Psychologue.net
GRATIS - Sur Google Play GRATIS - Sur la App Store
Installer Installer

Homo-Toc ou vraiment Homo ?

Réalisée par Hocdfighter le 19 juil. 2016 · 5 réponses · Homosexualité

Bonsoir
Je suis un gars 18 ans depuis quelques mois je me souviens plus quand ça a commencé, mais j'ai eu des idées d'être homo, cela me dégoûtait, je n'ai jamais été attiré par les hommes, et j'ai eu beaucoup de relations avec les filles est je me sens trop bien avec elles. Mais ces deux dernières années, j'ai eu deux relations rompues avec mes exs que j'aimais bien, après ça je suis resté célibataire de longs mois. Parfois je sors avec une fille que j'aime bien, et les derniers mois je m'ennuie beaucoup et j'ai aussi eu peur d'avoir un cancer ou sida, ou une maladie dangereuse, les médecins m'ont dit que je n'avais rien alors je savais que c'était un truc psychologique, mais maintenant je me bat avec des grandes angoisses d'être homosexuel.

Il m'arrive de vomir parfois, et je me soulage et je sais bien que je suis hétéro mais se sont des mauvaises idées qui tournent mais ça revient toujours. Je passe mon temps à me tester sur des vidéos pornos, aussi un petit détail dans mes 12/13 ans je me masturbais et par accident je me caressais l'anus durant des jours mais je ne fais plus ça. Maintenant je crois que c'était ça mais j'ai fait mes recherches, je trouve que n'importe quel hétéro le fait, ça s'appelle "le point p ou g".

S'il vous plaît aidez moi, c'est un toc ou je suis vraiment homo ?

Désolé des les fautes d'orthographe et la mauvaise formule des phrases mais je suis un peu nerveux.

Amicalement.

5 réponses

  • Meilleure réponse

    Bonjour,
    Comme vous le soulignez, vous vous débattez avec vos angoisses, ce qui indique que vous êtes en train de développer une phobie répulsive, accompagné certainement d'un trouble anxieux généralisé.

    Le souvenir de vos 12/13 ans a laissé en vous inconsciemment un dérangement émotionnel pour x raisons, qui n'est peut être pas la vrai raison d'ailleurs de votre trouble d'aujourd'hui...

    Je vous conseille vivement de faire quelques séances chez un thérapeute de préférence un hypnothérapeute ayant une approche pluridisciplinaire, en 3/4 séances, je pense que serez libéré de ce problème.

    Un conseil, arrêtez de regarder ces vidéos pornos, cela ne fait que renforcer votre image de vous même négativement.

    Restant à votre disposition
    Cordialement

    Téléchargé le 20 Juillet 2016

    Logo Nathalie Follmann
    Nathalie Follmann Clichy

    1861 réponses

    7543 J'aime

Expliquez votre cas à notre communauté de psychologues !

Quelle est votre question ? Des psychologues, psychothérapeutes et psychopraticiens répondent à vos questions.
Vérifiez s'il existe des questions similaires déjà répondues :
    • Écrivez correctement : évitez les fautes d'orthographe et les mots en majuscules
    • Soyez clair et concis : utilisez un langage direct et incluez des exemples concrets
    • Soyez respectueux :utilisez un vocabulaire adéquat et restez poli
    • Évitez le Spam :n'incluez pas d'informations personnelles (téléphone, e-mail, etc.) ni de publicité

    Si vous souhaitez demander des informations cliquez ici
    Comment souhaitez-vous envoyer votre question ?
    Supprimer
    Nom / prénom ou pseudo (il sera publié)
    E-mail où recevoir les réponses
    Pour qu'ils puissent vous aider par téléphone
    Pour sélectionner des experts de votre zone
    Pour sélectionner les experts les plus adéquats
    • 8100 Psychologues à votre disposition
    • 5100 Questions posées
    • 29750 Réponses obtenues
    • Bonjour,
      La difficulté qui vous fait souffrir en ce moment laisse entrevoir une forme de syndrome anxieux s'appuyant sur des thématiques de craintes de maladie (hypocondriaque) avec dès questionnements autour de la sexualité et de l'orientation sexuelle.
      L'approche psychosexologique me semble tout à fait indiquée pour vous aider dans ce cadre là. N'hésitez pas à me consulter soit en ligne pour un avis et premières indications thérapeutiques ou en direct par la suite pour un suivi.
      Cordialement

      S.Garnero, Dr Psychologie clinique Sexologue

      Téléchargé le 21 Juillet 2016

      Logo GARNERO Sebastien

      224 réponses

      697 J'aime

    • Bonjour,

      Ce que vous décrivez relève davantage de troubles anxieux et ne présage en rien de votre orientation sexuelle.

      Il n’est pas anormal au cours de l’adolescence, voire du début de l’âge adulte de « se chercher ». Vers 12/13 ans, beaucoup d’adolescents découvrent leur corps par des pratiques masturbatoires.

      Je ne pense pas que regarder des films pornos puisse vous aider. Je vous conseille plutôt de consulter un professionnel qui vous aidera à apaiser vos angoisses.

      Les thérapies brèves peuvent vous permettre de trouver vos propres solutions en quelques séances.

      N’hésitez pas à me contacter.

      Bien cordialement

      Nathalie Delmotte

      Téléchargé le 21 Juillet 2016

      Logo Nathalie Delmotte
      Nathalie Delmotte Châteauneuf-Grasse

      265 réponses

      657 J'aime

    • Bonjour, comme le vous ont dit les autres, vous semblez présenter une anxiété pathologique (dans le genre anxiété généralisée / phobie de maladie) ; à vous de dire si ça vous gêne suffisamment pour consulter un psy ou pas. Quant à votre préoccupation d'orientation sexuelle, "TOC" est un bien grand mot, cependant la crainte d'être homosexuel ressemble à une obsession du type "phobie d'impulsion" (comme les gens qui s'inquiètent à l'idée qu'ils pourraient sauter par la fenêtre ou tuer leurs enfants). Même une idée idiote venue une première fois par hasard peut revenir du fait même qu'on essaie de la chasser, c'est "l'effet rebond". Je connais quelqu'un qui est homosexuel et qui a été horrifié pendant un an et demi à l'idée qu'il était peut-être bi... Maintenant, je ne vais pas faire trop d'effort pour vous rassurer, vu que la recherche de réassurance est un comportement qui contribue à entretenir l'anxiété généralisée. Cordialement, DR

      Téléchargé le 21 Juillet 2016

    • Bonjour,
      Ce que vous décrivez ressemble plus à une anxiété que vous focalisez sur la sexualité, qu’à une problématique homo proprement dite, et cela, compte tenu de votre jeune âge et donc des questions qui se posent à ce moment là (orientation sexuelle, sida, éjaculation précoce....)
      Tout comme une personne âgée focalisera son anxiété sur ce qui préoccupe à cet âge (cœur, diabète, cholestérol,....).
      Il y a là un trouble anxieux qu’il conviendra d’aborder avec un professionnel, avec, pourquoi pas, un appui médicamenteux. A voir avec votre médecin.

      Cordialement

      Téléchargé le 20 Juillet 2016

      Logo Maurice Gaillard

      1943 réponses

      4018 J'aime

    Questions similaires Voir toutes les questions