Il ne me voit plus comme sa femme, mais seulement comme la mère de son enfant.

Réalisée par Étoile · 20 juin 2022 Aide psychologique

Bonjour.
Je m’excuse par avance pour la longueur de mon texte mais j’ai vraiment besoin de me confier… je vous remercie par avance pour le temps que vous y consacrerez.
Je suis une femme de 31 ans, mariée depuis 4 ans avec un homme de 36 ans et nous avons un bébé de 18 mois.
Mon mari est quelqu’un de bienveillant, gentil, beau… je l’aime.
Il est parfois impulsif, susceptible (je le suis un peu aussi j’avoue) et accro a la chicha… (ça aura son importance plus bas dans mon récit).
Dès notre rencontre, nous étions un couple très connectés (on se comprenait sans se parler), complices, on riait beaucoup, on sortait souvent, il me faisais toujours des compliments … on respirait l’amour !
Sexuellement, il n’a jamais été trop porté sur la chose (un peu complexé par son corps car en surpoids) mais ça allait dans l’ensemble j’arrivais à le rassurer et on trouvait notre équilibre comme ça.
Mars 2020 je suis tombée enceinte de notre fils : Pendant ma grossesse mon mari a fait la couvade (prise de poids, dégoût des odeurs… la totale). J’ai eu pour ma part une belle grossesse, il était fier que je porte son enfant. Nous avions hâte de devenir parents.
Côté sexe, il n’a plus voulu avoir de rapports tout le long des 9 mois. Ça me frustrait beaucoup (moins on le faisais et plus j’y pensais!) ça nous a valu quelques disputes mais je mettais ça sur le compte du psychologique lié à ma grossesse, bref… je patientais je me disais qu’on se retrouverait mieux plus tard. ..
Décembre 2020 , notre fils naît, on découvre avec joie la vie de parents.
Passent les quelques mois de retour de couche (j’ai malheureusement perdu mon papa aussi à cette période) je laisse donc le temps faire son travail et panser les plaies autant physiques que psychologiques…
Juin 2021, les beaux jours, je me sens mieux physiquement (et un peu mieux psychologiquement) je veux avancer et j’ai donc envie de reprendre une vie intime avec mon mari après longs 15 mois d’abstinence (et quand je dis intime je ne parle pas que d’actes sexuels, mais aussi de tendresse, d’affection… car tout s’est arrêté depuis ma grossesse)
Mais plus rien… si ce n’est pas moi qui fais la démarche d’aller vers lui, il ne l’a fais pas. Et même quand je fais cette démarche, je ressens que c’est du « vite fait » pour que j’arrête d’insister… sans envie, sans chaleur… il ne m’embrasse même plus, il me regarde à peine… le pire c’est qu’il n’a quasiment plus d’érection, l’acte devient compliqué voire impossible et je me vexe car je me dis qu’il ne me désire plus… même si franchement je n’ai quasiment pas pris de poids à ma grossesse, du moins j’ai tout re perdu, je reste coquette et toujours apprêtée.
Quand je lui en parle il se braque me dis que je me fais des films, on se dispute, on se fait la tête…
Depuis le premier jour de ma grossesse, mon mari ne me voit plus comme sa femme, mais seulement comme la mère de son enfant.
Il ne me regarde plus de la même façon, il ne me touche plus, il n’y a quasiment plus de marques d’affection (si ce n’est le bisou bonjour et le bisou au revoir), on ne se parle presque plus (si ce n’est pour les choses nécessaires : besoins de bébé, gestion du foyer, famille…)
Nous sommes devenu des colocataires qui élèvent un enfant ensemble. On vit sous le même toit, on s’occupe de notre maison et de notre bébé mais on ne partage plus rien.
Il passe toutes ses soirées à fumer la chicha et à jouer à la console, et ce pendant des heures (de 22h à 2h du matin environ)
C’est vrai il a toujours aimé la chicha mais ça durait moins de temps avant et ça n’était pas toujours associé à la console donc il fumait mais on discutait en même temps, ou on mettais un film ou autre, ça me gênais moins car on avait des moments à nous à côté et une vie sexuelle quand même.
Je ne lui ai jamais interdit de fumer même si j’aimerai qu’il arrête pour sa santé et la mienne (fumeur passif…)
Or, depuis ma grossesse, il n’y a plus que ça. En revanche il ne fume jamais à côté du petit.
On ne se voit pas de la journée car on travaille tous les 2, et quand on rentre le soir on s’occupe du petit, repas bain on le couche, on prépare à dîner pour nous. on dîne devant la télé, on prends nos douches etc puis il allume directement sa chicha et sa console, il met son casque et il joue en réseau avec ses amis, je deviens donc invisible et même quand je lui parle il me dis « quoi? Je t’entends pas j’ai le casque » du coup je vais au lit, seule.
Et ce, tous les soirs sans exception. Ses soirées d’adolescent nous volent notre vie de couple mais il n’a pas l’air de s’en rendre compte…
Donc je ne sais pas ce qui me dérange le plus … 1 : le combo chicha/console = 0 soirées de couple  ou 2 : le fait d’avoir une vie sexuelle réduite à néant… l’un ne va pas s’en l’autre je crois.
J’ai quelques fois fais garder le petit pour nous organiser un restaurant en amoureux en espérant retrouver la petite flamme de nos débuts… mais à peine rentrés à la maison il allume sa chicha et sa console… je pars donc me coucher seule…
J’ai récemment organisé un week end complet juste nous 2, j’ai confié notre fils a ma grande soeur. C’était selon moi le moment idéal pour se retrouver… tout était réuni pour se détendre, même le jacuzzi dans la chambre ! et bien il ne s’est rien passé non plus on a passé un super week end mais on a dormi côte à côte comme des amis … (par contre il a apporté sa chicha dans notre valise et il a fumé chaque fois qu’il avait 1h de libre….)
Je suis revenue de ce week-end end tellement déçue….
Parfois je lui dis clairement que je veux qu’il vienne se coucher au lit avec moi (sous entendu qu’on passe un moment ensemble) alors il vient, il me « berce » comme s’il berçait son fils (il me masse les pieds ou me caresse les cheveux mais sans aucune approche sensuelle juste pour m’endormir) on discute 5min puis il me dis qu’il va fumer au salon, hop bisou furtif et il s’en va. Je m’endors donc une fois de plus, seule.
Du coup il se laisse aller dans sa routine, il prends encore plus de poids… je lui dis gentiment sans le vexer que j’aimerais bien qu’il en perdre qu’il se laisse trop aller, que c’est même dangereux pour sa santé de fumer autant, d’être en obésité et de pas faire de sport… il me dis « je sais » mais rien ne change…
Je pense qu’il a trouvé son petit confort : son fils, « sa femme », sa maison, son métier qui le passionne, ses amis, sa chicha….
Je me demande parfois si il ne se « forçait » pas un peu à avoir de rapports sexuels avec moi avant… au départ pour me séduire, me garder. Ensuite car il voulait à tout prix un enfant (il m’en parlait très souvent), et dès lors que je suis tombée enceinte stop, plus rien, plus besoin de faire d’effort, le naturel revient au galop…
J’ai l’impression qu’il me prends pour acquise, qu’il pense que je ne partirais jamais car nous sommes mariés, propriétaires et parents… Mais il se trompe… ça fais seulement 4 ans qu’on est ensemble et déjà 2 ans qu’il ne se passe plus rien… je lui dis que je suis encore jeune et je refuse de vivre cette vie. je ne suis pas 100% épanouie, je ne suis pas un meuble, l’amour ça s’entretient, qu’à ce rythme on va finir par se séparer… il dit que j’exagère… il est dans le déni complet. Je suis la seule à souffrir. .
J’ai tout tenté : lui parler calmement, m’énerver, pleurer, faire la tête… rien de fonctionne je n’ai aucune explication ni issue il me dis que j’exagère et après ça monte direct dans les tours car on a 2 caractères assez forts… nous n’arrivons plus à communiquer.
Ma dernière carte : aller voir un psy.
J’ai donc pris rdv chez un thérapeute de couple et sexologue (il n’est pas contre l’idée, mais c’est encore moi qui a entrepris les démarches… ça fait 2 mois qu’il connaît la date de notre rdv et il m’annonce hier que finalement il travaille ce jour là… comme par hasard!) alors tant pis je vais y aller seule à ce rdv c’est pas perdu mais je suis une fois de plus déçue de sa réaction…
J’en peux plus il ne fais aucun effort pour nous 2, il est fuyant, je ne sais plus quoi faire j’ai envie de sauver mon mariage mais je suis la seule à me battre depuis 2 ans et je vous avoue que je m’épuise un peu, ça commence même à me dégoûter un peu de lui sur tous les plans… je ressens de moins en moins le manque de sa présence et je n’ai quasiment plus envie de lui, comme si il avait éteint ma libido, mon enthousiasme.
À côté de ça c’est un excellent papa, un excellent « chef de famille »
Du coup on se réfugie beaucoup à travers notre fils, on lui donne tout l’amour qu’on n’arrive plus à donner à l’autre je pense… Je pense que si on vivait cette situation sans cet enfant, on se serait déjà séparés. Je me bats pour mon fils aussi et surtout.
Je garde quand même espoir qu’il se réveille un jour et qu’il réagisse, pour nous.

Merci de m’avoir lue, merci pour vos réponses. Cordialement.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 15 OCT. 2022

Bonjour à vous,
Je vous prie de bien vouloir m'excuser pour la réponse tardive.
Oui votre compagnon fuit ! Il fuit sa souffrance ne ne pas assurer sexuellement son rôle d’homme. Car problème physique, énergétique, psychologique. ( Douceur et bienveillance)Il fuit pour se permettre d’être heureux. Toutefois il vous prend en otage, et vous dit en quelle que sorte " de vous taire et de vous contenter "
Vous avez plusieurs solutions : vous pouvez le quitter pour vous épanouir ( rassurez vous votre fils n’en souffrira pas)
Avoir des relations extra conjugale ( reculer pour mieux sauter)
Restez vivre dans ses conditions ( en vous oubliant, en devenant aigri et non épanouie, restant dans le sacrifice)
Il n'y a pas de bons choix ou de mauvais choix. Il y a les conséquences de vos choix....prenez conscience que les conséquences peuvent être physique ( maladie) , énergétique ( mal etre), psychique (dérèglement mental ), émotionnelle .. conscience (dettes héréditaire). sur votre vie personnelle, de couple, ou pour votre enfant. ( Douceur et bienveillance).
Ce message vient un peu en retard, toutefois je pense qu’il vient juste au bon moment car vous êtes en train d’y réfléchir.
Je vous propose de prendre un rendez-vous en ligne afin d’ouvrir les portes de la compréhension qui va vous aider à prendre les bonnes décisions.
" La connaissance de soi " " L’expansion de conscience " sont des outils formidables et efficaces qui répondent à votre demande. Je vous invite à vous renseigner. A participer à un stage qui changera votre vie. Je suis disponible pour tout renseignement complémentaire. Cordialement. Christine Lorijon.

Christine Lorijon Psy sur Haute-Goulaine

1788 réponses

952 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12250 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16000

psychologues

questions 12250

questions

réponses 132500

réponses