Je suis perdue, comment avancer ?

Réalisée par Spaguetti · 22 févr. 2024 Aide psychologique

Bonjour,

J'ai actuellement 25 ans et je cherche ma voie dans le monde professionnel mais j'ai vraiment du mal à choisir une orientation.
Je n'ai jamais vraiment choisi où je voulais aller, ce que je voulais faire, ce qui fait qu'en fin de 3ème on m'a diriger dans un lycée général. Il faut savoir que en seconde je ressentais de la tristesse et je ne voulais plus continuer à aller en cours. La raison n'est pas claire mais je sais que je ne connaissais personne, je me sentais seule, que certains camarades se moquaient de moi bien-sûr pas en face à face dû à mon acné. J'avais cette tendance à vouloir me battre au lieu de parler parce que j'avais l'habitude de me battre avec mes frères...

A la fin de la seconde, je suis allez en ST2S sans savoir ce que c'était car les filières générales me semblait peu intéressante.
En terminale, j'ai fait le choix de la facilitée encore une fois sans vraiment regarder ce que c'était ce qui fait que lors de la rentrée je suis restée que 1 semaine à l'université (je pleurais tout les soirs).
En Terminale avec la tentative de suicide de ma mère qui a surement été le coup de grace car c'était la seule personne avec qui je me confiais... j'avais commencé à sécher les cours, je rentrais facilement en conflit que se soit avec une prof en particulier car elle était sévère ou un camarade qui avait prit la parole à ma place, je ne voulais plus rentrer chez mes parents et je me suis mise à travailler encore plus.

Après, étant complètement perdue, j'ai suivi le "conseil" de mon père de faire agent de sécurité. J'ai obtenu avec les meilleurs notes le titre pro et j'ai commencé directement par la recherche d'emploi. Et c'est là que tout commence. J'ai arrêté de travaillé au bout de 2 mois et les autres travail pareil. Je suis restée 3 jours à 1 mois maximum dans ces différents travailles (livreuse de journaux, boulangerie, agent de sécurité, secrétaire, agent d'accueil dans un hotel-restaurant). Et à chaque fois quand je partais je me sentais libérée et j'avais besoin de beaucoup de temps pour me remettre d'aplomb, retrouver une motivation à travailler qui pouvait aller jusqu'à 1 an entre 2 postes. D'ailleurs je pleurais beaucoup le soir ou je ressassais la journée et pendant le travail, j'avais énormément besoin d'aller dehors et seule. Pendant ce temps là j'ai comme "rencontrée mon père" dans le sens où quand j'étais à l'école je ne le voyais, parlais pas car j'étudiais, je passais plus de temps avec ma mère, mes frères, amis. De plus mon père était plutôt violent donc bon... Et au fur et à mesure mon père a commencé à faire irruption dans ma chambre pour me crier dessus afin que je trouve un travail jusqu'à vouloir me mettre à la porte si j'en avais pas un ou à me dire de faire ce qu'il voulait que je devienne (policière, rh...). Etant de nature stressée, ces actions n'ont fait qu'empirer mon état puisque je commençais à chercher pour éviter d'être virer mais je ne tenais pas longtemps. Mon père a participé puisque quand j'avais un nouveau travail, il le dénigrait, n'arrêtait pas de me répéter que agent de sécurité c'est le seul métier que je devais faire et surtout lors de mon premier travail il m'avait demandé de faire un crédit de 30 000€ pour lui afin d'acheter un logement et ainsi pouvoir le louer. Il a fait pareil quand ma mère a demandé le divorce mais cette fois c'était pour que nous les enfants remboursons notre mère...
Ma mère durant cette même époque, étant en vie, je l'accompagnais à ces rdv, je restais auprès d'elle... Et je crois d'ailleurs que j'ai quitté mon premier emploi en partie parce qu'un soir quand je suis rentrée, elle était tombé à vélo et je pense que j'avais peur qu'il lui arrive quelque chose.

J'ai fait une tentative de suicide l'année dernière car je ne supportais plus la présence de mon père, ces remarques et je ne voyais plus vraiment d'issue pour le travail car oui je faisais une obsession dessus et je m'étais dit que si je n'y arrive pas autant partir et avoir la paix.

Maintenant lorsque l'on me parle de travailler ou trouver une orientation, je dénigre chaque métier, quand je réalise un test d'orientation je m'enerve parce que j'ai pas confiance en ce que je pense être, j'ai un grand stress et rien ne me motive d'apparence, je ressens un énorme frein... Je sais que j'ai des problèmes avec le fait de signer un contrat de travail (je me sens piégée), j'ai tendance à être perfectionniste, j'ai peur de la nouveauté, des gens, manque de confiance en soi surtout que je ne me connais pas vraiment et que j'ai l'impression que je n'ai pas envie d'apprendre à me connaître. J'ai aussi l'impression que d'anciennes pensées restent alors que je sais quelles ne sont plus d'actualités voir erronés comme par exemple : "je suis nulle en tout". Parfois aussi quand je suis seule, j'imagine des jugements sur mes choix ou quand je fais quelque chose, j'imagine quelqu'un qui surveille ce que je fais et ça me stresse. Je sais que je mets trop d'importance sur le sujet mais j'ai l'impression que c'est ma vie qui est en jeu, j'ai peur de finir à la rue aussi.

Alors comment avancé ?

Merci pour votre attention et je vous souhaite une bonne journée.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12950 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16200

psychologues

questions 12950

questions

réponses 135900

réponses