Psychologue.net
Psychologue.net
Sur Google Play Sur la App Store

Ma belle soeur est-elle perturbée ?

Réalisée par Marie Claire Lafaye - Poirier le 30 oct. 2015 6 réponses  · Psychologue

Bonjour


Mon jeune frère est séparé de sa première compagne avec qui il a eu deux enfants. Relation conjugale compliquée dans laquelle il vivait coupé du monde, de ses amis et de sa famille. Le ras le bol la poussé à se séparer. Pour se reconstruire suite à une grave dépression, il est passé par la clinique psychiatrique durant 4 mois.


Durant son hospitalisation, il a fait connaissance d'une jeune femme qui se trouvait à l hôpital pour une tentative de suicide. Une relation amoureuse s'est mis en place. Rétablit mon frère a quitté l hôpital, la jeune femme la rejoint quittant l'établissement contre l'avis de l'équipe médicale qui jugeait son état instable. Elle a signé une décharge et a quitté l 'hôpital. Mon frère et cette jeune femme se sont mis en couple; Cette dernière a récupéré les enfants qu'elle avait eu de son premier ménage et a imposé leur entretien à mon frère , déjà tributaire de l'entretien des siens.


Elle n'a pas jugé opportun de demander une pension alimentaire à son ex conjoint. Cette femme s'est alors retrouvée hébergée et entretenue avec ses enfants dans un appartement neuf, des meubles neufs sans se prendre en charge le moins du monde.


D'autres tentatives de suicide ont suivi à chaque "caprice" non satisfait. Quelques mois après leur rencontre et leur hospitalisation ,encore sous traitement, elle s'est retrouvée enceinte et a gardé l'enfant car elle se bandait le ventre pour que les gens ne 'aperçoivent de rien, de sorte que l'avortement ne fut plus possible.


Elle a continué à fumer et à boire tout au long de sa grossesse sans se poser la moindre question. Elle a quitté mon frère à plusieurs reprises inventant des histoires rocambolesques à chaque fois ( ex conjoint ennemi public numéro 1 - kidnapping ....) et revenant à chaque fois. Elle raconte à qui veut l'entendre qu'elle a obtenu plein de diplômes ( coiffure, animation, assistante vétérinaire, secrétaire médicale, dresseur canin ...) mais que son ex conjoint a tout brûlé.


Nous avons découvert qu'elle était fichée banque de France et interdit bancaire depuis 10 ans. Elle est soi disant propriétaire de la moitié d'un appart acheté avec son ex conjoint et dont le partage a été fait , mais curieusement elle ne possède aucun papier du notaire. Elle ne garde pas un emploi plus d'un an et change toujours sur un coup de tête ! Sur 4 enfants 2 ont soucis importants : retard intellectuel et troubles du développement pour l'un des enfants qui devait être suivi par un pédopsychiatre et un orthophoniste , elle a tout arrêté sur un coup de tête , laissant l'enfant sans appui, sans accompagnement, pour le dernier un TDHA important a été diagnostiqué par l'école puis par un pédopsychiatre sans que cela ne l'alarme le moins du monde .


Il y a deux ans, sur une impulsion ou au cours d'un crise, elle a décidé de quitté son CDI ,'la petite maison de ville qu'ils avaient en île de France pour aller s'installer dans un bled complètement isolée au sein d'une région sinistrée sur le plan économique. Les meubles neufs ont été laissés sur le trottoir, elle s'est débarrassé de tout et a embarqué tous les enfants, mettant mon frère devant le fait accompli. Elle a prétexté avoir signé un CDI et un contrat de location pour une maison plus grande là bas. Une fois toute la petite famille arrivée sur place, il n'y avait ni CDI ni maison louée, ils se sont retrouvés à vivre sous les combles d'une connaissance à 6 pendant 6 mois ..!!!


Elle a finalement trouvé un job de vendeuse à temps partiel dans un bazar mais mon frère rien. Nous avons découvert qu'ils avaient quitté la région parisienne avec une dette de 5000 euros de loyers impayés.


Nous avons décidé d'aller les voir une semaine tous en famille. Sachant qu'ils se trouvent 900 kms de chez nous , et que emmenions ma mère qui est âgée . Nous avons anticipé et les avons prévenu 6 mois avant. A notre arrivée, nous avons trouvé une maison avec placards et frigo vides, maison et linge dans un état déplorables, des enfants livrés à eux mêmes. Mon frère dépressif , gérait seul la maison et les enfants mais ne devait pas utiliser la voiture pour faire les courses " trop cher l'essence !" ( commerces et ville les plus proches à 35 Kms). Le soir ,elle sortait avec ses collègues, et dormait chez une copine.


Un soir, elle a déboulé comme une furie pour venir récupérer les enfants à 1H du matin pour que ces derniers dorment avec elle chez la copine. Elle était censée les récupérer à 22 H.


Le séjour a été affront sur affront aux enfants comme aux adultes sans aucun complexe.


Mon frère dépressif est rentré en région parisienne mais elle la appelé tous les jours lui disant qu'il avait abandonné les enfants. Il est alors rentré. Il a retrouvé un job précaire qu'il a reperdu depuis , sa compagne continue de vivre à crédit et de faire des dettes , elle a de nouveau quitté son job pour faire autre chose.


Mon frère ne voit plus sa famille ni ses enfants issus de sa première union trop de km, pas assez d'argent pour les billets de train ou d'avion ... Nous nous inquiétons pour lui comme pour les enfants. Nous ne savons pas trop quoi pensez de cette jeune femme que nous trouvons très perturbée.


Au téléphone mon frère dit qu'il faut qu'il fasse des efforts sinon de nouveau son fils connaîtra le drame des familles séparées.

complexe

Meilleure réponse

Bonjour Marie - Claire,

Dans le sens commun certainement! Pourtant dans son référentiel à elle, c'est loin d'être le cas et ses comportements ont certainement une logique et lui apportent un bénéfice qui lui est utile à un certain niveau... C'est tout le problème de la communication et même de la thérapie, personne n'est jamais vraiment perturbé... Et c'est une bonne chose parce que si on entre dans le référentiel de la personne et si on connaît son bénéfice , on peut proposer des comportements alternatifs qui seront plus viables et utiles... Maintenant il faut quand même qu'elle se remette en questions pour consulter!

Cordialement



Cordialement

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour
merci de votre terrible témoignage. je comprends que vous soyez inquiète.
Vous ne dites pas si votre frère a une formation, car manifestement, il ne peut trouver du travail là bas, mais près de chez vous, ou de quelqu'un autre de connaissance.
Il est important qu'il ne subisse pas cette situation. Il doit se relever peut être avec votre aide. Le désire t il?
Si cette question vous préoccupe, si vous vous demandez à quelle place votre frère se met et pourquoi, peut être pourriez vous vous-même consulter ?
Cordialement
Isabelle Thomas
psychologue psychanalyste

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

3 NOV. 2015

Logo Isabelle Thomas Isabelle Thomas

665 réponses

2514 J'aime

Bonjour Madame,

Votre témoignage est douloureux, certes, et votre désir d'aider votre frère et ses enfants est touchant, et il est aussi la preuve que nous avons tous des difficultés à prendre le recul nécessaire pour analyser une situation qui implique de près un membre de notre famille (nous sommes en quelque sorte "partie prenante").

Votre frère est celui qui a choisit et sa première et sa deuxième femme..., et il devrait être responsable de sa vie, ainsi que de celle de ses enfants (autant que les mères de ceux ci).

Si votre belle soeur est "perturbée"..., que pensez-vous de votre frère pour vivre avec elle, etc ?! Si elle quittait définitivement la vie de votre frère, pensez-vous que tous les problèmes de celui ci et de ses enfants seraient réglés ?

Je suis un peu "dure"...peut être, mais je crois que vous avez du mal à apprécier la globalité de la situation.

Ayant des enfants, votre frère peut bénéficier de thérapie (tant individuelle que familiale, si ça se pratique là bas) dans un CMP/CMPP de son lieu d'habitation.
Il a probablement besoin de continuer un traitement médicamenteux auprès d'un médecin psychiatre.
Prenez en compte le conseil de Mme Brion aussi : il est probable que les enfants (tous les enfants vivant avec votre frère et sa compagne) soient en danger d'une manière ou d'une autre.

Vous avez une position difficile, et ne pouvez pas décider à la place de votre frère, ni le prendre en charge.
Etant éloignés les uns des autres vous ne pouvez pas non plus bénéficier d'une thérapie familiale, qui pourrait vous aider tous.

Si ce problème vous "prend la tête"..., vous pouvez peut être vous faire aider vous même (par un thérapeute) à voir plus clair ce qui se joue pour vous dans cette histoire de famille, quels sont vos sentiments, quel poids ça a, etc., et trouver la place à tenir en aidant autant que faire se peut, intelligemment et sans être envahie.

Bon courage à vous tous !
sp

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

2 NOV. 2015

Logo Silvia PODANI Silvia PODANI

1523 réponses

4660 J'aime

Bonjour,

vous décrivez une situation terrible mais en tant que psychologue, il n'est pas possible de vous faire une réponse à votre question de titre.

Les problèmes de votre frère et de votre belle soeur sont graves. Mais ils sont adultes l'un et l'autre et vous ne pouvez pas vous immiscer dans leur relation, ni les soigner ou les "sauver" de leur situation malgré eux.

Si vous soupçonnez que les enfants sont maltraités, vous devez le signaler par le 119.

Cordialement,
Véronique de Lagausie

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

2 NOV. 2015

Logo Anonyme-236321 Anonyme-236321

380 réponses

850 J'aime

Bonjour
A votre question il est difficile de répondre par oui ou par non sans avoir la personne concernée en thérapie.
Par contre il semblerait que votre frère se retrouve dans la même situation qu'avec sa première compagne. Éloignement de la famille et isolement ce qui d'après vos dires déclenche chez lui un état dépressif.
Votre frère dit devoir faire des efforts c'est donc qu'il ne souhaite pas quitter ce mode de vie.
Votre inquiétude est compréhensible il est important de ne pas couper le lien avec votre frère .
Si vous pensez que les enfants sont en danger dans ce milieu familial vous pouvez faire un signalement auprès des services sociaux , démarche difficile à prendre quand il s'agit de la famille mais nécessaire .
Bon courage à vous

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

1 NOV. 2015

Logo Sylvie Vulliermet Sylvie Vulliermet

137 réponses

230 J'aime

Bonjour Marie-Claire,

ce que vous décrivez est effectivement une situation complexe et sans doute douloureuse pour votre frère. Mais il est majeur et sauf si vous pensez qu'il n'est pas en état de prendre des décisions, c'est à lui seul de gérer et trouver des solutions à cette relation. Si vous pensez qu'il n'est pas en état de se protéger, vous pouvez consulter un psychiatre qui est le seul à pouvoir décider d'une hospitalisation sans son consentement, mais c'est une procédure précise et complexe. Vous parlez des enfants qui eux sont mineurs et que vous décrivez livrés à eux mêmes. Dans ce cas vous pouvez faire un signalement auprès des services sociaux qui jugeront de la nécessité ou pas de faire une enquête.
Bon courage

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

31 OCT. 2015

Logo Véronique BRION Véronique BRION

174 réponses

238 J'aime

Questions similaires

Voir toutes les questions
Relation conflictuelle avec ma belle-soeur

3 réponses, dernière réponse le 01 Mai 2018

Comment faire pour mieux m'entendre avec mes belles-soeur ?

4 réponses, dernière réponse le 10 Mars 2013

Je suis en froid avec ma belle soeur que j'apprécie

2 réponses, dernière réponse le 30 Juin 2016

Na belle soeur est elle irresponsable, négligente ou autre ?

6 réponses, dernière réponse le 30 Janvier 2016

Quel comportement adopter avec ma belle soeur ?

8 réponses, dernière réponse le 22 Novembre 2016

mes jumeaux perturbés

1 réponse, dernière réponse le 12 Avril 2019

Ignorée par la belle famille... Comment dépasser cela?

2 réponses, dernière réponse le 02 Juillet 2018

Ma fille sous emprise de sa belle famille

4 réponses, dernière réponse le 06 Juillet 2016