Conjoint avec trauma

Réalisée par Kisuije8686 le 7 mars 2018 6 réponses  · Thérapie brève

Mon mari a été maltraité durant son enfance par ses propres parents. Sa maman est bipolaire et son papa alcoolique. Il a été brûlé et délaissé ( pas de cicatrices visuel) il a été poignardé par son père et sa mère n'a pas réagi... Sa sœur a subi plusieurs traumatismes elle aussi. Il l'a toujours protègē et essaie de continuer à le faire à ce jour. Il me dit qu'il a travaillé sur lui-même tout seul pour pouvoir se reconstruire, et il pense qu'il a réussi à le faire. C'est une personne extrêmement intelligente avec un QI hors du commun, et a pu avoir des postes très important depuis ses 20ans. Il gagne très bien sa vie et est quelqu'un aimé par tout le monde. De mon côté, j'ai eu une enfance très normale et je ne comprendrai (émotionnellement et psychiquement) jamais ce qu'il a subi. Du moins c'est ce qu'il m'a toujours dit à chaque fois que j'essaie de le consoler dans ce sujet. Cela fait 6 ans qu'on est marié et nous avons 2 filles de 3ans et demi et de 8 mois. Le problème est que depuis que je l'ai connu, on se bagarre au moins une fois par mois et quelque soit la raison, il essaie de trouver un lien avec son trauma. Il devient alors furieux , crie , hurle et peut casser toit ce qui est autour de lui. C'est encore plus avec l'arrivée de nos enfants. Ils les adorent mais il me crient dessus devant elles et ma grande commence à comprendre bien-sûr. Je pense qu'il me traite un peu comme sa mère, je doute vraiment qu'il fait un lien entre nous 2 depuis la naissance de ma première fille. En plus il refuse catégoriquement de me toucher. On a une relation sexuelles qu'une fois par an et même moins. À part cela, c'est un bon compagnon, il aime sortir et voyager...et est un excellent papa. Ma grande est extrêmement attachée à lui ce qui me cause un problème et m'empêche de me séparer de lui pour ne pas la blesser. Les gens croient qu'on est un bon couple alors qu'on est même pas un. Ces colères doublent et je ne peux plus tenir le coup. Je n' veux pas le quitter s'il s'avère que tout ces problèmes sont liés à son trauma, car le premier jour je l'ai accepté avec ces défauts.

enfants , enfance , alcoolique

Meilleure réponse

Bonjour,

Une petite phrase attire mon attention à la toute fin de votre message: vous mentionnez que votre fille aînée est très attachée à son père et que pour elle, vous ne vous séparez pas de lui.

Vous évoquez les souffrances endurées par votre mari dans son enfance et le fait qu'il dit s'être construit seul. Mais vous n'évoquez pas clairement, si ce n'est en pointillé, comme en filigrane votre souffrance a vous actuellement. Vous écrivez cependant clairement que vous ne pouvez plus tenir le coup et vous pointez le fait qu'au fond, votre mari et vous ne formez pas le bon couple que les gens imaginent...

Deux possibilités s'offrent à vous: soit en effet proposer à votre mari une thérapie de couple - mais en réalité il aurait surtout besoin lui de s'engager dans un travail thérapeutique pour éviter les répétitions de sa propre histoire d'enfance; soit consulter pour vous-même afin de vous aider à y voir plus clair dans vos sentiments et dans votre désir; et pour finalement trouver réponse à la question que pose votre titre: qui suis-je?

Bonne chance à vous,
Bien cordialement,
Fabienne Verstraeten
Psychanalyste

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour,

Ce qui me paraît important, c’est vous.
Vous exprimez à la fois des craintes, des envies, des croyances limitantes, des schémas culturels, comme chaque être humain peut exprimer les siens.

Il me semble essentiel, si vous le décidez, de vous faire rapidement aider par un professionnel pour clarifier votre situation, d’abord la votre vis à vis de vous même.
Par exemple, quel regard portez vous sur vous même, comment vous projetez vous dans un avenir à moyen terme et à plus long terme etc...
Une fois ce travail réalisé, vous trouverez vos réponses et solutions

Tous mes vœux vous accompagnent pour ce travail essentiel et nécessaire que vous avez commencé par cette première démarche d’ecritire

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

9 MARS 2018

Logo Catherine Candel-Baillau Catherine Candel-Baillau

62 réponses

32 J'aime

Bonjour,

Votre conjoint a certainement besoin d'effectuer une démarche personnelle. La situation que vous décrivez est préoccupante pour vous et je ne peux que vous encourager à entreprendre vous-même une démarche afin de faire la part des choses, vous préserver et préserver vos enfants.
Ce n'est pas parce que vous avez accepté au départ votre conjoint avec ses traumas que vous devez aujourd'hui continuer à tout accepter et de subir à votre tour des violences.
N'hésitez pas à consulter pour vous et vos filles.
Bien à vous,

Mireille Lambert

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

9 MARS 2018

Logo Lambert Mireille, LM Coach Lambert Mireille, LM Coach

48 réponses

86 J'aime

Bonjour,

La situation que vous décrivez est extrêmement préoccupante, pour vous. Ce n'est surement pas un hasard, si vous entamez une démarche ici. Alors allez plus loin encore. Pensez-vous qu'il vous soit possible d'aller vous faire aider ? Votre mari l'acceptera-t-il ?

J'ai bien envie d'ajouter une remarque : de l'avoir accepté le premier jour, tel qu'il est, ne vous oblige en rien à l'accepter votre vie durant, si cela n'est pas supportable. C'est ce "pas supportable" qui me semble important. Vous savez mieux que quiconque...

Je rejoins mes confrères qui vous invitent à aller faire le clair sur votre situation.

Bien à vous

Virginie Morin Riccio - Psychanalyste

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

8 MARS 2018

Logo Virginie Morin Riccio Virginie Morin Riccio

48 réponses

73 J'aime

Bonjour Madame,

Votre mari a eu deux parents malades et maltraitants qui n'ont pas pu lui transmettre une sécurité intérieure qui lui permette de réguler ses émotions : les manifestations violentes de colère cachent des angoisses douloureuses qu'il ne peut pas "faire taire" (ne serait ce partiellement) autrement.
L'intelligence pourrait l'aider à comprendre qu'il ne peut pas arriver à se "reconstruire" (ce dont il a réellement besoin pour ne pas se détruire et reproduire avec vous et vos enfants une forme de maltraitance...,) seul.
La thérapie aide à changer les "assises" psychologiques d'une personne, si elle le souhaite et s'y implique : pour ça il est nécessaire de reconnaître ses limites et de remettre en question son comportement dans les moments de "crise"..., ce qui ravive - mais seulement pour un temps limité - ses douleurs d'enfant blessé.

Un bon père est aussi celui qui peut créer un climat de confiance et de sérénité...: celui qui lui a manqué dans son enfance, et qu'il serait bon d'apprendre à créer d'abord en lui même...

Si vous avez envie que votre mari change de comportement, vous pouvez lui proposer de vous impliquer ensemble dans une thérapie de couple qui vous aidera à mieux comprendre ce qui ravive ses blessures et comment faire pour apaiser ses colères anciennes que vous avez droit de refuser de subir : et c'est la famille entière qui en tirera bénéfice (et même les autres personnes de l'entourage de votre mari...).

Osez lui montrer votre message ci haut et les réponses que vous aurez reçu : bon courage à vous !
sp

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

8 MARS 2018

Logo Silvia PODANI Silvia PODANI

1594 réponses

4908 J'aime

Bonjour,
Il semblerait effectivement que ses réactions le dépassent totalement, ce qui peut être un mécanisme de défense plus ou moins automatisé face à une agression et est assez caractéristique des personnes victimes de maltraitance. A-t-il l'air de regretter ses réactions ?
Peut-être est-il réticent à l'idée d'une thérapie ? Si oui, il se pourrait que ce soit par peur de devoir raconter en détail tout ce qu'il a subi. Or, ce n'est pas nécessaire? Il me semblerait important de lui parler d'EMDR, un méthode qui offre des résultats rapides pour les personnes souffrant de stress post-traumatique.
Il serait sans également important d'envisager un une thérapie de couple car votre relation a sans doute besoin de se reconstruire.
Bien à vous.
Pierre Hubben

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

8 MARS 2018

Logo Pierre Hubben Pierre Hubben

4 réponses

4 J'aime