Suis-je un agresseur ?

Réalisée par Arnaud · 11 mai 2022 Aide psychologique

Bonjour à tous,

Je m'en remet à vous car j'ai du mal à analyser une situation que j'ai vécue au lycée.

D'abord je tiens à préciser que je suis atteint de troubles anxieux et de névrose obsessionnelle ce qui me fais parfois perdre toute objectivité sur l'analyse d'un évenement, c'est pour cela que j'ai besoin d'un avis extérieur pour savoir quoi faire.
Je précise également que je suis suivi psychologiquement depuis 2 ans.

L'histoire se déroule donc lors d'une fête  à mes 16 ans (il y a donc 4 ans). Je parle avec une fille qui n'était pas spécialement intéressée par moi mais avec qui je m'entendais bien.

A cette soirée, il se trouve que comme à mon habitude à cet âge, j'avais très probablement bu mais pas assez pour ne rien percevoir du monde qui m'entourrait (j'étais plutôt conscient).

Avec cette fille justement, je me souviens d'avoir discuté avec elle. Elle m'avait précisé qu'elle avait fumé un joint ce qui justifiait le fait qu'elle rigole plus que d'habitude.
Plus tard, je ne sais plus comment ni dans quel contexte mais je me souviens qu'on s'est échangé un petit bisous. Je ne sais plus si c'était mon initiative ou la sienne (probablement la mienne) mais je me souviens de son visage s'approchant volontairement de moi.

Là où mon inquiétude née, c'est en me posant la question suivante: était elle pleinement consentante pour ce bisous ? En effet, je ne l'ai en aucun cas forcée et si l'action provient de moi je suis certain de lui avoir demandé avant. Mais dans les faits je crois avoir été plus conscient qu'elle a ce moment donc pourrais-t-on dire que j'ai abusé de son état ?

Autre détail ne me concernant pas, je me souviens que dans l'instant qui suit, un copain me voyant faire en a profité pour l'embrasser également (sans lui demander concretement son consentement si ma mémoire ne me fais pas défaut) ce qui a faire rire cette fille et m'a profondément dérouté voir choqué.

J'ai donc énormément de mal à savoir si ce que j'ai fait est dans une norme ou pas. Ma psychologue m'assure que d'un point de vue thérapeutique, donner son avis n'aurait rien de positif (puisque le but de mon trouble consiste à toujours chercher ce qui pourrait me rendre coupable) mais m'a également assurée que ce que j'ai fait était dans ce qui était attendu à ce moment là. Elle m'a notamment fait répéter "je ne suis pas un agresseur" plusieurs fois ce qui m'a fait fondre en larmes.

Autant vous dire que ma conscience me rend automatiquement coupable (toujours faute de mon trouble) même si j'ai conscience que mon esprit s'emballe souvent. Je tombe vite dans un état de peur, de culpabilité voire de dépression quand cette histoire me revient à l'esprit.

Alors je voulais avoir un avis extérieur à celui de ma psychologue. J'assure que s'il y a faute de mon côté je prendrai immédiatement mes responsabilités.

Merci d'avance.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 12 MAI 2022

Bonjour Arnaud,

Je ne comprends pas cette obsession sur les faits décrits et déroulés il y a 4 ans. Si vous vous posez cette question sur le consentement et l’accord de cette personne pour cet acte en particulier, pourquoi ne pas la contacter et lui demander ce qu’elle en pense elle, voir vous en excusez si vous vous sentez coupable? Cette démarche vous soulagera plus que l’avis de quelques thérapeutes ici.

Prenez vous en main et allez y

Bon courage à vous
Cordialement
Mme Lugari

Anonyme-377370 Psy sur Aix-en-Provence

5591 réponses

10855 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 MAI 2022

Bonjour

Je constate effectivement qu'un certain nombre de points restent en suspens produisant pour vous ces questionnement incessants.
Je vous invite à limiter ce retour dans le passé pour vous éviter le renforcement de votre anxiété, à moins que celle-ci est un bénéfice caché pour vous?
En effet, en quoi cette question impacte t elle votre quotidien? Souhaitez vous (in)consciemment qu'il y ait des conséquences?
Je tiens simplement à préciser que l'adolescence reste une période de découverte, d'expérimentations, d'insouciance dont les effets ne sont pas toujours à percevoir comme une fin en soi.

Prenez soin de vous et profitez de cet espace sécure avec votre thérapeute pour poursuivre ce cheminement.

Bien à vous
Virginie AUGIAS
Thérapeute et coach en développement personnel et professionnel
Consultations en ligne ou à mon cabinet

Virginie Augias Psy sur Cadaujac

1241 réponses

2738 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 MAI 2022

Bonjour Arnaud,
L’impact que cette histoire, anodine, a sur vous révèle que vous êtes porteur de mémoires négatives anciennes (enfance) en lien avec une situation où l'on vous a désigné injustement comme "coupable" : peut-être une historie similaire dans laquelle vous auriez fait un bisou à une petite fille et vous auriez été réprimandé. Un retour vers votre enfant intérieur apporterait peut-être un éclairage sur votre problème actuel. Mais peut-être que votre psy le prévoit dans sa thérapie ?
Par ailleurs, vous pourriez recontacter cette fille, lui parler de votre angoisse et il y a fort à parier qu'elle vous rassurerait.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l’enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques

Véronique Blanche Psy sur Quessoy

6558 réponses

4493 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 MAI 2022

Bonjour,

L'invitation est de toujours formuler une phrase positive, pourquoi pas "Je suis quelqu'un de bien" ? ou "Je suis une belle personne" :)
Le cerveau, l'univers, ne tient pas compte des négations....

Vous n'êtes effectivement aucunement en cause, l'invitation est de toujours revenir à l'ici et maintenant, le passé est terminé et le futur n'est pas encore là :)

La peur cache des blessures plus profondes, une suggestion : se définir de telle ou telle manière nous enferme, les étiquettes sont toujours réductrices qu'en pensez-vous ?

Si ces quelques mots résonnent pour vous, n'hésitez pas à me contacter.

Je vous souhaite une douce journée.

Corinne Gouvet
Energéticienne & Coach

Anonyme-400265 Psy sur Lyon

27 réponses

15 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 MAI 2022

Bonjour Arnaud.

Demandez-vous plutôt pourquoi vous cherchez "toujours ce qui pourrait vous rendre coupable"? Avez-vous l'impression d'exister quand vous vous sentez responsable d'une situation?

Bien à vous,

Anne-Sophie

Anne-Sophie Saunier Psy sur Cannes

167 réponses

47 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 MAI 2022

Bonjour
Comme, j'imagine, dans chaque situation un peu extraordinaire de votre vie, vous mâchez et remâchez tous les instants pour être au plus juste dans ce qui s'est réellement passé, afin de ne rien oublier ni négliger.
Ce qui serait intéressant de "travailler" avec votre psy, c'est: "à quoi ça vous sert de faire et refaire l'histoire des évènements" qui vous marquent. Pendant ce temps où vous êtes dans une recherche obsessionnelle, que ne faites-vous pas (dont vous auriez peut-être peur? Qu'évitez-vous, quelle partie de vous n'exprimez-vous pas, que vous auriez peur de laisser "vivre"?)
Bien à vous
Inès AVOT

Inès Avot Psy sur Ouve-Wirquin

6331 réponses

3429 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 MAI 2022

Bonjour à vous,

Il est certain que vous n'êtes pas un agresseur. Ayez confiance en votre psychologue..
Faire des expériences, fait partie du cursus de l'être humain sur cette terre. Mieux sont de les faire (surtout si vous êtes très anxieux) sans substituts , car il est vrai que les conséquences seront plus difficiles à gérer. . Pourquoi vous mettre en danger ?
Il y a certainement beaucoup de réponses dans votre histoire personnelle, et familiale, pour ressentir cette grande anxiété, cette immense culpabilité..

"La connaissance de soi" - "L'expansion de conscience" sont des outils efficaces, formidables, qui répondent à votre demande. Je vous invite à vous renseigner. A participer a un stage de trois jours afin de changer votre vie. Je reste à votre écoute. Cordialement. Christine LORIJON.

Christine Lorijon Psy sur Haute-Goulaine

1946 réponses

995 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13000 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16200

psychologues

questions 13000

questions

réponses 136050

réponses