Peut-on vraiment tout accepter par amour ?

Réalisée par James le 5 nov. 2016 Thérapie couple

Bonjour,


Je vais essayer de rester concis car je suis véritablement désespéré par ce que l’on me demande.

J’ai fait sa connaissance il y a presque 3 ans maintenant, elle est sans aucun doute l’amour de ma vie

Lorsque je l’ai rencontré, j’étais en couple avec une personne mais je n’été pas vraiment amoureux. Clairement pas comme j’aime ma compagne actuelle.

Malheureusement lors d’une courte période de rupture, vu la situation compliquée elle a souhaité rompre. Je suis retombé dans les bras de mon ex un soir largement saoul et depuis je m’en veux énormément vis-à-vis de ma compagne (nb : l’alcool n’excuse rien !). De là mon ex est tombée enceinte et a eu une petite fille que j’ai nié au départ et n’ai pas reconnu lors de sa naissance à la demande de ma compagne actuelle.

Depuis, ma compagne et moi avons déménagés, nous nous sommes installés ensemble et les choses ont évolués malgré les nombreuses difficultés. Nous avons maintenant un petit garçon magnifique de 3 mois que j’aime autant que sa maman.

J’ai cherché à négocier avec mon ex la reconnaissance de cette enfant non désiré car il est difficile de rejeter son enfant même si non souhaité. Et ma compagne m’y a encouragé en me disant que mon ex n’avait pas sa place dans ma vie mais ma fille oui, nous l’avons souvent gardé ensemble d’ailleurs et elle était formidable avec elle, lui offrant des vêtements. Elle avait vraiment fait des efforts et progrès énormes.

Seulement, il y a 3 jours lors d’une discussion concernant la reconnaissance de ma fille elle m’annonce qu’elle a changé d’avis et que si notre couple doit avoir un avenir ça sera sans ma fille. C’est elle et notre fils ou ma fille ! Que c’est la seule façon pour elle de concevoir une vie ensemble et heureuse.

Comme souligné, elle est véritablement la femme de ma vie et mon grand amour à 34ans. Et bien que cela me semble un choix impossible à faire j’y consens car je ferais tout pour elle. Cependant je pense qu’un enfant ne doit pas payer pour les erreurs des adultes et qu’un enfant a le droit d’avoir un père.

Je ne me vois pas la quitter, l’abandonner, ni elle ni notre fils non plus ! Cependant elle me dit qu’elle ne reviendra pas sur ce qu’elle me demande. Cela fait plusieurs jours et malheureusement son choix ne semble pas être sous le coup de l’impulsivité.

Mon amour pour elle est inconditionnel et c’est la femme que j’ai choisie pour partager mon existence. Mais m’aime-t-elle vraiment ? Peut-elle vraiment exiger cela de moi pour que notre couple persiste? Je suis perdu, que faire ?

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse

Bonjour,

Oui, certaines personnes peuvent tout accepter par amour... Mais ici c'est de vous dont il s'agit : pouvez-vous tout accepter par amour ?

Une des questions qui se pose, dans votre histoire est : quelle est la qualité de cet amour fondé sur un chantage aussi terrible que l'abandon d'un enfant ? Il n'y a que vous qui puissiez dire si vous accepterez cette situation exigée par votre compagne ou si vous la refuserez.

Elle vous demande de faire un choix qui implique non pas un enfant mais deux enfants : vos deux enfants. En acceptant ses conditions vous abandonnez votre fille. En refusant ses conditions, vous abandonnez votre fils.

Mais où est l'amour là-dedans ? J'entends plutôt possessivité, exclusivité, et grand désarroi.

Lorsqu'on aime une personne on ne la met pas devant un choix qu'elle ne peut pas faire. Surtout lorsque ce choix impossible implique deux enfants qui ne sont pas responsables des actes de leurs parents.

Afin de tenter de dénouer cette situation inextricable dans ses termes actuels, il me paraît indispensable que votre compagne et vous alliez ensemble consulter un thérapeute afin de trouver un terrain d'entente, et il en existe forcément si vous vous aimez.

Si votre compagne refuse une thérapie de couple, je vous engage vivement à aller consulter un thérapeute qui vous aidera à démêler cette situation particulièrement cruelle : pour vous mais aussi pour vos deux enfants.

Cordialement
Frédérique Le Ridant

Frédérique Le Ridant Psy sur Marseille

59 réponses

378 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour James,
Vous vous sentez dans une impasse qui vous divise car votre compagne vous demande de faire un choix impossible, avec un comportement TOUT ou RIEN.
Une thérapie de couple serait à envisager pour comprendre ce qui se joue pour votre compagne dans sa relation avec votre premier enfant, et pourquoi elle se sent en danger. Que vous l'ayez désiré ou non, et surtout qu'elle le désire ou non, cet enfant existe et vous êtes à minima son géniteur, même si vous n'êtes pas son "papa". Nier les faits n'y changera rien et ne pourra que créer de la souffrance, pour vous et pour l'enfant.

De votre côté, vous pouvez également faire le travail, auprès d'un thérapeute, pour apprendre à devenir davantage "sujet" dans votre relation de couple, c'est à dire à ne pas vous laisser définir entièrement par l'autre quant à vos valeurs et vos désirs, et repérer lorsque l'autre vous enferme dans un chantage affectif qui vous divise.

Passer de l'amour inconditionnel à un amour conditionnel avec bienveillance (j'aime l'autre sans renoncer à moi-même) est un chemin nécessaire pour la construction d'une relation de couple équilibrée et équilibrante : chacun accepte de se laisser un peu "écorner" par l'autre (tient compte de l'autre), sans "s'écorcher" (tour en restant soi-même sur ce qui est essentiel).

Très cordialement.

Caroline GORMAND : sophrologie, hypnose, psychothérapie intégrative Psy sur Clermont-l'Hérault

156 réponses

176 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour
Veillez à délimiter le tout, parce que le tout ne délimite rien et peut amener le sujet à se perdre et à devenir l'objet de l'autre. l'amour qui est indéfinissable de manière générale, quelle signification a t-il pour vous? Faire des concessions ce n'est pas se sacrifier, donner n'empêche pas de recevoir.
Imaginons que celui qui demande qu'on lui donne tout ne donne rien que se passerait-il?
Et si je donne tout l'autre est-il prêt à tout recevoir?
Attention a toujours se respecter car la première chose c'est de s'aimer suffisamment pour aimer l'autre. Comment pourrait-on tout donner si l'on ne sait pas où se tout peut nous donner, si l'on a pas conscience que l'acceptation a un prix a payer et parfois très élevé selon les situations?

je sais que c'est simple à écrire, mais écoutez votre coeur, préservez-vous en posant à l'autre vos limites, il y a des lignes que l'on ne peut pas franchir au risquer d'aller vers sa destruction personnelle.
Si l'autre vous aime, qu'il respecte votre libre arbitre et surtout ne négligez pas le facteur temps qui peut nous permettre d'accepter, d'absorber des situations dont nous avions imaginé que cela serait impossible.
L'amour est inconditionnel comme vous le dîtes, d'un point de vue émotionnel, mais lorsqu'on doit le vivre et l'acter il en va autrement, car l'amour doit nous permettre de vivre, de nous épanouir ou au pire de survivre, mais si le contrat que vous signez vous mène vers votre déchéance alors pour quoi sauter le pas?
Si c'est la femme de votre vie et si vos amours sont réciproques, elle respectera votre libre arbitre.

Cordialement,

Rodrigo Perinetti Psy sur Saint-Yzan-de-Soudiac

245 réponses

1493 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour,

Je vais rejoindre les réponses de mes collègues : il me semble, en effet, qu’une thérapie de couple vous permettrait de comprendre ce qui se joue actuellement dans le refus de votre compagne et le danger qui menace l’harmonie de votre couple car il est évident qu’on ne peut choisir entre un enfant et une conjointe.

Cette thérapie aurait sans doute aussi le mérite d’éclaircir les conditions de « survenue » de cette enfant « illégitime » dans l’histoire de votre couple. A mon sens, la thérapie sert à reprendre le fil des choses, à remettre du lien en reconstruisant le parcours émotionnel qui a amené chacun à en être là où il en est, et une thérapie de couple permet à chaque partenaire d’entendre et de conscientiser ce cheminement émotionnel.

Je reste naturellement à votre disposition, n’hésitez pas à me contacter.

Je vous souhaite beaucoup de courage.

Bien cordialement,

Elizabeth BEYSSAC-VINAY

VINAY Elizabeth Psy sur Saint-Étienne

9 réponses

28 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour,
Il faut parfois un peu de temps pour accepter certaines situations, d'une part, et d'autre part, les peurs nous font souvent faire des erreurs.
Je flaire une peur de l'abandon de votre compagne et votre fils, comme vous avez en quelque sorte abandonné votre précédente compagne et votre fille. Cela ne serait guère étonnant, non ? Je veux dire par là, non pas que vous êtes voué à abandonner vos compagnes et vos enfants, mais qu'il n'est pas aberrant de le craindre. Il me semble donc que vous n'avez qu'à donner la priorité à votre besoin légitime de reconnaitre votre fille, sans céder au "chantage" de votre compagne, après l'avoir profondément rassurée sur votre intention de la conserver longtemps auprès de vous et d'accorder la majeure partie de votre temps à elle et votre fils. Elle saura reconnaitre sans doute la justesse de ce choix si vous savez vous montrer pleinement clair et rassurant. Bonne chance pour trouver les mots et attitudes justes qui apaiseront votre compagne.

ARGA Annie Psy sur Semur-en-Vallon

19 réponses

83 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour James,

Ce pourrait être une question philosophique Peut on tout accepter par amour? Je vous renvoie la question.
La question est est -ce que VOUS ÊTES PRÊT A TOUT ACCEPTE POUR L'AMOUR DE CETTE PERSONNE?
La réponse n'est pas simple. Que cache le refus de votre compagne d'accepter cet enfant? Que craint -elle?
Il serait peut être utile d'envisager un travail de couple pour les besoins de chacun et de trouver un compromis acceptable pour toutes les parties.

Cordialement
PH nappey

Cabinet Philippe NAPPEY Psy sur Saint-Avé

67 réponses

154 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour Monsieur
votre compagne a réagi à quelle nouvelle orientation de votre vie?
Il est important si elle tient à vous, qu'elle distingue cet enfant de vous de cette enfant de votre ex femme.
Peut être pourriez vous consulter pour trouver les mots nécessaires compte tenu de ce que vous vivez?
Très cordialement
Isabelle Thomas
Psychologue psychanalyste

Isabelle Thomas Psy sur Paris

665 réponses

2520 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonsoir,

Je me permets de rajouter quelques lignes...

D'abord, en complément à ma première réponse au signataire de la question "peut-on vraiment tout accepter par amour ?"... Pour répondre... il faudra définir l'amour..., et trouver une définition commune aux deux membres du couple.
Ensuite..., l'attitude changeante de votre compagne vis-à-vis de la fille que vous avez eu avec votre ex a de quoi vous déstabiliser. Mais..., il est tout à fait possible (et probable) qu'elle vous aime, mais qu'elle ait peur de la place que l'ex peut garder dans votre vie par l'intermédiaire de sa=votre fille.

C'est pour cela qu'une thérapie de couple me semble nécessaire, pour que tous les sentiments actuels s'expriment, que les peurs s'apaisent, et qu'une solution acceptable par et pour tous puisse être trouvée.
Je vous souhaite, à vous et votre compagne, d'arriver à profiter de cette crise pour construire une relation familiale et de couple adulte, viable et durable.
sp

PS :
En réponse au commentaire de Mme Tudal : ce site est consultable par tous (et j'espère que les gens intéressés par "la psy" en général lisent aussi d'autres questions-réponses que les leurs, pour s'informer et comprendre), et en thérapie de couple (ou familiale) le critère de confidentialité prend un sens différent qu'en thérapie individuelle.

Silvia PODANI Psy sur Issy-les-Moulineaux

1616 réponses

4999 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

La confidentialité nécessaire aurait peut être été de ne pas indiquer que sa femme avait éventuellement écrit sur ce site?

TUDAL Catherine Psy sur Boulogne-sur-Gesse

237 réponses

1705 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour Monsieur,

Je souhaite valider la réponse de Sylvie ma collègue.

Avec toute mon attention

Marie-Claire BINETTE Psy sur Bordeaux

102 réponses

634 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour Monsieur,

Votre message me rappelle celui d'une femme (regardez sur ce site, le sien s'intitulait "enfant née d'un adultère : pardonner?"), d'il y a quelques jours..., femme qui pourrait être la votre, celle qui vous demande de ne pas reconnaître votre fille, qui est aussi bien la soeur de votre fils commun.

Vous avez fait une erreur..., la petite ainsi née n'est pour rien, il est mieux pour vous tous que vous arriviez à assumer la responsabilité de vos actes..., tous vos actes.

Comme dans ma réponse à la question de la jeune femme..., je vous conseille vivement de convaincre votre compagne de vous engager tous les deux dans une thérapie de couple, dont vous avez visiblement grand besoin pour vous comprendre et pouvoir poursuivre votre vie commune sur des bases plus saines.

Bonne chance !
sp

Silvia PODANI Psy sur Issy-les-Moulineaux

1616 réponses

4999 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour
Qu'est-ce qui s'est passé pour que votre femme accepte votre fille pendant un temps et pas maintenant?
L'avoir accepte pendant un temps et plus maintenant ? Posez lui la question, si vous en parlez vous pourrez peut être arriver a un accord. Elle a peut être peur de vous perdre ... que vous retourniez avec votre ex? Parlez en avec elle et rassurez la. Votre femme est maman aussi...
C'est vrai un enfant ne demande pas de venir au monde...
Qu'est-ce que vous souhaitez?
Votre fille grandira un jour...

Isabelle, Psychologue Clinicienne

Isabelle Silva - Psychologue Clinicienne Psy sur Antibes

432 réponses

2359 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour, merci pour votre sincérité et la reconnaissance de votre responsabilité dans la situation dans laquelle vous êtes. Ceci dit, effectivement, vous ne devez pas tout accepter. C'est un choix impossible.Essayer de comprendre ce qui est menaçant pour votre compagne dans cette situation qu'elle a elle-même voulu auparavant. Peut-être que tant que la reconnaissance restait au niveau du possible c'était envisageable mais maintenant que cela devient un fait cela ne l'est plus. Cela fait-il écho à un abandon qu'elle a subi? à une demande de reconnaissance professionnelle ou autre qui n'a pas abouti? Aimer ce n'est pas prendre possession de l'autre et lui imposer ses choix. Si vous pouvez arriver à résister assez longtemps à cette pression pour qu'elle se rende compte de la violence qu'elle vous fait subir ainsi, mettre de la distance et ne prendre aucune décision définitive dans cet intervalle? Il faut du temps pour prendre conscience des raisons de nos actes.
Bon courage et n'hésitez pas à écrire à nouveau. Cordialement. Catherine TUDAL. Psychologue.

TUDAL Catherine Psy sur Boulogne-sur-Gesse

237 réponses

1705 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psychologues spécialisés en Thérapie couple

Voir plus de psychologues spécialisés en Thérapie couple

Autres questions sur Thérapie couple

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 5250 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 10050

psychologues

questions 5250

questions

réponses 27750

réponses