Il ne s'implique pas dans notre vie. Je suis fatiguée. Que dois je faire?

Réalisée par Isa · 30 avril 2015 Psychothérapie

Voila bientôt 6 ans que je suis avec cet homme que je connaissais en tant que copain avant !

Je ne supportai pas ces façons de faire avec son ex (elle venait tous les 15 jours le week end, il passait un peu de temps avec elle puis il la laissait à la maison pour sortir avec ses copains, il travaillait très peu et passait son temps à jouer au poker en ligne) mais un jour on est sorti ensemble et ayant un enfant d'une première union, je me suis dit que peut être il évoluerait !


Nous avons pris assez rapidement une maison en location que son père et sa belle mère nous louaient ! Et depuis le début on s'était dit qu'un jour on la rachèterait.

Et ce jour est arrivé l'année dernière sauf qu'il a racheté la part de sa belle mère tout seul en me disant que ça serait plus simple qu'il achète seul ce bien dans le cas ou on devrait se séparer, autant vous dire que je me suis sentie totalement exclue de sa vie !

Depuis 5 ans je me bas pour qu'il s’intéresse et s'occupe de mon fils qu'il a connu quand il avait 2 ans et demi (autant dire que c'est le premier homme avec qui il se rappelle de vivre).

Il passe son temps sur l'ordinateur à jouer au poker, à surveiller la bourse, à pratiquer ses loisirs, voir ses amis et faire beaucoup trop d'apéro (il n'arrive pas à se contrôler lors des apéros et arrive très vite à être saoul et souvent ça a dégénéré et ou il finissait par m'insulter évidement pas devant les autres mais une fois arrivés à la maison) sauf que voila nous ne faisons pas grand choses les weekends ensemble mise à part voir du monde mais au niveau des activités familiales, je fais toute seule avec mon fils puis il ne fait pas grand chose à la maison (il a beaucoup de temps libre par rapport à son travail). J'ai beau lui dire les choses, il me répond toujours en me criant dessus !


J'ai l'impression de vivre en colocation depuis tout ce temps car nous avons toujours partagé les factures, les courses, le loyer et nous gagnons pas du tout le même salaire ! Hors j'ai voulu dernièrement qu'on revoit la répartition des charges car je ne m'en sors plus ( je travaille 25h semaine)

Il était d'accord sur le principe que vu qu'il gagne plus il pouvait prendre les factures à 51% et moi le reste mais que sur les courses il me déduisait une participation d'hébergement car il m'a dit que on avait jamais vu quelqu'un héberger gratuitement des gens ( merci pour les gens et pour le "héberger gratuitement" car je vous rappelle que juste avant l'achat de sa maison je payais un loyer et la moitié de toutes les charges et que depuis l'achat je faisais les courses à hauteur de son crédit et la moitié des factures). Je lui ai donc répondu que si je lui payais 150 € tous les mois je souhaitais que cela figure chez le notaire, pour lui il en est hors de question et m'a dit que si je n'étais pas contente je n'avais qu'à déménager !


Il s'est avéré du coup que nous tournions dans un espèce de cercle ou nous nous parlions presque plus (nous avons du mal à communiquer calmement) et j'ai donc décidé de partir quelques jours chez mes parents pendant que mon fils était en vacance chez son papa.

Il a voulu que je revienne, il a donc fait des efforts pour nous proposer des ballades avec le petit, il a fait un peu plus de choses à la maison mais voila ça a duré 15 jours et on repart dans le train train ; Moi a travaillé et à gérer la maison et mon enfant seule, a galéré financièrement et lui de son côté à trainer la journée à la maison sur son ordi ou son téléphone, faire ses activités, laisser la maison sale, rentrer le soir et mettre le pieds sous la table ; la belle vie pour lui quoi!


J'ai l'impression de vivre en colocation avec un ado , je ne suis pas heureuse car j'aimerai que l'on soit une famille, qu'il soit complice avec mon fils (qui d'ailleurs lui réclame que ça), j'aimerai que l'on ait un enfant ensemble, nous avons 36 ans et j'ai l'impression avec lui d'avoir la même vie qu'à 20 ou 25 ans (les copains, la fête, chacun pour soi, pas trop d'implications)


Ces derniers temps entre tout je me remets en question et je ne sais plus.

Mon fils qui a 8 ans m'a dit l'autre jour que P ne faisait pas parti de sa famille et qu'il aimerait bien que je trouve un mari et qu'il est des frères et soeur. Et qu'avec son papa c'est pas du tout pareil, qu'il est marié et qu'il a une petite soeur et qu'ils font les choses tous ensemble !


Quand je l'entend me parler comme ça, je me dis que les gamins ne sont pas bêtes, qu'ils sentent et qu'ils voient les choses ! C'est sur qu'il a deux vie bien différentes, une chez son père ou c'est vraiment l'esprit de famille et l'autre ou quand il rentre de congés, maman qui reste avec lui et P qui reste dans son bureau à jouer et en regardant le même film que nous mais tout seul alors que le gamin venait de lui demander de regarder le film avec nous car "j'aime bien quand on regarde un film tous les trois" car mon fils tient énormément à lui mais j'ai du mal à comprendre pourquoi !


Je me dis qu'en le quittant, je serais surement moins énervée et plus dans l'attente qu'il se passe enfin quelque chose dans cette relation. Je ne sais plus quoi faire et je lui ai même proposé qu'on voit quelqu'un pour apprendre à communiquer ensemble et avancer mais il n'est pas pour !

Dois je abandonner ? Merci de vos réponses

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 1 MAI 2015

Bonjour madame, lorsque vous avez rencontré votre compagnon vous avez clairement identifié sa tendance forte à privilégier ses intérêts et cependant malgré votre lucidité vous êtes restée. Je pense que ce qui vous attache à votre compagnon contre votre gré est un motif inconscient où se répète des liens toxiques. Pour les dénouer et retrouver un espace de réalisation personnel je vous encourage à entreprendre une psychothérapie analytique. Bien à vous chantal paugam psychologue

Chantal Paugam Psy sur Massy

267 réponses

1137 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

4 MAI 2015

Bonjour Isa,

Vous décrivez votre vie commune avec beaucoup de détails et d'acuité.

Ce que j'en comprends c'est qu' à 30 ans, séparée du père de votre enfant, vous vous mettez en ménage avec un homme dont le comportement ne vous plaît pas mais dont vous pensez qu'il va évoluer.

Cet homme dont vous détaillez bien des défauts, je ne comprends pas la raison pour laquelle vous vous êtes mise en ménage avec lui :
Avez-vous fait ce choix en tant que mère ? (inquiète du niveau de vie que vous pouvez offrir à votre enfant ?)
Avez-vous fait ce choix en tant que femme ? (cet homme vous plaît en réalité, vous vous entendez bien sexuellement ?)
Aux yeux des autres (lesquels?) vous vous sentez mieux en couple que seule ? signe de réussite comme femme ?

Vous dites avoir pris cette décision de vie commune en espérant le changement de votre compagnon, comme si vous vous engagiez avec quelqu'un de virtuel et non réel.
Après 6 ans de vie commune, vous avez pris conscience qu'il est bien réel et vous vous posez la question de rester ou partir.

A mon sens, avant de vous décider, il vous faut prendre la mesure du sens de ce couple que vous avez construit. Il y a beaucoup d'enjeux inconscients dans votre situation, il me semble qu'il vous serait utile de vous faire aider pour clarifier ce qui se passe en vous. Cela vous permettrait de repartir sur de nouvelles bases, que ce soit en couple avec cet homme ou un autre ou seule.

Cordialement,
Véronique de Lagausie

Anonyme-236321 Psy sur Toulouse

379 réponses

964 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

4 MAI 2015

Bonjour madame,
Votre longue analyse de votre situation est riche d'enseignement. Effectivement vous vivez depuis le début avec un adulescent, un homme qui ne veut pas grandir et prendre ses responsabilités d'adulte, de plus vous êtes face à une personne égoïste, et calculateur : il achète seul "au cas où vous vous séparerez", 51% des factures... Mais ou sont les sentiments dans tout cela ?.
Il serait temps pour vous et votre fils d'être sûrs que cet homme a une place dans la famille que vous souhaitez : ayez une discussion d'adulte avec lui, posez lui les questions le plus clairement possible et vous sauvez peut être quel est son niveau engagement dans votre couple. Et comme vous le dites vous même la séparation sera peut être la solution, même si l'inconnu fait peur, repartir "à zéro" a 36 ans n'est pas chose facile, cela vaut peut être que de vivre avec un grand ado qui dépense l'argent en poker, et son temps en comportement inadéquate avec la vision que vous avez de la famille.
Bon courage
PM

Anonyme-136754 Psy sur Villersexel

44 réponses

101 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

4 MAI 2015

Bonjour, votre long témoignage est touchant et reflète bien votre mal être mais aussi une dure réalité quotidienne...cet homme ne vous rendra visiblement jamais heureuse comme vous concevez de l'être, ne pensez vous pas que vous espérez des changements qu'il n'envisage pas de faire et surtout vous n'avez pas une image de vous positive. La partie argent est assez lourde, jusqu'à parler en pourcentage...Votre enfant voit les choses avec lucidité et vous êtes bloquée par des résistances. Dans un premier temps, faites vous aider auprès d'un psy (il y a des cmp gratuits) pour évacuer tout cela et travailler sur le sens qu vous donner à l'amour, le lien l'attachement etc. Il y a des visites à faire du côté de votre propre passé qui vous expliqueront pourquoi vous vous retrouve dans cette situation (et surtout pour ne pas la reproduire!) et vous pourrez aller de l'avant. Car qu'aimez vous dans cet homme là? Ne restez vous pas plutôt par peur de vous retrouver seule? Essayer de voir si financièrement vous n'auriez pas intérêt avec un enfant à charge de louer un appartement seule. Vous auriez des aides de la caf avec des allocations logement et pourriez retrouver ainsi un grand bol d'air, votre dignité. Votre "compagnon" a avec l'argent un apport pathologique et il est dans la manipulation avec vous. De plus il a une addiction au jeu et s'il n'a pas envie d'en sortir, ce qui semble être le cas, il n'en sortira pas. Je vous souhaite de penser à vous, enfin. Cordialement. Corinne ALEXANDRE

Corinne Vera Alexandre Psy sur Avignon

93 réponses

353 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

3 MAI 2015

Bonsoir,
Vous l’écrivez, vous saviez dès le départ comme t il allait se comporter mais vous avait pensé qu’il changerait au travers de votre relation et de la présence votre fils.
Rappelons néanmoins que cet homme n’a aucune obligation à l’égard de votre fils, qui a déjà un père, et que cet homme vous a choisit vous.
Vos attentes vont à l’encontre du libre arbitre de cet homme (il aurait du changer, il devrait s’occuper de votre enfant, il devrait vous traiter comme une épouse...).
Cela pose donc la question du choix de votre partenaire et de l’idéal de couple que vous projeter dans votre construction à deux.
Je vous suggère d’entamer une psychothérapie afin de faire le point sur ce qui rejoue dans votre relation.
Cordialement,
Sylvianne Spitzer
Psychologue, psychothérapeute, victimothérapeute

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

3 MAI 2015

Bonjour Madame,

Bien sur, je suis tout à fait d'accord avec les interprétations que vous amènent ici nos spécialistes.
Plusieurs problèmes par vous ici évoqués... Dépendance, abandon, infantilisme, etc...
Vous évoquez le fait de votre remise en question : c'est très bien de se remettre en question : seuls les gens droits acceptent et parviennent à cela et, in fine; se connaissent toujours mieux eux mêmes!
Cela vous permettra de ne pas vous "boucler" dans un bis repetita inconscient.
Et de mieux comprendre le comportement d' autrui !

C.LE VERN

LeVern Catherine Psy sur Martigues

158 réponses

328 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

2 MAI 2015

Bonjour,
Vous finissez votre récit par la question :"dois-je abandonner ?" ; et si vous la reformuliez en disant :"dois-je L'abandonner ?". Ainsi, peut-être un début de piste de réflexion pour vous ouvrant, comme l'a justement indiqué un de mes confrères, sur une psychothérapie. En effet, je ne pense pas qu'une thérapie de couple soit indiquée étant donnée son opposition explicite. Inutile de s'acharner à vouloir le faire changer d'avis. Occupez-vous de vous.
Cordialement,
Marie-Pierre Houpert.

Marie Pierre HOUPERT Psy sur Toulouse

4 réponses

19 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

1 MAI 2015

Bonjour,

La question serait peut être : "désirez-vous quitter cette relation 'vampirique'?

Bonne suite,
Roland Somville

Roland Somville - couples - individuel - groupes Psy sur Saint-Julien-en-Genevois

18 réponses

55 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Psychothérapie

Voir plus de psy spécialisés en Psychothérapie

Autres questions sur Psychothérapie

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12700 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16100

psychologues

questions 12700

questions

réponses 134650

réponses