Exagération en termes de nourriture

Réalisée par Juliette Von. · 20 oct. 2015 Psychothérapie

Bonjour - mon ami mange énormément, et surtout quand ça lui prend, il peut manger une tablette de chocolat, du gateau, des brioches avec du nutella et puis s'en vouloir après. Est-ce de la boulimie ou cela arrive à certaines personnes dans des moments tristes ?

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 27 OCT. 2015

Bonjour
Cette question de la tristesse est ce vous qui l'apportez ou bien est ce lui?
C'est votre décryptage, mais il existe pour chaque personne des causes différentes. Votre ami peut aussi vivre une très grande satisfaction: il mange de bonnes choses, même si cela fait beaucoup, trop? de nourriture
A lui de voir si cela s'accompagne d'un malaise ou pas. En ce cas , oui, il pourrait consulter.
Cordialement
Isabelle Thomas
Psychologue psychanalyste

Isabelle Thomas Psy sur Paris

663 réponses

2652 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

27 OCT. 2015

Bonjour,
Votre ami souffre probablement de compulsions alimentaires, c'est-à-dire de prise alimentaire avec perte de contrôle entraînant une culpabilité excessive et donc une souffrance morale. Cela peut arriver à tout le monde évidemment et peut être associé à une mauvaise gestion des émotions. Cependant, si cela se répète il s'agit alors d'un cercle vicieux au centre duquel il est difficile d'agir seul. L'aide d'un thérapeute permet de se décentrer et de mieux comprendre son trouble pour lutter contre de manière efficace. En outre, ce trouble du comportement alimentaire est sans doute l'expression d'un mal-être auquel on redoute de se confronter. Là aussi, l'aide d'un thérapeute s'avère nécessaire et permet de dédramatiser les situations problématiques tout en nous rendant acteur de notre mieux-être. J'espère avoir répondu à votré question. Respectueusement, S.B.

Psyt2C - Sophie Badre Psy sur Sommières

1 réponse

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

27 OCT. 2015

La boulimie est un trouble du comportement alimentaire récurrent qui a une facette addictive donc pulsionnelle et incontrôlable. La boulimie comme traitement de la dépression n'apparaît qu'épisodiquement en période d'humeur dépressive, ce n'est pas compulsif, elle a juste un rôle antidépresseur.

Dominique Cuny Psy sur Poissy

310 réponses

2116 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

27 OCT. 2015

bonjour Juliette,
vous vous interrogez au sujet de votre mari quant à son comportement alimentaire.
Et lui-même se questionne-t-il? Vous ne pouvez faire à sa place.
Qu'est ce que son attitude vous renvoie?
Pouvez vous parler ensemble de ce qui se passe ?
Peut -etre qu'une consultation auprès d'un spécialiste pourrait vous aider à mieux vous comprendre, vous et votre relation à votre ami.
Bien cordialement
Catherine Dautel
Psychanalyste

Anonyme-221702 Psy sur Pillac

28 réponses

25 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

22 OCT. 2015

Bonsoir,
Il est très difficile de se prononcer car ce n'est pas lui qui s'exprime mais vous qui faites part de votre ressenti.
On peut faire l'hypothèse ,au travers de vos propos, que votre ami pourrait souffrir de compulsions alimentaires. La question à poser est de savoir si ses comportements lui posent problème ou s'il vit bien cette situation? Si cela "le fait souffrir" comme vous le dites, je lui conseillerai d'entreprendre une thérapie pour comprendre l'origine de ses compulsions car il est important de mettre des mots là où domine la pulsion...
Bien cordialement
Isabelle Torrisi

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

21 OCT. 2015

Bonjour Juliette.
La nourriture excessive est parfois une réponse à un besoin de remplissage, de compensation, de protection. Cette appétit vers du sucré est souvent à considérer sérieusement, d'autant si votre ami le renouvelle plusieurs fois par semaine, ou après un évènement particulier.
L'aide d'un professionnel, permettra à votre ami d'identifier d'où provient ce besoin de se remplir de nourriture.
Belle continuation.
Sabine Portefaix.

Sabine Portefaix Psy sur Montpellier

5 réponses

1 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

21 OCT. 2015

Le comportement que vous décrivez s appelle l'hyperphagie. Ces compulsions sont pour lui incontrôlables et il a besoin de toute votre compréhension et de tout votre soutien. S il se sent mal ensuite il doit culpabiliser et avoir honte.
Lui seul peut Décider d agir s'il le souhaite et qu'il est prêt à changer ce comportement. L isolement psychologique de ce type de maladie est très difficile car lorsque nous mangeons nous comblons souvent un besoin (affectif, ...).
Cela provient aussi d un besoin inconscient de se faire du mal et de se détruire petit à petit. Il doit certainement manquer d amour et de confiance en soi.
Entourez le de votre amour et voyez s'il est ouvert à la discussion et au changement.

Anonyme-260621 Psy sur Toulouse

22 réponses

45 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

21 OCT. 2015

Bonjour Juliette,

Oui, certains d'entre nous pouvons avoir une tendance à nous "consoler" avec la nourriture en période de détresse.

Mais vous, pourquoi posez-vous cette question concernant votre ami ?
Est-ce que lui se la pose ?

Si c'était de la boulimie... (le comportement "de remplissage" décrit fait effectivement penser à ça), qu'est ce que ça changerait dans vos relations ?

C'est seulement si ça le gêne lui même et qu'il veuille changer qu'il peut demander le suivi nutritionnel et psychologique dont il aurait besoin.

Bien cordialement,
sp

Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4354 réponses

11951 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

21 OCT. 2015

Bonjour Juliette,
Votre phrase est ambiguë : "mon ami mange énormément, et surtout quand ça lui prend".

Si sa manière de manger est compulsive et en quantité, il apparaît donc un trouble du comportement alimentaire "la boulimie".

Dans ce type de trouble, il y a toujours une anxiété sous-jacente, et il serait approprié si votre ami le souhaite de consulter un thérapeute afin que cela ne s'installe pas dans le temps, ne sachant pas depuis combien de temps il en souffre.

L'hypnothérapie est très adaptée pour les troubles du comportement alimentaire.

Cordialement
Nathalie Follmann - Hypnothérapeute à Clichy

Nathalie Follmann Psy sur Clichy

5356 réponses

31222 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 OCT. 2015

Bonjour,

Selon l'histoire de vie, il peut arriver que manger goulument soit une compensation à un probleme, comme d'autres prennent "une bonne cuite", ou encore vont faire exploser le compte en banque en emplettes...
Si votre ami s'en veut, vous pouvez lui ôter cette culpabilité, qui peut l'encourager à recommencer...

Cela ne devient maladif que lorsque cela se produit régulièrement et sur une période relativement longue.
A ces moments de tristesse, une balade et une bonne conversation compréhensive peuvent parfois venir remplacer de façon heureuse pour vous deux ... les brioches...

Bien cordialement,

de Silvestri Monique Psy sur Vandoeuvre-lès-Nancy

218 réponses

469 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 OCT. 2015

Bonjour,


Manger peut être un moyen d'assumer une difficulté.
Cela ne devient problématique que lorsque l'on met par ailleurs sa santé en danger.
C'est seulement avec son médecin que vous pouvez évaluer si votre ami est dans un rapport poids/taille dangereux pour lui ou si le type d'aliments ingérés est préjudiciable à sa santé.

Quant à la boulimie, il s'agit d'une compulsion récurrente et non contrôlée qui se manifeste très régulièrement et pas seulement dans un moment triste. Elle nécessite une prise en charge psychothérapeutique.

Si vous êtes inquiète pour votre ami, je vous conseille donc dans un premier temps de le pousser à consulter son médecin généraliste.

Cordialement,
Véronique de Lagausie

Anonyme-236321 Psy sur Toulouse

379 réponses

964 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 OCT. 2015

Bonjour,
Il n'y a pas de cause unique et il est important que votre ami s'interroge, sans culpabilité ni reproches, sur ce que à quoi ses compulsions alimentaires font écho dans son histoire. Cette interrogation est à mener dans le cadre d'une psychothérapie. Bien à vous, Chantal Paugam

Chantal Paugam Psy sur Massy

267 réponses

1139 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Psychothérapie

Voir plus de psy spécialisés en Psychothérapie

Autres questions sur Psychothérapie

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12950 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16200

psychologues

questions 12950

questions

réponses 135900

réponses