Rendez vous chez une psy avec le désaccord du papa

Réalisée par Joiedevie95 · 11 nov. 2021 Aide psychologique

Bonjour séparés et en très grand conflit. Mon enfant qui a des propos qui me font peur, a souhaité parler à une personne et parmi les professions proposées il a choisit une psychologue le papa est prévenu qu’un rdv a lieu en fin de semaine. Il a été contacté par le psy après le rendez vous. Et 15 jours après avoir essayé de parler à mon enfant de ce qui a été dit à ce rdv, et sans résultat j’ai une réponse qui est négative il ne veut pas que son enfant voit cette psychologue. Ce dernier me dit c’est à la demande de l’enfant nous ne ferons pas de suivi que des rendez vous ponctuels. Quelle est la différence entre les deux ? Et que risquent on ? Merci pour votre aide.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 13 NOV. 2021

Bonjour Madame,

La situation est délicate puisque vous êtes en conflit et votre enfant en souffre.

Il est bon de permettre à votre enfant d’avoir un espace pour exprimer ses inquiétudes, son mal être.

Je ne suis pas sûre d’avoir bien compris : le père est contre les psys en général ou juste pas d’accord avec celle que vous avez sollicité ?

Un suivi implique des séances régulières, tandis que les rendez vous ponctuels seront à la demande, selon les besoins ressentis.

Dans votre cas il serait bon de demander une médiation avec le père de votre enfant.
Pour votre bien être (et celui de votre enfant) vous pouvez aussi vous offrir une thérapie ou au moins quelques séances qui vous permettront de voir plus clair et de prendre du recul par rapport aux conflits.

Je vous souhaite de permettre à votre enfant de vivre dans un climat apaisé.
sp


Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4099 réponses

11198 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 NOV. 2021

Bonjour Joiedevie95,

Légalement, lorsque l'autorité parentale est partagée l'accord des deux parents est nécessaire pour consulter un médecin ou un psychologue. Si ce n'est pas le cas et que vous détenez seule l'autorité, vous n'avez pas à demander l'avis du père.
Si vos désaccords avec le père sont trop importants et que la souffrance de votre enfant augmente, vous pourrez vous rapprocher d'une assistante sociale afin de demander une médiation familiale, pour tenter de convaincre le père de l'utilité pour votre fils de consulter.
Il est très important que l'enfant ne devienne pas l'enjeu de vos querelles de couple, et que chacun agisse pour le mieux, pour le bien de l'enfant.

Bien à vous,

Caroline GORMAND
¨Psychothérapie intégrative, thérapie systémique du couple et de la famille; coaching parental

Caroline Gormand Psy sur Clermont-l'Hérault

1812 réponses

2543 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 NOV. 2021

Rendez vous chez une psy avec le désaccord du papa: Joiedevie95
Pour le peu que vous dites, il semble que votre enfant pourrait voir occasionnellement une psychologue, ce qui pourrait effectivement être une solution intermédiaire entre le tout et le rien qu'entraîne souvent les situations de séparations conflictuelles, voire très conflictuelles entre les parents.
Mais, il manque dans votre écrit entre autres, l'âge de votre enfant, pour savoir comment il pourrait être en mesure de se positionner par rapport à cette prise en charge, en quels termes lui expliquer la situation, pour l'aider dans ce positionnement de façon appropriée.
Il manque aussi quelques indications importantes sur «ces propos qui vous font peur»: auto-agressifs, hétéro-agressifs? Votre réponse ne pourrait en effet pas être la même dans des configurations aussi différentes. En effet, ce qui prime, n'est pas le desiderata de chacun des parents, notamment quand il y a une volonté d'interdire par l'un d'eux, mais c'est «l'intérêt supérieur de l'enfant» qui prime (impératif des procédures en droit de la famille), c'est-à-dire son réel besoin.
En effet, la conduite à tenir, voire l'urgence, n'est pas la même en fonction des propos tenus par l'enfant: par exemple s'il tient des propos suicidaires, ou s'il énonce juste une colère vis-à-vis d'un de ses parents etc., la réponse à apporter sera totalement différente.
Il est clair par exemple qu'en cas de propos suicidaires, ne pas apporter de solution immédiate, serait considéré avec raison, par le magistrat comme un défaut de soins et ce qui primerait dans ce cas de figure, ne serait pas de connaître les desiderata de chacun des parents, mais le besoin immédiat de l'enfant, et normalement, votre avocat doit vous expliquer ces nuances....

Bon courage, et éclaircissez tous ces aspects,
Dr. Pagnard 12/11/2021

Geneviève Pagnard Psy sur Boulogne-Billancourt

13 réponses

9 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 NOV. 2021

Bonjour,
Merci pour votre message, et votre pseudo que je trouve magnifique.
Quand un enfant est mineur il est pour moi indispensable que les deux parents soient d'accord pour que l'enfant voit un psychologue.
Est-ce que le papa n'est pas d'accord que votre enfant voit cette psychologue précisément, ou il serait d'accord pour une autre personne ? Ou pour des consultations avec un coach de vie ?
Si le papa continuait dans son refus, pourriez-vous envisager de faire vous un travail, par exemple sur votre peur liée aux propos de votre enfant ? Vous pouvez poser la question à la psychologue que vous connaissez déjà, et faire un travail avec elle, ou avec quelqu'un d'autre.
Bien cordialement,
Sophie Lemosof

Sophie Lemosof Psy sur Auxerre

61 réponses

119 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 NOV. 2021

Bonjour,

La différence entre suivi et rendez-vous ponctuel est fine mais dépend surtout du sens que l'on donne à "ponctuel".
Un suivi est programmé souvent en terme de fréquence de rendez-vous avec ou sans limite de fin de thérapie dans le temps (une fois par semaine par exemple).
Un rendez-vous ponctuel est un rendez-vous "quand le patient en ressent le besoin". Si tout le monde est au clair avec le but des séances et s'investit dans le projet autour de l'enfant, cela s'apparente à un suivi qui respecte le rythme du patient.
C'est une manière de fonctionner que j'apprécie particulièrement même s'il peut y avoir le danger que quelqu'un de réticent ne tente d'esquiver la thérapie.
Rassurez-vous, d'une manière ou d'une autre, vous seriez informée si votre ancien compagnon s'opposait tout bonnement à une consultation ou un suivi.
Belle journée.

Anonyme-394302 Psy sur Ranspach

226 réponses

163 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 NOV. 2021

Bonjour,
A situation de conflit, attitude pondérée, pour apaiser autant que possible les conflits, et afin de penser surtout au bien-être de votre enfant.
De ce que vous écrivez, le papa veut bien que votre enfant voit cette psychologue, à sa propre demande. Et si vous faisiez confiance à votre enfant, ne serait-ce pas trop anxiogène pour vous? Ce que je ressens, c'est que vous avez peur pour lui, et qu'en même temps vous devez gérer la relation conflictuelle avec son père. Tout cela est un poids pour vous.
En voyant le positif, en n'imposant pas un "suivi" pour votre enfant, celui-ci ne se sentira pas étiqueté comme "malade". Et il sera aux commandes de son propre suivi. Il peut y avoir un entre-deux: par exemple vous pouvez dire à votre enfant que vous êtes d'accord avec des rdv ponctuels, tout en lui fixant votre propre cadre (par exemple, qu'il y aille au minimum une fois/mois).
Vous n'avez pas à vous soumettre aux désirs du papa et de votre enfant, et il est important que vous disiez votre avis, tout en ménageant l'ambiance.
Si vous avez besoin d'un coup de pouce, c'est avec plaisir que je vous reçois en séance, en présentiel ou en visio
Bien à vous
Inès AVOT

Inès Avot Psy sur Ouve-Wirquin

6312 réponses

3298 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 11700 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 15600

psychologues

questions 11700

questions

réponses 131550

réponses