J’ai du mal à voir ma fille dans les bras d’autres personnes même son père

Réalisée par Lova · 9 nov. 2023 Aide psychologique

J’ai accouché il y a moins d’un mois.
J’ai du mal à partager mon bébé avec d’autres personnes. Je suis heureuse quand on est que toutes les deux à la maison, ça me stresse quand son père rentre du boulot et veut passer du temps avec elle. Je vis mal le fait que j’ai souffert 9 mois pour donner naissance à un enfant tout le monde dit qu’elle ne ressemble que à son père, elle porte son nom de famille. Bref au bout de 9 mois j’ai l’impression de ne compter que pour du beurre. Le fait de la porter tout le temps m’aide à me rappeler de ce lien spécial qui nous unit. Toute la partie fun et dont on peut s’orgueillir c’est pour son père. J’ai l’impression d’être dépossédée de mon enfant. Alors qu’elle est une partie de moi. Comme si on me privait de moi même . Et si elle l’aimait plus que moi?

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 14 NOV. 2023

Bonjour Lova,

Qu'il est difficile, après avoir porté ce bébé pendant 9 mois, après avoir été le centre de l'attention, de toute l'attention, de se retrouver "vide", comme dépossédée de son petit bébé.
Vous exprimez ressentir de la jalousie à l'encontre du père de cet enfant, parce que l'entourage dit qu'il ne ressemble qu'à son père, parce qu'il porte son nom de famille, parce que vous ressentez "compter pour du beurre".
Vous exprimez aussi une peur, viscérale : et si votre enfant aimait plus son père que sa mère ? Vous seriez alors totalement dépossédée !

Il est normal de se poser toutes ces questions après l'accouchement : un tel tsunami dans une vie, un véritable tourbillon hormonal qui laisse la maman bien fragilisée, confrontée à ses angoisses, ses peurs enfouies, ce sentiment de vide qui fait brutalement suite à la sensation de complétude.

Avez-vous partagé vos craintes au père du bébé ? Pouvez-vous en parler avec lui ? Comment réagirait-il / a-t-il réagi ?
Autant il est normal d'avoir ce genre de pensées, autant votre souffrance et votre peur ont besoin d'être partagées afin que vous vous sentiez soulagée, pour que votre amour pour votre petit bébé ne devienne pas source de souffrance pour vous.
Je vous invite donc à en parler autour de vous et, si cela ne suffit pas, si cela semble s'installer, à solliciter l'accompagnement d'un professionnel qui saura accueillir votre souffrance et vous guidera pour la surpasser, la transformer, dans l'acceptation du réel.
Vous pourrez ainsi inventer une nouvelle relation avec votre bébé, dans laquelle le père trouvera sa place sans pour autant remettre en cause votre place de mère - qui restera centrale, à tout jamais.

Prenez soin de vous Lova, vous le méritez autant que votre bébé.

Je demeure à votre disposition si vous avez besoin d’informations complémentaires, tout comme je suis à votre disposition pour vous accompagner dans cette démarche si besoin. N’hésitez pas à me contacter.

Bien cordialement,

Roxane BERNARD
Thérapie de la relation : individuelle, familiale, de couple
Psychopédagogie
En présentiel ou à distance par visio

Roxane Bernard Psy sur Bourges

49 réponses

19 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12350 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16050

psychologues

questions 12350

questions

réponses 132650

réponses