Mon conjoint est alcoolique et cocainomane

Réalisée par Janet · 20 nov. 2023 Addictions

Bonjour,

J'ai rencontré mon copain il y a 1 an et demi, nous étions très amoureux, prêt à construire une famille tout les deux à l'approche de nos 30 ans. Je savais qu'il buvait beaucoup et qu'il consommait de la drogue de manière festive à cette époque. Mais je pensais qu'en étant en couple, il se poserait un peu plus. Très amoureux, nous nous sommes installés ensemble il y a 7 mois et les problèmes ont commencés à ce moment la.

En habitant ensemble, j'ai réalisé que sa consommation de drogue dur et d'alcool n'était pas normal. J'ai parlé, alerté sa famille et ses amis, mis des ultimatums et j'ai pourtant l'impression qu'on avance pas depuis 6 mois malgré ses efforts (réunion des AA notamment).

Pire encore, il a commencé à me mentir sur sa consommation de drogue. J'ai surpris des conversations avec son dealer et appris qu'il avait acheté (alors qu'il avait juré de ne plus le faire) et consommer SEUL de la cocaine chez nous lorsque j'étais partis passer le we chez ma famille. En plus d'être addict à la drogue et l'alcool il commence à me mentir. Et ca je ne le supporte pas.

La situation est très difficile, quand il est sobre il promet de faire des efforts : trouver du travail, contacter un psy, continuer d'aller aux AA mais quand il rechute (ce que je peux comprendre dans cette maladie) il rechute de manière plus forte (il n'avait - je pense - jamais passer la soirée/nuit à consommer seul).

J'ai donc l'impression qu'il me manipule pour que je reste, en me disant ce que je veux entendre mais son comportement est contradictoire. En effet pour moi s'il voulait réellement arrêté drogue et alcool il limiterait les sorties, les soirées avec ses amis qui consomment et privilégierait de voir ses amis en journées pour être moins tenté. A la place de ça, il se tient à carreaux la semaine mais côtoie ses amis consommateurs le we.

Je crois qu'il reconnait uniquement sa consommation anormale d'alcool mais nie avoir un problème de drogue sous pretexte qu'il consomme pas tout les jours. Or s'il pouvait il consommerait tout les we, pire il m'avait dit que lorsqu'il boit il a envie de se droguer.

Mes questions : étant épuisée psychologiquement d'ouvrir et fermer mon coeur à chaque rechute, je souhaite partir de la maison. Est-ce que vous pensez que mon départ agira comme un déclic ou que ca sera pire ?
Est-ce qu'il m'en voudra de l'avoir "laché" et comment agir avec lui à distance lorsque je serai parti ?

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Psy spécialisés en Addictions

Voir plus de psy spécialisés en Addictions

Autres questions sur Addictions

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13450 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16300

psychologues

questions 13450

questions

réponses 137050

réponses