai cette impression que l’on doit être libre de s’exprimer lorsque l’on suit une thérapie. Et aussi, c’est elle qui prend le contrôle de la séance, c’est à dire qu’à plusieurs reprise elle me demande de choisir une intention, mais le sujet divague, on parle de tout de rien, de ma maladie, d’éventuelles problèmes de santé qu’elle pense que j’ai, de rééquilibrage alimentaire. À la fin, j’ai payé une centaine d’euros, pour ne pas avoir parlé de ce qui me tenait à cœur. Elle me fait peur sur ma santé physique également en me disant qu’en plus de ma maladie je ne suis probablement pas en bonne santé à cause d’un malaise… elle me conseille de ne plus voir de médecins qui sont selon elle « ignorants ». Alors que mes analyses sanguines et les examens sont bons. Je pense plutôt que cela était dû à un trop-plein de stress, d’angoisse, etc. De plus, les séances sont très chères, mais elle dit qu’il ne faut pas compter lorsque c’est pour l’accomplissement de soi. J’ai peur de lui dire d’arrêter les séances, elle a des « guides » et des « connexions » avec des choses que le commun des mortels ne voit pas. J’ai peur d’arrêter et que cela me retombe dessus. En fait, selon elle, elle fait tout cela avec bienveillance, mais je suis encore plus mal et je n’ose pas arrêter. Je n’ose pas arrêter de peur aussi de rester avec ces pensées qui gâchent ma vie de couple et ma vie familiale.
Est-ce normal? Que dois-je faire? Je suis perdue.

Merci de m’avoir lu, et merci pour l’aide que vous pourrez m’apporter.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 29 JANV. 2022

Bonjour,
Je suis effarée que ce type de thérapeute existe. Vous êtes tombée sous son emprise,... cette thérapeute où l'avez vous rencontrée ? quelle est sa formation ? son site ? Son courant d'intervention est sectaire et vous fait culpabiliser pour tout, elle vous fait peur en vous faisant croire qu'elle est connecté à des guides, ou des connexions hors du commun... Excusez moi, il faut être dans une grande vulnérabilité pour vous laisser embobiner de la sorte.
N'hésitez pas à la dénoncer sur sont site où sur le site où vous l'avez trouvé sous un pseudo quelconque.
Et surtout arrêter ses séances le plus vite possible, couper court avec elle, elle est toxique pour vous, et certainement a renforcé vos TOC....
Elle doit être dénoncée au plus vite.

Cordialement
Hypnothérapeute clinique - Thérapie intégrative et holistique

Nathalie Follmann Psy sur Clichy

5318 réponses

30613 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

29 JANV. 2022

Bonjour,

Vous avez déjà obtenu un certain nombre de réponses pertinentes quant à la posture de cette personne. Je vous partage à mon tour mon regard.

Le thérapeute n'a pas à porter de jugements sur qui que ce soit car sa propre vision du monde devrait interférer le moins possible dans votre suivi.
Il n'est pas là non plus pour vous conseiller, vous dire quoi faire ou qui aimer, car son rôle est de vous aider à développer votre propre autonomie, donc à faire vos propres choix en responsabilité. Pour cela, il faut être en position basse, c'est à dire une position de non sachant pour l'autre.

Votre thérapeute juge, conseille, en position haute. Vous pouvez vous poser une question qui vous aidera peut-être à envisager de démarrer un suivi avec quelqu'un avec qui vous vous sentez en confiance : si vous n'aviez pas peur, vous feriez quoi ?

Pour ce qui est de vos TOC, les outils de thérapie brève n'ont plus à prouver leur efficacité. Vous pouvez vous pencher sur ces approches pour penser à aller à l'essentiel et avoir des résultats concrets.

Nous pouvons en échanger si vous le souhaitez. Sentez-vous libre de me contacter, je me ferai un plaisir de vous répondre.

Belle fin de journée à vous.

Boris Amiot

Boris Amiot Psy sur Serris

999 réponses

1167 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

29 JANV. 2022

Bonjour Halo,

Je ne ferai pas de commentaires sur la manière d'agir de votre thérapeute, les autres réponses que vous avez reçues sont très justes sur ce point.
Je vous répondrai sur la question des toc.
Ces troubles résultent d'un dysfonctionnement de votre cerveau, qui n'évacue pas comme il le devrait les pensées obsessionnelles.
Seul le rituel que vous allez effectuer vous permet, de manière illusoire, de vous en débarrasser, mais pour un temps seulement.
Il est toujours intéressant de chercher les causes d'un toc, mais cela ne résoud pas le problème.
Seule une thérapie comportementale associée à la prise d'antidepresseurs pourra vous aider. Et par la même débloquer vos autres problématiques.

Je reste à votre écoute pour en parler.

Anne Le Fol
Thérapeute spécialisée dans les troubles anxieux, TOC, phobies.

Anne Le Fol Psy sur Orsay

123 réponses

95 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

29 JANV. 2022

Vous écrivez " J’ai peur de lui dire d’arrêter les séances, elle a des « guides » et des « connexions » avec des choses que le commun des mortels ne voit pas. J’ai peur d’arrêter et que cela me retombe dessus. En fait, selon elle, elle fait tout cela avec bienveillance, mais je suis encore plus mal et je n’ose pas arrêter. " Cette peur d'arrêter est un signe fort à ne pas négliger. Vous semblez investir votre thérapeute d'un pouvoir quasi paranormal, ce qui est un bon indice de cette "emprise" dont vous parlez.
Maintenant, des conseils délivrés comme cela "à distance" de vous et de votre thérapeute doit se faire avec précaution. Il y a plusieurs points dans votre témoignage qui interpellent. Mais il faut revenir à des choses simples et évidentes. Votre TOC. Qui a posé le diagnostic du TOC ? Ce médecin ou psychiatre, est-ce qu'il vous suit toujours ? Est-ce lui qui vous a orienté vers cette thérapeute ? Vous devez aller lui parler de cela, avant toute chose. Vous avez le droit de dire que cette forme de thérapie ne vous convient pas, ou que votre thérapeute ne vous semble pas régler le problème. Trop de thérapeutes vont se réfugier derrière la fameuse et si pratique "résistance" du patient à sa thérapie. En gros, si vous avez toujours des problèmes c'est que vous refusez de les abandonner. Vous y trouvez comme un bénéfice secondaire. Ici, on ne voit p

Bertrand Veyne Psy sur Briançon

11 réponses

8 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

29 JANV. 2022

Bonjour,

Tout d’abord merci d’avoir pris le temps d’écrire votre détresse. Vous avez dit beaucoup de choses et donné beaucoup de détails, c’est précieux. La seule chose qui importe véritablement dans tout ce que vous avez dit est que non seulement vos tocs n’ont pas disparu mais vous vous sentez de plus en plus mal (au moins mal à l’aise) avec votre psy, qui a plus l’air de se préoccuper de de ce qu’elle projette sur vous et de l’emprise qu’elle peut avoir sur votre vie que de votre bien être et vos besoins à vous. Quant à ses « guides » et ses « connexions » que le commun des mortels de voient pas… non seulement cela sort complètement d’un cadre thérapeutique à proprement parler mais ça en dit long sur son positionnement malhonnête, délirant et dangereux.

Un psy n’est pas là pour vous faire les questions et les réponses, ni vous garder éternellement comme gagne pain. Oui, une thérapie bien menée est responsabilisante et implique un investissement pour soi, pour son mieux être et une forme d’accomplissement, mais comme tout investissement, cela a un début et cela doit avoir une fin, avec des objectifs et des critères précis. C’est un contrat qui engage les deux parties. Si au bout d’un an ça ne va pas mieux mais même pire, c’est qu’il y a un problème. Et avec tout ce que vous avez décrit, ça s’explique.

Je vous recommande non seulement d’arrêter dès que possible de voir cette psy qui est effectivement toxique et de vous tourner vers un. Thérapeute qui pratique la TCC (bien plus adaptée pour traiter les Tocs et dont le nombre de séances ne dépasse jamais 20).

Si jamais vous souhaitez en discuter par téléphone, je suis disponible. Prenez soin de vous.

En ce qui me concerne je suis psycho praticien (TCC: thérapie cognitive et comportementale), coach (PNL : programmation neurolinguistique) et maître en philosophie. Je peux vous recevoir dans mon cabinet et/ou vous proposer des séances à distance. N’hésitez pas.

Alexandre Thorlet Psy sur Paris

562 réponses

453 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

29 JANV. 2022

Bonjour Halo,

Un thérapeute doit obligatoirement avoir une éthique bienveillante et de non jugement. Or comme vous le dîtes vous même votre thérapeute porte des jugements et vous "donne des suggestions qui semblent davantage des directives que des conseils".

Cette dernière cherche à impressionner en prétextant être en connexion avec des "guides que le commun des mortels ne voient pas".
Les croyances de celle-ci ne doivent jamais apparaître dans une thérapie et cette façon de manipuler le patient est un indicateur d'une personne qui n'est pas en cohérence avec le métier de thérapeute. Un thérapeute n'est pas un "gourou" Le thérapeute cherche à libérer la personne de ses problèmes, à l'inverse le gourou cherche à emprisonner la personne pour mieux la dominer.

Je vous conseille de quitter cette relation qui me parait toxique.

Je reste à votre disposition et à votre écoute,

Edith Entringer- Psychothérapeute



Edith Entringer Psy sur Épinal

436 réponses

177 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

29 JANV. 2022

Chère Halo,
Vous devriez considerer sérieusement le fait de mettre une pause à votre suivi.
Ça peut vous permettre le temps d'y réfléchir. Il y a en thérapie et médecine ce que l'on appelle effet iatrogenique, càd que le traitement a un effet pernicieux sur le patient, le contraire de ce que l'on atrends.
Consultez votre médecin de confiance ou un service publique CMP par exemple.
Vous même parlez d'emprise thérapeutique. Le thérapeute doit toujours respecter les choix du patient surtout si la personne a besoin de mettre une pause ou fin au traitement.
Prenez soin de votre santé mentale

Avec bienveillance
Analia Cervetto
Psychologue clinicienne
Yoga-thérapie, ACT et EMDR
Consultez mon site Web

Analia Cervetto Psy sur Antibes

72 réponses

451 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

29 JANV. 2022

Bonjour,

À la lecture de votre message, nous n'aurions sans doute, pas assez d'éléments, d'éclairage à savoir, qui est cette personne, mais vous n'êtes pas la seule à avoir rencontré, parfois, même, des personnes dangereuses. Ou bien, non synchrones avec notre vie, sans qu'elles ne soient, forcément, de mauvaises personnes. Mais d'autres, jusqu'aux sectes, parfois ou l'endoctrinement, par des personnes formatées, est capable de nous faire perdre pied.

Je ne vais pas juger cette personne.

Mais, vous semblez, sinon, pourtant, aller bien, être forte et en parfait équilibre.

Il faut se méfier. Nous vivons dans un monde ou une société, où c'était l'inverse qui se produisait, le but de certaines doctrines étaient au contraire, de détruire tout ce que l'on pouvait avoir, et notre vie.

Un, prenez vos cliques et vos claques, fuyez ce type de personnes, voir, parfois, ce serait à dénoncer, reposez-vous, vos Tocs vont disparaître car ils viennent de cette contradiction, et surtout, ne perdez pas de vue de continuer de vivre tout ce qui vous est de plus cher, votre famille, votre conjoint, votre vie propre.
Stop au matraquage d'esprit ou à la manipulation.

Il s'agit de votre vie, qui est précieuse.

Retrouvez entièrement vos esprits, et fuyez ce genre de personnes, c'est votre plein droit.

Si vous avez besoin de parler, pour oublier cette histoire, une bonne fois pour toutes, tirer un trait, nous sommes là.

Nous avons vécu quelques dernières décennies où la maladie était une aubaine.

Mais vous n'êtes pas malade, mais quelqu'un d'équilibrée et forte.

Nous sommes influençables. Il ne faut pas l'être.

Retrouvez votre force. Sauvez-vous. Dans tous les sens du terme.

Se sauver.
Je vous embrasse

Personne ne doit vous juger

De tout cœur

Sarah Sheyen

Sheyen Evolving Psycho-philo-practice Hyper-conscience.

Sheyen Evolving Psy sur Lyon

231 réponses

141 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

29 JANV. 2022

Bonjour Halo,

Votre thérapeute vous donner la direction à suivre et vous conseiller de rompre toute relation avec vos proches tout en portant des jugements de valeurs sur votre entourage. Le rôle du thérapeute n’est pas de décider ce qui serait bien ou pas pour vous. Il ne s’agit pas non plus de désigner des coupables.
C’est comme si elle tentait de vous faire voir votre monde à travers sa propre vision sans tenir compte de vos ressentis et de votre vécu.
Vos propos laissent penser qu’elle entretien votre relation thérapeutique, quitte a instaurer un climat de dépendance, en décelant régulièrement de nouveaux troubles à travailler.
Cela est d’autant plus préoccupant qu’elle dénigre les médecins. Or, le prise en charge psychologique à bien des égards est complètementaire à un suivi médical. Elle ne peut en aucun cas remplacer un suivi médical lorsque c’est nécessaire.
Cela pose question sur la pratique de ce thérapeute, de sa formation mais également de sa supervision ( travail fait auprès d’un autre professionnel qui permet au psychologue de prendre du recul, de questionner sa pratique et la relation qu’il instaure avec ses patients pour garantir une meilleure prise en charge et permettre un ajustement constant de sa pratique dans le respect du patient). Je ne peux que vous inviter à être vigilante et à vous faire confiance. Si vous ne vous sentez pas bien dans cette relation et que vous régresser au lieu de progresser sur votre problématique cela pose question et un changement de thérapeute serait une possibilité.

Cordialement

Jennifer GRADT
Psychologue - Coach Professionnel


Jennifer Gradt Psy sur Saint-Joseph (La Réunion)

64 réponses

170 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

29 JANV. 2022

Ce que vous dites est très clair. Comment vous conseiller, comme ça, à distance ? Je ne peux que vous renvoyer vers le médecin ou psychiatre qui a diagnostiqué votre TOC, il y a plus d'un an. C'est peut-être lui qui vous a orienté vers la thérapeute que vous voyez actuellement. Voire c'est lui qui vous suit . Vous pouvez aussi consulter un autre psychiatre pour avoir un autre avis sur votre TOC. Parlez-en. Vous ne voyez sans doute pas la bonne personne. Cela arrive. Je ne retiens que cela : après un an de thérapie, la situation des TOC n'a pas évolué, or c'est pour cela que vous consultez. Voyez-vous la bonne personne ? Tout le reste est conjecture. C'est difficile sans avoir la version de votre thérapeute, je ne suis pas son superviseur, et d'ailleurs cette personne en a-t-elle un ? N'oubliez pas que selon les formations et directions thérapeutiques certains thérapeutes n'ont pas fait d'analyse personnelle et ne voient pas de superviseur. Donc il y a le risque d'une projection du thérapeute sur votre cas, et l'envie inconsciente chez elle de vous "sauver". D'où l'emprise...

Bertrand Veyne Psy sur Briançon

11 réponses

8 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

29 JANV. 2022

Bonjour,
Vous décrivez absolument tous les écueils qu'un thérapeute ne doit pas faire pour rester professionnel et respecter le code d'éthique et de déontologie de sa profession. Une thérapie est un accompagnement non directif où vous devez prendre conscience de vos ressources intérieures pour aller mieux. Non directif signifie en toute liberté. C'est vous qui décidez des sujets abordés. Et une thérapie peut être arrêtée à tout moment, sans conséquence. Visiblement votre thérapeute, qui se prend pour un "gourou" détenant un pouvoir magique, vous a mis dans un tel état de souffrance et de dépendance que vous n'arrivez plus à conserver votre libre arbitre, et surtout un état d'esprit rationnel. Quittez-la au plus vite avant qu'elle ne vous pousse à totalement détruire votre vie. Demandez de l'aide à votre mari si vous n'y arrivez pas à annuler vos RDV. Et trouvez un autre thérapeute professionnel avec lequel vous vous sentirez en confiance et avec lequel il y aura des changements positifs dans votre vie.
Je vous souhaite une bonne suite.
Chantal JEAN
Thérapeute en Relation d'Aide
Séances en face à face dans mon cabinet à Paris 5e ou en visioconférence

Chantal Jean Psy sur Paris

515 réponses

276 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

29 JANV. 2022

Bonjour Halo,

Sachez que vous êtes libre. Libre de faire ce qui est bon pour vous, ce que vous ressentez au plus profond de vous.
Je vous invite à écouter la petite voix qui ressent un dysfonctionnement avec cette thérapeute.
Vous nommez plusieurs éléments qui me semblent tout à fait inappropriés dans une thérapie. Si vous avez quelque chose à exprimer, la thérapeute est d'abord là pour vous écouter.
Les tarifs sont la plupart du temps négociables, je sens une manipulation de la part de cette personne qui vous incite à poursuivre un suivi alors que vous êtes plus mal maintenant qu'avant d'avoir démarré avec elle.
Je vous invite à choisir un-e autre thérapeute, allez voir ailleurs, testez, expérimentez. Ne vous laissez surtout pas gouverner par la peur.

Je reste à votre écoute.
Claire Thomas Psychosomatothérapeute

Claire Thomas Psy sur La Chapelle-Caro

1871 réponses

2080 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

29 JANV. 2022

Bonjour,
Votre conjoint peut aussi envoyer un sms pour décommander votre prochain rdv. Personne ne peut vous retenir de force dans une thérapie.

Inès Avot Psy sur Ouve-Wirquin

6327 réponses

3387 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

29 JANV. 2022

Bonjour,

Vous le dites très bien dans votre message: « elle dit qu’elle ne veut pas qu’on entre dans la culpabilité et le jugement de l’autre… » et bien elle est bien éloignée de cette phrase qu’elle porte en avant sur les séances qu’elle propose.

En aucun cas, un thérapeute ne peut et doit vous juger et vous pousser à faire des choix qui ne vous ressemblent pas. Malheureusement pour vous, vous êtes tombée sur une personne qui est bien loin de notre code de déontologie. Je ne connais pas le parcours étudiant de cette personne, mais je pense qu’elle a besoin d’être suivi elle même.

Je pense sincèrement qu’elle renvoie sur vous ses propres problématiques non résolues, c’est elle, à mon avis qui a subit certaines choses dans son passé qu’elle essaie de résoudre en se projetant sur vous.

Soyez extrêmement prudente et ne faites en aucun cas des choix pour lui plaire

Je reste à votre écoute avec bienveillance et empathie
Excellent week-end
Bien à vous
Marjorie Lugari

Anonyme-377370 Psy sur Aix-en-Provence

5591 réponses

10832 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12650 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16100

psychologues

questions 12650

questions

réponses 134300

réponses