Séparation mère fille

Réalisée par Vanes76110 · 19 mai 2023 Psychologie enfant

Bonjour,

Ma fille a presque 8 ans.
Elle refuse de passer du temps avec d’autres personnes que nous ses parents.
Elle ne prend aucun plaisir à passer du temps avec ses grands parents par ex.
Elle refuse de rester dormir ailleurs qu à la maison.
Nous essayons de la forcer parfois, ce sont des pleurs …
Elle est pourtant avec son petit frère qui est lui est ravie de ses moments.
Je me demande si nous devons pas consulter … je pensais que cela passerai en grandissant mais au contraire cela empire !

Merci

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 22 MAI 2023

Bonjour,

Tout d'abord, merci de votre témoignage et confiance.
Pour vous aider à accueillir et comprendre ce que vit et traverse votre fille, je vous invite à essayer l’écoute empathique.

Celle-ci se base sur les axes suivants :
- Être pleinement disponible pour votre enfant et centrer toute votre attention sur elle,
- Ne pas la juger, ni la comparer,
- Ecouter sans l’interrompre
- Reformuler si besoin
- Laisser des silences pour favoriser la réflexion
- Comprendre et valider les sentiments ressentis « je vois que tu es triste de te séparer de nous ? »
- Tenter de définir le besoin derrière son émotion

Cette écoute va permettre à votre fille de rendre supportable ses sentiments et l’aider à clarifier ce qui se passe en elle et ce dont elle a besoin et cela va vous permettre vous connecter à ce besoin.

Ce sont des premiers éléments de réponse, mais n'hésitez pas à me contacter pour un accompagnement plus approfondi.
Bien à vous,
Céline Uriet
Coach Parentale

Céline Uriet Psy sur Genas

17 réponses

494 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

25 MAI 2023

Bonjour Madame,

Plusieurs raisons pourraient expliquer son refus de vous quitter, ou de quitter la maison.
Habituellement cela traduit une angoisse de séparation, qui est souvent liée à des angoisses parentales : c’est votre premier enfant, peut être que vous même aviez vécu plus difficilement les séparations d’avec elle ?!
Ses réactions peuvent être liées à la relation avec son frère, une éventuelle rivalité pour vos attentions et votre amour.

Vous pouvez commencer par l’encourager à dormir chez une copine (j’espère qu’elle en a au moins une…) : la promesse du plaisir de partage et de jeux avec une amie chère peut lui permettre de vivre cet éloignement avec plaisir.

Il ne faut surtout pas la forcer.

Elle est en âge de pouvoir vous dire ce qui l’inquiète par rapport au fait de dormir ailleurs que chez vous : écoutez attentivement les messages qu’elles vous envoie.

Si cela persiste et si elle a d’autres « peurs » n’hésitez pas à aller en parler avec un pédopsychiatre qui pourra vous aider à l’accompagner vers un déblocage.
sp

Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4435 réponses

12203 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

22 MAI 2023

Bonjour,

Elle a peur d'être séparée de vous., peut-être que vous l'aimiez moins.
Il faudrait voir si cela a pu être plus prononcé depuis l'arrivée de son petit frère.
A mon sens il n'y a pas d'urgence mais vous pouvez toujours consulter un pédopsy pour avoir son avis, en commençant par une séance sans sa présence.
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure est entièrement gratuite et sans engagement. Vous pouvez librement prendre un rendez vous sur mon agenda en ligne.

Bon courage à vous

Michel le BAUT
Psychopraticien
Thérapeute Jungien
Analyse de rêves

Michel Le Baut Psy sur Marseille

4280 réponses

22122 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

21 MAI 2023

Madame bonjour,
La difficulté de séparation de votre fille peut émaner de divers facteurs lesquels ne sont pas toujours en lien avec l’enfant lui-même mais corrélés à son environnement.
En effet, votre histoire personnelle ou celle du père peut jouer de toutes ses forces sur la psyché de votre enfant, par exemple… à l’instar d’un accouchement difficile, d’une difficulté pour la mère à endeuiller la complétude qu’est la grossesse…
Je vous conseille donc d’amener votre enfant consulter pour comprendre l’origine de ses peurs. Je conseille la présence des deux parents pour la séance d’anamnese.
Je reste disponible si vous avez des questions.
Bien à vous.

Battaglia Sandrine Psy sur Brive-la-Gaillarde

15 réponses

19 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 MAI 2023

Bonjour Vanes,

En effet, votre fille souffre d'une anxiété de séparation.
Il serait intéressant de l'amener à consulter afin de comprendre :
- comment s'est passé votre grossesse,
- les 1000 premiers jours après l'accouchement,
- l'arrivée de sa petite soeur,
- La manière dont son père accompagne et aide votre enfant à traverser ses peurs,
- la manière dont vous vous vous y prenez pour l'autonomiser et l'aidez à se protéger au lieu de la protéger vous-même, et si vous-même ressentez de l'anxiété à vous en séparer.
Son trouble peut être en lien avec un ou plusieurs de ces points.

Bien à vous,

Caroline GORMAND
Psychothérapie intégrative, thérapie systémique du couple et de la famille.

Caroline Gormand Psy sur Clermont-l'Hérault

1865 réponses

2670 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 MAI 2023

Bonjour Vanes76110,


Face à cette situation, il est essentiel de communiquer avec votre fille et de l'aider à exprimer ce qu'elle ressent avant, pendant et après ces moments difficiles de séparation avec vous. Il est possible que cela soit dû à une forte timidité ou à une forme d'anxiété, c'est pourquoi il est important de l'encourager à exprimer ses émotions et ses pensées concernant l'idée d'être sans vous.

Il serait intéressant de savoir comment elle se comporte à l'école. Éprouve-t-elle des difficultés à y aller ? Rencontrez-vous les mêmes problèmes de séparation dans d'autres situations ? Il serait utile de comprendre la fréquence et l'intensité de ces difficultés.

Je vous recommande de prendre contact avec un(e) professionnel(le) pour accompagner votre fille afin d'approfondir ce que la bloque actuellement.



Bon Courage !

Imane Lafkiri Psy sur Nanterre

6 réponses

17 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 MAI 2023

Bonjour

En effet votre fille est en souffrance.
Je connais bien cette difficulté puisque j'accompagne très souvent des enfants.

Je vous propose de revenir vers moi soit par téléphone ou en prenant rdv sur mon agenda en ligne.

Je reste à votre disposition avec bienveillance

Bien à vous

Mr keddi

Alessandro Keddi Psy sur Rouen

905 réponses

659 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 MAI 2023

Bonjour,

Votre fille est encore petite. Si elle est bien avec vous, si elle ne rencontre pas de gros problèmes à l'école, si vous ne constatez rien d'alarmant, laissez la grandir tranquillement. La séparation est parfois plus difficile pour les uns que pour les autres.

Les enfants sont des petits êtres en construction, nous leur demandons trop de choses. Donnez lui confiance en elle, félicitez la, encouragez la, elle avancera à son rythme.

Nous sommes dans la grande mode de la consultation pour un oui pour un non. Si cette situation vous stress, faites quelques séances pour réfléchir à vos inquiétudes ..

L'enfant ne doit pas porter la responsabilité de ce qui va mal. Etre un enfant ce n'est pas facile alors soyons indulgents, patients, bienveillants.

Son frère est différent, nous sommes tous différents, surtout pas de comparaison, c'est très mauvais entre frères et sœurs.

Plus vous allez la forcer, plus vous allez lui montrer votre mécontentement, votre incompréhension, plus elle risque de se braquer, de se sentir en faute, de se sentir mal.

Dialoguer et observer , patience.

Je reste à votre écoute. Je propose des conseils téléphoniques personnalisés sur Crenolib.
Vous pouvez consulter mon site Filleulwixsite.

S.Filleul. RDV sur Crenolib.
Conseils téléphoniques personnalisés.
Séances en ligne ou en présentiel.
Psychanalyste. Evry courcouronnes



Sandrine Filleul Psy sur Evry

659 réponses

326 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 MAI 2023

Bonjour Vanes,

Oui, l'âge de 8 ans est normalement la période de latence où l'enfant commence à explorer l'extérieur, se fait des amis, tente de sortir du cocon familial. Si votre fille est dans un sentiment de danger/malaise à l'extérieur du cocon familial c'est qu'il a pu se produire un événement qu'elle assimile à du danger. La consultation d'un pédopsychiatre vous permettrait d'y voir plus clair, et de lever le voile sur ce qui bloque.

Quentin GARDRAT, psychothérapie en ligne, tarif libre (le patient décide), Philothérapie.

Quentin Gardrat Psy sur Le Havre

390 réponses

227 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 MAI 2023

Bonjour,

Je comprends bien votre inquiétude mais, je vous déconseille de la forcer. Votre fille réagit de cette manière pour une raison ou des raisons particulières. Je vous conseille d'en discuter avec elle afin de comprendre ses peurs, ses craintes etc.

Si vous avez l'impression qu'elle n'arrive pas à trouver les mots pour expliquer ce qu'elle ressent, vous pouvez en effet consulter un(e) psychologue pour enfant.

Je reste disponible si vous avez des questions

Bien à vous

Chloé Vermeersch
-----
Psychologue spécialisée dans le développement de l'enfant et de l'adolescent
Guidance Parentale
Consultation en ligne uniquement

Chloé Vermeersch Psy sur Montpellier

56 réponses

643 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 MAI 2023

Bonjour,

Si vous pensez que c'est un problème, vous pouvez toujours parler de ça avec un(e) psychologue

Arnaud Soto Psy sur Juillan

569 réponses

393 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 MAI 2023

Bonjour Vanes,

Que s'est-il passé chez ses grands parents ? Avez-vous interrogé votre fille ?
Aurait-elle un "régime" différent de son frère ?
Je vous invite à choisir un moment tranquille où vous êtes seul-e avec votre fille, lui dire que vous êtes inquièt-e/contrarié-e de son refus de dormir à l'extérieur. Rassurez-la sur votre capacité à tout entendre, tout accueillir sans jugement et dites-lui qu'elle peut tout vous dire. Même et surtout si on lui a demandé de ne rien dire. Vérifiez qu'elle n'a pas été menacée.

Si rien ne sort de cette conversation alors oui, venez consulter pour permettre à votre fille d'exprimer ce qu'elle ressent.

Je reste à votre disposition si vous souhaitez.
Claire Thomas,
Psychosomatothérapeute

Claire Thomas Psy sur La Chapelle-Caro

1919 réponses

2166 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Psychologie enfant

Voir plus de psy spécialisés en Psychologie enfant

Autres questions sur Psychologie enfant

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13400 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16300

psychologues

questions 13400

questions

réponses 137000

réponses