Psychologue.net
Psychologue.net
Sur Google Play Sur la App Store

Je ne sais pas quel comportement adopter avec les gens en général.

Réalisée par Aurélie le 19 mars 2015 5 réponses  · Psychologue ado

Bonjour à tous,


Je ne sais pas quel comportement adopter avec les gens en général.

Je ne sais pas quel visage, quelle partie de moi je peux dévoiler aux autres.

J'ai toujours peur de mal faire et la plupart du temps je coupe court à toutes mes relations (amicales, amoureuses...)

J'ai dans la vingtaine, pourquoi je ne maîtrise pas ma vie sociale?


Au départ, je veux plaire et je suis gentille mais dès que je sens que la personne abuse ou fait quelque chose qui me déplaît, je ne l'apprécie plus. Je m'éloigne, je suis froide, je me referme sur moi.

C'est toujours moi qui part. Je pars souvent sans m'expliquer, sans laisser la chance à la personne de s'expliquer ou alors sans expliquer à la personne ce qui ne me plaît pas.


J'ai l'impression que j'ai peur dès le départ de mettre des limites, d'exprimer mes pensées. Petite, ma mère me grondait lorsque je m'exprimais et que je disais ce que je pense. Je devais être polie et agréable aux autres. Moi, ce que je pensais, ne comptait pas. Il fallait toujours que je fasse ce que l'autre voulait et faire ce que moi je voulais, c'était impoli et pas bien.


Je crois que c'est cela qui m'empêche de m'écouter et d'être celle que je suis au fond.


Que dois-je faire pour enfin être qui je suis et ne pas donner aux autres l'illusion d'être "parfaite"?


Merci d'avance pour vos réponses.

peur , comportement , relations , départ

Meilleure réponse

Bonjour Aurélie
" Petite ... je devais être polie et agréable aux autres. Moi, ce que je pensais, ne comptait pas. Il fallait toujours que je fasse ce que l'autre voulait et faire ce que moi je voulais, c'était impoli et pas bien"
Votre cerveau a enregistré que la relation aux autres est une forme de coercition, à laquelle on doit se soumettre.
C'est de cette fausse croyance que vous devez sortir pour vous libérer.
La relation aux autres est ce qui nous définit, nous humains sommes des êtres sociaux, l'échange est essentiel à nos vies.
Vous manquez de confiance en vous, ce qui est logique étant donné que vous avez appris à vous effacer, comme si l'autre était tout puissant, et vous condamnée à vivre dans l'ombre de cette toute puissance.
Dites vous que vous avez le droit d'exister, avec vos envies, vos désirs, vos valeurs, vos peurs et vos limites aussi. Nous sommes tous différents, ne vous comparez pas, c'est votre différence qui fait la richesse de l'ensemble.
Aujourd'hui vous n'allez pas bien, acceptez le. Votre maman vous a appris que la relation aux autres passait par la soumission, il va falloir commencer par désapprendre ce schéma toxique (et qui à transmis ça à votre maman … ?).
C'est à dire, il va falloir (ré)apprendre la spontanéité.
Idéalement il faudrait suivre une thérapie, en posant des exercices concrets à réaliser petit à petit.
Mais comme ce n'est pas le cas, juste un conseil : lorsque vous rencontrez quelqu'un, bannissez le "je ne sais pas quel comportement adopter avec les gens". Le cerveau ne sachant faire qu'une chose à la fois, vous ne pouvez pas analyser et être en même temps dans la relation, c'est impossible.
Alors au lieu de vous surveiller vous lorsque vous êtes en relation, surveillez l'autre, soyez curieuse de ce qu'il / elle va dire ou faire, nourrissez ce sentiment qui est une grande qualité : la curiosité.
Et acceptez vous comme vous êtes, comme nous le sommes tous, c'est à dire imparfaits.
En espérant vous avoir, même un petit peu, aidée.
Bien cordialement
Olivier Martin

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour Aurelie

La façon dont nous entrons en relation avec les autres est directement induite de notre construction de la réalité qui s'est façonnée durant l'Enfance. Les comportements que vous mettez en place en société découlent des croyances qui vous ont été transmises durant votre enfance et qu’inconsciemment vos comportements continuaient d'alimenter. Des croyances sur l'importance d'être parfaite en toute circonstance, même le fait d'exprimer ses émotions comme la colère par exemple est complexe car peut s'apparenter à de l'imperfection..c'est ainsi que les émotions sont refoulées à défaut de pouvoir être ressenties et exprimées. Toutes nos croyances ont contribué à l'installation de schémas comportementaux qui déterminent notre représentation au monde, la façon dont on pense, ressent, agit etc...

Ètre accompagnée par un-e thérapeute vous permettra de travailler sur ces croyances afin de modifier vos perceptions et agir sur votre construction de la réalité. Travailler sur vos croyances permettra de travailler sur vos valeurs et d'avoir un impact au niveau identitaire afin de pouvoir explorer de nouveaux comportements en accord avec ce que vous voulez faire et qui vous voulez être.

Cordialement,

Cécile DG

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

23 JUIL. 2015

Logo Diba-Grenier Cécile Diba-Grenier Cécile

5 réponses

13 J'aime

Bonjour, Val !
Maîtriser la vie sociale, être soi-même, donner l'impression d'être parfaite ou pas sont des questions délicates n'ont pas qu'une seule réponse.Vous êtes à la recherche de VOUS-même, dans "les regards" des autres.
les mots qui sont exprimés pour vous decrire par les autres sont uniquement des remarques et ne correspondent pas à votre description, vous êtes plus que cela.
On a besoin des autres, de leurs appreciations, de leurs critiques, mais on construit notre identité avec plusieurs éléments. On a besoin de savoir plus du nous-mêmes, de l'Amour de soi, du méditation, de lire, du développement personnel, de l'appréciation et de la critique, du feed-back pour nos projets.

Croyez en vous, exprimez (en écrivant, aussi, par dessins..) des pensées, des émotions, des réussites!
Bon courage!

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

23 MARS 2015

Logo Elena Alexandra Ciuperca - Counseling psy Elena Alexandra Ciuperca - Counseling psy

41 réponses

54 J'aime

Bonjour,

À vous entendre, vous avez déjà commencé un travail sur vous même en vous posant un certain nombre de jalons et de questions pertinentes sur vos relations aux autres et votre histoire.
Le paradoxe que vous vivez s’entend assez bien : comment être soi-même et mener une vie sociale si l’on ne peut rien dire à autrui ?
La relation aux autres nécessite de communiquer sur ce que l’on aime ou pas, ce que l’on apprécie ou pas… Si vous n’appréciez pas un plat préparé par un ami, mais que la politesse vous fait dire « c’est très bon », vous vous condamnez à manger du plat en question pour très longtemps… Sur des sujets moins triviaux de la vie affective, on comprend l’effet que cela peut avoir sur vous-même.

Votre positionnement vis-à-vis des autres est problématique et est donc à travailler, pour pouvoir vivre avec eux vous ne devez plus vous effacer.

Je n’ai pas de « trucs » à vous proposer à part continuer votre introspection et poser quelques actes : commencer dès aujourd’hui à vous affirmer, affirmer vos envies, vos goûts... dans vos relations (essayé avec de petites choses sans conséquence).
Si vous vous sentez dans une impasse, un accompagnement psychologique vous sera d’une grande aide. À vous de choisir le type d’approche.

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

20 MARS 2015

Logo Mathieu BIGEARD Mathieu BIGEARD

1 réponse

Bonjour,
Vous exprimez le désir d'être qui vous êtes, de sortir de l'illusion de perfection et du contrôle que le maintien de cette illusion sous-entend. Je vous encourage dans cette voie et je pense qu'un accompagnement du type psychothérapie analytique pourrait vous aider à soutenir la parole de vérité qui s'entend déjà dans votre courrier. Il me semble que vous pourriez en tirer de grands bénéfices.
Bien à vous, Chantal Paugam

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

19 MARS 2015

Logo Chantal Paugam Chantal Paugam

268 réponses

1044 J'aime

Questions similaires

Voir toutes les questions
Quelle attitude adopter face à une personne qui teste nos limites ?

4 réponses, dernière réponse le 17 Octobre 2017

Quelle attitude adopter dans une equipe pour se faire accepter ?

4 réponses, dernière réponse le 30 Octobre 2018

Ma fille de 7 ans est très jalouse, elle ment et n'obéit plus

8 réponses, dernière réponse le 23 Juin 2015

J'ai du mal à nouer des relations

2 réponses, dernière réponse le 04 Février 2019

Suis-je un monstre ?

5 réponses, dernière réponse le 10 Juillet 2018

Ma fille a t-elle un problème psychologique ? Qui consulter ?

8 réponses, dernière réponse le 12 Novembre 2013

est ce que je fais une dépression ou une crise d'adolescence?

3 réponses, dernière réponse le 23 Juillet 2018

où passer un ou des test(s) pour savoir si l'on est schizophrène ?

2 réponses, dernière réponse le 27 Juin 2017

Perverse narcissique?

1 réponse, dernière réponse le 01 Août 2018