Relation avec une abandonnique

Réalisée par Solène · 24 janv. 2023 Aide psychologique

Bonjour,
Je suis une femme, en couple depuis bientôt 4 ans avec une femme qui a peur de l'abandon. Elle suivait une thérapie depuis plusieurs années mais a bloqué sur certains exercices et a fini par arrêter, estimant qu'elle était allée au bout de ce qu'elle pouvait travailler.
Seulement, depuis nos débuts, son processus abandonnique augmente au fur et à mesure. La violence verbale, les reproches, le besoin constant d'être rassurée... J'ai beau essayer, je crois que je n'y arrive plus.
Nous avons un enfant ensemble, et aujourd'hui je me sens au bout de l'impasse : je sais que j'ai mes défauts mais je suis certaine que sans sa peur, on pourrait arriver à communiquer et à établir une relation saine. Aujourd'hui elle me semble toxique et j'ai beau l'aimer, j'ai beau avoir essayé de trouver des pistes pour appréhender sa peur tout en respectant mes propres limites, cela me semble insurmontable. Je suis profondément triste et ce message est un peu une bouteille à la mer. Pour mon fils et par amour, j'aimerais trouver la sortie.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse 25 JANV. 2023

Bonjour,

N’auriez-vous pas été depuis le début dans la mauvaise direction ? En effet, plus vous tentez de la rassurer et plus ses demandes seront de plus en plus importantes.
Je crois au contraire qu’il faut savoir poser des limites, ce sera ensuite à votre partenaire de travailler sur ses angoisses. Là, vous avez pris sur vos épaules une partie de la responsabilité des peurs de votre partenaire. C’est très lourd à porter.
Je pourrais vous conseiller de réaliser une thérapie de couple (en tout cas tel que je les pratique) afin de retrouver une sérénité ensemble. N’hésitez pas à me contacter pour cela.

Je reste à votre disposition et à votre écoute.
Pour plus de détails, contactez-moi.
N'hésitez pas à vous faire une idée du sérieux de ma pratique en consultant les avis sur ma fiche.

Christophe
_______________________________
Thérapeute de couple - Sexothérapeute
Rendez-vous en ligne uniquement

Christophe Nieaux Psy sur Melun

2352 réponses

1979 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

31 JANV. 2023

Bonjour,
Avez vous essayez de lui écrire ?
Ce message est fort mais de votre côté vous ne pouvez absolument pas faire plus.
C'est quelque chose qu'elle doit apprendre à travailler et surtout à accepter que cette situation n'est pas bonne pour elle, pour vous et votre famille.
Si vous sentez qu'elle est réceptive à l'écrit, vous pouvez l'inviter à faire ce travail tout en comptant sur votre soutien dans ce cheminement.
Vous ne pouvez malheureusement pas vous battre à sa place mais vous pouvez la soutenir dans cet accompagnement.

Mélissa - Shiva Coaching 
Coach en développement du soi et du mieux-être 
Accompagnement en ligne 
Prise de contact par mail

Mélissa Shiva Psy sur La Courneuve

543 réponses

194 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

26 JANV. 2023

Bonjour Sabr
De ce que je comprends, votre amie a fait une thérapie en TCC, alors que ce dont elle a besoin c'est de travailler sur sa dépendance affective au niveau émotionnel et de s'autonomiser au sein de votre relation
Avant de prendre une décision hâtive, dites lui de prendre 3 séances avec moi, je suis spécialisée dans la dépendance affective, et vous verrez déjà à quel point elle aura déjà changé.
Ayez de l'espoir
Bien cordialement Inès Avot

Inès Avot Psy sur Lille

5916 réponses

2831 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

26 JANV. 2023

Bonjour,
Le travail thérapeutique est une expérience de vie pour prendre conscience de ses blocages, de ce qui dépend de soi afin de reprendre sa responsabilité pour avancer dans sa vie personnelle et interpersonnelle.
Il serait intéressant qu'elle accepte de parler de ce qui la bloqué dans ces exercices, et ce que cela lui as renvoyé finalement.
Autre chemin d'échange: y a t'il eu des effets positifs de cet accompagnement? Il semble important de pouvoir souligner ce qui a été réussi, ce qui a évoluer positivement plutôt que de regarder ce qu'elle n'arrive pas à faire et qu'il la confronte à une souffrance, une blessure ou encore une peur.
Par votre amour et votre soutien vous êtes d'une aide précieuse. Mais aujourd'hui, la mise en mouvement dépendra d'elle et de sa volonté à rebondir pour elle et votre famille.
Il y a toujours une co-responsabilité mais vous ne pouvez pas tout porter.
Au plaisir de vous lire.

Amélaïne, coachetmoi.

Amélaïne Regner Psy sur Petit-Bourg

29 réponses

14 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

26 JANV. 2023

Bonjour Sabr73,

Lorsque l'on est en couple avec quelqu'un qui a un attachement insécure (qui se construit dans la petite enfance), il est très difficile, voire impossible de rassurer la personne à la hauteur de ses besoins, tout simplement car vous ne serez jamais son parent, le.la parent.e dont la petite fille qu'elle était avait besoin. Plus vous essayez, plus vous échouez, plus cela augmente son espoir et donc sa frustration, tout cela à des niveaux bien inconscients et engendre de la colère et du désespoir. Et finalement, rien de ce que vous ferez ne sera suffisant, et finira seulement par vous épuiser vous, et insécuriser votre fils qui est témoin de cette violence verbale d'une manière ou d'une autre.

Deux choses sont essentielles à mon sens :
1. que vous preniez d'abord soin de vous, comme vous le dites, en respectant vos limites mais aussi en vous faisant aider de manière thérapeutique. La relation est en train d'abîmer votre propre estime et confiance en vous. Votre fils a besoin de ses 2 mamans, et que les deux aillent le mieux possible. Vous ne pourrez pas lui offrir cela si vous tombez vous-même en dépression ou en burn-out. ne culpabilisez pas, vous faites déjà du mieux que vous pouvez.

2. que vous refassiez sérieusement un point avec votre compagne. Quel type de thérapie a-t-elle suivi ? Certaines méthodes, si elles ne sont pas adaptées aux problèmes de la personne, peuvent être plus délétères qu'autre chose. Elle a aussi besoin d'avoir confiance en son.sa thérapeute. Mais surtout, a-t-elle seulement envie d'aller mieux ? De guérir ses blessures ? De recommencer un travail thérapeutique ? De sauver son couple et sa famille ? S'il n'y a pas cette volonté de sa part, vous ne pourrez jamais la forcer (surtout n'usez pas d'ultimatum ou de menaces, ça ne servirait strictement à rien dans sa thérapie et ça serait contre productif pour tout le monde !!), vous ne pourrez jamais non plus faire le job à sa place. Il faudra donc bien que la démarche vienne d'elle. Vous pourrez très bien lui glisser quelques numéros de professionnel.les, mais au final, ce sera bien elle qui prendra la décision d'aller en thérapie ou pas.

En revanche, vous pouvez communiquer sur vos besoins à vous, sur vos peurs, votre envie de sauver la barque, sur votre sentiment d'impuissance. Mais au bout d'un moment, on est bien deux dans une relation, et vous ne pourrez pas tout porter à bout de bras, ni faire une relation seule...

Je reste à votre écoute, autant pour vous-même que pour votre compagne, si vous en ressentez le besoin. En sachant que je suis spécialisée dans les blessures d'attachement (infantiles) et les traumas. J'ai une vision holistique et globale de la personne, tout en prenant en compte les oppressions systémiques auxquelles vous faites face. Je vous invite à consulter mon profil et mon site si le cœur vous en dit, afin de découvrir l'ensemble des outils que je peux mettre à votre disposition.

Je vous souhaite dans tous les cas de trouver la porte de sortie, le.la professionnel.le et les solutions dont vous avez tou.s.tes les 3 besoin.
Chaleureusement,

Virginie Querné-Bernard
Psychopraticienne DNMS & EFT à Montpellier
Méditation enfants & adultes

Virginie Querné Bernard Psy sur Montpellier

59 réponses

206 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

25 JANV. 2023

Bonjour,
Quelle thérapie votre femme a-t-elle suivi ? . Vous parlez d'exercices. La guérison ne se fait pas tant en s’obligeant à changer de comportement qu'en opérant une transformation intérieure.
Personnellement, je propose un programme qui commence avec la guérison de l’enfant intérieur (avec des outils dont l'hypnose) et se poursuit par l'apprentissage de l'amour de soi. Si vote épouse souhaitait en savoir plus, elle peut me contacter.
Je consulte en présentiel ou par visioconférence. Merci de me contacter avant de vous inscrire sur l’agenda de la plateforme.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l’enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques

Véronique Blanche Psy sur Saint-Brieuc

5913 réponses

3425 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

25 JANV. 2023

Bonjour Madame,

Il me semble qu’avant d’épuiser complètement vos propres ressources vous pouvez tenter une thérapie de couple que votre compagne ne peut pas vous refuser, si vous lui expliquez que vous êtes à bout.

Celle ci peut vous permettre d’exprimer vos ressentis réciproques et de l’aider à continuer ainsi son travail thérapeutique d’une autre manière.
D’ailleurs certains thérapeutes de couple (dont je fais partie) alternent les séances individuelles avec les séances de couple, ce qui semble indiqué dans votre cas.

Je vous souhaite de trouver la bonne solution pour vivre une relation plus apaisée.
sp

Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

3001 réponses

8238 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

25 JANV. 2023

Bonjour.
Il existe diverses solutions. Qui vous permettront de sortir de cette impasse. Il n'est pas forcément nécessaire d'attaquer le problème de front car cela risque de braquer la situation.
Je vous laisse me contacter par message afin de mettre en place. L'aide nécessaire à votre situation ?
Cordialement.

Ulrich Alexandre Psy sur Narbonne

61 réponses

22 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

25 JANV. 2023

Bonjour SABR73,

J'ai bien reçu votre bouteille SOS et je réagis pour vous, pour votre fils...Et pour elle !
Votre compagne a suivi une thérapie plusieurs années, etait-ce sa volonté ou pour "faire plaisir" à l'entourage comme assez souvent malheureusement? Elle estime être parvenue au bout de son travail analytique mais dans ce cas, elle détient désormais des clés, tel est l'objectif de toute démarche en analyse non? Ou bien est-ce le fait justement d'avoir pris conscience de certains facteurs qui la troublent, se traduisant alors par une violence verbale, des reproches, une nécessité d'être rassurée.... Vous savez, par la thérapie de la parole ( je ne sais pas si c'était d"ailleurs une pratique de cet ordre ou une autre puisque aujourd'hui, il existe un large panel de méthodes d'aide psychologique) le patient verbalise, il conscientise et souvent il traverse des épisodes très douloureux car il s'aperçoit de ses croyances négatives, de son comportement devenu inadpté, de ses manques, des raisons de ses doutes et de la causalité des sa souffrance. Peut-être votre compagne n'a-t-elle plus supporté (à juste titre) de percevoir ce type de paramètres que je vous ai énoncés. D'où sa conclusion.... Une analyse peut s'interrompre mais elle peut être égalemenr reprise après un délai émanant de l'état psychique et de la volonté de dérouler la suite de l'écheveau de sa vie. Nous sommes en perpétuelle analyse lorsque nous voulons apprendre à connaître les méandres de notre psychisme.

Je ne suis pas surprise par son état réactionnel que vous décrivez très justement et c'est là que cela résonne en moi. La violence verbale est la manifestation de l'émotion de sa colère intérieure qu'elle ne parvient pas à juguler, tout comme les reproches sont une projection sur autrui d'un grand malaise, de regrets....Elle est toxique contre son gré envers vous, me semble-t-il, elle souffre à mon sens surtout affreusement.
Elle doit reprendre une thérapie, pas systématqiquement sous la même forme de pratique ni avec le même thérapeute mais elle a renedz-vous avec elle-même et avec son passé.
Son équilibre et par effet écho votre propre homéostasie en dépend, ne parlons même pas de votre fils qui est une éponge émotionnelle et dont vous êtes chacune le parfait miroir à ses yeux. Vous êtes mal, il l'est version mille.... Je ne sais pas quel est son âge mais dans tous les cas de figure, il est impacté même si vous le réservez de votre mieux. Les enfants ont uen capacité à détecter aussi tou l'infra-verbal et à éprouver, saisir les non-dits pour en avoir leur réalité, pas la réalité des adultes.

Je rebondirai enfin sur un point: la peur de l'abandon de votre compagne.
Elle traduit sa grande faille émotionnelle inhérente à sa petite enfance, indiscutablement; je pense que son blocage découle de cette approche qu'elle a eue en analyse et sur laquelle elle s'est heurtée.
Je vous incite vraiment à dialoguer avec elle, sans entrer dans ce type de détails pour ne pas la bloquer plus encore mais tenter de lui montrer que pour se sentir mieux au quotidien, elle doit faire sauter certains verrous de son passé qui sont une bombe intérieure, se libérer et déposer son fardeau plus ou moins conscient désormais.

De votre côté, vous devez vous préserver et déposer votre propre souffrance, vos questionnement amplement fondés en leiu neutre, par une démarche analytique pour savoir comment réagir et pourquoi votre compagne met votre couple et votre cellule familiale en danger. Je serai ravie de vous éclairer sur ce chemin pour dénouer ces gros noeuds et vous remettre en confiance, vous permetter de vous ré-assurer, éloigner votre sentiment de tristesse fondé.

Je suis à votre écoute en e-consultation si vous vous sentez portée vers moi, avec neutralité et bienveillance.

Avec toute mon empathie.

Bénédicte Escaron
Praticienne en Psychothérapie.
Thérapie intégrative psychodynamique et/ ou de soutien.

Bénédicte Escaron Psy sur La Haye-d'Ectot

348 réponses

1410 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

25 JANV. 2023

Les points positifs c'est que votre compagne est consciente de son problème et a déjà suivi une thérapie pour en sortir, ce qui l'a surement aidé mais apparemment pas assez. Peut-être qu'elle devrait chercher d'autre types d'accompagnement qui pourraient l'aider à débloquer certaines choses au delà de la discussion mental à mental avec un thérapeute? A creuser. l'hypnose peut-être très efficace dans ce cas de figure, ou des thérapies psycho corporelles pour débloquer les nœuds dans le corps.

Mais le principal c'est vous. Vous semblez très mal vivre cette situation et il va falloir vous protéger. Pour votre santé mentale, et pour votre fils. Je ne connais pas votre condition, mais on a tendance à avoir une vision binaire du couple, soit on est ensemble et sous le même toit, soit on est séparé.es. Si vos conditions vous le permettent essayer de vivre séparément quelques mois. C'est quelque chose de très important pour les blessures d'abandon de se retrouver seul.es. de vivre seul.es et d'aller au dela de leurs peur, c'est une espèce de detox. Aussi établissez des régles: pas de msg h24. Un appel par jour. Se voir 2 jours par semaine+ une journée le weekend. Reprenez chac
Vous aussi ça vous permettra de respirer de sortir (vous et votre fils) de cette ambiance toxique. Laissez à votre relation l'espace dont elle a besoin. Et si un jour vous vous sentez prête reprenez la cohabitation, ou si vous sentez que votre relation ne tient plus, la séparation pourrait être plus fluide. Mais donnez vous de l'espace.
Courage à toutes les deux.

Sara Tij Psy sur Paris

1 réponse

2 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

25 JANV. 2023

Bonjour Sabr73,

Vous avez bien compris qu'il ne suffit pas d'aimer pour "faire couple".
La relation de couple saine est un lien qui libère les potentiels de chacun des partenaires, qui donne à l'autre de l'espace, et non une prison étouffante.
Votre compagne est probablement dans une dépendance affective, en lien avec son histoire et un attachement insécure durant l'enfance.
Malheureusement vous ne pouvez pas faire à sa place le travail thérapeutique de longue haleine qu'elle a besoin de faire pour tenir dans la relation. Tout au plus pouvez-vous l'inviter à reprendre une thérapie, en posant cela comme condition pour continuer ensemble, car la violence verbale et un mode relationnel sans Bienveillance ne peuvent être un exemple structurant pour votre fils, ni vous donner une intimité nourrissante.
Vous pouvez aussi lui proposer une thérapie de couple avec un thérapeute qui accepte de recevoir aussi chaque partenaire en individuel, pour un travail à la fois systémique et individuel. C'est le cas par exemple des EmètAnalystes.

Bien à vous,

Caroline Gormand
Psychothérapie intégrative (EmètAnalyse), thérapie systémique du couple et de la famille, coaching parental.

Caroline Gormand Psy sur Clermont-l'Hérault

1607 réponses

2191 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

25 JANV. 2023

Bonjour à vous

Votre message est très touchant et évidemment vous n'êtes pas seule face à ce constat. Nous sommes là pour vous accompagner.
Afin de vous aider à y voir clair dans vos émotions, vos ressentis et vous aider à trouver la posture juste au sein de votre couple, je vous invite à prendre rdv dès que possible.

Prenez soin de vous
Hélène CHAMBRIS
Gestalt Thérapie Humaniste Intégrative
Rdv en ligne ou en présentiel à Marseille 8ème

Hélène Chambris Psy sur Marseille

497 réponses

1168 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

25 JANV. 2023

Bonjour,
Il est important de reconnaître que vous êtes dans une situation difficile, et que la peur de l'abandon de votre partenaire peut avoir un impact négatif sur votre relation. Il est également important de respecter vos propres limites et de prendre soin de vous-même. Il peut être utile de consulter un thérapeute ou un conseiller conjugal pour discuter de ces problèmes et trouver des moyens de gérer la situation. Il est également important de discuter avec votre partenaire de vos ressentis et de voir si elle est disposée à retourner en thérapie pour travailler sur ses peurs. Il est important de faire preuve de patience et de compréhension, car changer de comportement et de façon de penser peut prendre du temps.
Thalia Inna
Praticienne en psychologie et hypnose
EFT, PNL, EMDR

Thalia Inna Psy sur Bordeaux

106 réponses

107 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

25 JANV. 2023

Bonjour,

Le sentiment d'abandon est toujours projeté sur le ou la partenaire dont on attend qu'elle compense ce que l'on n'a pas eu dans son enfance. On peut en guérir mais le point de départ de cette guérison consiste à prendre acte de cette recherche de compensation. Votre amie doit accepter être adulte aujourd'hui avec ce qu'elle est, avec sa souffrance. L'amour entre deux personnes adultes n'a rien à voir avec l'amour entre un enfant et ses parents. Il ne faut pas qu'elle cherche à compenser. Il y a des techniques pour cela.
A mon avis elle n'a pas fini sa thérapie ou pas trouvé la bonne méthode.
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure est entièrement gratuite et sans engagement.

Bon courage à vous

Michel le Baut

Michel Le Baut Psy sur Marseille

2554 réponses

13261 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

25 JANV. 2023

Bonjour Sabr,

La première chose que j'ai envie de vous dire, c'est de cesser de culpabiliser. Vous avez des limites, et il n'y a pas à rougir, à avoir honte de cela. Vous aimez votre conjointe de tout votre cœur, et parfois cela n'est pas suffisant. Parfois nous sommes obligés de constater nous ne sommes pas la personne qui pouvons aider celle ou celui que nous aimons. C'est d'ailleurs souvent le cas en famille, malgré nos sentiments et nos liens, nous sommes la personne la moins bien placée pour faire quelque chose.
Si cette relation devient toxique pour vous, et ne permet pas à votre conjointe d'aller mieux, vous devez penser à vous protéger et à encourager à un travail thérapeutique. Je crois comprendre, en vous disant que sa situation va de mal en pis, qu'elle est choisi de se replier sur la relation avec vous, quitte à aller plus mal plutôt que de suivre ce que lui propose sa thérapeute.
Parfois, un acte d'amour, peut revêtir une forme assez cruelle en apparence, mais absolument nécessaire pour vous et pour elle...
Bien entendu, c'est à vous de décider, mais j'espère que ces quelques mots vous aideront d'une manière ou d'une autre...

Je reste à votre écoute avec attention et bienveillance,
Xavier Dubouch,
Psychopraticien, Gestalt-thérapeute

Xavier Dubouch Psy sur Périgueux

519 réponses

331 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

25 JANV. 2023

Bonjour

Vous lancez une bouteille à la mer qui semble être pour sauver votre couple. Vous dites que cela vous est insurmontable de trouver une piste pour appréhender la peur d'abandon de votre compagne.
Vous avez fait et faites tout ce qui est en votre pouvoir . C'est votre compagne qui doit être accompagnée par un professionnel pour sortir de ce qui semble être une blessure d'abandon.
Si elle a arrêté sa thérapie, c'est que quelque chose de très important était touché à ce moment et inconsciemment elle n'a pas pu l'affronter.
Maintenant c'est à elle de reprendre le chemin! Il n'est pas toujours nécessaire de plusieurs années et en principe elle a du faire déjà beaucoup de ce chemin. Encouragez la à poursuivre ce qui reste à faire avec un thérapeute.
Il est temps qu'elle apprenne à avoir confiance en elle et aux autres. Vous êtes comme sa béquille, parfois faire un pas sans, puis un autre, amène à la joie de se retrouver assez capable pour avoir confiance enfin.

Bon courage à vous deux

----Olga SERO-GUILLAUME----
Psychopraticien – Hypnothérapeute
Psychothérapie - Accompagnement au changement
Développement personnel
--- Visio et Présentiel ---



Olga Sero-Guillaume Psy sur Laval

93 réponses

94 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

25 JANV. 2023

Bonjour

De ce que je comprends, c'est plutôt votre compagne qui aurait besoin de travailler sur ses blessures et visiblement sur celui de l'abandon.
Si elle a arrêté sa thérapie cest aussi peut-être parce que cest douloureux pour elle ou parce qu'elle estime qu'elle n'en a plus besoin.
Lui avez-vous dit que cetait important pour votre couple qu'elle la reprenne?
Lui avez vous dit que cest trop difficile pour vous de vivre dans une relation conflictuelle?
Quelle est votre demande aujourd'hui ?
Comment quitter cette relation sans culpabilité? Comment vous préservez?
Sinon vous avez la possibilité de faire une thérapie de couple.
A votre disposition
Clarisse Collet
Gestalt thérapie

Clarisse Collet Psy sur Herblay

44 réponses

11 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 17850 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 14000

psychologues

questions 17850

questions

réponses 111150

réponses