Les jeux sexuels entre frère et soeur dans l'enfance sont-ils normaux ?

Réalisée par Michelle · 2 juil. 2020 Aide psychologique

Bonjour,

Plus jeune (6-9 ans), j'ai été confrontée à une histoire d'attouchements sexuels entre un garçon et son petit frère dans mon école. Âgée aujourd'hui de 25 ans, j'ai repensé à cette histoire car j'ai lu par hasard un article concernant les relations dans une fratrie. Je me suis alors posée la question de savoir si ma sœur jumelle et moi nous avions eu des comportements de ce type en jouant au papa et à la maman quand nous étions jeunes. Et puis, je me suis rappelée que vers 10 ans, j'ai embrassé ma sœur un soir, mais nous ne faisions pas de jeux.

Nous allions nous coucher et je l'ai embrassée. Je crois que je voulais embrasser ma sœur mais je ne me rappelle pas exactement. Je me rappelle qu'elle m'avait dit que ce n'était pas grave mais je pleurais beaucoup et le lendemain, j'étais très triste et gênée par cet évènement. Nous n'en avons jamais parlé et je n'ai jamais osé en parler à mes parents. Mais je peux affirmer n'être jamais allée plus loin que des bisous. Cependant, cela me gêne d'avoir ce type de souvenir puisque c'était moi qui suis à l'origine de ce souvenir.

Depuis la lecture de cet article, je repense à cet évènement et je me pose des questions. Dois-je en parler à ma sœur afin de savoir si elle s'en rappelle et si cela la traumatisée ? Est-il nécessaire de creuser ?

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 2 JUIL. 2020

Désolée, mon message initial n'est pas très clair.
Je disais que si votre sœur avait été traumatisée par ce bisou, elle consulterait un thérapeute dans ce sens.
Mais ce type d’événement n'est pas générateur de traumatisme, sauf si c'est répété et vécu violemment pour l'autre...

Nathalie Follmann Psy sur Clichy

5356 réponses

31170 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 JUIL. 2020

Bonjour Michelle,
est-ce pour votre sœur que vous vous questionnez ou pour vous? Les premiers mots de votre témoignage parlent d'une confrontation jeune à des attouchements sexuels entre enfants, qui a ravivé un souvenir qui semble vous déranger et sème de la confusion. En cela, vous pourriez consulter un possessionnel pour démêler cela, faire le point et traiter l'impact des attouchements auxquels vous avez assisté entre ces garçons. Le souvenir du baiser à votre sœur vient peut être ici pour tenter de baisser le seuil de l'impact traumatique de cette scène entre les frères. Le psychisme se charge de refouler ce qui est traumatique, dérangeant, mais de temps en temps certains éléments s"échappent. Le fait de vous préoccupez pour votre sœur peut aussi être une façon de sublimer votre propre préoccupation pour vous, aussi en regard de ces différents éléments, vous auriez à gagner en vous faisant accompagner par un professionnel pour démêler tout cela, faire le point et investiguer sur l'impact dans votre psychisme de ces différentes scènes.
Patricia ELDIN

Patricia Eldin Psy sur Remoulins

683 réponses

374 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 JUIL. 2020

Bonjour Michelle,

Il ne faut pas confondre : baiser et attouchement sexuel. Ce baiser donné à votre soeur quand vous étiez enfant était peut-être seulement la manifestation un peu trop marqué de votre amour fraternel.
Il paraît évident que cet événement vous a touché, je pense qu'il serait important de comprendre pourquoi 15ans après cet image surgit dans votre vie, quel événement fait ressurgir ce souvenir. Pourquoi maintenant? Pourquoi vous sentez-vous encore mal à l'aise au souvenir de cette situation? Pourquoi ce baiser vous a mise mal à l'aise à l'époque? Beaucoup de questions qui ont besoin d'une réponse.
Je suis à votre disposition si vous le souhaitez afin de vous aider à comprendre ce mal-être.
Cordialement,

Morgane SARNETTE SAVINEL

Anonyme-371590 Psy sur Enghien-les-Bains

50 réponses

45 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

3 JUIL. 2020

Bonjour Michelle,
Vous dites d'emblée que vous avez été confrontée a une histoire d'attouchements sexuels étant plus jeune.
Comment l'enfant que vous étiez à "traité" les informations liées à cet événement ? Etiez-vous proches de ces garçons ?
Quel est le lien entre votre histoire et la leur ?
Pourquoi, quelques année après, vous avez éprouvé le désir d'embrasser votre soeur ? Avec quelles intentions ? Vous en souvenez-vous ?
S'il y a quelque chose à creuser, puisque cela vous méne à demander de l'aide, c'est sur vos ressentis qu'il faut réfléchir.
Je reste à votre disposition en ligne si vous le désirez...
Dominique

Dominique Louvel Psy sur Quimper

546 réponses

435 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

3 JUIL. 2020

Bonjour Michelle,
Franchement, je ne vois rien de choquant ou qui puisse être traumatisant dans le baiser que vous nous confiez. Votre sœur jumelle était sûrement très proche de vous. Ce n'est pas rien d'avoir passé tout le temps de la gestation au coude à coude, si je puis dire, avec quelqu'un d'autre. Vous avez baigné dans le même liquide amniotique ! Elle vous a dit elle même à l'époque que ce n'était pas grave. Ce qui est intéressant par contre, c'est votre sentiment de culpabilité à l'époque (vous avez beaucoup pleuré), réactivé aujourd'hui à la lecture d'un article. De quel poids ont pesé les interdits dans votre éducation ? Comment s'est métabolisé votre enjeu d'attachement ? Si vous sentez des blocages en vous, qui vous empêchent de vous épanouir sur le plan intime, alors peut être vous serait-t-il utile de consulter un psychothérapeute. A vous d'en juger.
Chaleureusement
Catherine Couvert

Catherine Couvert Psy sur Lyon

542 réponses

395 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

2 JUIL. 2020

Bonjour Michelle

La rencontre de sexuel serait traumatique pour chaque humain par conséquence et c'est une grande découverte freudienne. Et souvent elle ne se passe pas d'une manière sublimée comme dans les livres ou les filmes qui marque notre imagination, mais plus par le corps avec l'excès des sensations qui font l'effraction dans le psychisme de l'enfant. Interessant est que cet événement ne devient pas traumatique tout de suite mais qu'avec le temps, par la remémoration ou le retour d'un souvenir (par l'intermédiaire de déclencheur, comme chez vous, cette histoire avec les garçons à l'école, l'article que vous avez lu). Ce que vous d'écrivez, est de la structure, cela veux dire que chaque humain d'une manier ou d'une autre va passer par là, éprouvant accidentellement des sensations, avec frères, soeurs, parents, amis - "les partenaires" inapproprié. Mais c'est ainsi, les enfants sont curieux et leurs premiers objets d'amour sont de la famille dans les meilleurs des cas.
Pourquoi ne pas parler avec votre soeur? Si vos relations avec elle le permettent et si vous vous en sentez, pourquoi pas? Apres tout il est possible qu'elle garde tout un autre souvenir de ce bisous.

Bien cordialement

Tatyana Nourrit

Tatyana Nourrit Psy sur Montpellier

30 réponses

18 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

2 JUIL. 2020

Bonjour,
Est-ce que vous êtes en recherche personnelle, quant à la vie que vous menez? Etes-vous en questionnement actuellement?
Ce qui pourrait rendre cet événement plus lourd qu'il ne l'a réellement été.
Mais si vous avez d'autres doutes concernant l'ambiance familiale, il pourrait vous être bénéfique de vous en ouvrir à l'un d'entre nous.

De façon isolée, un baiser n'est pas rare entre deux enfants de la même famille. C'est le contexte qui entraîne des conséquences.
Bien cordialement
Inès AVOT

Inès Avot Psy sur Ouve-Wirquin

6331 réponses

3424 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

2 JUIL. 2020

Bonjour,
Pour ma part, je ne pense pas que ce soit utile de reparler de ce souvenir à votre soeur. Si vraiment ça l'a traumatisait, elle consulter un thérapeute, si ce n'est un thérapeute...
Par contre, si cet événement vous dérange beaucoup à ce jour, 2/3 séances d'hypnose pourrait traiter ce souvenir de manière définitive.
Un bisou n'est pas un acte sexuel à proprement parlé. Il y a bien des parents qui embrassent leurs enfant sur la bouche dans certaines ethnies...

Restant à votre disposition si vous êtes de ma région,
Hypnothérapeute clinique - Thérapie intégrative & holistique

Nathalie Follmann Psy sur Clichy

5356 réponses

31170 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12950 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16200

psychologues

questions 12950

questions

réponses 135900

réponses