Que dois-je faire quand ma famille n'aime pas mon copain ?

Réalisée par Scorpion · 2 juil. 2023 Aide psychologique

Bonjour,


Je suis étudiante et en couple avec mon copain depuis maintenant plus d’un an mais ma famille le rejette et n’émet que des critiques à son égard. Mes grands-parents sont les premiers à l’avoir critiqué ouvertement. Ma famille est comme un clan et l’entrée y est « difficile », ma tante par exemple est arrivée dans la famille il y a 14 ans, n’ai toujours pas aimée par mes grands-parents et est critiquée parfois par ma mère. Elle est maintenant « acceptée » (je pourrais dire aussi « tolérée ») parce qu’elle s’est mariée avec mon oncle et a eu un enfant. Concernant mon copain, les seuls mots de ma famille sont des remarques désobligeantes ainsi que des critiques que je trouve blessantes.

Ma famille a un passé affectif et familial pas si simple et cela peut être une des explications à ces comportements. En effet, ma mère s’est mariée à mon père et il était tout à fait accepté par mes grands-parents (ils disent eux-mêmes qu’il était comme un fils adoptif pour eux). Mon père avait coupé les ponts avec ses parents et tous ses amis… et donc était toujours présent dans sa belle-famille. Cependant, un jour (je devais avoir 6 ans) une dispute éclata entre mes grands-parents et lui et il demanda à la fin à ma mère de choisir entre ses parents et lui. Ma mère choisit ses parents (mes grands-parents se sont sentis trahis par leurs « fils adoptif » et sont depuis ce jour omniprésent dans notre quotidien pour aider ma mère à tenir le coup) et de là mon père en a fait voir de toutes les couleurs à ma mère et à mon frère et moi. Procédure judiciaire de divorce longue et difficile, suivie de 7 ans de jugements et série de rendez-vous devant le JAF pour les gardes suite à la séparation. 7 ans de conflit perpétuel, voir mon père un weekend/2 (il était gendarme), subir ses intimidations, ses critiques, ses interrogatoires de flics avec enregistreur vocal sur « comment ça se passe chez ta mère ? » pour pouvoir retourner les éléments contre elle devant le juge et se servir de mon frère et moi. Plus tard, je me suis demandée si j’étais sous emprise d’un manipulateur pervers narcissique et me le demande encore car mon père n’avait aucune confiance en lui et tout ce qu’il faisait était surement un moyen de défense contre lui-même et ses propres pensées. Un jour après ces 7 années, mon père s’est tué, nous abandonnant mon frère et moi et « perdant » le conflit judiciaire.

Je peux comprendre que ma famille soit inquiète parce que je suis jeune et j’ai encore du temps devant moi mais ce n’est pas une raison pour rabaisser continuellement mon copain (qui lui non plus n’a pas confiance en lui et a aussi eu une enfance pas facile). J’ai eu des discussions avec ma famille séparément de mon copain et ils sont clairs : pour eux ce n’est qu’un étranger et ça restera un étranger, ils ne l’aiment pas et trouvent plus adapté que je continue de rencontrer du monde et m’incitent très clairement à être infidèle en allant voir ailleurs. Ils pensent qu’il ne me rendra pas heureuse parce qu’il a du mal à trouver sa voie professionnelle et surtout parce qu’il ne leur ressemble pas (aime la moto, n’a plus sa maman dans sa vie et a un tatouage… bonjour les préjugés). J’ai décidé de laisser de l’eau couler sous les ponts et de me « séparer en deux » pour les occasions particulières et de voir mon copain le plus souvent possible les weekends mais je suis tiraillée et la situation me pèse beaucoup.
Depuis toujours j’encaisse et accepte les remarques que l’on me fait mais mon copain ne « mérite » pas ce traitement irrespectueux. J’ai cherché à voir ce qui n’allait pas avec mon père lorsque j’étais plus jeune et je n’étais qu’une marionnette en plein milieu du conflit entre mon père et la famille de ma mère… Cela fait déjà 6 ans que je n’ai pas entamé le processus de deuil, et s’est ajouté maintenant ce conflit entre la personne que j’aime sincèrement (et qui est la bonne je le sais et j’en suis certaine) et ma famille qui m’a accompagnée jusqu’ici.
Je pense aujourd’hui à moi et je sais que je ne renoncerai pas à mon futur dans lequel je m’épanouis avec mon copain parce que ma famille l’aura décidé. Comment dois-je faire pour montrer à ma famille que ce qu’ils font ne m’aide pas et me pousse à me couper en deux pour des personnes que j’aime ? Je n’ai pas envie de faire un choix ultimatum et ainsi perdre ma famille. Mais je ne vais pas pouvoir me couper en deux encore longtemps. C’est difficile émotionnellement de porter tout ça et je tiens bon en évitant les grosses disputes que je peux voir dans d’autres familles ou les mois de silence car cela nous briserait tous, je me défends devant ma famille et montre plus que tout que j’aime mon copain et que j’aimerai qu’ils l’acceptent (déjà pour qu’ils cessent de me dire d’aller voir ailleurs) et le défends aussi quand ils parlent dans son dos. La situation est difficile pour lui aussi (d’autant plus avec son passé se rapprochant du mien) mais on réussit à en discuter sincèrement et je vois bien que ça l’attriste que je sois tirée entre ces deux côtés. Il n’a pas une très bonne estime de lui et donc se rabaisse en pensant que ma famille a raison. Je le choisis lui mais ma famille ne l’accepte pas… Comment cela se passera lorsque je serais enceinte ? Vont-ils rejeter notre enfant ? Je ne veux pas que mes enfants et mon copain vivent ce côté presque toxique de mes grands-parents et en souffrent.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 18 SEPT. 2023

Bonjour

Votre situation est complexe et vous êtes en plein construction de votre vie.
Le comportement de vos parents et gd-parents n'a jamais été sain et protecteur et ne l'est pas plus aujourd'hui au delà même du rejet d'un étranger.
Maintenant, il y a une question que vous devriez vous poser en toute honnêteté envers vous même. Connaissant les valeurs et opinions de votre famille, vous vous doutiez que ce choix de petit ami (étranger,moto, tatouage) déclencherait un rejet de leur part. N'est ce pas un moyen pour vous de vous séparer d'eux sans les affronter directement ?
Je suis à votre écoute si vous avez envie d'approfondir en consultation.
Bien à vous
Charlotte
Psychologue
Travail Couple Famille
rdv en ligne uniquement

Charlotte Drahy Psy sur Boulogne-Billancourt

521 réponses

253 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13400 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16300

psychologues

questions 13400

questions

réponses 137000

réponses