Ma belle-fille et mon conjoint ont-ils une relation saine ?

Réalisée par Lola · 19 juil. 2023 Aide psychologique

J'étais en couple avec mon conjoint depuis presque 4 ans. Nous avons acheté une maison et nous nous sommes installés très vite tous ensemble car nous avions très envie de nous voir au quotidien. Il a une fille de 8 ans et moi trois enfants de 12, 13 (filles) et 15 ans (garçon) que nous avions en garde alternée une semaine sur deux au début de notre relation. Malheureusement au bout de quelques mois, la maman de sa fille a fait le choix de déménager dans une autre ville et la petite âgée de 6 ans à l'époque est restée en garde exclusive chez son papa. Elle ne voyait plus sa maman qu'un week-end par mois et les vacances. Il s'avère que, peu de temps après, j'ai également récupéré mes enfants en garde exclusive suite à l'incapacité de leur père d'assurer leur sécurité chez lui. Nous sommes donc passé d'une situation où nous étions 2 une semaine sur 2 à 6 en permanence.
La fille de mon conjoint semblait très heureuse à la maison sauf.... le soir où elle revenait de chez sa mère où elle pleurait et avait du mal à s'endormir. Peu à peu, elle a demandé de plus en plus d'attention à son père et de plus en plus d'exclusivité, ce que son père lui cédait sans limites au vu de sa peine de voir sa fille triste et sans doute d'une certaine culpabilité. Sauf que cette demande d'attention et d'exclusivité s'est décuplée tout autant que la réponse de la part de son père jusqu'à la rupture et le besoin de se retrouver seuls l'un et l'autre et de quitter la maison.
Je comprends tout à fait l'attention, l'écoute et le réconfort que l'on se doit d'apporter à des enfants (je l'ai vécu aussi avec mes enfants qui ont vécu une situation compliquée avec leur père et l'adolescence est une période tout autant délicate). J'ai eu moi-même le cœur fendu de voir la petite si malheureuse d'être éloignée de sa mère les soirs où elle en revenait (et j'avoue avoir aussi ressenti de la colère envers sa mère au vu de son choix incompréhensible de partir). En revanche, je ne pense pas que surprotéger de la sorte la petite en cédant à tout, en dormant dans sa chambre, en laissant prendre toute la place au point de délaisser le couple, jusqu'à partir de la maison, soit bénéfique pour elle indépendamment des effets dévastateurs sur le couple. A mon sens, cette surprotection entretient sa vulnérabilité, peut développer une dépendance affective à l'âge adulte et une incapacité à gérer seule ses problèmes. J'ai également l'impression que la petite est devenue, au fil du temps, de plus en plus angoissée, en demande croissante d'attention mais aussi menteuse, manipulatrice et exigeante. Quelques exemples de ces demandes explicites ou implicites :
- au début son père restait 15 à 30 minutes dans sa chambre pour lui dire bonne nuit. Les soirs où elle revenait de chez sa mère et elle pleurait, il restait 1h jusqu'à qu'elle s'endorme, peu de temps après, c'était plusieurs heures et il revenait dans notre lit au milieu de la nuit et enfin il y passait la nuit entière. Aujourd'hui dans leur logement, je sais qu'elle dort dans son lit à lui plusieurs fois par semaine, ce que je trouve assez déplacé. Elle a en quelque sorte pris la place de sa femme.
- autre exemple : au début c'est moi qui la douchait jusqu'à ce qu'elle le fasse toute seule. Les derniers mois il s'est remis à la doucher ou bien même à se doucher avec elle. Un jour où j'étais dans la salle de bain devant le miroir avant qu'ils ne se douchent et comme je ne partais pas il a demandé à sa fille si ma présence ne la dérangeait pas pour se doucher.
- autre exemple : je sais que son père a dû la rassurer récemment sur le respect de sa promesse de rester vivre tous les 2 pendant un an. Ceci lui a été dit après qu'ils soient revenus passer un après-midi à la maison familiale puisque nous avions un peu repris notre relation avec son père. Et hasard ou pas, dès le lendemain je n'ai plus eu de nouvelles de mon conjoint alors que nous nous refréquentions discrètement depuis 2 mois.
- autre exemple : elle l'accompagne jusqu'aux toilettes pendant qu'il y fait ses besoins et lorsque je fais une légère réflexion il dit : et oui c'est ça un amour inconditionnel.
- autre exemple : elle refuse de s'assoir à côté de nous sur le canapé mais s'assoit sur le fauteuil à côté et lorsque je me lève juste quelques minutes pour vérifier ce qui est sur le feu par exemple et que je l'exprime elle se précipite pour prendre ma place aux côtés de son père qui bien entendu la laisse faire
En ce qui concerne le côté manipulateur, elle a dit plusieurs fois à mes enfants que "sa technique" était de faire les yeux doux à son père quand elle voulait quelque chose et qu'il cédait tout le temps, qu'il ne pouvait pas lui résister.
Plus il répondait à la demande croissante d'attention et d'exclusivité de sa fille et plus il délaissait la relation et s'en éloignait (par exemple il n'a pas voulu se réinscrire avec moi à notre activité sportive commune dès lors que nous l'avons eue en garde exclusive) et par conséquent, j'avoue m'être sentie délaissée et j'ai commencé à lui faire des reproches sur son manque d'attention notamment et suis même devenue jalouse (pas de sa fille car je ne l'analysais pas ainsi à l'époque mais lors de ses sorties amicales ou professionnelles au vu de son éloignement). Nous avons commencé à nous disputer de plus en plus souvent, ce qui nous a fait rentrer dans un cercle vicieux infernal. Plus on se disputait parce qu'il s'éloignait et plus il s'éloignait et se rapprochait de sa fille et ainsi de suite. Lui explique la séparation par la fréquence de ces disputes alors qu'à l'origine il y a eu un besoin de sa part de se renfermer sur sa fille et un éloignement du couple. Mais il refuse de l'analyser ainsi.
Tout ceci, je ne peux pas lui dire car il dirait que je n'assume pas que la rupture est de mon fait (les disputes), et en ce qui concerne sa fille que je suis dans l'incompréhension et le déni de sa dramatique situation de vivre loin de sa mère.
Ce que je voudrais savoir c'est est-ce que j'analyse correctement la situation sur sa manière oedipienne et dangereuse de s'occuper de sa fille et sur les conséquences négatives sur une construction émotionnelle saine ou bien si au contraire il est vraiment nécessaire d'apporter en effet cette attention exclusive à sa fille dans sa situation au point de quitter la famille recomposée ? Car à mon sens c'est en mettant des limites à sa fille et en vivant pleinement sa vie d'homme qu'il pourra lui offrir la place de s'épanouir en tant que petite fille, ce qui n'est pas incompatible avec le réconfort, la sécurité et l'écoute. Je suis un peu dépitée car j'ai l'impression qu'il fait fausse route pour elle, pour lui et que nous nous sommes séparés à cause de cette relation père-fille et ce à 2 reprises, en quittant la maison et récemment en arrêtant ce que l'on tentait de reconstruire..... car on s'aime tous les deux.

Je vous remercie

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 22 JUIL. 2023

Bonjour Madame,

Votre récit très explicite transcrit un état relationnel toxique entre votre compagnon et sa fille de 8 ans.
Il réside véritablement un problème de posture paternelle où il ne faut pas confondre amour inconditionnel et rôle de chacun.
Plusieurs éléments comme prendre la douche ensemble par exemple sont malsains et il semble que le couple que votre ami forme avec sa fille ( car nous avons largement dépassé les cadres relationnels cohérents....avec les limites et la frustration nécessaires à un développement psycho- affectif sain....) soit totalement venu remplacer votre relation de couple, d'adultes responsables de part et d'autre.

Il ne faut pas confondre amour paternel venant palier le manque affectif maternel et surinvestissement dans ce drôle de rapport dépassant la cohérence du lien parental.
Votre compagnon doit au plus vite cesser ces attitudes car sa fille entre dans la puberté, la phase Œdipenne dont vous parlez prend fin et cette enfant va développer des troubles pouvant être très hétéroclites à moyen terme.
Il doit consulter un thérapeute familial avec sa fille pour mettre en lieu neutre son mode d'éducation et entendre les rôles de chacun. Sa fille aussi doit avoir des limites définies clairement car il en va de sa santé mentale.
J'appelle ce comportement un mal-amour, des deux côtés.
Vous concernant, vous subissez de plein fouet ce comportement où au final le couple est inexistant, votre compagnon a choisi de quitter votre foyer recomposé pour une année... Ou plus.....
Vous devez être soutenue car cette relation est dysfonctionnante et un conjoint ne met pas de côté ou au second plan sa compagne sous prétexte de devoir assouvir les désirs de sa fille qui est dans l'abus et en joue. A 8 ans, des regards ou des gestes déplacés peuvent induire un état incestueux, ce que vous décrivez montre des scènes où nous n'en sommes pas loin même si il s'en défend. C'est inquiétant.

Je reste à votre écoute en téléconsultation si besoin en toute bienveillance et empathie.

Cordialement.

Bénédicte ESCARON
Psychanalyste
Praticienne en psychothérapie
Thérapeute d'aide à la parentalité et à la Famille.

Benedicte Escaron Psy sur La Haye-d'Ectot

892 réponses

8654 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

23 JUIL. 2023

Bonjour Madame,

Votre analyse de la situation semble pertinente et vous avez raison : votre compagnon a mis en place une relation qui peut être qualifiée d’incestuelle, ce qui entrave gravement le développement psycho sexuel et affectif de sa fille.

Si vous souhaitez vraiment rester avec lui vous avez l’intérêt de l’inviter à faire une thérapie de couple avec vous, auprès d’un-e thérapeute familial-e capable de lui expliquer quelle est le comportement qu’il devrait avoir avec sa fille et avec vous, quelle place donner à chacune.

S’il refuse…, c’est à vous de décider comment faire pour la suite.

Je vous souhaite de faire ce qu’il y a de mieux pour vous.
sp

Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4236 réponses

11652 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

22 JUIL. 2023

Bonjour Lola,

Je vous remercie pour votre témoignage et votre confiance.

L'analyse que vous faite de votre situation est à prendre au sérieux. Le rôle d'un parent est d'apporter sécurité, amour et réconfort à leurs enfants, mais votre conjoint dépasse les limites acceptables et son comportement peut laisser croire à sa fille quelle est son nouvel et unique amour.

Par conséquent vous assistez à un œdipe non résolu ou tardif, puisque sa fille a 8 ans et compte tenu de l'insécurité qu'a engendré la séparation de ses parents et l'éloignement de sa mère on peut comprendre qu'elle ai eu besoin de toute son attention. Ce n'est pas sa fille qu'il faut remettre en cause mais l'attitude de son papa qui n'a pas pu (par culpabilité sans doute) lui imposer des limites stricts et fermes.

Je vous conseille d'en discuter avec lui et lui faire prendre conscience qu'il a besoin de consulter un professionnel de toute urgence avant que cette situation affecte d'autres domaines dans sa vie. En attendant, vous avez bien fait de vous éloigner ça lui permettra aussi de faire le point sur votre situation.

Je vous souhaite beaucoup de courage et n'hésitez pas à me contacter si besoin.
Prenez soin de vous surtout.

Samah Labidi
Psychothérapeute en suivi individuel ou en couple.
Spécialisée en Psycho généalogie

Samah Labidi Psy sur Toulon

147 réponses

250 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 JUIL. 2023

Bonjour
En dehors de ces fonctionnements inadaptés entre eux, qu'est-ce qui vous fait penser que vous vous aimez ?
C'est sans doute ce que vous souhaitez, mais la réalité en est très éloignée.
Si vous pensez que la relation peut avoir un avenir, alors je vous encourage à vous faire accompagner pour tenter de remettre de l'ordre dans cette situation, et de prendre la place que vous souhaitez avoir
Avec bienveillance
Inès Avot

Inès Avot Psy sur Ouve-Wirquin

6327 réponses

3388 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 JUIL. 2023

Bonjour Lola,
De ce que vous décrivez, il semble exister de la toxicité dans la relation entre votre "conjoint" et sa fille. Pour le moins, votre conjoint semble se perdre dans son rôle de père.
Il serait bon pour les deux parties de consulter un professionnel de l'accompagnement psychologique.
Cette situation évidemment vient percuter votre propre relation de couple. N'hésitez pas à vous faire accompagner également afin de comprendre pourquoi et purger ce que cette situation délicate vous fait vivre.
Bien à vous,
Frédéric Vezzosi

Frédéric Vezzosi Psy sur Bron

97 réponses

316 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 JUIL. 2023

Bonjour,
Une ambiance incestuelle entre une fille et son père est une situation où il existe une tension sexuelle, une attraction ou un comportement inapproprié de nature incestueuse entre les deux membres de la famille. Cette atmosphère peut se manifester par des regards suggestifs, des commentaires à connotation sexuelle, des contacts physiques déplacés ou des comportements déviants.
Il va jusqu'à vouloir remplacer la mère, la femme du père.
Les deux sont complices de manière inconscientes, sans le vouloir et dans des approches d'identifications confuses et déplacées.
Que faire ?
Allez vous continuer cette relation ambiguë, devenir une complice silencieuse ou mettre une limite à votre conflit psychique ?

C'est précisément, de cela, de ce conflit relationnel , qu’il serait judicieux de travailler. Cela vous permettrait d'écouter vos émotions, de les comprendre, cela vous permettrait de sortir de ce conflit psychique que vous décrivez, car vous seule êtes capable de réaliser un tel travail. Personne ne peut le faire à votre place, ni vous dire que faire à votre place.

Je vous offre la possibilité d'en parler avec moi, en présentiel ou en ligne, afin de résoudre cette situation, et de trouver ensemble les solutions les plus adaptées.
P Groult, psychanalyste

Patrick Groult Psy sur Nice

227 réponses

182 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 JUIL. 2023

Bonjour Lola,
Il semble y avoir des préoccupations concernant la dynamique entre votre conjoint et sa fille, ainsi que les conséquences sur votre relation. En tant que professionnelle, je peux vous offrir un soutien émotionnel.

Thalia Inna Psy sur Bordeaux

926 réponses

1098 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 JUIL. 2023

Bonjour Lola,

Il est normal de mettre ses enfants en première position de ses attentions. C’est bien évidemment le rôle de chaque parent. Les enfants n’ont jamais rien demandé : ni venir au monde ni être responsables des problèmes de leurs parents.
Par contre, l’attitude de ce papa n’est pas adaptée et sa fille commence à en jouer. Sa fille s’est positionnée en remplaçante de son ex auprès de lui.
Si votre partenaire ne souhaite pas se faire aider en consultant un professionnel et qu’il ne se remet pas en question, vous n’aurez pas vraiment de choix à part vous éloigner de cette relation père-fille toxique.
N’hésitez pas à me contacter si vous souhaitez une aide plus précise.

Je reste à votre disposition et à votre écoute.

Pour plus de détails, contactez-moi.
N’hésitez pas à vous faire une idée du sérieux de ma méthode en consultant les avis sur ma fiche.

Christophe
-------------------------------------------------
Thérapeute de couple - Sexothérapeute
* Rendez-vous en ligne uniquement

Christophe Nieaux Psy sur Melun

3346 réponses

3291 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12650 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16100

psychologues

questions 12650

questions

réponses 134350

réponses