Relation avec un abandonnique...

Réalisée par Anonyme · 1 juin 2015 Psychothérapie

Bonjour,

Je vis depuis 1 an une relation depuis avec un homme qui a été abandonné par son père puisqu'il s'est supprimé et c'est mon ami qui l'a trouvé ( il avait 6 ans). Mon ami a été diagnostiqué "abandonnique" il y a plusieurs années après un longue thérapie. Cependant son soucis n'a pas été réglé.

Il est très instable sentimentalement et n'a que de courtes relations de quelques mois, ou bien reste de longues périodes seul.

Depuis 1 an, nous avons traversé une rupture ( pour des raisons farfelues), des "break" des pas en avant suivis de pas en arrière. Etant tous les 2 en "pause" professionnellement, (businessman il a fait un burn-out mais ça va mieux) nous avons passé beaucoup de temps ensemble et sommes devenus très complices.

Nous nous connaissons par coeur. Il me demande souvent de "faire un break" pour réfléchir à notre relation mais n'y parvient jamais.( il m'appelle 10 fois par jour et le break dure 2 jours maxi).

Pourquoi ces demandes de break ? Car il ne sait pas où il en est sentimentalement. Il dit ne plus avoir de désir pour moi (nous ne faisons jamais l'amour). Pourtant parfois il me sollicite durant la nuit mais dès qu'il reprend ses esprits il stoppe tout net et me repousse. Beaucoup de gestes de tendresse par contre.


Bref...Très fidèle au portrait de l'abandonnique il a des mots contradictoires. Un coup me dit qu'il m'aime une autre fois me dit que nous sommes amis...Puis finalement qu'il ne sait pas.Je ne me formalise plus. Je laisse dire et ne prends pas ses paroles pour argent comptant. J'ai l'habitude. Je l'aime et je crois en notre histoire donc je patiente et le laisse faire. Il ne supporte pas l'idée de me perdre et moi non plus. Nous ne nous voyons pas l'un sans l'autre. Il m'a avoué que c'était la 1ere fois de sa vie qu'il était si bien avec une femme. (Son meilleur ami m'a confié qu'il le lui avait dit aussi). Et c'est pareil pour moi. C'est ma plus belle histoire d'amour.


Il me dit qu'il souffrirait de me savoir avec un autre. Qu'il serait triste si on se quittait. J'ai été tellement patiente....Aujourd'hui il m'a dit qu'il n'avait plus peur que je le quitte. Mais il a besoin de faire le point sur notre relation car il n'est pas normal que nous ne fassions pas l'amour.


Tant de contradiction et d'ambiguïté. Au départ, ne comprenant rien j'étais très mal et ai consulté une psy qui, fait du hasard vie avec un abandonnique et traite ce genre de cas. Elle m'a beaucoup aidée et j'ai décidé d'accepter mon ami tel qu'il est et de ne pas le brusquer. Tout le monde dans son entourage est assez étonné de la longévité de notre relation et aimerait le voir se poser avec moi.


Son meilleur ami me soutient et me dit de tenir bon. Je suis forte et amoureuse. Mais je me demande parfois si je ne me voile pas la face et si finalement il n'a pas que des sentiments d'amitié pour moi. Même si cela me semble étrange quant même. Qu'en pensez-vous ?

Merci de m'avoir lu.

MF

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 4 JUIN 2015

Je pense au contraire que je n'ai pas mis assez de limites. Par peur de le perdre j'ai trop été dans son sens et j'ai accepté. Ce qui a complètement supprimé son désir pour moi. Je suis trop à ses pieds et acquise. Mais entre breaks, ruptures et son abandonnisme, je ne savais plus trop comment me comporter. Il m'a souvent insinué que j'étais trop "gentille". J'aurais du entendre...

Pour ma part, je ne vois plus la thérapeute car le prix est trop élevé.
Hier soir il m'a quittée. J'ai pleuré, j'étais triste et en colère.
Au départ il a dit:" on arrête tout pendant un moment pour voir comment on le vit. Mais j'ai dit:" C'est définitif" .
Oui,je lui avais parlé de l'aide que j'avais trouvé.
Il m'a dit hier soir avoir demandé de l'aide pour régler ce soucis d'instabilité sentimentale (à la thérapeute qui l'a aidé pour son burn out).

Il m'a dit qu'on pouvait continuer à se voir et faire des choses ensemble...J'ai refusé. Je ne veux pas souffrir le jour où il rencontrera quelqu'un. Mais je ne sais pas si j'arriverai à m'y tenir. Car en réalité je me sens anéantie. J'ai un gros soucis avec la rupture/l'abandon. Je suis un peu dépendante affective et je dois travailler là dessus.

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

25 MARS 2022

Bonjour à vous,

Vous avez toutes les réponses dans votre message alors ! qui est un ou une abandonnique ? Pourquoi vous voulez que l'on vous abandonne régulièrement ? Vous êtes curieuse toutefois vous ne cherchez pas au bonne endroit !
Vous vous rapprochez des réponses alors je vous aide en vous disant de chercher pour vous même et non pour l'autre.
Pensez à ceci " balaye devant ta porte avant celle du voisin "
Avec beaucoup de bienveillance. Cordialement. Christine LORIJON

Christine Lorijon Psy sur Haute-Goulaine

1961 réponses

999 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

3 JUIN 2015

Bonjour,

Vous avez tout à fait raison sur le fait d'imposer des limites que ce soit pour vous ou pour lui. Vous n'êtes pas un objet que l'on peut prendre lorsque l'on veut et "jeter" même poliment lorsque l'on en plus besoin. Votre ami, comme vous l'observez si bien semble se confondre entre l'amour et la passion, ses désirs et ses envies et ceux de l'autre, mais aussi entre amour et haine et ne trouve pas le juste milieu et l'ambivalence nécessaire à tous sentiments pour se sentir en sécurité au sein d'une relation positive et constructive. Le dialogue est important mais il a ses limites et vous devez également affirmer votre propre envie d'une relation plus saine malgré vos sentiments comme vous semblez le faire. Avez-vous fait part de votre démarche d'aide et de conseil afin que votre ami prenne conscience du travail qu'il pourrait entreprendre et des bénéfices qu'il pourrait obtenir rien que pour lui-même ?

Cordialement,


Audrey Villard - Cabinet de Psychologie (Hérault).

Audrey Villard Psy sur Juvignac

76 réponses

227 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

3 JUIN 2015

Bonjour et merci pour vos réponses.

En réponse a vos questions:
Mon ami a une soeur. Elle etait avec lui lorsqu'ils ont trouvé le corps...Elle avait 8 ans. Depuis toujours la dépression ne la quitte pas. Elle vit seule.
Leur maman a fait l'éducation seule jouant le rôle du père et de la mère. Exigeante mais juste d'après ce que j'ai compris.Mon ami a été rebelle pendant ses jeunes années mais a toujours respecté sa mère. Aujourd'hui il ont une belle relation mais je sens que mon ami joue le rôle du père/mari pour tout le monde. Tant pour sa mère que pour sa soeur. Il s'occupe de les aider à gérer tout les problèmes et soucis des uns et des autres. Toujours présent il dit cela épuisant. Toujours à remonter le moral de l'une ou de l'autre, à "recadrer" comme il dit dès que l'une ou l'autre se plaint.

En ce moment la depression de sa soeur est au maximum et difficile à gérer pour la mère et mon ami s'occupe de gérer...TOUT. J'ai vu qu'il ne supporte pas quand les gens sont faibles (tristes ou dépassés par leurs émotions).
De mon côté au départ je ne comprenais rien au fonctionnement de mon ami qui m'a quitté en début de relation pour des raisons injustifiées me reprochant des choses injustes qui m'ont culpabilisée. Avec la patience il est revenu. D'abord en ami. J'ai appris à ne pas prendre pour argent comptant ses paroles. Par contre je souffre d'avoir tjrs cette épée de Damoclès au dessus de la tête. A savoir: va-t-il me quitter demain?

Je souffre aussi sur le moment quand il repousse mes avances ou qu'il me dit qu'il ne sait pas si on est amis ou autre chose. Mais cette souffrance ne dure pas car je relativise. Nous parlons ouvertement de nos ressentis mais parfois je cache mes faiblesses et mes souffrances. Ce matin nous avons parlé. Il dit qu'on ne peut pas continuer ainsi sans faire l'amour. Que nous ne sommes pas vraiment un couple. Que parfois il ressent de forts sentiments et d'autres fois c'est l'inverse.
J'essaye avec prudence de lui faire comprendre ce qu'est l'amour. Car je pense qu'il confond passion et amour. Lui même me demande souvent : c'est quoi l'amour ?
Ce soir il veut qu'on se voit pour "parler". Je le connais par coeur et je sais qu'il va me quitter. Je dois avouer que je ne sais plus trop comment réagir ni que faire que dire.
Mon plus gros soucis est: comment faire pour qu'il se laisse aller sexuellement avec moi ? Ou plutôt comment faire poir qu'il se laisse aller tout simplement.

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

3 JUIN 2015

Oups. Les choses ont avancé depuis hier. Il veut un vrai break sans contact. Mais je sais que je l'ai déjà perdu et qu'il va me quitter. Je le sens. J'ai la conviction qu'il m'aime et que c'est ce qui le fait fuire. Tant qu'il ne prendra pas son abandonnisme à bras le corps il fuira ses sentiments. Trouvera des prétextes afin de saboter la relation. J'hésite à lui dire que je le libère de ses réflexions. Que je le quitte même si c'est la chose la plus douloureuse que j'ai à faire. Il risque de se dire "j'avais raison, elle m'aurait quitté de toute façon. Ou bien peut être que ça lui fera un élèctrochoc et qu'il réalisera ce qu'il perd. Car je suis peut être trop gentille et patiente. Il me dit des fois:" mais envoie moi balader !". Moi je veux lui montrer que non. Je l'aime vraiment et que je ne le quitterai pas. Mais peut être que j'ai tort. Je ne sais plus quoi faire ni quoi penser. Tout se mélange.

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

2 JUIN 2015

Bonjour Faure,

Entre les mécanismes identificatoires chez le petit garçon avant 6 ans envers son père et lorsqu'il est plus grand, j'ai la sensation que retrouver son père mort à 6 ans, période de rivalité avec le père et de rapprochement du côté de la mère (dont vous ne parlez pas d'ailleurs, quel est le type de relation qu'il entretient avec sa mère, quelle fonction a t-il occupé suite au décès du père, il y a t-il des frères et sœurs ?) a créé une très forte et profonde blessure narcissique. Dans l'incapacité de se projeter, d'avoir accès à ses affects et ses émotions à votre égard sans devoir se séparer physiquement ("break") est la démonstration d'une très forte carapace qu'il s'est fixé comme s'il avait perdu accès à ses propres désirs, comme si désirez était dangereux car on peut perdre aussi l'être aimé pas seulement symboliquement mais réellement.... En effet, des preuves d'amour, de complicité et de confiance, de la patience, mettre des mots sur ce que vous ressentez et sur ce que vous avez l'impression qu'il ressente l'aider à exprimer cela peut vous amener tout doucement à lui permettre de vous faire confiance et de croire en votre couple sur la durée. Je vous le souhaite car vous avez l'air très épanouis tous deux dans cette relation malgré son parcours et son vécu abandonnique.

Cordialement,

Audrey Villard, Cabinet de Psychologie (Hérault).

Audrey Villard Psy sur Juvignac

76 réponses

227 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

2 JUIN 2015

Bonjour,

Vous dites peu de choses vous concernant car vous parlez principalement de votre ami et de ses multiples ambivalences. On a l'impression que vous aussi être en proie à de grandes ambivalences du fait de cette relation qui ne "s'installe" pas et qui pourtant perdure. Comment vivez-vous le fait qu'on vous dise un jour qu'on vous aime et un autre que vous n'êtes qu'une amie ? Votre psy ne peut pas vous aider à y voir clair puisqu'il vit comme vous le dites une situation similaire. Il vous a aussi parlé de son intimité ce qui ne se fait normalement pas dans ce sens. C'est vous le patient. Posez-vous des questions sur vos choix relationnels et n'hésitez-pas à changer de consultant si vous avez l'impression de tourner en rond.
Cordialement
P. QUENTIN
Psychologue clinicienne

Patricia Quentin Psy sur Besançon

52 réponses

76 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Psychothérapie

Voir plus de psy spécialisés en Psychothérapie

Autres questions sur Psychothérapie

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13050 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16200

psychologues

questions 13050

questions

réponses 136200

réponses