Quand mon fils peut rencontrer mon nouveau conjoint ?

Réalisée par Sabrina · 7 févr. 2024 Aide psychologique

Bonjour,
Cela fait un mois que nous sommes separés avec le papa de mon fils de 5 ans.
On a gardé la maison et mon fils y reste, et c’est nous qui bougeons en fonction de la garde.
Pour le moment nous faisons 2-2-3.

C’est assez compliqué pour mon fils qui n’accepte pas la séparation.
Nous faisons le maximum pour le rassurer etc…

J’ai une relation à côté où j’ai déjà rencontré la fille de 12ans de mon nouveau compagnon.

Je ne l’ai pas dit à mon fils mais je me demande si ça perturberait mon fils d’aller passer des apres midi chez eux, pour qu’il joue avec sa fille, qui a hate de le rencontrer, tout en disant que c’est juste un ami.

Je vis dans une ville où je n’ai pas grand monde car tous mes proches habitent loin, et quand cest moi qui le garde je me sens un peu triste de ne pas lui faire profiter de passer du temps avec du monde, au lieu de rester qu’avec sa maman…

Je vous remercie pour votre reponse.

Cordialement.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 12 FÉVR. 2024

Bonjour Sabrina,

En cas de séparation un enfant culpabilise toujours et pense que c'est lui le responsable de la rupture de ses parents.
Dans votre cas de figure cela est nettement accentué par le fait que votre fils vit continuellement dans la maison commune dont il "vous fait partir" l'un après l'autre. Cette situation n'est pas bonne pour lui. Il faut qu'il puisse identifier nettement la maison papa et la maison maman comme séparées. Sinon vous entretenez son espérance d'un retour à la normale.
Je pense qu'il faut régler ce problème avant de pouvoir lui expliquer que vous entendez reconstruire votre vie avec quelqu'un d'autre.
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure est entièrement gratuite et sans engagement. Vous pouvez librement prendre un rendez vous sur mon agenda en ligne.

Bon courage à vous

Michel le BAUT
Psychopraticien
Thérapeute Jungien
Analyse de rêves

Michel Le Baut Psy sur Marseille

3837 réponses

19178 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

22 FÉVR. 2024

Bonjour, et merci pour votre question ! Il y a de nombreux parents qui se posent des questions similaires… c’est très courageux d’en avoir parlé ici !

Concernant votre situation, votre séparation est encore extrêmement récente. Comme pour tout changement dans la vie, cela peut prendre quelques semaines pour que votre enfant comprenne qu’il s’agit d’une situation définitive… pour l’accompagner, il faut lui en parler très régulièrement, verbaliser, lire des histoires auxquelles il peut s’identifier et le rassurer : CE N’EST PAS DE SA FAUTE ! Ce sont des décisions de grandes personnes et il n’y est pour rien.
Pour qu’il avance il faut surtout que vous soyez très claire car le fait de vivre chacun à tour de rôles dans la maison familiale doit cultiver chez lui un « espoir » de retour à la « normale ».

Une fois cette première grande étape d’acceptation passée, vous pourrez lui expliquer que vous allez reconstruire une relation avec quelqu’un d’autre. Vous pourrez lui parler des aspects positifs de cette nouvelle situation : notamment jouer avec la petite fille et bénéficier de temps privilégié avec vous. Mais rappelez lui aussi qu’il a le droit d’être triste et en colère face à ces changements.

Ici c’est le temps et la communication qui sont vos meilleurs alliés..

Je vous souhaite sincèrement bon courage et reste évidemment à votre entière disposition si besoin.

Anaïs, thérapeute spécialiste de l’accompagnement parental | Tarif libre (dès 20€/seance) | En visioconférence

Anaïs Goguenheim Psy sur Aix-en-Provence

18 réponses

2 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 FÉVR. 2024

Bonjour Sabrina,
merci pour votre message.
Votre séparation est très récente pour votre fils qui a 5 ans et qui souhaite bien sûr que son papa et sa maman soient encore ensemble.
Il a certainement besoin de temps pour s'habituer et accepter cette nouvelle situation. Il faut que vous identifiez ses besoins car être avec sa maman seul peut tout à fait lui convenir.
Il est important de vous écouter et de l'écouter dans ses moments qui nécessitent une grande écoute, attention et bienveillance vis à vis de vous et vis à vis de votre fils.

Bien à vous.
Anne-Sophie (gestalt praticienne)

Anne-Sophie Lohio Psy sur Saint-Maur-des-Fossés

64 réponses

18 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

17 FÉVR. 2024

Bonjour Sabrina,

Merci d’avoir partagé avec nous ce moment de votre vie. La séparation et les transitions qui suivent sont un chemin souvent complexe, rempli d’émotions et de décisions à prendre, non seulement pour soi mais aussi pour les enfants impliqués.

Il est évident que vous vous efforcez de trouver le meilleur équilibre pour votre fils en cette période de changement, tout en explorant la vie et les nouvelles relations. La manière dont vous gérez la garde montre une belle intention de maintenir une certaine stabilité pour lui, ce qui est vraiment admirable.

La question de l’introduire à de nouvelles personnes, en particulier dans le contexte de votre nouvelle relation, souligne les réflexions que beaucoup de parents dans votre situation peuvent avoir. Chaque famille est unique, et les chemins pour naviguer dans ces transitions le sont tout autant.

Il est naturel de vouloir élargir les horizons sociaux de notre enfant, surtout lorsqu’on ressent soi-même le besoin de tisser de nouveaux liens. Les enfants ont cette merveilleuse capacité de s’adapter et de trouver de la joie dans de nouvelles amitiés, tout comme ils peuvent ressentir et refléter nos propres incertitudes ou espoirs.

Vous êtes la mieux placée pour sentir ce qui est bon pour votre fils, en vous basant sur votre compréhension de ses sentiments, ses réactions aux changements récents, et votre intuition parentale. Les moments que vous choisissez de partager, les nouvelles rencontres que vous décidez de lui présenter, tout cela fait partie de votre parcours commun vers la découverte de ce qui fonctionne le mieux pour votre famille dans sa nouvelle configuration.

Votre démarche, empreinte de considération pour le bien-être de votre fils tout en vous ouvrant à de nouvelles expériences, est le reflet d’un cheminement personnel et familial plein de courage et d’amour.

Frédérique Korzine Psy sur Versailles

13 réponses

4 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 FÉVR. 2024

Bonjour Sabrina,

Je crois que vous avez déja la réponse à votre question, puisque vous dites que votre fils n'accepte pas la séparation.
Ne pas dire, à votre fils, la "vérité" sur cette nouvelle relation, peut éventuellement, le moment voulu pour lui de le savoir, venir accentuer le ressentiment qu'il a déja. Laisser lui du temps.
Interrogez-vous sur vos motivations.
Il est dans une phase importante de sa construction.

Vous souhaitant bon courage dans cette période

Mélanie Pereira Psy sur Châteaurenard

6 réponses

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 FÉVR. 2024

Bonjour Sabrina,

En lisant votre courrier je me demande qui s'ennuie en restant seule avec son fils?
J'ai l'impression que vous essayez de trouver une solution pour retrouver plus facilement votre nouveau conjoint.
Au début d'une relation on aimerait être toujours avec l'autre.
De plus, vous pourriez être tranquille avec lui puisqu'il a une fille qui pourrait s'occuper de votre petit garçon!

Je vous invite à vous poser certaines questions quand à votre place de mère? est ce difficile pour vous?
Comment avez vous vécu la venue de votre enfant ? A-t-elle bousculée votre relation avec son père?

Etre mère n'est pas toujours facile, perte de liberté, nouvelles responsabilités, perte de la relation à deux. Parfois tout explose.
Est ce à ce moment là que vous avez rencontré votre nouveau partenaire? L'espoir de revivre une histoire d'amour vivifiante?

Vous êtes dans une situation un peu compliquée et c'est normal, il n'est pas facile de vivre une séparation sans en assumer les conséquences. Je vous invite à prendre le temps de voir comment votre nouvelle vie se met en place avant de prendre des décisions trop rapides.

Prendre le temps de faire un point pour ne pas passer à côté de certains essentiels.

S.Filleul

Sandrine Filleul Psy sur Evry

648 réponses

301 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 FÉVR. 2024

Bonjour,
Oui, ce sont des passages, des moments "charnière", compliqués et douloureux. Et je ne crois pas qu'il soit possible ni même bénéfique de tenter de faire l'économie de ce passage d'une situation familiale à une autre situation familiale. Les enfants (comme les parents) sont face à un deuil à faire : celui d'une mode de vie qui était et qui n'est plus. Dans ce que vous nous dites de la situation actuelle, il serait peut-être bon de leur laisser le temps de faire ce deuil. Votre séparation du papa des enfants est toute récente... Il vous faut un peu de patience.
Et surtout, je me permets d'insister sur un point : il est essentiel de ne pas mentir à votre fils sur la situation. S'il doit absolument rencontrer la famille de votre nouveau compagnon, dites lui la vérité. Les enfants (tous) ont une capacité : ils sentent toujours si on leur dit la vérité ou si on leur ment, même en croyant "bien faire". Mentir à un enfant, ce n'est jamais "bien faire" , c'est prendre le risque de le priver de la confiance dans la parole de ses parents.
Et cette confiance est un facteur indispensable à l'équilibre de vos enfants.

Je vous souhaite du courage pour traverser cette période délicate et reste à votre disposition si vous souhaitez en parler.
Frédérique Le Ridant

Frédérique Le Ridant Psy sur Marseille

184 réponses

1264 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 FÉVR. 2024

Bonjour Sabrina,
à la lecture de votre témoignage, plusieurs questions me semblent importantes sur les conditions de la séparation, l'environnement dans lequel à grandi votre fils, son attachement à son père, votre histoire et son histoire, vos états émotionnels à vous, le père de votre enfant et de votre fils.
Je pense qu'il n'y pas de bonne ou de mauvaise réponse sans avoir plus d'éléments importants, aussi je vous conseille de consulter dans un premier temps pour vous conseiller au mieux.
Prenez le temps chacun d'intégrer les changements en lien avec cette séparation et consulter pour votre bien être et le bien être de votre fils.
Prendre une décision trop rapide pourrait avoir des conséquences sur l'évolution de votre fils.
Si vous le souhaitez, je propose des consultations à distance, n'hésitez pas à revenir vers moi !

Carole Rouzioux
hypnothéarapeute et praticienne en Gestalt Thérapie


Carole Rouzioux Psy sur Saint-Aignan-Grandlieu

3 réponses

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 FÉVR. 2024

Bonjour Sabrina,

Vous nous indiquez que vous êtes séparés depuis 1 mois du père de votre fils de 5 ans.
Vous avez pour l'instant fait le choix que votre fils reste dans la maison et que c'est vous qui bougez en fonction de la garde.
Vous indiquez également que votre fils n'accepte pas la séparation et vous vous questionnez sur le moment opportun pour lui présenter votre nouveau compagnon et sa famille.

Votre séparation est récente. Votre enfant a probablement inconsciemment l'impression qu'il est responsable de votre séparation. Il a en effet besoin d'être rassuré mais aussi de repères stables. Le fait qu'il reste dans la maison, en étant simplement privé de papa ou maman ne doit pas l'aider à comprendre ce qu'il se passe.
Les changements de lieu de vie peuvent aussi permettre à l'enfant de mieux comprendre ce qu'il se passe.

Ainsi, avant de lui présenter un nouveau compagnon et une nouvelle famille, peut-être pourriez vous créer un lien fort avec votre fils? qu'il se sente bien et en sécurité seul avec sa maman, avant d'envisager la présence d'une nouvelle famille?

Si ces changements vous tourmentent ou tourmentent votre fils, je vous encourage tous deux à vous faire accompagner par un thérapeute.

Cordialement
Clarisse Fiorio
Psychopraticienne

Clarisse FIORIO Psy sur Bourg-lès-Valence

57 réponses

225 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 FÉVR. 2024

Bonjour Sabrina

Votre fils traverse de gros bouleversement dans sa vie, et d'autres sont à venir quant à ses lieux de vie.
N'allez pas en rajouter en introduisant votre nouveau conjoint, c'est sans doute beaucoup trop tôt pour lui, il n'a pas encore bien intégré votre séparation.
Je peux vous conseiller le lire un ouvrage du Dr Serge Mori : "La famille recomposée, à chacune son histoire"
Ce livre qui vient de sortir vous donnera toutes les clés pour faire en sorte que vous traversiez cette période avec votre fils dans les meilleurs conditions.

Je reste à votre disposition si vous souhaitiez approfondir cet échange, n'hésitez pas à me contacter.

Bien cordialement

Bruno BRICE
Thérapeute Narratif Psychopraticien

Bruno Brice Psy sur Aix-en-Provence

315 réponses

140 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 FÉVR. 2024

Bonjour Sabrina,

Quand vous écrivez que votre fils "n'accepte pas la séparation", je pense qu'en réalité c'est vous, les parents, qui n'acceptez pas que votre fils soit confronté au changement. Vous avez peur qu'il souffre de votre décision, c'est pour cela d'ailleurs que vous vous efforcez tous deux de ne pas le changer de maison et avez mis en place tout un dispositif contraignant pour vous en faisant semblant de maintenir une situation passée qui n'existe plus ! Ce sont vos craintes et ce dispositif qui risque de le perturber rapidement.
Car si vous n'assumez pas pleinement tous deux cette séparation, comment voulez-vous que votre fils l'assume et fasse le deuil de la situation passée ?
Il n'y a aucune raison que votre fils n'accepte pas vos nouveaux mode de vie et vos nouvelles relations de couple, à partir du moment où vous lui expliquez que la fin de la relation conjugale (qui ne le concerne pas) ne change RIEN à la relation parentale : que vous viviez ou non ensemble, vous resterez ses parents toute sa vie et cela ne changera rien à votre relation avec lui. Pour lui faire comprendre cela, les mots sont trop abstraits, vous pouvez utiliser des Playmobils ou des figurines : un papa et une maman + un autre homme et une autre femme + un ou plusieurs enfants.
Vous prenez ensuite 3 fils de laine de couleur différentes. Vous en accrochez un entre les parents, puis les deux autres entre l'enfant et chacun de ses parents individuellement. Vous lui montrez ensuite que ce qui est coupé dans la séparation c'est le lien entre les parents (vous détachez ou coupez ce lien), mais que cela ne détache aucun des liens entre l'enfant et ses 2 parents (l'enfant voit bien qu'il reste attaché aux deux).
De même, vous pouvez attacher ensuite chacun des parents à une autre personne adulte(si vous avez une nouvelle relation de couple), il voit bien que cela ne change toujours rien à ses liens avec ses deux parents... même si vous déplacez chacun des parents dans une autre maison.

En vous y prenant ainsi, votre fils pourrait découvrir qu'il y a pleine d'avantages à avoir deux maisons (chez papa + chez maman)... Les enfants de parents séparés qui vivent dans des familles recomposées sont d'ailleurs souvent beaucoup plus résilients que les autres, car ils apprennent tôt la différence, la diversité et l'adaptation.

Je vous invite donc à revoir la manière de vous y prendre, quitte à vous faire aider si nécessaire, et vous serez surpris de la manière dont votre fils va se recaler rapidement lui aussi.

Bien à vous,

Caroline GORMAND
Psychothérapie intégrative, thérapie systémique du couple et de la famille, guidance parentale, coaching relationnel.
Visio consultations et consultations en présentiel, sur rendez-vous)

Caroline Gormand Psy sur Clermont-l'Hérault

1812 réponses

2543 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

14 FÉVR. 2024

Bonjour Sabrina,

Il est peut-être nécessaire de laisser du temps à votre fils. Son monde a été totalement bouleversé il y a un mois, il le vit évidemment mal et il a besoin de retrouver un équilibre (et vous aussi) avant de faire entrer d'autres personnes dans l'équation, vous ne croyez pas ?
A 5 ans, votre fils ne doit voir aucun inconvénient à rester seul avec sa maman, surtout si il rencontre d'autres enfants à l'école ou dans ses activités, s'il en a.

Depuis quand connaissez vous votre nouveau compagnon ? Il est préférable d'être un peu assuré de la relation, de la personne rencontrée, avant de faire les présentation à votre fils. Si votre nouvelle relation est aussi fraiche que votre séparation de votre ex, cela semble un peu jeune.

De plus sa fille a 12 ans et vous envisagez que votre fils de 5 ans joue avec elle. Mais ils n'ont pas du tout le même âge, ni surement les mêmes jeux, les mêmes centres d'intérêt.

Vous vous sentez seule et triste, et peut-être que vous devriez développer de votre coté des liens, des amitiés, dans cette ville par des activités, un engagement associatif ou autre. Voir sa maman épanouie fera plus de bien à votre fils que de se retrouver dans une histoire mensongère (vous envisagez de présenter votre nouveau compagnon comme un simple ami).

Je vous souhaite une bonne journée,

Marion Favry

Marion Favry Psy sur Paris

796 réponses

1357 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

14 FÉVR. 2024

Bonjour Madame,

Il y a plusieurs questions qui peuvent se poser dans la situation que vous décrivez, avant de répondre à votre interrogation :

Depuis combien de temps connaissez vous votre nouveau amoureux ?
Êtes vous sûre d’un avenir durable de la relation avec cet homme ?
Puisque sinon il vaut mieux ne pas le présenter à votre enfant, qui est déjà plus ou moins traumatisé par la séparation de ses parents.

Qu’avez vous dit à votre fils sur la séparation d’avec son père ?

Comment vous entendez vous avec votre ex ?

Pourquoi et jusqu’à quand pensez vous garder la maison de votre ancienne vie familiale ?
Cela risque de vous poser des multiples problèmes avec le temps.
Et votre fils pourra interpréter cela comme une possibilité de réconciliation de ses parents, qui l’empêchera de bien vivre les changements de vos vies sentimentales respectives.

Ensuite…, ne vous illusionnez pas trop : une fille de 12 ans ne jouera pas longtemps avec un petit de 5 ans…, elle a d’autres amis et préoccupations à son âge.

Donc… donnez à votre fils le temps de comprendre ce qui s’est passé entre vous et son père (expliquez lui à nouveau si nécessaire), réfléchissez mieux à l’organisation de sa garde alternée à l’avenir et prenez tout le temps pour lui présenter votre nouveau compagnon (dont il faudra effectivement parler à votre ex aussi).

Je vous souhaite de pouvoir trouver un bon équilibre affectif pour vous et votre jeune fils.
sp

Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4105 réponses

11225 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

14 FÉVR. 2024

Bonjour Sabrina, merci beaucoup de nous soumettre votre problème.
En vous lisant, j'ai à l'esprit que vous avez à cœur d'être une bonne mère. Que vous avez à cœur de trouver de belles solutions pour votre fils, c'est touchant.

Deux choses me semblent importantes:
Comment vous et son papa vous vivez cette séparation? et bien sur de quelle manière votre fils la vit lui-même au travers de ce que vous vous vivez? pour vérifier comment il se sent et d’accueillir ses émotions.
Et aussi de parler d'amour, l'amour que vous avez pour votre fils, ainsi que celui que son père a pour son fils et également celui des gens qui l'entourent, et que cet amour est indéfectible et peut s’additionner à celui d'autres nouvelles personnes. De lui expliquer que même si l'environnement ou le comportement des gens change, l'amour lui ne change pas.

L'enfant ressent toutes les émotions de ses proches; éclaircir, dédramatiser la situation, dire que dans la vie on s'adapte, que c'est une qualité et que le changement est comme un jeu ou qu'il apporte de nouvelles choses et de la joie dans nos vie, me semble important
Mais, Comment se sent maman Sabrina dans cette situation avec son garçon? Est une question essentielle pour moi.

N'hésitez pas à me contacter si vous souhaitez rechercher les solutions les plus appropriés et confier ce que vous vivez.
Bien chaleureusement,

Frédéric Pélissier
Psychopraticien en Gestalt thérapie
Rendez-vous en ligne sur psychologue.net

Frédéric Pélissier Psy sur Albi

2 réponses

1 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 FÉVR. 2024

Bonjour Sabrina,
Les enfants culpabilisent souvent lors de la séparation des parents. Ils ont espoir et pensent que leurs papa et maman vont régler les problèmes et enfin se remettre ensemble. Vous devez parler à votre enfant en expliquant clairement votre décision définitive de séparation. La communication avec votre fils est indispensable. et ne pas lui mentir. Le jour ou vous envisagez la rencontre, faites le de façon ludique (parc attraction, jeux...) il pourra créer des liens plus facilement.
Vous pouvez me contacter par mail en sachant que mon premier rendez vous en téléconsultation ou en cabinet est gratuite
Nathalie Dodret Conscience et liberté d'esprit
psychopraticienne spécialisée en aide à la parentalité

Nathalie Dodret Psy sur Carentan

24 réponses

11 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 FÉVR. 2024

Bonjour Sabrina, un enfant quand il est confronté au divorce de ses parents pense qu'il est responsable de la situation, il est donc important dans un premier temps de parler avec lui de ce qui se passe afin qu'il puisse mettre du sens et ne plus se sentir coupable de ce qui arrive.
Il est donc important tout d'abord de prendre le temps avec lui, qu'il s'habitue à la nouvelle situation sans se sentir coupable de celle-ci.
Une fois qu'il aura dépassé ce premier trouble, vous pourrez progressivement présenter votre nouveau compagnon et sa fille, mais cela devra se faire progressivement.
Je reste à votre écoute en cabinet à Nice ou en visio,
cordialement.
Laurent Stevenoot
Psycho analyste clinicien.

Laurent Stevenoot Psy sur Nice

162 réponses

84 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 FÉVR. 2024

Bonjour Sabrina,

Merci de vous confier ici.

Il est compréhensible que vous souhaitiez offrir à votre fils des moments de convivialité et d'interaction sociale, surtout compte tenu de la récente séparation et des changements qu'il vit.

Avant de prendre cette décision, n'hésitez pas à échanger avec lui afin de vous assurer qu'il est prêt à rencontrer de nouvelles personnes et à passer du temps dans un nouvel environnement. Expliquez-lui clairement ce à quoi il peut s'attendre et tentez de répondre à toutes ses questions ou inquiétudes qu'il pourrait avoir.

Si les relations sont cordiales avec votre votre ex-partenaire, vous pouvez lui en parler pour lui expliquer que vous souhaitez donner à votre fils des occasions de se sociabiliser.

Lorsque vous rendez visite à votre nouveau compagnon et à sa fille, essayez de clarifier les attentes de chacun, afin de maintenir des frontières claires et de ne pas précipiter les choses, surtout si votre relation avec votre nouveau compagnon est encore récente.

Essayez d'être attentive aux réactions de votre fils lors des visites afin d'ajuster votre approche si nécessaire. Si vous remarquez des signes de stress ou de malaise, il peut être préférable de ralentir le processus ou de passer plus de temps à le rassurer quant à la situation.

Chaque enfant réagit différemment aux changements et il n'y a pas de solution unique. Faites confiance à votre intuition maternelle et suivez le rythme de votre fils. Le plus important est de lui offrir un environnement aimant et stable pendant cette période de transition.

Je reste à votre disposition si vous ressentez le besoin d'échanger davantage.

Prenez soin de vous,

Joséphine

Joséphine Coquelle Psy sur Marseille

13 réponses

1 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 FÉVR. 2024

Bonjour Sabrina,

Je comprends que la situation actuelle avec le papa de ton fils et les arrangements de garde puissent être difficiles pour ton fils, surtout en considérant son jeune âge et sa réaction à la séparation. C'est admirable que vous fassiez tout votre possible pour le rassurer durant cette période de transition.

Concernant ta nouvelle relation et l'idée d'introduire ton fils à la fille de ton compagnon, c'est une décision qui demande réflexion. Il est important de considérer l'état émotionnel de ton fils et de s'assurer qu'il se sente en sécurité et soutenu avant d'introduire de nouvelles personnes dans son environnement, surtout dans le contexte familial actuel.

Voici quelques suggestions pour aborder la situation :

1. Évaluer la stabilité émotionnelle de ton fils Avant d'introduire de nouvelles rencontres, assure-toi que ton fils se sent stable et soutenu. S'il montre des signes de difficulté à accepter la séparation, il pourrait être bénéfique d'attendre un peu avant de lui présenter de nouvelles personnes significatives.

2. Communication ouverte :Parler ouvertement avec ton fils de ses sentiments et de ses inquiétudes peut l'aider à se sentir compris et soutenu. Lui expliquer que rencontrer de nouvelles personnes ne change rien à l'amour et à la sécurité que vous lui offrez peut l'aider à se sentir plus à l'aise avec l'idée.

3. Introduire le concept progressivement :Si tu décides d'aller de l'avant, il pourrait être utile d'introduire l'idée progressivement, en parlant d'abord de ton ami et de sa fille et en évoquant les activités amusantes qu'ils pourraient faire ensemble, sans mettre immédiatement l'accent sur une rencontre.

4. Choisir le bon moment :Assure-toi que la première rencontre se fasse à un moment où ton fils se sent bien et est ouvert à l'idée. Un environnement neutre et ludique, où ils peuvent jouer ensemble sans pression, peut faciliter cette première interaction.

5. Écouter son ressenti :Après la rencontre, discute avec ton fils de son expérience. Cela te donnera des indications sur son niveau de confort et sur la manière de procéder à l'avenir.

Il est également essentiel de communiquer avec le papa de ton fils à propos de cette nouvelle étape, pour s'assurer que vous êtes sur la même longueur d'onde concernant l'introduction de nouvelles personnes dans la vie de votre fils.

En fin de compte, chaque enfant réagit différemment à ces situations, et ton intuition en tant que parent, combinée à une communication ouverte et honnête avec ton fils, te guidera vers la meilleure décision pour lui.

Cordialement,

Thalia Inna
Coach en neuroscience
Hypnotherapeute /praticienne en psychologie/EMDR

Thalia Inna Psy sur Bordeaux

912 réponses

998 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 FÉVR. 2024

Bonjour Sabrina,

La séparation des parents pour un enfant de cinq ans est toujours une épreuve, il perd ses repères, ses habitudes e son cocon de sécurité. il se retrouve avec deux domiciles, soouvent il doit intégrer une famille nouvelle et la recomposition familiale doit toujours se réaliser progressivement.
La rupture est récente, il se retrouve seule avec vous, il serait peut-être opportun de le laisser profiter de cette symbiose nécessare avec vous, sa maman, pour évancer à son rythme.
Les histoires de adultes n'ont pas à impacter sur des petis enfants et leur perception n'est pas du tout la même; c'est un grand bouleversement pour un petit de cet âge.
La fille de vptre nouvel ami est un peu plus âgée, douze ans, elle est entrée dans la puberté et amorce l'adolescence, et puis tout dépend de quan date la fin du couple parentale pour cette enfant mais aussi la manière dont cet état de faits lui a été annoncé, ses éprouvés et réactions aussi.

Votre intention de reconstituer une bulle familiale est compréhensible mais ne vous précipitez pas trop vite, ce peut être un choc pour votre fils bien jeune, meême en optionnant l'alibi du jeu et de l'"ami". Les enfants ont un sixième sens, bien plus développé que les adultes ne l'imaginent.

Prenez le temps nécessaire pour cette intronisation, step by step. Cela paraît prématuré pour l'heure.
De plus, tout dépend de la profondeur de vos sentiments avec ce nouvel homme, soyez vraiment assurée dans votre nouvelle relation avant d'engager un enfant; il faut agir avec beaucoup de précautions, sans se précipiter; votre bonheur ne sera pas forcément perçu par votre fils de la manière escomptée par vous-même. Laissez le temps au temps.

Je reste votre écoute si vous le souhaitez pour tous conseils de parentalité; en téléconsultation, avec bienveillance et humanité.

Bien cordialement.

Bénédicte ESCARON
Psychanalalyste
Thérapeute de la Famille et d'aide à la parentalité.

Benedicte Escaron Psy sur La Haye-d'Ectot

824 réponses

4989 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 FÉVR. 2024

Bonjour Sabrina,
Votre questionnement est légitime et il est toujours complexe de se positionner dans ce type de situation.
Votre fils est-il informé de votre nouvelle relation ?
Si oui, a-t-il déjà rencontré votre nouveau compagnon ? (j'ai cru comprendre que non, est-ce correct?)
Comment la relation se déroule-t-elle entre votre fils et votre nouveau compagnon?
Peut-être serait-il intéressant de parler à votre jeune fils de votre nouvelle relation et ensuite lui proposer une/des rencontre/s.
Il convient d'aller à son rythme et non au rythme de l'adulte.
Dans l'attente de votre retour, je reste disponible si besoin.
Bien à vous,
Stephane LE DOUARIN

Stéphane Le Douarin Psy sur Paris

27 réponses

8 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 FÉVR. 2024

Bonjour Sabrina,

Cela fait un mois que vous êtes séparés du père de votre fils. Quand avez-vous pris cette décision ? Y a t'il eu un temps de maturation et de préparation avec votre ex compagnon ? Quand avez-vous informé votre fils ? Que lui avez-vous dit ? Quelles sont les raisons de cette rupture ?
Autant de questions qui pourraient influer sur la réponse à votre question initiale.

Est-ce que le père de votre fils est au courant de votre nouvelle relation ? Depuis quand a t-elle débutée ?
Ce qui est important c'est la transparence et la clarté. Si votre fils rencontre votre nouvel amoureux, dites-lui que c'est votre nouvel amoureux. Pourquoi ne pas lui dire ? Avez-vous honte ? Vous sentez-vous coupable ? Quel est le risque ?
Je vous invite à être le plus authentique possible, les enfants avant 6 ans captent tout, ils savent. Si vous lui cachez la vérité il va se sentir en insécurité.
Le mieux serait d'avoir un même discours avec son père et idéalement qu'il puisse en parler simplement avec votre fils, que votre fils se sente en confiance pour poser toutes les questions qui le traversent à ses 2 parents.

Je reste à votre disposition si vous souhaitez approfondir ces questions.
Claire Thomas,
Psychosomatothérapeute

Claire Thomas Psy sur La Chapelle-Caro

1821 réponses

1984 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 FÉVR. 2024

Bonjour,

Cette question de savoir quand présenter un nouveau partenaire aux enfants est subjective et dépend des particularités de chaque cas. Bien qu'en général il n'y ait pas de moment idéal, je pense qu'un mois n'est peut-être pas suffisant pour autant de changements dans la vie d'un enfant. Il risque d'être dérouté par l'arrivée de votre nouveau partenaire sans une bonne préparation du terrain. La nature de la relation que vous entretenez avec son père est également un facteur important. S’il y a de l’empathie et une bonne communication, cela rend les choses beaucoup plus faciles.

Ce qui est important, c'est que le nouveau couple ait des projets à long terme et la même vision d'une relation durable et sérieuse. La présentation doit se faire de manière progressive et naturelle, permettant à l'enfant de s'adapter à la présence du nouveau membre dans la vie de la famille. De cette façon, l’impact de la situation est minimisé.

J'espère que vous trouverez une manière équilibrée d'effectuer cette transition, et je reste à votre disposition si besoin.

Cordialement,
Nilton Mascarenhas,
Praticien en Hypnose Ericksonienne et Thérapies Brèves.

Nilton Mascarenhas Psy sur Paris

417 réponses

2146 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 FÉVR. 2024

Bonjour Sabrina,
Il est difficile de vous répondre précisément car il faudrait en savoir un peu plus sur le contexte de votre séparation. Etes-vous en conflit avec le papa ? entretenez vous des relations cordiales avec lui et avez-vous conservé un dialogue autour de l'éducation de votre enfant? Votre ex conjoint a-t-il une relation de son coté ? est-il au courant de votre relation ?
Dans les séparations, il y a souvent un sentiment de culpabilité des parents vis à vis de leur enfant mais aussi un sentiment de culpabilité de l'enfant. Il est toujours très important d'expliquer aux enfants qu'il n'y sont pour rien et que ce n'est pas de leur faute si papa et maman ne s'aiment plus suffisamment pour vivre ensemble.
Votre enfant n'est pas un chat, il n'est pas attaché avant tout au lieu où il vit. Il a besoin de sa maman et de son papa, même si ces derniers ne vivent pas ensemble. Il est aussi important qu'il y ait un lieu qui est "chez maman" et un autre "chez papa". Dans chaque lieu, il s'adaptera et il aura ses marques, à conditions que les parents continuent d'être des parents pour lui, solidaires et protecteurs.
Votre enfant rencontrera sans difficulté votre nouvel ami si vous vous sentez à l'aise, vous, avec cette situation et si cette situation ne provoque pas des réactions déstabilisantes, pour l'enfant, du coté du père. Si cela est possible il serait bien que le papa soit informé et que vous ayez pu en parlé ensemble, de manière à ce que votre fils n'ait pas à vivre des situations conflictuelles. La principale difficulté que pourrait rencontrer votre fils serait qu'il ait l'impression que passer du temps au contact de votre ami rende malheureux son papa. Il commencerait alors à vivre ce qu'on appelle un conflit de loyauté.
Sachez qu'en enfant s'adapte à beaucoup de situation tant que son père et sa mère sont présents à ses coté, sont unis et solidaires (même si pas toujours en accord). Un enfant a surtout besoin d'amour et de sécurité.
je reste à votre écoute,

Bien à vous,
Philippe MATHIAS

Philippe Mathias Psy sur Toulouse

167 réponses

89 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 FÉVR. 2024

Bonjour Sabrina,
Il est toujours approprié de dire la vérité aux jeunes enfants, car de toute façon, ils sentent les choses et si on ne leur dit pas, ils interprètent de travers ce qu'ils sentent. Dans tous les cas, jouez franc-jeu avec lui!
Bon courage à vous!
Frédéric DUQUEROIS
Psychopraticien en Analyse Transactionnelle
Adultes et Couples, en Individuel et en Groupe
Nantes

Frédéric Duquerois Psy sur Nantes

185 réponses

48 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 FÉVR. 2024

Bonjour Sabrina,

Merci pour votre partage.

Je pense que, dans un premier temps, il serait important d'avoir 2 foyers séparés : un pour le papa, un pour vous, dans lesquels votre fils pourrait faire le "deuil" de votre séparation plus tranquillement. Il identifierait bien qu'il a toujours son papa et sa maman, et pas l'un des deux qui "quitte/fuit" le logement familial pour un temps.

Concernant la présentation à votre nouveau conjoint et à sa fille, il n'y a pas de règles, mais il faut être sure de la nature de la relation que vous voulez présenter à votre fils. Peut être attendre un peu, mais le présenter en tant que nouveau compagnon, plutôt qu'ami ? Qu'il sente que vous lui faites confiance, et n'avez pas besoin d'arranger la vérité.

Ne culpabilisez pas de passer du temps avec lui, s'il vous verbalise le fait de vouloir faire autre chose, alors invitez ses copains d'école, sortez faire une activité etc...

Je reste à votre disposition si besoin.

Manon Lacroix

Manon Lacroix Psy sur Marseille

18 réponses

11 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 FÉVR. 2024

La présentation de votre fils à votre nouveau partenaire nécessite une approche douce et attentive, surtout un mois après la séparation. Cette période est nouvelle et peut-être tumultueuse pour vous deux, ce qui souligne l'importance de respecter le rythme et l'état de préparation émotionnelle de votre fils. Les enfants, surtout à l'âge tendre de cinq ans, réagissent aux changements et aux émotions différemment des adultes. Il est essentiel de donner la priorité à son adaptation à la première transition familiale avant d'introduire de nouveaux changements importants.

Votre intuition de ne pas précipiter cette introduction est judicieuse. En permettant à votre nouvelle relation de mûrir indépendamment du processus d'adaptation de votre fils, vous éviterez qu'il ne se sente dépassé ou désorienté par trop de changements à la fois. Concentrez-vous sur la stabilisation de son sentiment de sécurité et de sa routine, en veillant à ce qu'il se sente écouté et soutenu. Lorsque vous envisagez une future introduction, il est utile de commencer par des discussions sur la possibilité de se faire de nouveaux amis, afin d'évaluer son ouverture d'esprit sans pression.

Pour un soutien supplémentaire, je suis là pour vous aider avec des stratégies qui donnent la priorité au bien-être émotionnel de votre fils tout en gérant les transitions personnelles. En vous proposant une première consultation gratuite, nous pourrons explorer comment naviguer dans cette dynamique de manière réfléchie, en veillant au bien-être de toutes les personnes impliquées.

Lorena Salthu
Conseils téléphoniques personnalisés. Urgences pendant le weekend
Psychopraticien -Coach de vie-Psyconeuroimmunologist -Psychanalyste
Séances en ligne ou en présentiel.
Français, English et Español

Lorena Salthu Psy sur Paris

726 réponses

2321 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 11700 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 15600

psychologues

questions 11700

questions

réponses 131600

réponses