Je ne veux plus guérir et je ne comprends pas pourquoi

Réalisée par ano310 · 20 févr. 2022 Aide psychologique

Bonjour, j'espère que vous allez bien. Je me cache mes traumas et mes blessures pour ne plus souffrir et ça depuis mon enfance. Mais plus je grandis, plus ça devient difficile. Je ne supporte plus rien émotionnellement, mentalement et maintenant, je le ressens physiquement. Je ressens constamment la blessure du rejet dans ma vie: le fait que je suis rejetée par les gens que j’aime, une rupture douloureuse dont je souffre toujours même après 7 ans (tromperies, délaissement, etc), une recherche d’emploi interminable avec que des refus, mes objectifs que je n’arrivais plus à atteindre malgré mes efforts. Voici mon problème actuel: j’ai tellement de combats à mener que je ne veux plus guérir. Je me laisse couler. Tous ce que je veux c’est que tout s’arrête pour être apaisée mais je ne cherche plus à guérir tellement je ne sais plus par où commencer, tellement je suis épuisée, tellement chaque jour est une torture émotionnellement et mentalement pour moi. Merci de m'avoir lu.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 21 FÉVR. 2022

Bonjour Madame,

Vous commencez à tomber dans une profonde déprime, c’est le moment de consulter et de reprendre en mains votre vie.

Je vous laisse prendre connaissance de mon profil et éventuellement réserver une séance en visio sur Doctolib

Je reste à votre écoute avec bienveillance et empathie
Excellente semaine
Bien à vous
Marjorie Lugari

Anonyme-377370 Psy sur Aix-en-Provence

5591 réponses

10850 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

2 MARS 2022

Bonjour madame, à vous lire, il vient en effet à l'esprit de vous proposer un travail d'étayage avant même que de vous proposer celui plus introspectif, et ce afin de vous soutenir dans cette description au caractère dépressif que vous évoquez. Cela semble cependant réactionnel. Je ne peux que vous inviter à trouver un support psychologique, pour vous remettre en lien avec vos désirs conscients. Cependant, mon exercice étant également largement orienté par ma spécialisation dans le traitement du psychotrauma, je ne peux rester sans constater l'émotion traumatique à laquelle vous faites allusion, et il me semble indiqué de vous suggérer de voir à travailler directement sur les effets de ces traumas. Certaines méthodes, brèves, permettent d'agir directement sur ces traumas et avec une efficience tout à fait intéressante. Cela ne retire rien à l'invitation que je vous faisais à vous procurer un espace pour vous découvre dans votre propre parole. Ce travail sur les traumas, est complémentaire et très dirigé vers l'effet du trauma.
N'hésitez pas à me contacter si nécessaire.
Bonne continuation.

Manuel Marchand Psy sur Nice

17 réponses

15 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

25 FÉVR. 2022

Bonjour,

Je vous réponds tardivement et vous avez sans doute pas mal de pistes de réflexion mais je vous partage mon regard à toutes fins utiles.
Vous l'avez identifiée, vous avez une blessure de rejet qui vous conduit à vivre sans cesse des situations similaires. Vous êtes probablement plus tournée vers les autres que vers vous-même. Vous évoluez probablement dans ce que j'appelle la fusion, c'est à dire le sentiment d'être incomplet et de chercher sa complétude chez les autres, dans toutes ses relations.

Lorsqu'on n'a pas appris à identifier ses émotions et surtout ses besoins et à en reprendre la responsabilité, nous mettons en place une stratégie inconsciente qui consiste à donner aux autres, à essayer de deviner leurs besoins, leurs attentes, pour les satisfaire et tout faire pour qu'ils se sentent bien, heureux. Parce que nous pensons que c'est cela aimer. Le problème c'est que ce n'est pas tout à fait de l'amour, car ça n'est pas gratuit. Nous attendons en retour de la réciprocité, que les autres devinent nos attentes, nos besoins que nous ne savons pas exprimer.

Nos attentes inconscientes pèsent parfois tellement lourd sur la relation qu'elles en précipitent la fin, qu'elles nous conduisent exactement là où nous ne voulions surtout pas aller.

Et nos émotions n'étant pas reconnues, nos besoins n'étant pas nourris, ils se font entendre plus fort encore pour nous faire comprendre que les autres ne nous sauveront pas, que c'est à nous qu'il appartient de nous aimer d'abord, de nous donner de l'écoute, de la bienveillance, de l'accueil inconditionnel. Une émotion est un ensemble de sensations internes. Des émotions qui n'ont pas été écoutées depuis des années, c'est de la somatisation, le corps qui souffre.

Il est possible que votre maladie soit la partie la plus visible de votre manque d'estime de vous-même.

L'estime de soi, c'est la relation qu'on entretient avec soi-même, la manière dont on accepte toutes les parties de soi, sans conditions. Vous avez besoin de vous regarder en face, de regarder votre histoire en face et de la réintégrer, d'apprendre à accepter plutôt que de lutter contre une réalité qui vous déplait. Parce que c'est cette illusion qui vous ronge de l'intérieur.

Je comprends que cela puisse faire peur, qu'il puisse sembler effrayant d'affronter ce qu'on a cherché à étouffer pendant autant de temps mais je puis vous assurer que dans une relation de confiance avec un professionnel solide, vous pourrez largement dépasser tout ça. Et je peux vous assurer aussi que ça vaut vraiment le coup !

Je reste à votre écoute. Vous pouvez m'écrire ou m'appeler, je me ferai un plaisir de vous répondre.

Belle journée à vous !

Boris Amiot

Boris Amiot Psy sur Serris

1000 réponses

1185 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

21 FÉVR. 2022

Bonjour,

Dormir... Dormir, pour commencer.

Puis, au moins respecter l'essentiel. Manger un peu, se préparer, prendre une douche, se vêtir.

Ok. Le reste peut être pire qu'un chaos.

Mais est-ce que ce chaos vous appartient ?

Fermez les yeux. Imaginez vous trouver, tout à coup, sur une île déserte. Il n'y a plus ce chaos.

Ce chaos n'existe que lorsqu'on se situe à cet endroit, à un moment, à cette fréquence et en esprit.

Mais aujourd'hui, vous ne pouvez plus affronter ce chaos. C'est trop.

Et si, on tournait le dos, à ce chaos, et partait sans rien dire, vivre autre chose, au moins dans sa tête ?

Demain, vous pourriez vous dire, bye bye chaos, au revoir, lui tourner le dos, et commencer une nouvelle vie, vivre un nouveau moi, de l'intérieur.

Qu'en pensez-vous ?

Je veux vous soutenir. On n'a pas le droit d'abandonner qui que ce soit, et nul n'a d'endosser tout, tout seul.

Demain, peut être votre nouveau départ, en lâchant tout, ce que vous ne voulez pas, pour commencer, mais tout ce qu'il y a d'extérieur. Une force reste à trouver en vous, pour vous-même. C'est notre défi.

Remettre les pendules à zéro, et, vous dire, non, oui, je ne veux pas me laisser aller. Parce que la vie, ce n'est pas ça.

Je reste à votre écoute.

En cas de maladie physique, fermez les yeux, et invoquez que la douleur disparaisse, j'espère que vous vous ressourciez même dans les petites choses.

Un grand karma est la force de se battre, se l'intérieur, c'est là où on est le plus fort.

Il faut toujours commencer, sans réfléchir, ensuite, cela vient tout seul, une chose après l'autre.

Je vous embrasse très fort

De tout cœur

N'hésitez pas

Lou Sarah Sheyen

Sheyen Evolving Psycho-philo-practice Hyper-conscience Philocognition Libération.



Sheyen Evolving Psy sur Lyon

231 réponses

143 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

21 FÉVR. 2022

Bonjour, la sensibilité peut-être une force à condition d'apprendre à se détacher émotionnellement régulièrement avec techniques viables des situations et des personnes qui nous entourent. Sinon, vous accumulerez les émotions ou les sentiments ressentis ce qui à court terme deviendra pesant. Il est important de se libérer de ses résistances et de soigner de ses blessures, puis de reprogrammer le subconscient sur des bonnes bases. Si vous souhaitez de nouveau vivre et non subir, il vous faut investir sur vous et prendre les choses en main. Je reste à votre disposition pour tout complément d'information. Cordialement, Jonathan Desjours, coach et thérapeute de l'inconscient.

Jonathan Desjours Psy sur Bordeaux

744 réponses

539 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

21 FÉVR. 2022

Bonjour,
Vous êtes vous déjà fait aider, dans le cadre d'une thérapie ?
Vous parlez de vos efforts mais cela ne suffit pas quand les blessures .
Dans le cadre de mon programme de soins, j'accompagne beaucoup de personnes qui sont dans votre cas : soyez rassurée, la lumière est toujours au bout du tunnel. Est-ce que cela vous intéresserait de découvrir la belle personne que vous êtes, d'apprendre à vous aimer, de trouver votre voie ?
Si vous souhaitiez en savoir plus sur mon approche et mes techniques, n’hésitez pas à me demander un premier échange, gratuit et sans engagement.
Je consulte en présentiel ou par visioconférence.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l’enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques

Véronique Blanche Psy sur Quessoy

6558 réponses

4484 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

21 FÉVR. 2022

Bonjour,

Votre détresse est profonde, vous en être arrivé au point où c’est le désespoir qui vous semble être la meilleure option, une forme de résignation. Lorsqu’on vous lit, c’est très logique. Vous mentionnez des traumas de l’enfance que vous avez pris l’habitude d’étouffer, d’essayer d’oublier, de refouler par peur de les revivre d’une quelconque façon et d’en souffrir. Et évidemment, c’est l’effet inverse qui se produit, plus le temps passe, plus les choses remontent à la surface. Ce qui n’est pas réglé, s’il n’y a pas eu un certain cheminement vers l’apaisement, une forme de réconciliation avec son passé, les traumas continuent de vivre en vous, les plaies restent infectées.

Le problème (mais c’est de là que partira la solution…) c’est que cela a contribué à vous forger un rapport à vous-même de rejet. En rejetant cette partie de vous, cette partie qui a terriblement besoin d’être reconnue, rassurée, apaisée, aimée même…, vous vous êtes systématiquement positionné en victime, et donc en une personne qui est supposée être rejetée, alors même que c’est ce qui vous fait le plus peur et le plus souffrir lorsque cela arrive. Et aujourd’hui, vous avez eu le temps d’accumuler un certains nombre d’expériences qui ont confirmé ce pour quoi vous vous êtes senti programmé à partir de vos traumatismes, et ainsi de renforcer cette idée, ce sentiment d’échec qui se répète et justifie vos peurs et votre mal être grandissant. Et tout cela devient inévitablement épuisant et on finit par ne plus entrevoir que l’option « baisser les bras »… surtout quand on a passé sa vie à forcer, à lever les bras sans vraiment y croire.

Vous n’êtes pas condamné à vivre de la sorte, blessé, ou à tout abandonner quand plus rien de bon ne semble vous arrivez. Vous allez devoir sortir de ce schéma victimaire en vous occupant de vous, véritablement, différemment, en faisant la paix avec cette partie de vous. Il faudrait réapprendre à vous aimer profondément, à trouver le moyen d’accepter ce qui vous avez vécu dans l’enfance de façon à l’intégrer pleinement comme une partie de vous légitime et un aspect de votre identité qui peut devenir positif, un supplément de force. Bien sûr que lire ces mots vous semble inaccessible pour l’instant, ou même incongru. Mais c’est exactement ce dont vous avez besoin et seul un travail thérapeutique digne de ce nom vous permettra de faire ce cheminement vers vous-même, et de faire émerger progressivement cette version de vous-même plus sereine, confiante, enthousiaste, déterminée, proactive, heureuse même… elle existe, c’est juste qu’elle est enfermée à la cave, enfermée par vous… pour la protéger… mais vous la tuez à petit feu.

Je vous recommande vivement de faire une Thérapie. Il existe plusieurs méthodes (psychothérapie, psychanalyse, TCC, PNL, hypnose, Gestalt…). Renseignez-vous, ou bien on peut en parler par téléphone si vous le souhaitez, gratuitement. N’hésitez pas. Prenez soin de vous, le reste suivra.

En ce qui me concerne, je suis psycho praticien (TCCE : thérapies cognitives, comportementales et émotionnelles), coach (PNL : programmation neuro-linguistique) et maître en philosophie. Je peux vous proposer des séances à distance et/ou dans mon cabinet.

Alexandre Thorlet Psy sur Paris

562 réponses

456 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

21 FÉVR. 2022

Bonjour,

Je comprends votre désespérance et votre envie d'arrêter de vous battre alors que rien ne fonctionne comme vous le souhaiteriez.

Mais vous nous avez écrit et c'est une petite lueur qui reste en vous et ne veut pas mourir car elle cherche de l'aide.

Vous êtes entrée dans un état dépressif qui paralyse vos émotions, vos ressentis, vos envies d'aller mieux!
Mais faîtes confiance à cette petite lueur en vous et chercher un thérapeute qui vous aidera à comprendre et sortir de ce fonctionnement. Quand vous parlez de "blessure de rejet" , je l'assimile à un trauma lié à un attachement infantile insécure qu'il faut avoir le courage d'affronter pour aller mieux.

Je vous souhaite beaucoup de courage,
Je reste à votre écoute,

Edith Entringer


Edith Entringer Psy sur Épinal

436 réponses

177 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

21 FÉVR. 2022

Bonjour Madame,
Vous êtes découragée, vous avez le sentiment d'être abandonnée à vous-même, seule, sans recours. Vous vous battez, mais vos blessures vous rattrapent, vous dépassent, malgré vous. La première chose serait de pouvoir prendre réellement un temps avec vous-même. Vous commencez à vous présenter avec un sentiment d'empathie à autrui, "j'espère que vous allez bien". Vous désirez enfouir et oublier vos souffrances, "cache mes traumas et mes blessures", les enfouir dans le plus profond de votre psyché dans un désir de les rejeter hors de votre esprit. Mais en vain, ils sont là. Il serait préférable, en étant accompagné, de plutôt vous en servir, de rattacher votre présent à votre passé, émotionnellement, sans désir premier d'analyse, de raconter votre histoire présente et celle de votre enfance. Cela peut vous paraître dérangeant, perturbant dans un premier temps mais cela vous aidera à comprendre les différents processus émotionnels et perceptifs qui vous accompagnent, malgré-vous, au détriment de vous. N'hésitez pas à me contacter pour décrire vos souffrances en détails, précisément. Vous pouvez me contacter par téléphone si vous en ressentez le besoin.
Il est important que vous fassiez l'effort de faire appel à un professionnel de santé.
Mr Baldassari Jean-claude

Jean-Claude Baldassari Psy sur Thionville

2 réponses

2 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

21 FÉVR. 2022

Bonjour ano,
Tout d abord merci pour vos confidences.
L écrire c est déjà réaliser et faire un pas vers la guérison.
La blessure de rejet, à beaucoup de répercutions dans un vie que ce soit personnellement comme professionnellement.
En hypnose nous pouvons aller creuser, chercher et régler cette blessure pour vous permettre de changer la donne de votre future vie.
Avez vous déjà entendu parler de la loi de l attractivité ?
Tant que vos blessures ne seront pas règlees vous attirez autant de situation qui vont la réveiller en vous.
Je suis à votre écoute pour échanger.
Bon courage
Bien à vous
Dorothée Rousseaux
Sophrologue et hypnopraticienne

Dorothée Rousseaux Psy sur Audincourt

12 réponses

3 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

21 FÉVR. 2022

Bonjour,
Vous avez atteint vos limites et vous n'en pouvez plus. Vous avez vécu des blessures, des traumatismes et du rejet et tout cela est resté bloqué à l'intérieur de vous. Vous êtes envahie par trop d'émotions refoulées. Ne restez pas seule avec votre mal-être.
Je peux vous proposer un accompagnement par la Relation d'Aide, qui est une psychothérapie douce passant par de l'écoute empathique,  bienveillante et sans jugement.
Je suis à votre disposition si vous souhaitez en parler.
Chantal JEAN
Thérapeute en Relation d'Aide
Séances en face à face dans mon cabinet à Paris 5e ou en visioconférence sur Skype ou Messenger

Chantal Jean Psy sur Paris

515 réponses

277 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

21 FÉVR. 2022

Bonjour,
Je suis triste de lire votre témoignage et je suis totalement dans la compréhension, la fatigue et l’épuisement mental aujourd’hui prennent le dessus sur vous, et après tant de douleur et de déceptions cela est normal. Mais je veux quand même vous rappelez que cette période doit rester passagère, vous êtes très forte d’avoir surmonté déjà tout cela, il ne manque plus que quelques pas pour retrouver goût à la vie ! Ce serait si dommage de rester sur une mauvaise note…

Je reste disponible en privé si vous souhaitez échanger avec moi, je vous accompagnerai avec grand plaisir.
Krystel Berlan,
Psychologue Positive.

Krystel Berlan Psy sur Béziers

297 réponses

286 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

21 FÉVR. 2022

Bonjour et merci pour votre témoignage.
Vous souffrez depuis trop longtemps, blessures d'enfance, traumas, ruptures, rejets. Vous êtes submergée et épuisée. Alors il est temps pour vous d'être aidée, soutenue pour comprendre l'origine de votre mal être et retrouver en vous l'énergie vitale nécessaire pour progresser vers un mieux être et une vie plus sereine.
N'hésitez pas à me contacter pour en parler et je vous accompagnerai si vous le souhaitez dans ce cheminement en toute bienveillance.
Chantal Rivière psychologue clinicienne

Chantal Riviere Psy sur Lyon

188 réponses

153 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

21 FÉVR. 2022

Bonjour Madame

J'entends votre souffrance. J'entends que guérir vous paraît une montagne et que cela vous décourage
Sachez que c'est à votre thérapeute de conduire, de vous aider justement à mettre de l ordre et des priorités
La guérison est possible avec méthode
Je suis spécialisée en guérison émotionnelle et je répondrai avec plaisir à vos questions
Bien cordialement

Stéphanie Bariant Psy sur Limoges

22 réponses

13 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

21 FÉVR. 2022

Bonjour,
Merci de votre message. C'est une bonne chose que vous arrêtiez ce combat, car vous êtes épuisée.
Je vous encourage juste vivement de venir parler de vous, de votre parcours du combattant, et d'exprimer vos émotions. C'est cela qui va vous faire du bien.
Je vous reçois rapidement, avec grand plaisir
Bien cordialement
Inès AVOT

Inès Avot Psy sur Ouve-Wirquin

6331 réponses

3425 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12950 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16200

psychologues

questions 12950

questions

réponses 135900

réponses