Psychologue.net
Psychologue.net
Sur Google Play Sur la App Store

Relation mère fille trés conflictuelle

Réalisée par Sarah le 15 juin 2017 5 réponses  · Thérapie familiale

Bonjour,


Je suis une jeune femme de 27 ans. Je suis travailleur social en protection de l'enfance et la relation avec ma mère peut parfois être très conflictuelle. Je comprends chaque jours a quel point j'en souffre. A quel point cela impact ma vie et l'estime que j'ai de moi.


Je vis encore avec mes parents (avec mes parents et mes frères). Je suis la quatrième d'une fratrie de 6 enfants (3filles 3garçons).


Notre conflit se situe essentiellement dans la multitude de reproche qu'elle est capable de me faire. Tout en étant blessante. Elle est accusatrice et culpabilisante. Souvent injustifié (mais vous me direz que je manque sans doute d'objectivité). Elle est une éternelle insatisfaite (avec moi).


Je la trouve parfaitement adapté avec mes frères (j'ai le sentiment qu'ils n'en méritent pas autant pur x raisons). Mes sœurs partage mon ressenti. Ce sentiment d'injustice, de différence et d’indifférence. Mais je suis sans aucun doute celle qui en souffre le plus. Il est à préciser qu'elles ont quittés le domicile familiale bien plus jeune.

je trouve ma mère dure, très exigeante (avec moi) peu valorisante, peu expressive voire peu démonstrative, peu d'attention, pas de respect de mes propres opinions, pas de respect de mes émotions. Bien moins patiente avec moi. Elle me condamne a chaque signe de faiblesse, la moindre larme qui commence à couler est un crime!

Même pas le droit d'être blessée!



Je suis dans la séduction. Je fais TOUT pour la satisfaire, la rendre fière....D'ailleurs, j'ai été une enfant qui a posé très peu de problème. Discrète et loin d'être rebelle. Facile à vivre et pourtant j'ai le sentiment de lui renvoyer beaucoup de chose


Aujourd'hui, j'ai conscience que je peux parfois être en retour très blessante voire mauvaise. Je ne l'épargne pas avec mes paroles (uniquement dans le conflit).


Je souffre d'être durant ces moments, une mauvaise fille. S'en suive donc, culpabilité, angoisse stresse regret colère. J'ai souvent le désir de revenir vers elle pour m'excuser d'une faute que je suis convaincue n'avoir pas commise. Mais en suis incapable. Cette crainte omniprésente qu'elle me rejette. De fait, j'attends qu'elle fasse le premier pas vers moi et chaque jours qui passe sans qu'elle ne l'ai fait renforce mon sentiment d'être mal aimé.


Elle a perdu son père à 5 ans, sa mère à 30 ans et a vécu un "choc émotionnel" suite au décès d'un proche quand j'étais qu'une enfant. On m'a souvent expliqué qu'elle a fait une grande dépression durant 5 ans. Elle s'est donc un peu déchargée de mon éducation pour se soigner. Bien que j'en ai aucun souvenir, je sais que ma grande sœur et mon père ont été très présent pour moi durant ces moments.


Paradoxalement, elle me voit comme celle qui a eu des traitement de faveurs (liberté dans mes choix de vie, sorti voyage argent etc) Evidemment, je n'ai jamais rien fais de ce qu'elle n'accepte pas. Facile donc!.


Je chemine de plus en plus vers l'idée d'une aide psychologique. J'ai l'envie de le faire avec elle. Qu'en pensez-vous?


Merci

décès

Meilleure réponse

Bonjour Sarah,

Oui, faites-le pas vers une aide psychologique, mais faites-le pour vous-même et non pas avec votre mère - c'est en tout cas mon conseil, d'autres collègues vous donneront peut-être un autre avis.

Il vous faut revisiter tout doucement toute l'histoire de votre lien à votre mère. Il vous faut également vous détacher d'elle, vous éloigner, si possible aussi physiquement: n'avez-vous jamais pensé à prendre votre autonomie? Vous avez 27 ans, un travail...

Votre mère sera "présente" dans votre thérapie, mais dans ce que vous évoquerez de votre lien à elle. Vous avez à vous construire encore, à trouver une bonne estime de vous-même, et vous verrez ce travail facilitera d'ailleurs peut-être la relation réelle.

Je vous souhaite bonne chance,
Bien cordialement,
Fabienne Verstraeten

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour,
Il est temps de prendre votre envol, d'ouvrir la fenêtre contre laquelle vous vous cognez. Les relations mère/fille sont souvent compliquées parce qu'elles rejouent des scènes déjà jouées à la génération précédente voire à celles d'avant. Ce serait bien que vous consultiez seule, dans un premier temps, pour travailler votre dépendance affective qui vous empêche d'avancer de fermer vos frontières et d'être en paix avec vous même. Il m'arrive de proposer une thérapie familiale au cours d'une thérapie individuelle lorsque la patiente est prête. Faites vous aider, bonne route.

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

20 JUIN 2017

Logo Catherine Aupée Catherine Aupée

13 réponses

7 J'aime

Bonjour Sarah
En premier je vous félicite pour l'analyse lucide et profonde que vous faites de vous.et.de.votre famille!bravo!
Oui je suis d'accord avec vous, suivre une thérapie pourrait vous aider à avancer á vous défaire de cette culpabilité que n'a pas raison d'être! Oui mais faites-le pour vous! Comme.la collègue vous a écrit en premier la thérapie doit etre pour vous!
N'hésitez pas à chercher sur le.site un adresse près de Chez vous ou une thérapeute par Skype.
N'hésitez pas à réécrire ici ou sur l'espace perso du/de la professionnel/le qui vous correspond le plus.
Bien á vous
Livia Clara -vilnat
Praticienne en psychologie

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

19 JUIN 2017

Logo Livia CLARA-VILNAT Livia CLARA-VILNAT

1069 réponses

4074 J'aime

Bonjour Sarah,
Ce que vous nous écrivez est important. C'est votre histoire. Elle est précieuse. Depuis que vos soeurs ont quitté le domicile, la relation avec votre maman est-elle plus facile pour elle? Et votre papa, avez-vous parlé avec lui?
Votre maman a peut-être une relation plus complexe avec les filles, voire avec vous, de façon consciente ou non.
Mais comme on ne peut changer les autres, il s'agit de trouver comment se positionner soi-même.
Vous cherchez l'approbation de votre maman. Pour en faire quoi?
Le fait que ces relations soient compliquées avec votre maman, pour vous, ser

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

16 JUIN 2017

Logo Jean-Luc KERDRAON Jean-Luc KERDRAON

435 réponses

728 J'aime

Bonjour Sarah,
vous vous sentez prête à entamer une démarche de suivi psychologique, c'est donc que c'est le bon moment pour vous. Il me semble important que vous fassiez ce chemin indépendamment de votre mère.
C'est en sachant qui vous êtes et ce que vous désirez que vous pourrez retrouver des relations plus apaisées d'abord avec vous-même et -peut-être- avec votre mère.
Le "peut-être" est là pour vous rappeler que votre mère prend toute sa part dans vos conflits et que vous ne pouvez pas la "réparer": il s'agit là de ses choix personnels.
Bien cordialement
Françoise David -psychologue à Rennes

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

16 JUIN 2017

Logo Françoise DAVID Françoise DAVID

62 réponses

316 J'aime

Questions similaires

Voir toutes les questions
Relation conflictuelle mère/fille accentuėe depuis le dėcès du papa.

6 réponses, dernière réponse le 08 Juillet 2018

Comment transformer une relation mère/fille?

4 réponses, dernière réponse le 23 Mai 2018

Relation conflictuelle avec mon père

6 réponses, dernière réponse le 25 Janvier 2019

Crise relationnelle entre mère et fille adulte.

4 réponses, dernière réponse le 20 Juin 2018

Complexité des relations mère-fille

11 réponses, dernière réponse le 23 Octobre 2015

Mauvaise relation mère/fille

8 réponses, dernière réponse le 18 Septembre 2014

Relation conflictuelle avec ma belle-soeur

3 réponses, dernière réponse le 01 Mai 2018

Il ne me présente pas sa fille, quel avenir pour notre relation?

7 réponses, dernière réponse le 25 Novembre 2015