Ma copine est perdue et ne sait plus ce qu'elle souhaite

Réalisée par rebuild · 17 févr. 2024 Aide psychologique

Bonjour,
Ma copine a tout d'abord un lien très fusionnel avec son père et son frère. Elle a aussi un lien fort (platonique) avec un meilleur ami.
Au début de la relation ça ne me gênait pas car je ne le constatais pas.
Après une rupture en Janvier 2022 de ma part, on s'est remis ensemble, puis une rupture en Avril lors d'un clash avec sa belle sœur qui s'est jeter sur moi de façon hystérique après que j'ai signifié de façon trop virulente mon envie de rentrer à 2h du matin (je lui avait signifié cette envie depuis minuit). Avec l'alcool je lui ai mal parlé dans la voiture et j'ai occasionné une nouvelle rupture. Quand j'ai voulu parler de tout ça 2 semaines après, et peut-être amener une réconciliation, son père qui habite à 10000km était sa priorité et elle ne souhaitait pas me voir un soir dans la semaine, mais m'a proposé un créneaux entre midi et 2 à la sortie de son travail. J'ai été blessé et je me suis dit qu'elle ne souhaitait pas arrangé les choses car son père est en France, donc clairement pas sa priorité. Ensuite au bout d'un mois et demi on s'est remis ensemble et son frère envahissant s'est souvent invité même lors de nos 2 premiers jours de reconnexion... Je lui ai reproché lors de la relation des liens trop fusionnel avec la gente masculine (frère, père, meilleur ami, patron surnommé "chouchou", et lien avec un ex d'il y a 8 ans). Je sais que je ne dois pas être jaloux mais ça me gênait Je lui ai aussi signifié que ça me gênait qu'elle dise bonjour à son frère par un bisou sur la bouche (j'ai été choqué quand j'ai vu ça). Et d'avoir l'impression de passer toujours derrière son frère ou son père (elle a perdu sa mère il y a 11 ans).

En Aout lors d'une dispute, elle a rompu. Car elle m'apprenait qu'elle allait à un enterrement 2 jours après, m'a dit qu'elle passerait la soirée de demain avec son frère afin qu'il dorme chez elle pour partir tôt le surlendemain... Je me suis mis malheureusement en colère mais dans la nuit (2h du matin) lorsqu'elle m'a réveillé et m'a demandé pourquoi je dormais sur le canapé... (j'étais vexé et gêné par ses ronflements) et c'est parti en reproches de me laisser seul demain soir. C'est la 3ème fois que je le vois dormir chez elle (une fois pour fête dans le village et ne pas prendre la voiture après et j'étais là). Une autre fois où il l'a invité a un barbecue (soirée de 3 couples, mais il y est aller avec sa sœur et pas sa compagne... Et aucun des 2 m'a proposé de venir...
Et en Novembre où il est venu passer la soirée et dormir aussi chez elle (je l'ai su de manière indirecte, elle me l'aurait caché).

Depuis le 30 Novembre son frère a quitté sa compagne et est venu habité chez elle... Même s'il dit qu'il y pensait depuis quelques temps, il aurait pu selon moi anticiper et préparer son départ (chercher un appartement). Par conséquent on se voyait moins. Puis les 2 devaient rejoindre leur papa à 600km cette fois-ci en France pour 2 jours, elle m'avait promis de venir me rejoindre après. Hors avec la circulation et un départ surement trop tardif, m'a dit qu'elle était fatiguée pour venir me voir ce soir là. Je l'ai mal pris. Elle m'a aussi laissé seul réveillonné le 24 décembre pour réveillonné avec son frère avec la famille de son ex belle-sœur. J'ai pas compris pourquoi réveillonné ensemble après une rupture du frère... Peut être pour l'enfant (8ans) ?! ensuite elle m'a proposé de venir mangé avec son frère le 25 à midi et j'ai refusé. Elle voulait passer le 31/12 avec moi et j'ai refusé lui disant que j'avais autre chose de prévu. Là elle a été piqué et m'a quitté le 30 décembre...

Elle est ensuite revenu mi Janvier avec un message qui disait qu'elle regrettait la rupture, que je lui manquait terriblement, que je hantais son esprit, qu'elle m'aimait trop. Après un rdv pour se rendre nos affaires, elle m'a dit qu'elle redeviendrait la fille qu'elle avait été au début de la relation et nous avons remis le couvert... ça aura duré 8 jours car je l'ai vu 2 soirs seulement, un en semaine et du samedi midi au dimanche 18h, je pensait qu'on aurait fait comme avant qu'elle serait rester le dimanche soir... Bref son frère habite toujours chez elle, et sans travail stable, il me parait difficile qu'il trouve vite sont chez lui, je l'avait prévenu en Novembre... Mais selon elle s'était provisoire.... Exaspéré un soir où elle souhaitait me voir, je lui ai dit que ça n'allait pas être possible ce soir là, que j'avait un rdv à 18h, elle m'a dit ok tu me diras quand tu veux. Et on s'est appelé et là c'est parti en dispute et m'a dit "bah puisque c'est ainsi on ne se verra pas de la semaine", j'ai pris alors ça comme une prise de pouvoir et je lui ai répondu "bah nan on se verrai qu'après le 14 février !". Puis exaspérer qu'elle choisissent son frère (on avait des projet d'emménager ensemble avant son arrivé) et passe le plus clair de soin temps avec, j'ai malheureusement pris sous l'impulsivité de la quitter, j'ai aussi dit que son frère était irresponsable, que c'était une fillette et une grosse merde. Et que c'était pas son rôle d'être la mère de son frère. C'était le 02/02. Le 12/02 j'ai quasiment repris ,les mêmes mots qu'elle "que je regrettais la rupture, qu'elle me manquait et que je pensais tous les jours à elle."

Là elle m'a répondu "Je suis perdu (mon prénom)... tout simplement"
puis "je ne sais plus ce que je souhaite"

je lui ai répondu "J'apprécie ta sincérité, et je comprends, il ne faut pas prendre de décision sans certitude. Laissons la vie faire. Chacun doit continuer sa vie et peut être que les réponses viendront, peut être aussi que l'un de nous aura ces certitudes dans un sens comme dans l'autre. Et peut-être qu'il y aura de nouvelles personnes. Laissons le temps au temps."

Voilà je suis perdu, je ne sais pas comment interpréter ce message, un mois tout juste après j'ai un autre son de cloche.

Que dois-je faire ?

PS : J'ai perdu bcp de poids (je suis déjà mince à la base) car je ne mangeais plus en septembre/octobre -> état dépressif) et elle sait que je suis suivi. Elle sait que je prend anxiolytiques et somnifère depuis Décembre. Et j'ai débuté depuis 1 travail de sevrage de l'alcool dans un centre spécialisé, depuis Janvier. Je buvais 4 à 6 unité d'alcool tous les soirs même seuls depuis des années.
J'ai 44 ans, elle a 41 ans et son frère 47.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13500 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16350

psychologues

questions 13500

questions

réponses 137100

réponses