Je fais que de me disputer avec ma mère sans arrêt

Réalisée par juillet2023 · 30 juil. 2023 Aide psychologique

Bonsoir,

Depuis la fin de mes années lycée il y'a environ deux ans j'arrête pas de me disputer avec ma mère que ce soit pour un oui ou pour un non, des fois c'est moi la causes de ces conflits et je le reconnais, elle n'aime pas le faite que je boive de l'alcool ce que je comprend, je suis jeune pour moi c'est uniquement récréatif elle a raison de m'en vouloir quand je bois c'est normal mais je trouve que par moment elle abuse, elle n'aime pas non plus le fait que je sorte dehors et que je rentre tard et ça même en semaine ce que après réflexion je comprend...

Mais ça fait maintenant deux mois que je ne fait plus tout ça je ne sors plus de chez moi ou alors très rarement et pas aussi tard qu'avant je penser que tout cela aller apaiser les tensions mais pas vraiment malheureusement j'en suis rendu a penser que ma mère est une personne pessimiste qui a du mal a voir les choses en bien je ne serais même pas vous dire la dernière fois que nous avons rigolé ensemble sincèrement, les quelques fois ou elle rigole c'est quand elle est au téléphone avec des amis ou je ne sais qui je lui est déjà reproché mais elle ma encore fait des reproches, tout a l'heure alors que je lui est simplement annoncé que je souhaiter changer de banque elle s'est légèrement énervé et j'ai préféré monté dans ma chambre, en suite je suis descendu et elle me raconté qu'elle avait croiser un cousin a moi tout en le comparant a moi en me disant lui il a si lui il a ça... J'ai préféré rien ne lui dire et monté encore une fois dans ma chambre sauf que cela m'avait blesser ducaux je suis revenu a la charge pour a mon tour la comparer a ma tante avec qui elle est en conflit et la elle s'est mise a voir rouge en disant que je lui avait manquer de respect et que de toute façon je ferait que ça de lui manquer de respect...

Enfin bon je pense que ce texte est déjà assez long et puis je doute que quelqu'un me répondra mais ça ma fait du bien de l'écrire merci quand même et je m'excuses pour les fautes d'orthographe.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 3 AOÛT 2023

Bonjour à vous

Je comprends que depuis la sortie de votre lycée, vous vous disputez souvent avec votre mère.
Vous ressentez qu'elle vous fait beaucoup de reproches malgré les efforts que vous faites et vous vous rendez compte que votre mère est pessimiste sur la vie en général.
Tout d'abord, vous arrivez à un âge où vous commencez effectivement à voir les "faiblesses" de votre maman (un enfant a plutôt tendance à idéaliser ses parents) et où petit à petit, vous voyez clairement ce que vous voulez et ce que vous ne voulez plus pour vous. Petit à petit, et c'est bien normal, vous vous détachez de la façon de faire de votre maman pour créer votre propre vision d'adulte, sortir du foyer familial pour coustruire votre propre foyer : c'est dans l'ordre normal des choses.
Cependant, je ressens que vous n'êtes pas satisfaite de la relation que vous avez avec votre mère et que vous aimeriez plus de rire et de complicité. Vous sentez qu'elle fait ça avec ses amis et pas avec vous. C'est peut-être un peu difficile pour vous d'imaginer que votre mère pourrait être "heureuse sans vous" ? et cela voudrait dire que vous pouvez également être heureuse sans elle ....
Le fait que votre mère vous compare à votre cousin ne vous a pas valorisé et je comprends que cela vous ait blessée.
Je pourrai ressentir qu'il y a comme une frustration de ne jamais être à la hauteur de ce que votre mère attend de vous.
L'accompagnement thérapeutique que je propose peut vous aider à développer votre confiance en vous, de façon à vous détacher du regard de votre maman et à améliorer votre relation à elle.
Je me tiens à votre disposition pour vous accompagner dans cette recherche.

Prenez soin de vous
Hélène CHAMBRIS
Gestalt Thérapie Humaniste Intégrative
Rdv en ligne ou en présentiel à Marseille 8ème

Hélène Chambris Psy sur Marseille

1254 réponses

2369 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

3 AOÛT 2023

Bonjour,
on voit bien que cette situation vous pèse...
Peut-être que si vous avez arrêté de boire trop, c'est parce que vous avez réussi à trouver pourquoi vous buviez...
Vous voudriez la voir rire avec vous, et c'est légitime. C'est peut-être justement parce qu'elle rit avec d'autres, que cela vous énerve autant quand elle vous fait des reproches....
Dans votre texte, vous décrivez bien la situation, mais vous ne dites pas ce que vous voulez voir changer. Si votre souhait est que les conflits se calment, ou de pouvoir rire avec votre mère, nous pouvons, en discutant ensemble, aller voir vos ressentis et besoins, et voir ensemble comment on pourrait changer les choses pour que ça se passe mieux.
Je serais ravie d'être votre guide vers vous-même pour qq séances.
N'hésitez pas à me contacter pour plus d'info.
Vous souhaitant une belle journée,

Lynn D'Espezel Psy sur Annonay

24 réponses

6 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

1 AOÛT 2023

Bonjour,

Il est presque naturel d’avoir des conflits avec ses parents à votre âge.

J’avoue ne pas avoir compris de votre message de quoi vous vivez : il me semble que vous n’êtes pas encore autonome (financièrement) ?!

Vous vivez encore chez votre mère, il est donc normal qu’elle vous impose ses règles de vie chez elle.
Il est aussi évident qu’elle s’inquiète pour vous, quand vous rentrez tard et vous consommez de l’alcool, surtout si c’est en excès : d’ailleurs vous écrivez comprendre cela.

Les comparaisons peuvent être désagréables, mais probablement qu’elle n’ose pas vous dire ouvertement ce qu’elle espère pour vous, la vie qu’elle aimerais que vous meniez.

Il me semble que vous avez du mal et l’une et l’autre pour communiquer sur vos griefs et vos attentes, sur vos problèmes et vos joies aussi.
Or, la communication claire, adulte, est la clé d’une bonne entente.

Vous ne « dites » pas grande chose sur votre situation familiale globale (y a t-il un père quelque part ? quelle relation avez vous avec lui ?) ou professionnelle, vos projets, votre désir et vos actions pour quitter la maison parentale.
Tout ça est en lien direct avec la relation que vous entretenez avec votre mère.

Je vous souhaite d’arriver à vous séparer de votre mère en douceur, en étant capable de construire votre propre vie, selon des valeurs et principes de vie sains.
sp

Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4364 réponses

11977 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

31 JUIL. 2023

Bonjour,
Il est clair que votre mère a peur pour vous ,l'entendez-vous ? Effectivement quand elle vous reproche de rentrer tard ,elle a peur pour multiples raisons : vous pouvez être violée ,vous pouvez être enivrée .;...les conflits sont donc inutiles et hélas entre mère et fille c'est souvent le cas . Par contre ,elle ne devrait pas vous comparer à quelqu'un d'autre ,c'est négatif et cela ne sert à rien .
Montrez lui qui vous êtes vraiment et pourquoi ne pas boire un jus d'orange ,si les copains ne sont pas contents tant pis vous ne supportez plus l'alcool ,et c'est tout .
Bien cordialement à vous

Catherine Pourtein Psy sur Buxerolles

658 réponses

395 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

31 JUIL. 2023

Bonjour,

Il est normal d’avoir des désaccords familiaux parfois, mais il devient primordiale de trouver des moyens de communication plus sains pour résoudre ces conflits.

Il semble que vous ayez pris conscience des préoccupations de votre mère concernant votre consommation d’alcool et vos sorties tardives. C’est un premier pas positif que vous ayez réduit ces comportements. Cependant, il est compréhensible que vous vous sentiez frustré si cela ne semble pas suffisant pour apaiser les tensions entre vous.

Il peut être utile d’essayer de comprendre le point de vue de votre mère et d’exprimer le vôtre calmement. La communication ouverte et respectueuse est essentielle pour résoudre les conflits familiaux. Essayez d’écouter activement ce qu’elle a à dire et partagez vos sentiments et vos préoccupations également.

Il est également important de garder à l’esprit que chaque personne a sa propre vision des choses et ses propres difficultés. Votre mère peut avoir ses propres raisons d’être pessimiste ou réagir de manière excessive. Cependant, cela ne signifie pas nécessairement qu’elle ne vous aime pas ou qu’elle ne souhaite pas votre bonheur.

Enfin, je vous recommande de chercher un soutien professionnel si vous en ressentez le besoin.
Un psychopraticien ou un thérapeute peut vous aider à mieux comprendre vos relations familiales et à trouver des solutions pour améliorer la communication et le bien-être émotionnel.

Thalia Inna Psy sur Bordeaux

943 réponses

1118 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

31 JUIL. 2023

Bonjour,

Je vous remercie pour votre message

Vous avez vraiment besoin d’être plus indépendant et de vous réaliser entant qu’adulte, votre mère vous empêche de vivre vos propres expériences pleinement, parce qu’elle souhaite vous protéger, mais c’est aussi très étouffant pour vous.

Je vous encourage à envisager un suivi thérapeutique pour apprendre à vous épanouir et à faire des choix qui vous ressemblent (et à vous libérer)

Restant à votre écoute
Marjorie Lugari * Psychanalyste * Praticien en psychothérapie * Aide à la Parentalité * Visio uniquement

Anonyme-377370 Psy sur Aix-en-Provence

5591 réponses

10855 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

31 JUIL. 2023

Il est évident que vous comprenez bien les raisons des conflits avec votre mère, comme la consommation d'alcool et le fait de rentrer tard à la maison. Cependant, je n'ai pas pu m'empêcher de remarquer que vous avez mentionné le fait de rester à la maison et de ne rien faire au cours des deux derniers mois. L'inactivité ou l'absence de but peuvent exacerber les tensions dans les relations et créer un sentiment de stagnation.

Il peut être essentiel de réfléchir aux raisons pour lesquelles vous ne travaillez pas et pourquoi vous avez choisi de rester à la maison même lorsque la situation n'est pas la meilleure. Il pourrait être utile d'examiner si des facteurs psychologiques influencent cette décision, tels que la peur du changement, l'incertitude quant à l'avenir ou même un désir d'autonomie.



L'évolution normale d'une personne serait d'avoir son propre espace, selon ses propres règles, après avoir terminé ses études, pour commencer sa vie d'adulte. Cela n'est pas possible si vous restez chez votre mère. Pour obtenir cette liberté, vous devrez prendre la responsabilité de votre vie, trouver un emploi, un espace (une chambre ou un appartement) et organiser votre temps comme vous l'entendez.

N'oubliez pas que le fait de prendre des mesures en vue d'un développement personnel et d'un changement peut être source d'autonomie. Explorer ces aspects plus en profondeur pourrait vous apporter des informations précieuses sur votre situation actuelle et sur la manière d'améliorer votre bien-être général et vos relations.

Lorena Salthu
Conseils téléphoniques personnalisés
Psychopraticien -Coach de vie-Psyconeuroimmunologist -Psychanalyste
Séances en ligne ou en présentiel.
Français, English et Español

Lorena Salthu Psy sur Paris

816 réponses

2790 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

31 JUIL. 2023

Bonjour

Juste pour vous contredire, je vous réponds
D’ailleurs c’est ce que fait votre mère d’après ce que j’ai lu

Les relations mère fille ne sont pas toutes idylliques, il arrive que les conflits s’enveniment malgré l’amour qu’il y’a.
Cependant, je ressens de la maladresse peut-être de sa part, voyez quand elle vous reproche « tu rentres trop tard «  entendez « je me sens inquiète de te savoir dehors pendant la nuit « 
Quand elle dit « tu bois trop » entendez « j’ai peur que tu ne puisses pas t’arrêter et que tu deviennes comme…. »
Votre maman n’a pas les moyens de vous l’exprimer autrement, elle a besoin d’être rassurée, elle a peut-être peur du « quand dira-t-on «, elle s’inquiète peut-être de votre avenir.
Il serait bon d’avoir une bonne et vraie discussion , par contre lorsque le lien est abîmé par le conflit il vaut mieux le faire avec un.e thérapeute qui vous aide
Je vous souhaite le meilleur et suis à votre disposition pour en discuter
Valérie garnier


Valérie Garnier Psy sur Limoges

56 réponses

18 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

31 JUIL. 2023

Bonjour,

Je vous invite à découvrir la Communication NonViolente (CNV). C'est avant tout un chemin spirituel avec soi-même et comme son nom l'indique, également un outil pour entrer en contact avec l'autre de façon authentique.

Lorsque vous sortez et vous alcoolisez, que ressentez-vous ? De l'enthousiasme parce que vous allez rencontrer vos ami-e-s ? De la stimulation ? Du stress ? De la culpabilité ? Quels sont les besoins en lien avec ces ressentis et émotions ? Besoin de partage, besoin d'appartenance à votre groupe et votre classe d'âge ? Besoin de légèreté ?

Et si vous vous tournez vers votre mère, que pensez-vous qu'elle puisse ressentir ? Quelles émotions la traverse ? Est-elle inquiète, stressée ou en colère de vous voir quitter la maison ? Angoissée que vous soyez alcoolisée ? Quels sont les besoins en lien avec ces ressentis et émotions ? Besoin de sécurité ? Besoin de tranquillité, besoin de soutien ou besoin d'écoute ?

Une fois que vous avez cerné les besoins des deux côtés, cela permet déjà de mieux se comprendre. Et ensuite de trouver des stratégies pour préserver la relation. La stratégie c'est par exemple le choix que vous avez fait de ne plus sortir pendant 2 mois. Or vous constatez que cela n'a pas changé le comportement de votre mère. Et peut-être que cela vous a rendu triste ou dépitée car votre besoin d'être en lien avec elle, besoin d'harmonie et d'accueil n'est pas satisfait.
Alors que choisissez-vous pour satisfaire vos besoins d'écoute, de partage, de complicité et d'amour ?

Il est peut-être temps de quitter le nid. Vous êtes adulte, votre mère aussi et saura se débrouiller sans vous. Prenez vos distances, apprenez à vous autonomiser. Vous semblez souffrir d'une absence d'amour inconditionnel de votre mère, c'est sans doute une blessure d'enfance à soigner et en même temps si votre mère n'a pas su vous offrir cela quand vous étiez enfant, elle ne sait pas plus vous l'offrir aujourd'hui.

Vous avez un deuil à faire.
Prenez soin de vous, ouvrez-vous vers d'autres personnes, c'est à vous de choisir avec qui vous avez envie d'interagir.

Je reste à votre disposition si vous souhaitez approfondir ces questions.
Claire Thomas,
Psychosomatothérapeute

Claire Thomas Psy sur La Chapelle-Caro

1907 réponses

2130 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13000 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16200

psychologues

questions 13000

questions

réponses 136050

réponses