Pression, isolement, dégradation de la santé.

Réalisée par Anonyme · 6 avril 2024 Aide psychologique

Bonjour, Je me tourne vers vous aujourd'hui car j'ai besoin de comprendre ce que je traverse et d'identifier qui je suis vraiment. Bien que peu habituée à solliciter de l'aide ou à m'exprimer publiquement, ma situation actuelle m'incite à briser le silence.

Depuis mon plus jeune âge jusqu'à l'obtention de mon baccalauréat, j'ai constamment excellé dans mes études, recevant les éloges et les félicitations de mes professeurs. Cette performance académique exceptionnelle, bien que source de fierté, m'a également étiquetée comme l'élève "intello et unique", une distinction qui m'a suivie au fil des années. Mes parents ont joué un rôle clé dans cette réussite, m'offrant un soutien inconditionnel tout au long de mon parcours scolaire.

Cependant, cette quête de perfection m'a progressivement conduite à ressentir une pression écrasante, qui se manifeste aujourd'hui par une anxiété constante et une peur paralysante de l'échec. Mon entrée dans les études supérieures n'a fait qu'intensifier ce sentiment, me retrouvant souvent confinée dans ma chambre, luttant contre une incapacité à me concentrer ou à travailler efficacement. Mon perfectionnisme me pousse à procrastiner mes révisions jusqu'à l'approche des examens, moment où je perds tout contrôle, submergée par le stress.

Cette situation a également impacté ma vie sociale, m'ayant toujours considérée comme timide et insociable, sans aucun ami à ce jour.
Ma vie personnelle est tout aussi isolée, ma routine quotidienne se résumant à de rares sorties de ma chambre pour le strict nécessaire. Cette solitude est devenue ma norme, exacerbée par des troubles du sommeil qui inversent mon rythme de vie : je ne dors pas la nuit mais la journée. Physiquement, je constate une dégradation de ma santé : perte énorme de cheveux, palpitations, prise de poids due à une addiction au chocolat, varices, et d'autres symptômes préoccupants.

Ma relation avec ma famille est distante. Je me sens déconnectée, incapable d'exprimer des gestes simples d'affection envers ma famille, me donnant l'impression d'être un robot déshumanisé par des années de pression académique.

Face à ce tableau, je me questionne sur ma normalité, sur ma santé mentale. Suis-je malade ? L'absence d'amitiés, cette détérioration des relations familiales, cet isolement extrême sont-ils des signes d'un problème plus profond ?

Je vous remercie profondément pour le temps accordé à la lecture de ce message. Je suis ouverte et reconnaissante pour toute aide, conseil ou orientation qui pourrait m'aider à naviguer dans cette période de ma vie.
Cordialement.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 11 AVRIL 2024

Chère Madame,

Je suis profondément touché par le courage dont vous faites preuve en partageant votre histoire avec nous. Il est remarquable de voir à quel point vous avez excellé dans vos études malgré les défis que vous traversez actuellement. Il est normal de ressentir une pression écrasante face à des attentes élevées, et je suis là pour vous aider à trouver des solutions et à retrouver votre équilibre.

Votre description détaillée de votre situation révèle à quel point vous avez été affectée sur tous les plans : académique, social, personnel et relationnel. Cette pression constante et cette perfection que vous vous imposez ont eu un impact profond sur votre bien-être mental, émotionnel et physique.

Je tiens à vous rassurer que vous n'êtes pas seule dans cette lutte. En tant que Gestalt praticien, je suis ici pour vous accompagner avec empathie et bienveillance dans votre cheminement vers le mieux-être. Ensemble, nous explorerons les racines de votre anxiété et de votre isolement, afin de trouver des moyens concrets pour vous aider à vous reconnecter à vous-même et aux autres.

je souhaiterais d’ors et déjà vous proposer quelques pistes de travail qui pourraient vous aider à retrouver un équilibre et à avancer vers un mieux-être :

1. Resocialisation et développement des relations sociales :
- Nous pouvons explorer ensemble des stratégies pour surmonter votre timidité et votre sentiment d'insociabilité. Cela pourrait inclure des exercices progressifs d'exposition sociale, des techniques de communication et des jeux de rôle pour renforcer vos compétences sociales.
- Je vous soutiendrai dans la reprise d’activités sociales qui vous intéressent et qui pourraient vous permettre de rencontrer de nouvelles personnes partageant vos centres d'intérêt. Cela pourrait être un moyen efficace de nouer de nouvelles amitiés et de vous sentir plus connectée à votre communauté.

2. Reprise de contact avec votre famille :
- Nous pouvons explorer les sentiments sous-jacents qui ont contribué à la distance que vous ressentez envers votre famille. Ensemble, nous pourrions travailler sur des techniques de communication et des moyens d'exprimer vos émotions et vos besoins de manière constructive.
- Je vous accompagnerais également dans l'exploration de moyens pour renouer les liens avec votre famille, grâce aux prises de conscience nécessaires. Il est possible de reconstruire des relations solides et significatives, même après des périodes de distance.

3. Croissance personnelle et développement :
- Nous pourrions explorer votre personnalité, vos besoins et comment les satisfaire, vos émotions et comment les comprendre, vos buts de vie et comment retrouver une bonne hygiène de vie. Nous pourrons ainsi élaborer ensemble des plans d'action pour vous aider à réaliser ces défis. Cela pourrait inclure des activités créatives, des exercices de réflexion et des pratiques de pleine conscience pour favoriser votre croissance personnelle.
- Je vous soutiendrai à envisager des activités qui nourrissent votre être et stimulent votre développement, et encouragent la découverte de nouvelles expériences. La prise de conscience de nouvelles facettes de vous-même peut être un catalyseur puissant pour retrouver un sentiment de joie et de satisfaction dans votre vie.

Je serais honoré de vous accompagner dans cette démarche de transformation et de découverte de vous-même. Ensemble, nous pouvons explorer ces pistes de travail et construire un chemin vers un avenir plus lumineux et plus épanouissant.

Vous avez déjà franchi une étape importante en reconnaissant votre besoin d'aide, et je suis là pour vous soutenir dans cette démarche courageuse. Vous méritez d'être entendue, comprise et soutenue dans votre quête de compréhension de vous-même.

N'hésitez pas à me contacter pour planifier une séance où nous pourrons discuter plus en profondeur de vos préoccupations et commencer à travailler ensemble vers un avenir plus sain et créatif.

Avec toute ma bienveillance,
Laurent Farret
Gestalt-Praticien

Laurent Farret Psy sur Nantes

192 réponses

2036 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 AVRIL 2024

Bonjour et bravo pour tout le courage qu’il vous a fallu pour écrire ce message.

Vous rassemblez de nombreux symptômes faisant penser à une dépression: humeur triste, prise de poids, repli social, perte d’intérêt pour toutes les activités ou presque, rupture avec les émotions, problèmes de sommeil.. je vous invite donc vivement à consulter un médecin ou un psychiatre afin de poser un diagnostic et d’obtenir, si votre état le nécessite, un soutien médicamenteux ! C’est une béquille qui vous aidera à mieux vous en sortir.

En parallèle et afin de retrouver une vie heureuse, épanouissante, pleine de projets, il serait important d’entamer une psychothérapie. L’intérêt est de décortiquer votre histoire, votre enfance et tout l’engrenage qui s’est créé pour atteindre votre situation actuelle. Pourquoi toute cette pression autour de vos résultats scolaires ?

Bien sûr vous ne pourrez pas changer le passé, mais en conscientisant tout ce que vous avez vécu, en y mettant du sens, vous retrouverez petit à petit le pouvoir sur votre vie.

Qui êtes-vous vraiment? Quels sont vos besoins / vos attentes / vos envies ? Quel est votre plus grand rêve ? Il est temps que vous viviez enfin pour vous et non pas pour satisfaire votre entourage.

Ce serait aussi l’occasion de donner un nouveau sens à ce qu’est la réussite. Au-delà des résultats, n’est pas aussi le fait d’être fier de ce que l’on a accompli ? D’avoir donné le meilleur de soi-même ? D’agir en fonction de ses valeurs profondes ?

Je vous souhaite sincèrement de trouver le thérapeute qui vous permettra d’avancer et de sortir de ce cercle vicieux. Je reste évidemment t à votre entière disposition si vous souhaitez échanger plus longuement sur votre situation.

Anaïs | Psychopraticienne | Consultations en visioconférence et tarif libre (à partir de 20€/ séance, le patient décide)

Anaïs Goguenheim Psy sur Aix-en-Provence

170 réponses

237 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 AVRIL 2024

Bonjour,

C'est comme si vous étiez passée à côté  de vous-même (vous-m'aime).
Vous avez été parfaitement formatée, robotisée, vous avez collé au système scolaire, répondu aux injonctions de vos parents... Mais au fond, qui êtes-vous ?
Qu'est ce qui vous fait vibrer dans la vie ? Quelles sont les émotions qui vous traversent ? Savez-vous ce qu'est une émotion ? Hélas, cela ne fait pas partie du programme scolaire. Je le déplore.
Tristesse, peur, colère, joie et toutes les déclinaisons qui vont avec.
Du coup c'est votre corps qui réagit, et vous ressentez physiquement de l'anxiété, au moins à ce moment-là vous vous sentez vivante ! Vous avez un corps qui vous renvoie des messages, c'est une entrée possible pour sortir de la robotisation.

Bravo d'avoir fait ce 1er pas d'écrire sur ce forum. Un 1er pas pour vous extraire de cet enfermement, cet enfer me ment...

Je vous invite à découvrir la CNV, Communication Non Violente, idéalement à vous inscrire dans les 3 modules de base (3 × 2 jours). Vous avez des possibilités dans toutes les villes de France et d'ailleurs. Cela vous donnerait l'occasion de sortir de chez vous, d'apprendre à vous connaître et de rencontrer d'autres humain-e-s dans un cadre bienveillant. Vous serez accueillie telle que vous êtes, sans jugement et vous apprendrez à ressentir, identifier les émotions et les besoins satisfaits et insatisfaits, puis à prendre la responsabilité de vous en occuper.

Vous pouvez aussi faire le choix d'un accompagnement personnalisé par un-e thérapeute et soigner vos blessures d'enfant, conscientes ou inconscientes.

Je reste à votre disposition si vous souhaitez approfondir ces questions.
Claire Thomas,
Psychosomatothérapeute 

Claire Thomas Psy sur La Chapelle-Caro

1878 réponses

2091 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 AVRIL 2024

Il semble que vous souffriez d'une anxiété de haut fonctionnement, un état souvent masqué par les réussites mais chargé d'intenses luttes internes. Votre perfectionnisme n'est pas seulement une motivation, mais un bouclier contre des peurs profondes de l'échec, probablement exacerbées par la pression de maintenir vos succès antérieurs. Cela peut se manifester par de la procrastination, des réflexions excessives et, en fin de compte, des symptômes physiques comme ceux que vous éprouvez.
Dans votre cas, une combinaison de psychanalyse et de thérapie cognitive et comportementale (TCC) pourrait être particulièrement bénéfique. La psychanalyse nous permettrait d'explorer les racines profondes de votre anxiété et la façon dont ces pressions ont façonné votre perception de vous-même, tandis que la TCC pourrait fournir des outils pratiques pour gérer et réduire les symptômes d'anxiété et de procrastination que vous décrivez.

Je vous propose une première consultation gratuite au cours de laquelle nous pourrons discuter de la manière dont ces thérapies pourraient être adaptées à vos besoins spécifiques. Cela pourrait être une étape importante vers la guérison et la recherche d'une approche plus équilibrée de vos défis.

Lorena Salthu
Conseils téléphoniques personnalisés. Urgences pendant le weekend
Psychopraticien -Coach de vie-Psyconeuroimmunologist -Psychanalyste
Séances en ligne ou en présentiel.
Français, English et Español

Lorena Salthu Psy sur Paris

795 réponses

2663 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

10 AVRIL 2024

"Anonyme", ce pseudo parle déjà de vous...
Pourtant il y a bien quelqu'un derrière ce texte, une personne pleine et entière qui souffre, et c'est à elle que je veux m'adresser.
Me permettriez-vous de vous donner un prénom ? Je pense à Anna : Deux A, comme la meilleure note, qui enveloppent deux N coincés et isolés...

Bonjour Anna !
Je sens le courage qu'il vous a fallu pour exprimer quelque chose qui n'est justement pas de l'ordre de la performance. Peut-être une première pour vous et je vous félicite d'avoir osé. C'est un cri que vous venez de libérer timidement, un appel à l'aide impérieux qui témoigne de votre envie de vivre autre chose. Vous avez fait le plus dur.
A la lecture de ce que vous décrivez, je comprends que seuls vos résultats ont été investis, par vous-même et par votre entourage, tout au long de votre vie. Comme si votre unique valeur tenait dans vos actes, votre performance, votre excellence.
Vous dites que vos parents vous ont soutenu "inconditionnellement". Ce n'est pas ce que je ressens car l'amour inconditionnel signifie que l'on aime l'autre sans condition. Or vous auraient-il soutenu avec le même enthousiasme si vous n'aviez pas réussi scolairement ? si vous aviez eu d'autres aspirations (sortir avec des amis, faire la fête, être amoureuse, voyager, pratiquer une activité sportive...) ?
Je sais que mes questions sont brutales et confrontantes mais il me semble que la clé est là. Il se peut que vous ayez intégré très jeune la croyance que vous ne seriez pas digne d'être aimée si vous n'aviez pas les meilleurs résultats. Vous a t-on jamais dit le contraire ? Personne ne s'est-il jamais intéressé à vos qualités intérieures, à votre ETRE ? C'est comme si votre enfant intérieur avait grandi "à la cave", loin du regard et de la considération de son entourage, jamais à la lumière. Il faudrait bien sûr revisiter ce passé pour comprendre comment se sont installés ces mécanismes mais une chose est sûre, c'est que votre enfant intérieur a toutes les raisons d'une infinie tristesse car notre être profond a besoin du regard et de l'approbation de l'Autre pour exister. Ne pas être vu autrement que par ses réussites est une négation totale de soi.

Aujourd'hui, votre initiative montre que l'envie de vivre (la pulsion de vie) a résisté en vous, accrochez-vous à elle, suivez-là, elle est votre meilleure conseillère. Concrètement, je vous encourage vivement à prendre contact avec un.e praticien.ne. La relation thérapeutique est une seconde chance développementale, elle n'efface pas les années passées mais elle peut redonner naissance à votre enfant intérieur et lui ouvrir la porte sur quelque chose de nouveau à vivre enfin.

Pour répondre à votre question, aucune anormalité à ne plus vouloir vivre de la souffrance et de l'isolement, votre état psychique vous alerte et votre demande est parfaitement saine et légitime. Surtout ne re refermez pas la porte !
Je ne sais pas où vous habitez mais sachez que votre situation me touche vivement et que si c'était possible, je serais très heureuse de pouvoir vous accompagner.

Bien à vous

Charlotte Varillon
Gestalt praticienne à Pontoise (Val d'Oise)

Charlotte VARILLON Psy sur Pontoise

3 réponses

3 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

10 AVRIL 2024

Bonjour.
Merci d’abord de décrire ainsi ce qui vous arrive : d’autres que vous ressentent les mêmes symptômes et seront contents de profiter des réponses que vous recevrez.
J’écrivais récemment un article sur la sécurité en relation, et j’y citais le titre d’un livre de Christophe André : « Imparfaits, libres et heureux ».
Imparfaits… en effet, la recherche de perfection, au delà d’un certain point, devient un piège, et vous le voyez bien se mettre en place. En particulier en vous isolant (l’élève « intello et unique »), mais aussi en vous paralysant par ce paradoxe : devoir être parfaite empêche d’agir.
Vous dites par ailleurs que vous êtes très isolée, timide, sans ami, insociable. Et donc très seule. Or nous sommes des êtres de relation, et la solitude nous fait du mal. Autre paradoxe : la solitude est insupportable, mais les autres vous font peur… Et il est possible que nous retrouvions d’autres paradoxes qui vous enferment dans votre situation actuelle.
Je ne dirais donc pas que vous êtes anormale, au contraire, vous êtes parfaitement normale : quiconque serait dans votre situation verrait sans doute les même symptômes se mettre en place. Parce que je vous sens prise dans ce piège du manque de sécurité : réussir vous isole, rater vous condamne, vous avez besoin des autres, mais ils font un peu peur, etc. Et vous êtes très seule. Alors le rythme se dérègle, le moral baisse, et le corps finit par exprimer son mal être.
Vous êtes parfaitement normale, mais enfermée dans un piège, qui s’est mis en place probablement suite à de votre histoire de vie. Celui du manque de « sécurité en relation ». Et il est tout à fait possible de sortir de ce piège, et de retrouver une vie épanouissante. En particulier en vous reconnectant avec le sentiment de votre propre valeur. Car quand on a de la valeur, on n’a pas peur des autres, on cherche à faire bien mais on accepte l’imperfection, et on retrouver la faculté d’aimer et de se sentir aimé.
C’est un travail que je vous invite à faire avec un ou une professionnel(le). Il n’est pas forcément très long, et l’hypnose, associée à la thérapie brève (approche narrative et stratégique) sont d’excellents moyens de retrouver toute votre valeur, votre liberté et votre épanouissement.
Guillaume Lemesle
Hypnose - Thérapie brève - En ligne ou en présentiel

Guillaume Lemesle Psy sur Sèvres

93 réponses

390 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

10 AVRIL 2024

Bonjour,
Je vous conseille de consulter un médecin car cela ressemble à une dépression, lui seul, pourra vous prescrire des médicaments.
Par contre, un accompagnement est nécessaire pour comprendre d'où vient cette anxiété, ce repli social qui date de votre enfance.
toute cette pression, pourquoi se l'infliger ?
Je peux vous accompagnez à trouver les ressources nécessaires en vous afin d'apaiser vos souffrances actuelles.
Je vous invite à regarder mon profil et site personnel.
Ma première consultation ou téléconsultation est gratuite.
Nathalie Dodret, Psychopraticienne, spécialisée dans l'aide à la parentalité, psychologie du travail, stress post traumatique, TCC...

Nathalie Dodret Psy sur Carentan

56 réponses

16 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

10 AVRIL 2024

Bonjour,

Le courage qu'il a fallu pour partager votre vécu est en soi un pas immense vers la compréhension et la guérison. Sachez que vous n'êtes pas seule dans ce que vous traversez, et il est important de reconnaître la force que vous avez manifestée en cherchant de l'aide.

La pression d'exceller et le perfectionnisme peuvent souvent se transformer en un fardeau écrasant, menant à l'anxiété, à la peur de l'échec, et parfois à l'isolement. Vos expériences au cours des années d'études et les défis auxquels vous êtes confrontée aujourd'hui sont des réactions humaines à des attentes élevées, tant les vôtres que celles des autres. Il est crucial de comprendre que votre valeur ne se mesure pas à votre performance académique ou à votre capacité à répondre aux attentes.

Votre sentiment de solitude et les difficultés que vous rencontrez dans vos relations sociales et familiales sont également des aspects de votre vie qui méritent attention et soin. La santé mentale est tout aussi importante que la santé physique, et il semble que vous ayez pris conscience de certains signes qui vous indiquent la nécessité de chercher un soutien.

Il est normal de se questionner sur sa santé mentale et sur ce que signifie être "normal". La vérité est que chacun de nous a ses luttes, ses défis, et ce que vous vivez ne vous rend pas anormal ou seul. Les symptômes que vous décrivez, tels que l'isolement, les troubles du sommeil, et les inquiétudes concernant votre santé physique, sont des signaux que votre corps et votre esprit vous envoient, indiquant qu'il est temps de chercher un soutien professionnel.

Consulter un psychologue ou un professionnel de la santé mentale pourrait être une première étape constructive. Un tel professionnel peut vous offrir un espace sécurisé pour explorer vos sentiments, comprendre vos expériences, et travailler ensemble vers un bien-être mental et émotionnel. Il n'y a aucune honte à demander de l'aide; cela témoigne d'une volonté de prendre soin de soi.

N'oubliez pas que le chemin vers la guérison est progressif et requiert patience et compassion envers soi-même. Vous avez déjà franchi un pas important en reconnaissant vos difficultés et en cherchant à les comprendre. Je vous encourage à continuer dans cette voie, en vous rappelant que chaque petit pas compte.

Vous n'êtes pas seule, et il existe des personnes et des ressources prêtes à vous soutenir dans ce voyage. Je vous envoie toute ma bienveillance et mes pensées les plus encourageantes pour la suite.

Cordialement.

FREDERIQUE KORZINE

Frédérique Korzine Psy sur Versailles

49 réponses

82 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

10 AVRIL 2024

Bonjour,
Ce que vous décrivez de vos symptômes actuels fait penser à un syndrome dépressif. 2 choses à faire : obtenir une béquille médicamenteuse (antidépresseurs) auprès de votre médecin ou d'un psychiatre pour stabiliser votre humeur et lancer une psychothérapie pour aller explorer les causes profondes dans votre histoire.
Bon courage à vous.
Frédéric DUQUEROIS
Psychopraticien en Analyse Transactionnelle
Adultes et Couples, en Individuel et en Groupe
Nantes

Frédéric Duquerois Psy sur Nantes

277 réponses

72 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

10 AVRIL 2024

Bonjour,

Malheureusement, ce qui vous touche aujourd’hui n’est pas un cas isolé. Vous n’êtes pas malade au sens strict du terme, vous vous êtes figée dans le stéréotype que l’on vous a collé sur le front. Cela a eu pour conséquence de vous isoler. Les autres vous voyaient comme une « bête curieuse » et de votre côté, vous pensiez être différente et pensiez qu’il était normal de demeurer isolée pour cela.
Aujourd’hui, vous ressentez tout cela sous forme d’angoisses, de désœuvrement, d’incapacité à agir.
Je vous invite dès aujourd’hui à vous faire aider pour sortir de cette impasse qui vous fait tant souffrir. Vous avez déjà fait un premier pas en postant cet appel à l’aide ici, je vous invite à faire le second en prenant un rendez-vous pour travailler sur ces problématiques.

Je reste à votre disposition et à votre écoute.

Pour plus de détails, contactez-moi.
N’hésitez pas à vous faire une idée du sérieux de ma méthode en consultant les avis sur ma fiche.

Christophe
-------------------------------------------------
Thérapeute de couple - Sexothérapeute
* Rendez-vous en ligne uniquement

Christophe Nieaux Psy sur Melun

3370 réponses

3334 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 AVRIL 2024

Bonjour,

On ne peut pas dire que vous soyez malade. Par contre on peut dire que vous vous rendez malade.
Toute la difficulté se situe dans la projection que vous faites de vous même dans la "perfection". C'est souvent lié à un besoin de plaire.
Vous êtes tout le temps en train de vous mesurer à vous même. Vous n'avez sûrement pas besoin d'être si parfaite pour mériter d'être aimée. Il y a un nœud à dénouer car la pression c'est vous qui vous la mettez toute seule.
Il faudrait en parler.
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure est entièrement gratuite et sans engagement. Vous pouvez librement prendre un rendez vous sur mon agenda en ligne.

Bon courage à vous

Michel le BAUT
Psychopraticien
Thérapeute Jungien
Analyse de rêves

Michel Le Baut Psy sur Marseille

4098 réponses

21057 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 AVRIL 2024

Bonjour,
Je comprends que vous cherchez des explications à ce que vous vivez aujourd'hui, mais ce qui est moins clair, c'est ce que vous aimeriez voir changer concrètement, le plus urgemment. Sans doute cela n'est il pas très clair d'ailleurs pour vous-même, car dans ce mal-être envahissant, faire la part des choses est possiblement ce que vous n'arrivez plus à faire.
Je ne sais pas s'il faut chercher absolument à comprendre ce qui vous a menée là, mais plutôt comprendre ce qui vous y maintient pour mieux le changer.
La thérapie brève stratégique et systémique travaille en tous cas en ce sens.
Il me semble, mais sans certitude car je ne vous connais pas plus que ce que vous décrivez, que vous souffrez de la situation, et souffrez au moins autant de ne pas savoir comment vous en extraire. Comme s'il y avait maintenant une sorte de fatalité. Mais la fatalité n'existe pas !
Le question alors n'est pas de savoir si vous êtes malade, mais de savoir comment commencer à faire évoluer ce que vous aurez réussi à définir comme le plus important dans un premier temps. Un accompagnement sur le comment (et pas sur le pourquoi).
Bien à vous
Christophe

Christophe Pavie Psy sur Jonzac

20 réponses

16 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 AVRIL 2024

Bonjour,
J'entends parfaitement votre souffrance actuelle et le chemin qui vous y a conduit. Je pense que le fait d'avoir dû vouloir être la meilleure depuis longtemps vous a coupée progressivement de qui vous étiez au fond et de votre désir, au point de ne plus trouver de sens dans votre vie actuelle. Mon conseil serait déjà de faire faire un bilan sanguin auprès de votre médecin généraliste afin de voir si vous n'avez pas de carences particulières. D'un point de vue psychologique, ne vous jugez pas trop durement. Cette crise que vous vivez est peut-être le signe d'une dépression, auquel cas, il est important de vous adresser à un psychologue clinicien pour vous accompagner. Cette période de votre vie peut être aussi une étape qui révèle que vous avez besoin de faire le point sur vos choix de vie, notamment dans vos études, prendre le temps de clarifier ce dont vous avez envie, besoin. Il est difficile de se lier aux autres quand le lien à vous-même est en souffrance tel que vous le décrivez. Après avoir fait un check up sur un plan médical, je vous inviterai à consulter un psychologue. Dans votre cas, je m'efforcerais de travailler dans un premier temps sur un renforcement du moi, de l'estime de vous sous hypnose par exemple, puis sur vos désirs. L'hypnose pourrait également vous permettre de retrouver le sommeil (la nuit) et l'autohypnose vous permettrait d'avoir des moyens à votre disposition pour vous aider vous même entre deux séances avec le thérapeute. Ensuite, je chercherais si des événements traumatiques ou difficiles ont pu vous déstabiliser émotionnellement et je vous conseillerais des séances d'EMDR pour y remédier.
Demander de l'aide, aller voir un psychologue ne veut pas dire que vous avez un problème de santé mentale. Cela veut dire que vous décidez de prendre soin de vous et de mettre tout en œuvre pour reprendre votre vie en main, vers un mieux-être.
Je reste à votre disposition.
Sachez que ce travail thérapeutique peut se faire en visio également.
Bien à vous,
Florence Delem

Florence Delem Psy sur Sainte-Marie-d'Alvey

7 réponses

1 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 AVRIL 2024

Bonjour,

Merci avant tout pour cette preuve de courage et de force dot vous avez fait preuve à nous partager vos moments de difficultés. Je sais à quel point cela n'est pas facile alors sincèrement Bravo !

Dans un premier temps je vous conseille surtout d'aller voir votre médecin (visio ou en cabinet) afin de faire un bilan de santé. Ce que vous décrivez fait pensez à des symptômes de dépression, mais vérifier aussi que votre santé va bien est essentiel ! Il pourra aussi vous aidez pour les symptômes dépressifs que vous semblez avoir.

Ensuite, votre "normalité" comme vous dîtes, n'est pas à remettre en question. Dans le sens que vous souffrez, on le sent dans ce que vous écrivez et vous l'exprimez aussi. Chaque émotion est valide et les comportements qui en résultent le sont aussi généralement. Ce que je veux dire par là, c'est que vous n'êtes pas anormale ! Bien au contraire !

Il est important que vous puissiez commencer un accompagnement thérapeutique afin de vous aider à mieux comprendre ce qui se passe en vous, pourquoi et surtout à vous apaiser. La visio peut être intéressante dans un premier temps, si vous avez du mal à sortir de votre chambre.

Je reste à votre disposition et surtout à votre écoute,
Pensez à vous et prenez soin de vous

Bon courage,

Avec tout ma bienveillance,

Kimline TROTOU
Psychologue

Kimline TROTOU Psy sur Saint-Germain-en-Laye

15 réponses

17 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 AVRIL 2024

Bonjour

Merci pour cotre message qui me touche beaucoup et montre une grande lucidité.

Il me semble que vous devriez dans un premier temps vous occuper des symptômes préoccupants qui viennent peser sur votre vie, ils semblent marquer un épisode dépressif qui peut être vu avec votre médecin généraliste. Il s'agit ici de retrouver un peu de confort de vie.

Ensuite, comme vous le pressentez bien, il s'agirait pour vous de retrouvez qui vous êtes. Dans notre jargon de thérapeute narratif, nous disons que vous avez porté jusqu'ici une "identité assignée", celle de l'intello qui n'est pas votre identité. Cette assignation a empêché votre identité de pouvoir s'affirmer, elle vous a enfermé, il est temps de la retrouver.

Les difficultés que vous pointez, l'isolement social, l'alexithimie, les relations familiales, ne sont que les symptômes de la souffrance que cette situation a installé au fil du temps. (Toujours devoir répondre aux attentes sociales des autres et extrêmement pathogène)

Pour ce qui est de la normalité, là aussi nous autres thérapeutes narratifs ne les aimons pas trop, ce ne sont que des constructions sociales qui appellent à être déconstruites, elles s'intéressent peu aux individus à leur singularité et à leur richesse.

La thérapie narrative vous invite à revisiter votre histoire de vie afin de reconstruire votre identité est une bonne indication pour votre situation, je peux vous accompagner si vous le désirez.

Je reste à votre disposition si vous souhaitiez approfondir cet échange et en savoir plus sur la thérapie narrative, n'hésitez pas à me contacter.

Bien cordialement

Bruno BRICE
Thérapeute Narratif Psychopraticien

Bruno Brice Psy sur Aix-en-Provence

389 réponses

186 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 AVRIL 2024

Bonjour,

Les éléments que vous présentez sur votre chemin de vie et votre situation actuelle justifient une visite chez le médecin pour faire le point sur votre état de santé, ainsi que la recherche d'un accompagnement psychothérapeutique qui vous permettra de comprendre les déclencheurs de vos principales difficultés et de les surmonter. Seul un médecin peut vous dire si vous êtes malade ou non, mais pour les autres questions, je répondrais oui. Il y a quelque chose de profond à l’origine des blocages, qui doit être creusé et traité par des approches appropriées.

Avoir de bons résultats académiques est quelque chose qui peut avoir un caractère positif et être une ressource importante pour votre développement personnel, mais si cela est le résultat d'une pression sociale ou familiale extrême, les conséquences peuvent être assez néfastes. Cet isolement et l'état d'anxiété dans lequel vous vous trouvez finissent par bloquer votre potentiel, et il faut y faire face le plus tôt possible car cela a tendance à s'aggraver avec le temps.

Je me mantiens entièrement à disposition pour un accompagnement en distanciel ou en cabinet. Bien à vous,

Nilton Mascarenhas,
Praticien en Hypnose Ericksonienne et Thérapies Brèves.

Nilton Mascarenhas Psy sur Paris

501 réponses

4435 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 AVRIL 2024

Bonjour.
Je ne suis personnellement pas à l'aise avec l'idée de mettre le terme de "malade" ou non sur un vécu, mais de toute évidence vous êtes en grande souffrance, et il n'y pas de raison particulière de continuer à le supporter.
En vous lisant, j'ai la sensation que vous avez investi toute votre énergie, voire votre existence, dans les études, domaine dans lequel vous avez effectivement réussi, et qui vous a apporté une forte valorisation extérieure (parents, enseignants, ...). Mais aujourd'hui, vous constatez que la réussite, paradoxalement, amène toujours plus de pression, pression qui en plus d'être extrêmement pénible finit par ailleurs par entraver les performances qui étaient si vitales pour vous (procrastination, manque de sommeil, ...), causant plus d'angoisse encore. Parallèlement, je crois comprendre que vous vous questionnez sur ce que cette réussite, qui a toujours été votre priorité, vous a finalement apporté, en particulier en regrettant qui votre vie sociale soit si insatisfaisante, jusque dans la relation, trop distance, avec vos parents.
J'ai la sensation qu'un travail sur vous en profondeur pourrait dans un premier temps vous apaiser, puis vous aider à vous rapprocher d'une vie qui vous convient vraiment.
Je reste bien sûr disponible si vous avez besoin de précisions ou d'éclairages supplémentaires.
Grégoire Taconet
PSychopraticien en Approche Centrée sur la Personne
Consultations en cabinet à Lyon, ou en visio

Grégoire Taconet Psy sur Lyon

52 réponses

24 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 AVRIL 2024

Bonjour,

Tout d'abord, permettez-moi de vous exprimer toute ma sympathie et mon soutien face à ce que vous traversez. Votre courage et votre détermination à chercher de l'aide et à partager votre expérience sont déjà des pas importants vers votre rétablissement.

Votre récit témoigne d'une pression immense et d'une exigence de perfection qui vous ont été imposées, consciemment ou non, dès votre plus jeune âge. Cette quête de la perfection académique, bien qu'elle ait apporté des succès et une certaine fierté, semble avoir créé un fardeau émotionnel considérable, aboutissant à de l'anxiété, de la peur de l'échec, et à une tendance à la procrastination exacerbée par le stress. Votre isolement social et les symptômes physiques que vous décrivez indiquent également une détresse significative qui affecte tous les aspects de votre vie.

Il est important de reconnaître que demander de l'aide n'est pas un signe de faiblesse, mais de force. Les difficultés que vous rencontrez, bien que sérieuses, ne sont pas insurmontables. De nombreuses personnes ont vécu des expériences similaires et ont trouvé des voies vers un mieux-être grâce à un soutien adapté.

Premièrement, il serait bénéfique de consulter un professionnel de la santé mentale, comme un psychologue, psychanalyste ou psychiatre, qui peut vous fournir un espace sûr pour explorer vos sentiments, vos peurs, et les défis que vous rencontrez. Une thérapie peut vous aider à comprendre l'origine de votre anxiété, de votre perfectionnisme, et à développer des stratégies pour y faire face plus sainement. Elle peut également vous offrir des outils pour reconstruire votre estime de soi et vous aider à établir des relations plus significatives avec les autres.

En parallèle, il pourrait être utile de vous reconnecter à des activités qui vous apportent de la joie et du bien-être, en dehors des exigences académiques. Que ce soit à travers l'art, la musique, le sport, ou toute autre passion, s'accorder du temps pour soi et pour ce qui nous fait plaisir est essentiel à l'équilibre mental.

Concernant vos relations familiales, il est souvent difficile de briser le silence et de partager ses vulnérabilités avec ses proches. Pourtant, ouvrir un dialogue, aussi intimidant soit-il, peut parfois permettre de renforcer ces liens. Peut-être pourriez-vous commencer par leur partager vos sentiments dans une lettre, si l'expression directe vous semble trop ardue pour le moment.

Votre santé physique est tout aussi importante que votre bien-être mental. Consulter un médecin pour discuter de vos symptômes physiques pourrait vous apporter un soulagement et des conseils adaptés pour améliorer votre condition.

Enfin, n'oubliez pas que vous n'êtes pas seule. Des communautés en ligne, des groupes de soutien, peuvent offrir des espaces d'échange et de compréhension mutuelle, où partager ses expériences et ses progrès peut se révéler très bénéfique.

Je vous envoie toute ma bienveillance et mes encouragements dans cette période difficile. Votre démarche vers la guérison est déjà en cours, et je suis convaincu que vous trouverez la force et les ressources nécessaires pour surmonter ces défis.

Bien à vous.
FREDERIQUE KORZINE

Frédérique Korzine Psy sur Versailles

49 réponses

82 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 AVRIL 2024

Bonjour,

Il est évident que vous souffrez de cette situation, de cette solitude. La première question à se poser c’est qu’est ce que j’aimerai changer dans ma vie.
À partir de là, je vous conseille une To Do List puis en avant petite tâche par petite tâche. Votre quotidien aujourd’hui monotone, doit devenir demain la ressource pour vous lever le matin.
Reprenez goût à vous, à la vie. Sortez de votre zone de confort et vous verrez la pression vis à vis de votre cursus scolaire s’apaisera au fil du temps.

Je reste à votre écoute si vous souhaitez qu’on travaille ensemble sur vos nouveaux objets et comment les mettre en place.
Prenez soin de vous.

Manddie

Manddie Vieira Psy sur Le Gua

6 réponses

5 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 AVRIL 2024

Chère interlocutrice,

Tout d'abord, je tiens à vous exprimer ma gratitude pour votre courage et votre ouverture en partageant votre expérience. Il est évident que vous traversez une période difficile et qu'il est important de chercher de l'aide et du soutien pour mieux comprendre ce que vous ressentez.

Il semble que votre parcours académique exceptionnel ait créé des attentes élevées, tant de la part de vous-même que de votre entourage, ce qui a engendré une pression intense et des sentiments d'anxiété. Il est tout à fait compréhensible que cette situation ait des répercussions sur votre bien-être mental et physique, ainsi que sur vos relations sociales et familiales.

Sachez que vous n'êtes pas seule dans cette lutte et qu'il existe des professionnels qualifiés et bienveillants qui peuvent vous aider à naviguer à travers ces défis. Consulter un thérapeute ou un psychologue peut être un premier pas vers la compréhension de vos émotions et de vos pensées, ainsi que vers le développement de stratégies pour faire face à la pression et à l'anxiété.

Il est essentiel de prendre soin de vous-même sur le plan physique. Assurez-vous de dormir suffisamment, de manger sainement et de pratiquer une activité physique régulière. Ces éléments peuvent contribuer à améliorer votre santé globale et à réduire le stress.

Concernant vos relations sociales et familiales, n'ayez pas peur de communiquer ouvertement avec vos proches sur ce que vous ressentez. Exprimer vos besoins et vos préoccupations peut contribuer à renforcer vos liens et à vous sentir plus soutenue.

Enfin, rappelez-vous qu'il est normal de ressentir des difficultés et que demander de l'aide est un signe de force, pas de faiblesse. Prenez chaque jour comme il vient et soyez patiente avec vous-même dans ce processus de guérison et de découverte de soi.

Je vous encourage vivement à rechercher un professionnel qualifié pour vous accompagner dans cette période de transition. Vous méritez d'être soutenue et de trouver le bien-être que vous recherchez.

Je vous envoie mes meilleures pensées et toute ma compassion dans cette période difficile.
A votre disposition si nécessaire.

Cordialement,

Thalia Inna
Psychologie/hypnose/EMDR
spécialisée TDAH

Thalia Inna Psy sur Bordeaux

926 réponses

1098 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 AVRIL 2024

Bonjour,

Votre récit est extrêmement clair et révélateur de votre manière d'agir depuis votre petite enfance en existant non pas réellement pour vous-même mais pour la fierté de vos parents à travers vos réussites scolaires et ensuite en cycle supérieur;
Une simple question:
Quand avez-vous existé ( pour vous-même, dans votre entiereté)?

Il est tout à votre honneur de renvoyer à votre famille cette image modèle mais est-ce bien vous, avec votre liberté de penser, de choisir en toute conscience et sans sans cesse vouloir faire plaisir, sans vous préoccuper du fameux regard d'autrui?

Votre vie a été jusqu'à aujourd'hui une existence par procuration, vous êtes emmurée vivante dans ce scénario de votre existence mais au lieu d'en détenir le rôle principal, vous êtes une figurante et vosu voyez se jouer ces scènes répétitives sans enfin être une jeune femme épanouie et libre dans votre psyché.

Vous stpulez d'ailleurs parfaitement le "robot déshumanisé".

Les années de pression sont bien présentes mais sont-elles seulement d'origine académique?
Je ne pense sincèrement pas.
La pression est intra-psychique chez vous, vous devez réaliser que vous existez avant tout pour vous, pas pour autru, quelque soit l'amour porté à l'autre. Nous n'avons qu'une vie.

Votre soma se dégradant est votre alerte rouge car soma et psyché sont intimement liés. Votre grignottage avec l'addiction au chocolat ( comme toutes addictions d'ailleurs) prouvent le manque affectif, l'absence de liens relationnels porteurs de la réelle existence, vous tentez ( je dis bien vous tentez) de palier à un immense état d'angoisse en vous remplissant d'un peu de douceur, pour oublier votre état de profond mal-être.

Votre sommeil est un autre excellent baromère de votre psychisme, vosu restez en hyper vigilance et vos cycles diurnes et noctures s'en trouvent inversés, vous ne vous autorisez pas à.

Je comprends très bien votre absence de vie sociale, votre timidité, eu égard votre total repli sur vous-même, dans votre grotte comme dans la République de Platon. Votre grotte s'assimile à vore zone de confort ( qui est devenue aussi aire de souffrance): votre chambre.

Vous n'éprouvez plus ou peu d'émotions, de manifestations de ces dernières par des signes d'affection envers vos êtres chers, vous devez réagir, et inverser la vapeur.
La solitude n'est pas otre norme, elle est juste celle que vous vous imposez drastiquement. Il réside en vous un volet de déni mais aussi de résignation.
Alors vous allez relever la tête et prendre enfin votre vie à bras le corps; vous n'êtes plus là pour vivre à travers le regard des autres mais pour exister pour vous, avec une estime de vous et une confiance en vous rejaillissant sur l'image de votre Soi.

J'ai souvent des jeunes personnes dans votre situation et lorsque le processus est enclenché, il ne faut pas beaucoup de séances pour prendre conscience des pensées automatiques et des fausses croyances impactant par voie logqiue sur votre comportement général.

Je reste à vore entière écoute, en téléconsultation, si vous le souhaitez, en toute bienveillance et empathie.

Prenez votre vie en mains, s'il vous plaît.

Bien chaleureusement.

Bénédicte ESCARON
Psychanalyste
Psychothérapie intégrative et humaniste

Benedicte Escaron Psy sur La Haye-d'Ectot

892 réponses

8737 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 AVRIL 2024

Bonjour et merci pour votre partage. Je ressens beaucoup de questionnement sur la norme. Ce que vous devez vous demander c'est surtout si vous souffrez de votre façon de vivre, si oui pourquoi. Votre corps vous lance des signaux d'inconforts et de stress, il faut l'écouter et voir ce que vous pouvez mettre en place pour avoir une vie qui vous convienne mieux selon vos attentes et ce que vous pouvez faire. Le travail est de déterminer déjà ce qui vous anime pour mettre en place des choses concrètes tout en travaillant avec quelqu'un qui vous amène à vous questionner afin de vous accompagner dans un changement durable qui vous satisfera. Il faut que ce changement vienne de vous et pour vous, pas pour vous conformer à une normalité qui n'existe pas.

Je vous souhaite de trouver ce que vous attendez de votre changement et un accompagnement qui vous conviendra pour le réaliser.

Mme Raoult Anaïs, psychanalyste, sexologue clinicienne et équithérapeute.

Anaïs Raoult Psy sur Eymouthiers

17 réponses

36 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 AVRIL 2024

Bonjour,
Je comprends tout à fait ce que vous évoquez, recevant certaines personnes dans le même cas que vous, notamment quand vous dites "qui se manifeste aujourd'hui par une anxiété constante et une peur paralysante de l'échec".

Je vous encourage vivement à consulter, à travailler sur vos émotions. Mon approche en hypnose est pertinente pour traiter l'impact émotionnel et cognitif associée à des techniques spécifiques (voir mon profil).

Cordialement
Hypnothérapeute clinique - Thérapie intégrative & holistique


Nathalie Follmann Psy sur Clichy

5332 réponses

30782 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 AVRIL 2024

Bonjour,

Je vous conseille de consulter un médecin généraliste très rapidement.
Vous décrivez les signes d'une dépression et vous avez besoin d'aide.

Vous dites avoir été soutenue par vos parents pour vos études secondaires et pourtant vous décrivez des relations familiales distantes en ce moment. Vous me donnez l'impression d'avoir été "un bon petit soldat" pendant toutes ces années au travers de cette élève studieuse jusqu'à ce que vous arriviez à saturation.

La psychanalyse vous permettrait de comprendre pour quelles raisons vous avez endossé le rôle de l'enfant parfaite afin de certainement coller aux attentes des parents et d'en oublier vos propres désirs.
Aujourd'hui ce conflit intérieur entre vos envies et ces devoirs devient trop important pour votre psychisme et il est à prendre au sérieux.

Je vous invite à aller visiter mon site internet "un psychanalyste en ligne" et vous souhaite un prompt rétablissement.

Cordialement
Catherine Cadou - Psychanalyste

Catherine Cadou Psy sur Les Angles

224 réponses

946 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12700 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16100

psychologues

questions 12700

questions

réponses 134700

réponses