Ma fille veut se détacher de sa grand mère

Réalisée par Caro · 1 déc. 2022 Aide psychologique

Bonjour
Je suis la mère (adoptive) d’une jeune fille de 12 ans (depuis ses 10mois).
J’ai divorcée de son papa et suite à quelques problèmes chez le papa qui boit beaucoup, ma fille vit chez moi exclusivement depuis 2 ans sans hébergement chez le papa.
Depuis petite ma fille et quelques soucis avec sa grand mere maternelle (mere de sa mère biologique décédée). Entre autre sa mamie, depuis toute petite, a expliqué souvent à ma fille comment sa maman était décédée(de manière erronée, en incriminant le papa).
Elle lui faisait souvent regarder des photos, lui disait que je n’étais que sa belle mère.
Au fil du temps les choses se sont un peu apaisées mais ma fille a beaucoup souffert qu’on la force a aimé quelqu’un d’inconnu à ses yeux et qu’on l’oblige à être triste de son décès.
Lorsque ma fille a eu des problèmes chez son papa, sa grand mère a été mise au courant par une tierce personne, sans m’informer des problèmes pour que je puisse régler les choses et à laissé couler, sachant que sa petite fille était en danger. Après coup elle a prétexté que c’était pour pouvoir vendre sa maison qu’elle n’avait rien dit (étant donné que le papa et moi devions signer pour notre fille qui avait une part dedans en succession de sa mère).

Ma fille est suivie par une psychologue, qui après quelques séances essaye de travailler avec elle sur le fait qu’il faut qu’elle rompe les liens toxiques avec sa grand mère. Ma fille essaye mais n’y arrive pas toujours. Elle ne supporte plus vraiment les réflexions désobligeantes (du style: tu vas aller voir ton autre grand mère…)
Elle va moins chez sa grand mère, à sa demande.
Il y a 3 semaines, ma fille a assisté à l’anniversaire de son petit cousin. Elle a appris à ce moment là que personne n’était là pour noël. Elle est donc rentrée à la maison le soir en m’annonçant contente que cette année elle pourrait être avec nous le 24 et le 25 et pas seulement le 24, ce qui lui faisait très plaisir.

Changement de plan aujourd’hui, la mamie m’informe au téléphone qu’ils seront présents le 25.
Je lui dis donc, en prenant des pincettes, qu’il ne faut pas qu’elle le prenne mal mais que cela ne m’arrange pas vraiment car ma fille se couchant très tard le 25 au matin (6h du matin), a toujours beaucoup de mal à se lever à 11h pour aller faire le repas du midi avec eux.
Et alors là, tout de suite on me balance que je lui interdis de voir sa petite fille, que ça ne va pas se passer comme ça, que déjà elle me laisse l’avoir le 24 au soir.
Bref j’ai couper court en lui disant qu’elle déformait mes propos et que puisqu’elle se mettait en colère toute seule sans discussion possible je raccrochais…

Je comprends qu’elle soit frustrée de ne pas avoir sa petite fille le 25 mais, au je le droit d’un point de vue moral d’obliger ma fille à aller la bas si elle préfère rester avec moi? Je ne me sens pas capable de lui imposer cela. Elle était tellement contente de pouvoir faire Noël avec nous du début à la fin…

Je suis dans une impasse, et je ne veux surtout pas que ma fille s’oblige à y aller pour apaiser la tension..
merci de m’avoir lue

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 2 DÉC. 2022

Bonjour Caro,

Vous vous mettez vous même dans cette impasse. Vous n'avez non seulement aucune obligation morale vis à vis de la mère de votre ex mais en plus vous avez un devoir moral de protéger votre fille. Elle a 12 ans et est donc capable de donner son avis et de dire ce qu'elle éprouve.
Etant donné tout ce que vous décrivez il faut effectivement la préserver de cette grand mère toxique qui n' a aucun droit particulier, d'autant que son père ne la prend pas et qu'il n'est manifestement pas dans l'état.
Vous ne devez pas laisser votre fille seule avec votre ex belle famille. Vous devez tenir compte en priorité des désirs de votre fille. A l'avenir je vous conseille d'éloigner les unes des autres les relations avec cette belle famille, de les organiser vous même selon votre rythme et les désirs de votre fille. Le mieux serait d'organiser des visites de demi-journée ou quelques heures, par exemple une fois par mois, où vous iriez voir vos ex beau parents avec votre fille, sans l'y laisser seule.
Vous n'avez rien à craindre en représailles. Aucun juge des affaires familiales ne vous donnerait tort et ne tiendrait pas compte des désirs d'une enfant de 12 ans. Elle fait ce qu'elle veut.
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure est entièrement gratuite et sans engagement.

Bon courage à vous

Michel le Baut

Michel Le Baut Psy sur Marseille

4191 réponses

21611 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

4 DÉC. 2022

Bonjour,
En complément de ce qui vous a déjà été dit, j'ajouterai que si vous ne parvenez pas à trouver un terrain d'entente, il faudra peut-être saisir le Juge aux Affaires familiales pour que les droits de cette grand mère soit plus clairement précisés. Votre fille pourra éventuellement être entendue par le Juge qui pourra ordonner une enquête aussi sociale.
Pour Noël, puisque rien n'est établi, votre fille pourra aller chez sa grand mère à un autre moment ou pour le goûter par exemple le 25. Je vous conseille d'envoyer un mail ou un courrier pour l'informer de votre décision (gardez cette preuve qui montrera que vous ne faites pas obstruction au lien).
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l’enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques

Véronique Blanche Psy sur Quessoy

6558 réponses

4488 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

3 DÉC. 2022

Bonjour madame
La grand mère de votre fille est plus possessive que mamie bienveillante.
Ne vous laissez pas impressionner, et écoutez l'envie de votre fille
Maintenez au minimum le lien avec la grand mère afin qu'elle n'aille pas jusqu'à vous attaquer en justice
Bien à vous
Inès Avot

Inès Avot Psy sur Ouve-Wirquin

6331 réponses

3428 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

2 DÉC. 2022

Bonjour,

Il me semble que, dans cette situation, le plus important se trouve être l'opinion de votre fille. Si elle préfère passer Noël avec vous au lieu de sa grand-mère, alors c'est que ce choix lui convient mieux. Il sera peut-être difficile pour sa grand-mère de comprendre son comportement, mais sachez que cela n'est pas de votre faute. Comme vous le dites, les relations entre votre fille et sa grand-mère sont difficiles et votre fille essaye de s'en détacher. Elle est en capacité de savoir ce qui est le mieux pour elle, elle le ressent. Ainsi, elle a le droit de passer Noël avec vous, et vous avez le droit de vous en réjouir. Il est fort possible que sa grand-mère n'accepte pas cette situation, mais, au final, vous agissez dans l'intérêt de votre fille. Vous n'êtes pas en train de l'obliger à rester avec vous et de ne pas voir sa grand-mère. Comme vous le dites, votre fille est heureuse de passer la totalité de Noël avec vous et c'est ça qui est le plus important. La décision finale devrait revenir à votre fille en fonction de ce qu'elle veut, sans pression de la part de quelqu'un. L'important est qu'elle se sente bien. Au final, elle pourra toujours aller voir sa grand-mère plus tard si elle en a envie.

Je reste à votre écoute,

Gwenaël THING-LEOH
Psychologue clinicienne interculturelle - Psychothérapeute

Gwenael Thing-Leoh Psy sur Lyon

277 réponses

1039 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

2 DÉC. 2022

Bonjour Madame,

Quelque chose cloche qui s'origine dans les conditions qui ont entouré l'adoption de votre fille. Je ne comprends pas bien la place de la grand-mère maternelle biologique. Et votre statut n'est pas reconnu. Il y a quelque chose qui ne va pas et tout est très imbriqué. Comme s'il y avait une dette envers cette grand-mère biologique, un dû.

J'en échangerais volontiers avec vous.
Bien à vous,
Karin Walter.

Karin Walter Psy sur Tours

111 réponses

350 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

2 DÉC. 2022

Bonjour à vous

Dans ce que je comprends de votre histoire, vous avez adoptée cette enfant et en avez la charge depuis ses 10 mois. Vous êtes donc sa mère et c'est vous qui êtes chargée de son bien être et de son éducation.
Vous ne l'empéchez pas de voir sa grand-mère mais vous êtes tout à fait en droit de dire que c'est vous qui organisez les fêtes de votre fille et que vous lui demandez de respecter ce choix qui, comme vous le dites, est "ce qu'il y a de mieux pour votre fille", que vous connaissez parfaitement pour l'avoir éduquée jusqu'à maintenant. Et biensûr il n'est pas recommandable pour elle de la forcer à aller voir sa grand mère contre son gré.
Je vous invite à vraiment prendre conscience de votre rôle de mère afin de vous sentir parfaitement légitime de vos droits sur votre enfant.
Je me tiens à votre disposition pour vous accompagner dans ce prosessus et vous souhaite sincèrement de trouver réponses à vos questions.
Bien à vous
Hélène Chambris
Gestalt Thérapie Humaniste Intégrative
Rdv en ligne ou en présentiel à Marseille 8ème

Hélène Chambris Psy sur Marseille

1251 réponses

2369 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

2 DÉC. 2022

Bonjour Madame,

Vous êtes dans une situation délicate et je comprends vos états d’âme.

Cette grande mère a fait quelques erreurs, et elle ne semble pas avoir encore pu fait le deuil de sa fille (mère biologique de votre fille), ni être très « psychologue »…

En même temps il me semble que votre réaction (telle que vous l’avez décrite ici) a été la bonne, suite à l’emportement de cette grande mère.

En tant que thérapeute familiale je sais qu’il n’est pas bon de « couper » les relations familiales (sauf abus ou maltraitance grave, ce qui n’est pas le cas ici), mais apprendre à le gérer au mieux en affirmant ses points de vue et ses positions (évidemment à condition qu’elles soient aussi les plus saines possibles).

Donc, il me semble bon d’expliquer à votre fille que sa grande mère n’a pas réussi à dépasser la douleur de la perte de sa propre fille (ce que, je pense, vous pouvez comprendre) et que c’est pour ça que parfois elle tient des propos qui ne sont pas compréhensibles par cette jeune de 12ans.
Tentez donc d’être vous même empathique avec cette femme qui a perdu sa fille morte très jeune, et qui est évidemment attachée à la fille de celle ci, que vous avez adoptée en vous mariant avec son père, que vous aimez et vous élevez avec amour.

Pour les fêtes de Noël…, tentez de trouver un compromis et proposez à la grande mère de l’inviter à un autre moment, ou alors contentez vous de la présence de votre fille que le soir du 24…
Et puis…, je ne crois pas qu’il faut élever les enfants que selon leurs volontés et plaisirs…: il y a des valeurs importantes à transmettre et parfois il faut faire certains efforts pour les autres, aussi. Sa grande mère maternelle n’est pas « éternelle »…
Par ailleurs il est bon de garder aussi les liens avec les autres membres de la famille de la mère biologique, quitte à veiller à expliquer les éventuels messages qu’ils transmettent à votre fille.

Si besoin, pensez à demander les conseils d’un-e thérapeute familial-e.

Je vous souhaite beaucoup de sagesse pour arriver à apaiser les tensions et à vivre la situation avec un plus de sérénité, en acceptant les quelques « travers » de cette grande mère douloureusement endeuillée.
sp

Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4356 réponses

11953 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

2 DÉC. 2022

Bonjour à vous,
De quoi avez-vous peur ?
C’est à vous de tenir vos positions. Êtes vous vraiment sa maman ? ( Douceur et bienveillance).
Votre peur vous empêche de prendre des décisions avec discernement. Sachez que vous avez élever cet enfant, que la loi vous a donné le droit de garde, et qu’au yeux de l’univers entier votre fille est votre fille légitime.
Ce n’est pas le sang qui rend cet enfant légitime, c’est toute l’énergie d’amour qui vous relie toutes les deux.
Votre doute vous met dans de la culpabilité,la colère, puis dans la peur. Restez confiante vous allez réussir. ( Douceur et bienveillance).
Je vous propose de prendre un rendez-vous en ligne afin de développer votre demande et trouver des réponses, des conseils, du soutien adaptés à celle-ci.
" La connaissance de soi " " L’expansion de conscience " sont des outils formidables et efficaces qui répondent à votre recherche. Je vous invite à vous renseigner. A participer à un stage qui changera votre vie. Je suis disponible pour tout renseignement complémentaire. Je vous remercie de votre confiance
Cordialement. Christine Lorijon.

Christine Lorijon Psy sur Haute-Goulaine

1936 réponses

993 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12950 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16200

psychologues

questions 12950

questions

réponses 135950

réponses