Mon enfant se fait rejeter de par son comportement

Réalisée par marinalle le 18 mai 2016 Parentalité

Bonjour,

Mon fils a 32 mois et vient de rentrer à la crèche. Quand il est arrivé un petit Martin lui a mené la vie "dure"; à présent cela fait 1 mois qu'il est là et les éducatrices m'ont dit que mon fils embêtait pour jouer. C'est a dire qu'il va systématiquement prendre les jouets qu' a en mains martin pour l'empecher de jouer jusqu'à ce qu il craque, me disent-elles; et il embête aussi les autres enfants mème si ceux ci semblent content de le voir!

Avec moi et les enfants de nos amis, mon fils est normal, il n'embête pas spécialement et est mème très aidant et sensible.

Je n'avais decidé de ne pas trop interferer jusq'à avant hier ou il m'a dit : " maman j'embete pas les amis" et aujourdhui ou au milieu de pleurs pour un autre dessert il m'a dit: " maman, martin veut plus jouer avec moi"

j'ai eu le cœur fendu.

Je l'ai caliné et lui ai dit que tous les autres oui et que Martin avait peut etre besoin de plus de temps,après j'ai eu envie de lui dire qu'on ne peut pas etre ami avec tous ou de changer son comportement , mais je ne sais pas , qu'en pensez vous?

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse

Bonjour,
Manifestement le discours de la crèche a été entendu par votre fils. Il ne faut peut être pas trop le câliner mais lui demander s'il sait pourquoi, et l'aider à se comporter de façon à ce que Martin veuille bien jouer avec lui. 32 mois ? pourquoi pas 2ans et demi? Ce n'est pas le même impact quand un enfant de cet âge "vole" un jouet à un autre..votre bébé commence à être un petit garçon, non?
Pourquoi ne pas consulter si cela estt trop compliqué?
Qu'en pensez vous ?
Cordialement
Isabelle Thomas
psychologue psychanalyste

Isabelle Thomas Psy sur Paris

665 réponses

2521 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour,
2,5 ans et demi pour commencer la collectivité c'est parfois difficile. Y a t-il eu une période d'adaptation ? Essayez de discuter avec l'équipe d'accueil, directrice comprise pour aménager les journées petit à petit.
tous les enfants des crèches ne sont pas tranquilles et cela peut être perturbant pour un petit qui découvre un nouvel espace, prenez patience mais surtout échangez avec les accueillants
cordialement
FLM

Françoise Meyer Psy sur Paris

73 réponses

86 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour,

Tout d'abord je tiens à vous féliciter pour votre réaction, vous avez été rassurante et vous avez eu les bons mots pour votre fils.

Vous lui avez simplement fait comprendre qu'il est en train de "se frotter" à la vie en communauté, la fameuse sociabilisation avec des enfants qu'il ne connait pas.

En crèche il y a des périodes difficiles mais elles nous apprennent aussi à gérer la frustration et les rapports avec l'autre. Sauf cas de difficulté majeure qui perdurerait il faut juste être présent pour son enfant et lui expliquer ces nouvelles choses qui arrivent, comme vous le faites!

Oui, en tant que parent il est difficile de voir son enfant en souffrance parce que nous avons tendance à nous projeter, mais ce processus se fait naturellement pour son bien être psychologique...il est en train de découvrir que les autres en sont aussi à ce même stade où l'individualisme prédomine.

Nous y passons tous et c'est ce qui nous permet nous adultes de vivre en relative intelligence avec les autres car comme le dit une célèbre formule "ma liberté s'arrête là où commence celle des autres".
Alors continuez comme vous le faites et ne vous sentez pas stigmatisée par les éducatrices, votre fils n'est pas un cas, et elles disent probablement la même chose aux autres parents!

Cordialement

Alcindor Jean Robert Psy sur Bordeaux

2 réponses

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour,

A cet âge l'enfant développe sa sociabilité. Que vous l'accompagniez en le rassurant et en lui montrant que vous l'aimez l'aide à partager et à donner.

LE MOULLEC Sylvie Psy sur Quimper

158 réponses

389 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour Marinalle,

d'après ce que m'ont appris les tout jeunes,
j'entends que ce que votre fils et Martin entreprennent, c'est d'explorer l'amitié.
Et ça, c'est une sacrée aventure, ponctuée de "t'es plus mon ami" à "t'es mon ami".
A leur âge (et jusque plus tard qu'on ne le croit), "s'embêter" mutuellement c'est une façon de dire "tu m'intéresses"

Par exemple, vouloir le jeu/jouet avec lequel joue le petit camarade c'est témoigner de l'intérêt que prend ce jouet/jeu quand le dit camarade "l'anime".
Alors, accompagner les enfants par des propos comme "oh oui, il est très intéressant ce jeu que Martin a. Martin joue avec et après tu pourras jouer toi aussi, quand Martin aura fini". Et dire à Martin, par exemple : "Martin, quand tu auras fini, tu poses le jeu ici (montrer l'endroit) pour que Y puisse jouer à son tour ?"

Mener la vie dure... m'évoque les bourrades que se donnent les petits dans une portée. Ils chahutent. Apprennent ainsi la vie en communauté.
Quand nous réussissons à regarder les enfants jouer sans intervenir tant que leur sécurité n'entre pas en jeu, nous pouvons être très surpris : Ils se débrouillent très bien sans nous, pour apprendre les uns des autres ce qu'ils ont envie/besoin d'apprendre.

Il arrive que notre regard, notre compréhension d'adultes, colorent les attitudes et comportements des (tout)petits de façon erronée. Notre filtre, notre perspective, n'est pas le leur.

Par exemple, pleurer a vite et souvent chez nous des échos... Bien loin de ce qu'éprouvent les (tout) petits. Chez eux, pleurer peut être une expérience fort intéressante, pas forcément un drame.
C'est d'abord une expression. Sans plus de coloration que ça, l'expression d'une émotion. Et donc la découverte de la dite émotion.

Lorsque nous pouvons rester calmement présents, attentifs à ce qui se passe, et juste nommer ce que nous percevons, sans juger, alors il me semble que nous accompagnons les enfants dans leur croissance et leur autonomie. Nous les aidons à comprendre leur expérience, sans crainte.
Je vous invite à nommer en écoutant ce que l'enfant répondra alors, lui seul pouvant nous confirmer, par son comportement, son attitude, son expression si ce que nous avons observé est réellement ce qui était en jeu... ou pas.

Qu'en pensez-vous ?
Merci de votre partage,

Geneviève Hervier Psy sur La Riche

2 réponses

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour,

Votre enfant commence sa vie sociale hors du cercle familial. Il apprend à interagir avec les autres.
Un enfant de cet âge est guidé par la principe de plaisir : il veut un jouet, il le prend.
Il doit apprendre la frustration (attendre que le jouet soit disponible) et intégrer le principe de réalité (je ne peux avoir tout ce que je veux quand je le veux).

II n’est pas encore armé psychiquement pour comprendre que l’autre a ses propres désirs, différents des siens. Cela viendra avec le temps. Ce n’est qu’à partir de 3 ans qu’il sera, petit à petit, capable de comprendre (se représenter) les connaissances et croyances d'autrui comme différentes des siennes.

De plus quand votre enfant à 32 mois parle de jouer avec un autre enfant, c’est souvent un jeu en parallèle ; c’est à dire qu’il peuvent avoir la même activité mais « »chacun dans son monde ». Votre enfant arrive à l’âge où les coopérations commencent à se mettre en place. Les enfants n’évoluent pas tous au même rythme. Chacun va apprendre à s’adapter aux autres.

Pour votre enfant, tout cela est très récent, il a besoin de temps pour s’adapter à la crèche et comprendre que tout « autre » est différent.

Vos réponses à votre enfant sont tout à fait adéquates. Vous pouvez juste essayer d’illustrer vos propos. Par exemple quand vous lui dites de « changer son comportement », vous pouvez illustrer en lui disant « quand tu veux jouer avec le camion rouge alors que Martin joue avec ; en attendant tu peux jouer avec la voiture bleu » ou , par exemple « toi, tu peux chercher la voiture bleue et proposer à Martin de jouer avec toi à faire une course de voitures ».

Parallèlement, continuez à le rassurer est la meilleure chose.

Si vous voulez plus d’informations, contactez-moi

Nathalie Delmotte

Nathalie Delmotte Psy sur Châteauneuf-Grasse

152 réponses

632 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

bonjour
votre enfant est en difficulté avec un autre enfant qui traverse peut-être lui-même des difficultés dans sa famille et les transfère sur un autre enfant
il est inutile de le laisser dans un milieu défavorable aussi jeune
très souvent les problèmes disparaissent avec le changement à cet âge
je vous conseille de le changer de mode de garderie
bon courage
maguy maloigne
psychologue
pratienne EMDR

Maguy Maloigne Psy sur Six-Fours-les-Plages

41 réponses

86 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour,

Votre enfant est dans une période où il apprend à s'ouvrir à ses pairs. Cette période est aussi celle de l'acquisition de l'autonomie et de l'affirmation de soi. Il est dans une période de narcissisme où les jeux sont à lui, même ceux des autres!! C'est tout à fait normal et cela lui passera dans quelques mois. Aucune inquiétude. Votre réponse est adéquate.
Cordialement et continuez à le rassurer et le câliner

Valérie Chemoul
Psychologue clinicienne

Valérie Chemoul, Psychologue Psychothérapeute Psy sur La Madeleine

15 réponses

101 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour,

votre enfant en est aux prémisses de la vie sociale ... ses camarades de jeux aussi.
Ils sont tous en train d'apprendre la vie ensemble.

Vous avez très bien expliqué à votre fils ce qui se passait, il lui faut un peu de temps pour intégrer ...
Sauf grosse difficulté, les modes de relations changent vite à cet âge.
Laiisez faire le temps et les apprentissages se feront naturellement.

Cordialement,
Véronique de Lagausie
Psychologue clinicienne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psychologues spécialisés en Parentalité

Voir plus de psychologues spécialisés en Parentalité

Autres questions sur Parentalité

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 5400 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 10200

psychologues

questions 5400

questions

réponses 29050

réponses