Séparation et état de choc

Réalisée par Julienms79 · 26 sept. 2019 Divorce

Bonjour je m'appel Julien , tout juste separer , et en état de choc déjà depuis quelques mois ....

2 enfants 16 ans de couple , il y a environ 3 ans , elle a commencer a flirter avec un autre homme tt en me délaissant,
J ai pas réagi comme tout les males alpha, je me suis remis en question , j ai fait preuve d'extreme pardon et tolérance,
Par contre j user de beaucoup d amour et de gentillesse pour espérer la retrouver , je l ai toujours un peu mise sur un pied d estale , et la voyant draguer ailleurs , j ai commencer a donner trop d amour ...
Je pense être un hypersensible de base ,
Je pense que beaucoup de couple se font sur une base empathe narcisse,
Et après 3 ans de calvaires , je me fais larguer comme une ... le soir de mes vacances ya 2 mois , je n ai même pas pu avoir de vrai vacances avec nos enfants, car elle a pris l argent du budget vacances , et bien d autres choses matérialiste,
Depuis bien longtemps elle se victimise aux yeux de beaucoup, elle minimise ses actes et crois en ses mensonges , elle me projete aussi enormement ses torts , et me traite aujourdhui , avec un mépris sans nom ...
Moi a force de déprimer j ai fini par craquer et laisser s exprimer la colère, j ai reçu de multiples coups jamais je ne l ai touché, elle me demande de lui rendre , parfois se baffer elle-même, soit apres m avoir frapper , soit quand je lui montrer ses mensonges par exemple sous les yeux...
Ma psychologue m a dit a de multiples reprises , que j aurais du déposer des mains courantes , pour me protéger et protéger les enfants , mais s est elle que j ai proteger ,
Elle qui a menacé devant notre fille , de porter plainte pour coup et blessure , ma fille sait que c est faux, et on menace aussi de porter plaintes pour harcèlement, ce qui pourrait être recevable , car oui dans l espoir d un mieux j ai trop écrit...

Je n explique pas que je puisse ressentir encore de l amour , avec tout ce qu elle a fait , elle m a dénigrer de façons parfois pas très honnête a beaucoup de ses amis ou collègues, mais surtout et sa c est choquant, a sa famille , que je protégeais , et même a nos enfants,
Et son père qui s est mêler en janvier , a oser me dire de ne pas prendre nos enfants à parti , ce que je ne faisais pas,
Et quelque mois plus tard ma puce de 11 ans viens me dire que papi dit que je suis méchant et que j ai moi aussi frapper sa maman ,
Ce mensonge ultime dit à ma fille ma glacer le sang ...

Le plus dingue c est qu au présent je ne peux garder nos enfants , parce qu elle a inscrite ma fille dans une autres villes , tt en prenant une maison dans cet ville , sans rien me dire ,
Alors que notre commune les bus ne desservent pas cet ville ...
Vraiment tt a l envers,
Je mange un mépris et un silence aujourd'hui horrible ,
Elle a très souvent au-delà de me reprocher et me faire culpabiliser de ses propres comportements,

Elle est capable de me reprocher ses propres torts de façon tellement malsaine ...
Et systématiquement dans le déni quand il s'agit de faire des reproches ,
Incapable de s excuser de me priver de vacances avec nos enfants ,
De m avoir frapper rabaisser , alors que je la valoriser et la protéger de tromperie au yeux de gens , par amour sans doute,

Aujourd'hui je cherche une solution pour sortir de cet emprise,

Je passe par tellement d'emotion ...

Si vous avez des conseils je vous serrez éternellement reconnaissant,

Je crois qu a partir du moment ou j ai accepter de pardonner une violence sans nom , un jour ou plutôt que de me réconforter, elle a disjoncter...
Pardonner sans réel excuse ,
en entendant 3 mois plus tard ma psychiatre m a dit c est normal que je t ai frapper , a partir de la sa a été la descente aux enfers ...

Tres dur tt sa , la seule et unique femme que j ai eu la mère de mes enfants 15 ans mais avec réellement 3 ans de mépris irrespect , manque maladif de remise en question ,

Un exemple de fait récent, il y a 3 mois ,
Elle me traite de pn , elle s etait déjà elle-même traiter de sa en janvier , ce que j ai complètement nié en demandant ou elle avait entendu sa , et que non ,
Oui ce dimanche cet insulte j ai pas relevé j ai dit je pars , la suite un coup assez fort , ensuite elle s est gifler, menacer de se mettre nue et aller dans la rue ... je la protégeais, après pour m empecher de partir elle a cacher les clefs des voitures , a fini par s enfermer dans ma voiture avec toutes les clefs , a appeler ses parents , et quand ils sont arriver s etait les roles inverses totale ,
On m insulte on me dit pas normal que ma fille se protège de toi dans la voiture , alors qu elle s enfermer pour m empecher de partir , et après on m accuse de lui avoir dit qu elle était pn, inverse de la vérité, soit disant écrit sur des mails , je jure que s est faux , je lui es dit prouve le fait une recherche dans tes mails, sachant que je savais avoir partager en février après un chantage au suicide a ma fille , tout en la faisant culpabiliser de sa comme si c etait de sa faute ...
Juste un truc sur les relations empathe et narcissique ...
Apres entre psys antidépresseurs cmp amis ou enfants témoins de beaucoup , oui j suis bien certain qu elle a un trouble narcissique au moins , j ai essayer de l aider , en lui disant de se recentrer sur nous les enfants son chéri ,

Bref et selon les personnes, c est soit j suis méchant , soit je fais que des reproches, soit je suis faible ou déprimer,
Ya même eu des amis à qui elle a dit que moi je la tromper , le lendemain elle m a dit oui mais tu comprends je peux pas tt dire , sinon les gens auront une mauvaise image de moi ...
Je lui es dit que mentir comme sa et minimiser ses actes , c etait de la manipulation, et ce jour là ya 2 ans après 1 ans de se premier mec flirt verbale surtout,
Elle ma répondu je suis une manipulatrice en larme en victime, eh je lui ai répondu non tu es tout aussi manipulable, mais bon ...

Depuis c est devenu hors norme ,
J ai eu envie de tt lâcher a de multiples reprises mais j ai nos enfants ,

Et sans aucune honte je me demande si je devrais pas passer quelque jour en hp , pour vraiment parler de tout sa , et faire ce qu on me conseille depuis longtemps me protéger, en allant voir un avocat , mais j ai peur des conséquences...

Moi elle me menace de me mettre devant le jaf maintenant qu elle ma bien priver de pouvoir les garder , je cherche activement une location dans cet ville pour pouvoir avoir mes enfants qui me manque ...

J aimerai vous envoyer le messages que ma fille ma écrit en janvier savoir ce que vous en pensez , merci beaucoup

Dans l idee vu que je ne pas partager l image ,

J etais au travail, j avais bosser 2 nuits, les 2 jours précédant j ai garder les enfants ma fille m a dit avoir mal au ventre , mais elle est quand même aller a l ecole , le lundi mardi
Sa mère elle était rester chez ses parents à ce moment ...
Elle est rentre quand je suis parti au boulot le mardi soir , je travail de nuit.
Et j ai reçu sa ... pas la première fois qu elle garder notre fille car elle était mal ...
Je dormais j ai vu les 3 messages d un coup c est a partir de la ou j ai commencer a vraiment taper du poing sur ce grand n importe quoi ...

11h08
Papa , maman n a pas voulu que j aille a l ecole , du coup je suis a la maison tu dors ?


14h09 papa j ai fait du mal a maman je fais quoi de bien , je crois que c est moi la cause des disputes avec plein de smiley qui pleurent....

14h14 maman m as dit que je n allais plus jamais la revoir de ma vie , sa veut dire qu elle va se tuer ?
Non si elle le fait c est ma faute, et je pe me tue avec elle ...

La je me suis réveiller , j ai vu sa le choc ... j ai de suite appeler ma puce pour la réconforter, j avais déjà remarqué trop de chantage affectif , cet culpabilité qu elle met sur les gens sensibles ,
Comme ma fille ou moi ,

J ai dir a ma fille que non jamais on ne s est disputer a cause d elle , et s'est un peu sorti tout seul je lui es eut qu elle la faisait culpabiliser...

Apres sa mère m a appeler , environ 14 coups de fil en 1h30 , se defender de l indefendable , et je lui es dit que c etait a elle de s excuser , et non pas a sa fille de 10 , qu elle n avait déjà pas a la garder sous prétexte d etre mal se qu elle a fait 3 fois avec notre puce ...

Comme si pour une fois qu elle se remettait en question ou qu elle se retrouver au pied du mur de ses comportements , mensonge tromperie , ou actes graves , elle ne peut rester seul et a besoin même que notre fille de 10 la réconforte, alors que clairement elle a fait vraiment n importe quoi ...

Une fois elle a sorti les 2 enfants du lit à 23h en semaines pour savoir à qui de nous 2 de partir si on se séparait,
Ma fille est tomber en larmes, sa mère n a pas bougé d un yota aucune réaction, ce jour là j ai compris que même avec sa fille elle était dénué d empathie ...

J aimerai savoir ce que vous pensez de tour sa , je me sens très faible en tout cas ...

Merci à l avance de vos réponses, et desole pour ce parchemin , elle a fini par pe rendre fou ...

J me suis énormément accroché à cet souffrance par amour pour elle et les enfants

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse 27 SEPT. 2019

Bonjour Julien,

Avant de tenter de vous aider, il faut que vous compreniez que ce que je vais vous dire n'est pas du tout dans le jugement. On ne peut juger quelqu'un car le comportement de chaque individu est lié à sa propre histoire.

Votre histoire parait compliquée, mais elle est la conséquence de votre comportement "protecteur".
Vous avez chois, par amour, de surprotéger votre épouse chaque fois qu'elle commettait un acte infidèle ou qu'elle vous maltraitait. En agissant ainsi, vous avez alimenté son comportement et surtout vous avez "caché" une triste réalité que vous avez du mal aujourd'hui à mettre au grand jour.
Si aujourd'hui les femmes expriment leur colère sur la violence qu'elles subissent des hommes, parce-que trop souvent ignorées, il est encore plus difficile pour un homme "battu" de se faire entendre.
Votre comportement est sain, vous vouliez protéger votre famille.
Mais cette femme que vous décrivez s'est servie de cette protection comme d'une faiblesse de votre part. Plus vous lui prêtiez d'attention et d'amour, plus elle manquait de respect envers vous, allant même jusqu'à inverser la situation.
Il faudrait rechercher ce qui vous a poussé à ne pas "réagir" devant son infidélité. Est-ce seulement l'amour? Est-ce vraiment l'amour? N'y a-t-il pas derrière tout celà une certaine crainte?
Les PN ne s'attaquent pas à n'importe qui. Ils choisissent leur victime, leur proie.... Et c'est de la faiblesse : amour, crainte, gentillesse, etc.... qu'ils se nourrissent.
J'ai travaillé sur des cas de pervers narcissiques, ces personnes ont besoin d'aide, mais auprès de professionnels. Quant aux victimes, ici vous (et vos enfants), il faut revoir votre comportement, reprendre confiance en vous, vous imposer afin de ne pas recréer une telle situation.
Il ne faut pas que vous changiez pour devenir ce "méchant" que vous n'êtes pas, mais vous devez vous affirmez.
Rapprochez-vous de quelqu'un qui pourra vous aider dans cette démarche, car seul ce n'est pas très facile. Mais c'est tout à fait possible.
Vous avez 2 enfants que vous aimez, une séparation n'est jamais simple et entraîne toujours des dégâts surtout avec des enfants au milieu, ces enfants il faudra aussi les faire suivre par un thérapeute, au vu des éléments ce que vous écrivez. Il y a des sentiments de culpabilité à lever et il y a un gros travail d'estime de soi à faire. C'est très important, pour vous mais aussi pour vos enfants.
Rien n'est perdu Julien, si vous voulez en parler de vive voix appelez-moi ou rapprochez-vous d'un thérapeute de confiance, mais ne restez pas ainsi.
Courage

Patricia PECORELLA BRUN - Psychopraticienne

Patricia PECORELLA BRUN Psy sur Moustiers-Sainte-Marie

30 réponses

137 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

1 OCT. 2019

Bonjour, comme vous l'avez mentionné je crois vous devez poursuivre la prise en charge psychologique que vous avez commencée. Elle vous aidera à vous libérer de l'emprise , ensuite de comprendre comment vous en êtes arrivé là , puis de vous reconstruire , c'est un travail de longue haleine auquel vous devez vous tenir. Avec l'aide d'une assistante sociale , vous pouvez protéger vos enfants , ils sont assez grands pour être entendus seules et sur leurs choix de vie . Ne lâchez pas , même si cela vous parait difficile voire impossible , je vous souhaite du courage et de la ténacité

Marie-Laure BERNARD Psy sur Gourbeyre

33 réponses

25 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

30 SEPT. 2019

Bonjour Julien,

Après lecture de votre récit, il en ressort une grande souffrance, un grand désarroi et de la culpabilité.
La situation dans laquelle vous vous trouvez aujourd'hui est difficile.
Il me semble qu'une thérapie de type analytique serait appropriée afin de vous aider à y voir plus clair et à prendre du recul face à ce que vous vivez.
Recentrez-vous sur vous-mêmes, retrouvez-vous, cela vous permettra d'avancer avec un peu plus de clarté et d'agir au mieux pour vos enfants. Faites des choses qui vous aimez, du sport, des activités...

Vous parviendrez à sortir de cet engrenage dans lequel vous êtes depuis des mois. Je vous souhaite du courage.

Cordialement,
Anne SANDOVAL

SANDOVAL Anne Psy sur Loupian

57 réponses

214 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

30 SEPT. 2019

Bonjour Julien,
Intéressez-vous au Triangle de KAPRMAN, puis ensuite avec votre psy travaillez sur vos croyances.
Sachez en outre qu'une durée d'intervention ne doit pas être proportionnelle à la complexité de la situation.
J'exerce en région Bretagne
Jean-Pierre ROMELLI
Psychopraticien-Hypnothérapeute-Coach-Formateur

Jean-Pierre Romelli Psy sur Saint-Brieuc

81 réponses

28 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

27 SEPT. 2019

Bonjour,

Je n'aurais pas de meilleure réponse à vous faire que celles déjà faites par mes collègues. Néanmoins, en tant que psychologue de l'enfant, je suis particulièrement questionner sur l'impact de cette situation sur vos enfants. Votre fille a d'ailleurs manifester un mal être, un appel à l'aide. Je ne peux que vous conseiller de consulter un psychologue pour vos enfants afin qu'ils puissent s'exprimer, évacuer et trouver un soutien d'une part, et mettre en place des stratégies qui leur permettrai de gérer au mieu leurs affects d'autre part.

Bien à vous.

Anonyme-362605 Psy sur Tours

4 réponses

3 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

27 SEPT. 2019

Bonjour Julien,
Votre témoignage montre bien la tourmente dans lequel vous vous trouvez. Vous avez besoin de vous recentrer, prendre de la distance avec tous ces évènements, d'apporter un nouveau ou autre regard.
A travers cette expérience, dans laquelle vous décrivez votre mal-être, serait-il envisageable pour vous de vous faire accompagner par un thérapeute psycoporelle en complément de vos séances actuelles avec votre psychologue? La verbalisation fait que vous restez au niveau cérébrale dans la comprhénsion ou pas de ce qui se passe, le corps vous ramène à vous, à votre propre ressenti, primordial pour que vous puissiez surmonter cette expérience.

Christine BROUHAN Psy sur Saint-Denis (La Réunion)

43 réponses

11 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

27 SEPT. 2019

Bonjour Julien
J'entends votre souffrance et votre désarroi et compatis à ce que vous subissez
Pragmatiquement, la 1° des choses c'est de garder toutes les preuves , téléphones(sur répondeur), sms de votre partenaire et de vos enfants pour témoigner de votre bonne foi car bien sur cela serait bien de porter tout cela chez un avocat et vous faire assister.
J'espère que vous travaillez, vous n'en parlez pas, et si oui c'est une bonne chose: pour vous changer les idées , développer votre confiance en vous et pécuniairement faire face à vos dépenses et à celles de vos enfants . Sinon hâtez vous d'en trouver
Maintenant, il est urgent que vous ayez un bon sommeil, j'espère que vous l'avez, sinon vous pouvez en pharmacie trouver de la phytothérapie sans ordonnance ou voir votre médecin pour qu'il vous prescrive un somnifère ou vous faire accompagner par un thérapeute qui vous donnera des outils naturels pour dormir, mais aussi faire du sport
D'ailleurs le sport vous permettra aussi de vous décharger de votre colère , vous permettra de prendre du recul par rapport à ce que vous vivez actuellement et vous fatiguera physiquement.
Bon courage à vous, mais ne baissez pas les bras, vos enfants ont besoin de vous et vous pourrez dans l'avenir retrouver quelqu'un de sympa pour vivre prés de vous, vous le méritez. Cordialement Chantal Sarant

Chantal Sarant Psy sur Brive-la-Gaillarde

9 réponses

5 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

27 SEPT. 2019

Bonjour Julien,

Nous sentons effectivement à travers votre témoignage la tourmente dans laquelle vous vous trouvez actuellement.
A mon sens, j'ai le sentiment qu'une première approche serait pour vous de retrouver du souffle, afin de prendre un peu de "distance" avec tout ce qui vous accapare aujourd'hui.
Bien évidemment, je sais que c'est beaucoup plus facile à écrire qu'à réaliser.
Néanmoins aujourd'hui le tumulte dans lequel vous vous trouvez vous empêche d'aborder les sujets avec force et discernement.
Vous avez certainement besoin d'un peu de repos, de relâcher un temps soi peu.

Et puis progressivement, vous allez pouvoir regarder les différents sujets et panser les blessures une à une.
Surtout avec l'idée de vous retrouver, et vous recentrer sur vous et le projet de ce ce tournant de vie.

Dans ce que vous vivez, il est souvent difficile d'envisager le "bout" du tunnel. Cependant il existe, pour tous.

Peut-être que vous pourriez vous faire accompagner pendant cette période, par un thérapeute type analytique qui vous aidera à prendre cette distance, et également retrouver des activités qui vous sont propres telles que des arts créatifs ou du sport ?

Je vous souhaite de respirer en cette fin de semaine, Diane

Diane de Basly Psy sur Roubaix

18 réponses

36 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

26 SEPT. 2019

Bonjour Julien,

Votre texte exprime beaucoup de souffrances, vous vivez une situation extrêmement compliquée et je suis désolé pour vous. Lorsque des liens d'attachement se détachent ainsi, ça fait mal, surtout quand c'est associé à des conflits d'intérêts, qu'il y a d'autres personnes impliquées (des enfants), etc.

D'après ce que vous décrivez, il n'y a pas de solution simple. Il semble que quoi que vous fassiez, vous perdrez quelque chose. Il va y avoir des deuils à faire. Je reste cependant persuadé que vous avez en vous les ressources pour surmonter cette situation et faire des choix courageux dont, après-coup, vous serez fier.

Les questions (difficiles....) que je vous invite donc à vous poser, c'est :

- Quelles sont les choses que vous avez tendance à grandir ou à minimiser, chez vous ou chez votre ex-compagne ? En essayant d'être vraiment honnête avec vous-même, quelle est votre part de responsabilité dans ce qui vous arrive, et quelle part n'est PAS votre responsabilité ? (question très difficile, la tendance naturelle étant soit de tout mettre sur le dos de l'autre en ignorant ou minimisant ses zones de responsabilité, ou au contraire de prendre tout sur soi et d'oublier que l'autre a un rôle à jouer également... C'est plus facile d'explorer ces thèmes en thérapie)
- En dépit des choix que vous avez fait par le passé, quel type de personne est-ce que vous avez envie d'être maintenant ? Lorsque vous vous imaginez être la meilleure version de vous-même, comment est-ce que vous vous imaginez réagir dans cette situation ? Quelles valeurs voudriez-vous être en mesure d'incarner ?
- Qu'est-ce qui vous empêche de réagir ainsi ? Quelles habitudes voudriez-vous changer ? Quelles blessures voudriez-vous guérir pour être en capacité d'agir ainsi ?

Je crois que les situations de souffrances, même si extrêmement désagréables, peuvent nous apprendre beaucoup sur qui nous sommes. Je vous souhaite beaucoup de courage pour faire face à cette situation.

Sincèrement,
Emeric BIVER

Emeric BIVER - Psychothérapie Existentielle et Humaniste Psy sur Saint-Saulve

24 réponses

53 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Divorce

Voir plus de psy spécialisés en Divorce

Autres questions sur Divorce

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 9400 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 12100

psychologues

questions 9400

questions

réponses 54200

réponses