Mon ex-mari a amené mes enfants chez un psy sans que je sois au courant...

Réalisée par Muriel · 28 mai 2013 Psychothérapie

Est-ce qu'un psychologue peut traiter 2 enfants mineurs d'une même famille alors même qu'un des parents n'est pas au courant ? Dans le cadre d'une procédure de divorce très conflictuelle, mon ex-mari a amené mes deux enfants chez une psychologue sans que je sois au courant. Je l'ai appris lorsqu'un soir elle m'a appelée pour prendre rendez-vous avec elle. Lors de cet entretien, elle m'a demandé si j'étais consciente d'avoir des problèmes avec mon fils aîné. Que j'étais peut-être fragile et que je fragilisais mes enfants. Je suis tombée des nues ! Est-ce qu'elle peut recevoir mes 2 enfants séparément sans que je sois au courant ?

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse 30 MAI 2013

Bonjour Madame,

Oui, je pense sincèrement que cela reste dans le domaine du possible, avec une certaine réserve sur le point fondamental que vous êtes la mère de vos enfants et, qu'à se titre, sur le plan juridique de la famille, vous avez quand même un certain droit de regard sur les agissements de votre mari ou ex époux, à définir avec votre avocat ou le juge des affaires familiales.

Mais il est certain que, sur un plan plus psychologique, votre mari montre une face cachée de perversité mentale dirigée sur vous, en vous dénigrant ainsi aux yeux de la psychologue et aux oreilles de vos enfants.

Cordialement,
Olivier DAWANT
Psychologue à CAEN

Olivier Dawant - Psychologue Psy sur Caen

181 réponses

593 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 JANV. 2014

Bonjour, je ne suis pas psy... je suis mère et je connais la chanson...
C'est typiquement le genre d'argument employé par les pervers narcissiques manipulateurs dans les séparations : "mère fragile qui fragilise les enfants..."
Pervers qui calomnie dans votre dos, qui utilise les psy... en prenant une posture de parent idéal, irréprochable, soucieux de leur bien être...
Mais qui très manifestement ne respecte pas la coparentalité puisqu'il prend cette décision sans vous en informer. C'est la compétition du parent le meilleur, le plus fort, le plus secourable, bla, bla...
Psy déjà conquise et hypnotisée par le PN, préformatée contre la victime du PN, et qui a déjà des a priori sur la mère "fragile" absente au rendez vous.
Bref, je rejoins totalement l'avis de Monsieur Dawant qui est au fait des postures perverses et que je félicite au passage.

Ceci dit, le psy pour les enfants, avec l'accord des 2 parents c'est une très bonne chose pour eux dans cette période difficile.

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

31 MAI 2013

Bonjour Muriel,

En tant que thérapeute gestaltiste pour enfant j'associe systématiquement les deux parents à la thérapie voir, si nécessaire, un frère, une soeur ou un grand-parent.

La psychologue fait son travail en vous contactant et va prendre la mesure de la manière dont l'entrée en thérapie de votre enfant se fait, et je ne l'imagine pas laisser passer le fait que cela se soit fait "dans votre dos", si vous le lui avez exprimé clairement.

En effet, ce genre de décision se prend à deux et il eût été préférable que vous soyez consultée AVANT par votre conjoint.

Une fois votre colère posée, devant la thérapeute en présence de l'enfant et si possible de votre mari, je vous encourage à participer au processus d'accompagnement de votre enfant.

Bénéficier du regard d'un tiers, dans une situation conflictuelle, n'est pas une mauvaise idée en soi. L'enfant pouvant se sentir écrasé par le poids de la souffrance de ses parents et des loyautés qui s'opposent.

Sachez que légalement, à moins qu'une enquête sociale et/ou psychologique soit diligentée (et dans ce cas, ni vous ni votre conjoint ne choisiront le psychologue mandaté par le juge), aucune information dite sous le sceau du secret ne peut être produite devant le juge contre vous par le psychologue qui suit votre enfant.

En revanche si vous exprimez votre désaccord formel, il y a de fortes chances que le professionnel arrête la thérapie car son autorité ne se substitue pas à la vôtre. Cette prise de pouvoir sur votre enfant contre votre avis serait très préjudiciable au développement de l'enfant. Il n'y a qu'un juge, et dans des situations particulièrement graves, qui pourrait passer outre votre avis.

Je vous encourage à trouver la position juste pour vous et pour votre enfant.

Arboressence Psy sur Boulogne-Billancourt

36 réponses

184 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

31 MAI 2013

Sur le principe, si vous avez l'autorité parentale conjointe, normalement il est nécessaire d'avoir l'accord des deux parents pour entreprendre le suivi d'enfants mineurs.

Mais vous l'avez dit, la séparation est très conflictuelle. Le père des enfants a donc considéré que dans cette situation ses enfants avaient besoin de s'exprimer et, sans doute, de soutien. Et si vraiment conflit il y a, il ne faut que se féliciter de cette démarche.

D'ailleurs, la vôtre est intéressante sur ce site car votre revendication semble indiquer que vous vous seriez opposée à la démarche de votre ex... qui ne le fait que pour le bien-être des enfants. Toute démarche pour les enfants n'est pas une attaque systématique à vos droits parentaux. La thérapeute a donc raison de souhaiter vous intégrer dans le processus psychothérapeutique.

Vous pouvez néanmoins exercer une requête auprès du JAF pour exprimer votre désaccord.

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

29 MAI 2013

Bonjour,

Je suis d'accord avec le collègue qui a répondu précédemment. C'est possible qu'un psychologue reçoive un des parents qui apparemment est très inquiet concernant la santé mentale de son enfant, en fonction de la séparation. Habituellement, c'est la mère qui prend cette initiative, lorsqu'elle a la garde de l'enfant. Mais, dans tous les cas, la thérapie infantile exige une orientation des parents, raison pour laquelle la présence des deux parents s'avère nécessaire.

Les premières séances font partie d'un psycho-diagnostique de la situation émotionnelle de l'enfant ou d'un bilan cognitif-affectif. Même si c'est un des parents seulement qui fait appel au psychologue. Par contre, il est important que les deux prennent connaissance des résultats et qu'ils acceptent la continuité de la thérapie, pour le bien de l'enfant.

Si le psychologue de votre fils aîné vous a informé du résultat du psycho-diagnostique, il indique qu'il souhaite que vous participiez au processus, dans le but d'obtenir de meilleurs résultats pour votre enfant.

Vous ne devez pas avoir peur d'accepter. Tout ceci ne doit pas être perçu comme une arme pour attaquer l'un ou l'autre. Votre collaboration permettra le naturel de tout ce processus. Le psychologue peut aussi offrir son support aux parents de forme directe ou au travers du progrès de l'enfant dans le processus thérapeutique. J'espère avoir éclairci vos doutes, et je reste à votre disposition pour une exploration plus complète.

Anelice Enes Bergé
Docteur en psychologie - Thérapeute d’enfants, adolescents et adultes, au cabinet et à domicile à Etrablin, Vienne, et ses alentours.

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 MAI 2013

Bonjour,

S'agissant de l'exercice conjoint de l'autorité parentale, les grandes décisions concernant la santé, la sécurité de l'enfant, doivent être prises en concertation.

Cela dit, s'il s'agit d'un premier rendez-vous chez le psy, autrement dit, si ce rendez-vous n'avait pas valeur de soins proprement dit, mais d'information, d'orientation, on peut considérer que cette démarche pouvait effectivement se faire de manière unilatérale.

Maintenant, si un suivi sur le long terme est envisagé, il conviendra, tant sur une base légale que thérapeutique, que vous y soyez associée... et bien sûr que cela s'engage dans un climat apaisé.

Je vous adresse mes cordiales salutations.

Maurice Gaillard Psy sur Vincennes

2195 réponses

6294 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Psychothérapie

Voir plus de psy spécialisés en Psychothérapie

Autres questions sur Psychothérapie

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12000 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 12800

psychologues

questions 12000

questions

réponses 71450

réponses