Vision de l’amour

Réalisée par Hkz · 28 févr. 2023 Aide psychologique

Bonjour à tous,
J’ai une anxiété qui me ronge profondément.

Je me suis mariée il y a quelques mois. Mon mari est un garçon formidable, gentil, attentif, patient. Je m’entends bien avec sa famille. Il n’y a jamais de disputes, de bagarres, tout est très sain, mais peut être trop lisse. Je me suis mariée sans contrainte ni violence de la part de qui que ce soit.

J’ai l’impression que je ne suis pas amoureuse de lui et cela m’angoisse énormément. Avant le mariage, cela ne me dérangeait pas. Mais récemment, cela a surgi suite à une visite de ma Maman qui paraissait pourtant anodine. Nous vivons à l’étranger loin de nos familles, et plus le temps passe, plus c’est difficile pour moi d’imaginer toute une vie loin de nos proches et uniquement avec lui.

Je pense que le problème vient du fait que je ne l’admire pas assez. J’ai l’impression que nos points de vue divergent sur certains sujets importants à mes yeux, comme l’ambition par exemple.
Cela me crée des angoisses et chaque projection que je fais de ma vie future me paraît stressant.
Pourtant, il fait tout pour que je sois bien, et je m’en veux terriblement.
Nous avions prévu de mettre en route les bébés juste après le mariage, mais je veux les accueillir dans un foyer plein d’amour et non plein de doutes, donc je freine toute avancée.

Je ne sais pas si un mariage peut être heureux sans sentiment amoureux. J’admire ses magnifiques qualités et je me dis que j’ai de la chance d’être avec une belle personne mais en même temps, je ne me sens pas épanouie.

Je ne sais pas s’il y a une véritable réponse à ma question.

Mon enfance a été ponctuée par le couple de mes parents qui ne fonctionnait pas, bien que mes deux parents aient été des personnes formidables, mais il y avait beaucoup de bagarres, contrairement à ce que je vis aujourd’hui. J’ai perdu mon père à mes 13ans et ma maman a merveilleusement tenu la barre d’une main de maître. Je n’ai pas vécu cela comme un traumatisme.

Ce sont des éléments mais je ne sais pas s’ils font partie d’une réponse.

Merci à tous ceux qui auront pris le temps de me lire

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 2 MARS 2023

Bonjour,

Il semblerait que vous soyez assez confuse quant à vos sentiments pour votre mari. Si on en revient à l'origine, qu'est-ce qui vous avez attiré chez lui à la base ? Qu'est-ce qui vous a poussé à être et à rester avec lui ?

L'un des points les plus importants d'une relation saine est la communication. Toutes ces questions vous angoissent énormément et vous semblez les ruminer chaque jour de plus en plus. Peut-être serait-il intéressant d'en parler à votre mari ? Il est important qu'il sache ce que vous ressentiez actuellement. Vous avez le droit de parler de vos besoins et de vos envies, c'est même très important ! En engageant la conversation avec lui et en étant ouverte à ses réponses, il est possible que vous conveniez d'un compromis qui pourrait vous plaire à tous les deux. L'inconnu fait peur, car on a aucun contrôle dessus. Ne laissez pas vos émotions angoissantes avoir le dessus sur votre comportement ; passez à l'action. Vous avez besoin de vous exprimer et de connaître le point de vue de votre mari. La communication pourrait vous permettre de débloquer un peu la situation.

S'il est difficile pour vous de communiquer et que l'angoisse que vous ressentez est trop importante ; alors consulter un.e thérapeute pourrait vous aider. Grâce à l'aide d'un.e professionne.lle, vous serez en mesure de mieux comprendre l'anxiété qui vous traverse. Connaître l'origine de cette anxiété, c'est faire un premier pas pour apprendre à la maîtriser. En parlant et réfléchissant sur la question avec un.e thérapeute, vous pourrez faire sortir toutes ses émotions qui vous étouffent et ainsi éprouver un véritable soulagement.

Je reste à votre écoute,

Gwenaël Thing-Leoh
Psychologue clinicienne interculturelle - Psychothérapeute

Gwenael Thing-Leoh Psy sur Lyon

277 réponses

1039 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

7 MARS 2023

Bonjour,
Dans une relation nous évoluons beaucoup pendant.
Il en est de même pour les sentiments.
Ils deviennent différents mais pas pour autant moins fort.

Les questions a vous poser sont : est-ce que vous vous sentez soutenu par votre conjoint, vous sentez-vous à l'aise avec lui, pouvez vous lui confier (de manière générale) vos doutes et vos peurs dans votre quotidien. Si vous imaginez une rupture entre vous deux, pensez vous en souffrir ou en être indifférente ?
Parfois nous plaçons les relations en mode "routine".
Peut être qu'en vous accordant tous les 2 un moment rien qu'à 2 et de couple vous parviendrez à savoir si vous ressentez un amour qui s'est juste un peu oublié ou si vous n'avez pas d'attache.

Une relation se base sur beaucoup d'indicateurs pour fonctionner ou pour que le couple soit heureux.
Avez vous également demandé à votre partenaire ce qu'il attendait de cette relation ? Comment il s' y sent ?

Ce n'est pas non plus parce qu'il n'y a pas d'ombre au dessus de vous que c'est mauvais.
Peut être simplement que vous n'avez pas encore poussé une discussion qui puisse vous faire ressortir ces zones d'ombre.
Peut être est ce l'occasion de venir plonger dans vos envies et besoins à tous les 2 pour comprendre comment vous voyez votre avenir ?

Mélissa - Shiva Coaching 
Coach en développement du soi et du mieux-être 
Accompagnement en ligne 
Prise de contact par mail

Mélissa Shiva Psy sur La Courneuve

585 réponses

255 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 MARS 2023

Bonjour,

Il est normal est sain de s’interroger sur ses sentiments et sur sa relation amoureuse. C’est ce qui permet à la foi de se remettre en question et de maintenir du mouvement, de la vie, dans la relation.

A la lecture de vos interrogations, j’aimerais vous répondre ceci :

La première chose c’est que votre épanouissement dépend uniquement de vous.
Ce n’est pas à votre mari qu’appartient le rôle de vous rendre heureuse, mais bien à vous-même.
Ce qui lui incombe, tout autant qu’à vous c’est de prendre soin de vous et de ce qu’il apporte dans la relation.
Il y a des ingrédients indispensables dans une relation amoureuse pour qu’elle soit épanouissante.

L’amour et comme un jardin, il a des cycles, des besoins, un environnement mais surtout une priorité, celle de vivre.
Il vous appartient de le cultiver votre jardin ensemble.

Comment jardinez-vous votre relation ?

La deuxième chose c’est que le mariage est un engagement et comme tout engagement il demande de renoncer au reste. Cela peut être angoissant et faire douter. Vous exprimez ce doute et la meilleure façon d’y répondre serait d’en parler.

Il existe des manières apaisées de communiquer.
Savez-vous exprimer vos besoins, vos émotions, vos envies ?



La troisième, c’est que l’état amoureux n’est qu’une étape de la vie de couple. Il ne dure pas et a un rôle archaïque de survie de l’espèce.
Pour qu’une relation dure et qu’elle soit épanouissante il est nécessaire d’en faire le choix.
L’amour est un choix, plus il est conscient, plus il sera enrichissant.


Quatrièmement, dans vos propos “cela a surgi suite à une visite de ma Maman […] mes deux parents aient été des personnes formidables, mais il y avait beaucoup de bagarres, … “. Vous semblez faire vous-même le lien avec un schéma familial, c’est une bonne chose, mais vous voyez tout comme dans la grotte de Platon il n’y a rien de plus difficile que de voir soi-même à l’extérieur de sa propre situation.
Vous avez perdu votre père à l’âge de 13 ans, bien que votre mère ait pu gérer cela “d’une main de maître”, il se peut que vous n’ayez pas pu l’assimiler vraiment.
Un deuil passe par des étapes indispensables et peut-être qu’en voulant vous protéger votre maman ne vous ait pas laisser la place pour vivre, expérimenter et achever cette perte.
Vous dites ne pas l’avoir vécu comme un traumatisme, or la perte d’un père à un si jeune âge est un traumatisme.
Votre maman a fait ce qu’elle pouvait, il n’est pas question de remettre cela en cause.
Cependant il serait surement sain pour vous de mettre de la clarté sur cette expérience qui, il me semble pourrait recouvrir une zone d’ombre.

Vous êtes à une période de votre vie qui vous offre de multiples potentiels d’épanouissement.
Vous dites avoir peur de rester loin de vos proches, c'est tout à fait compréhensible.
Votre vie est et sera ce que vous choisissez qu’elle soit.


Je suis à votre disposition si vous voulez aller plus loin, individuellement ou en couple.
Quoi qu’il en soit, ne restez pas seule.


Laurent FARRET Psycho-praticien en Gestalt-Thérapie-Intégrative.

Laurent Farret Psy sur Nantes

201 réponses

2103 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

2 MARS 2023

Bonjour Madame,

En vous lisant, il me semble que plusieurs pistes pourraient être explorées pour soulager cette anxiété particulièrement pénible pour vous

Par exemple, vous dites que votre mari fait tout pour que vous soyez bien et que vous vous en voulez terriblement. Que dirait votre mari à votre avis si vous lui faisiez part de cela ?

Vous dites également que vous freinez toute avancée quant à l’arrivée de futurs bébés.

Vous parlez également d’une visite apparemment anodine de votre Maman mais qui a fait resurgir le fait que vous ne vous sentez pas amoureuse. Comment votre Maman réagit-elle au fait que vous freiniez à la perspective de devenir mère à votre tour ? Et votre mari a-t-il tendance à s’impatienter ? Et si oui qu’est ce que cela produit chez vous comme réaction ?

Vous décrivez votre mari comme quelqu’un de formidable et vous vous interrogez en même temps sur le fait de savoir si votre mariage peut être heureux. Un peu plus loin vous décrivez aussi vos parents comme deux personnes formidables mais formant un couple qui ne fonctionnait pas.

Il pourrait être intéressant pour vous de réfléchir aux liens possibles entre le couple que formait vos parents et celui que vous formez aujourd’hui : qu’est ce qui est différent ? Qu’est ce qui est comparable ? Qu’est ce que le couple de vos de parents a vécu et que vous voulez éviter à tout prix ? Et votre mari, comment parle-t-il du couple que forment (ou formaient) ses parents ?

Une autre piste possible est la question du mariage et de ce que a changé pour vous. Vous dites « j’ai l’impression que je ne suis pas amoureuse de lui mais avant le mariage, cela ne me dérangeait pas ». Qu’est ce que le mariage a changé à la situation et qui modifie votre vécu au point qu’avant le mariage le fait de ne pas être amoureuse ne vous dérangeait pas mais que maintenant cela génére beaucoup d’anxiété ?

J’espère que ces quelques pistes pourront vous être utiles et vous permettront de trouver un soulagement.

Jean-Philippe Di Mascio
Thérapeute familial et conjugal

Jean-Philippe Di Mascio Psy sur Neuilly-sur-Seine

9 réponses

4 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

2 MARS 2023

Bonjour,
Je comprends que cette situation vous cause beaucoup d'anxiété et de doutes quant à votre mariage et votre relation avec votre mari. Il est important de se sentir épanouie et aimée dans une relation amoureuse, et il est compréhensible que vous ayez des préoccupations quant à l'avenir de votre mariage.
En tant que psychologue clinicienne, je vous recommande de consulter pour explorer ces sentiments plus en profondeur. Il peut être utile de comprendre pourquoi vous ne ressentez pas d'amour pour votre mari et si cela est dû à des différences de personnalité ou de vision de l'avenir, ou si cela est lié à des problèmes non résolus de votre passé. Vous pourrez également explorer comment vous pouvez aborder cette situation avec votre mari de manière honnête et ouverte.
Il est important de prendre le temps de réfléchir à vos sentiments avant de prendre une décision aussi importante que la mise en route des bébés. Il est essentiel d'attendre d'être prête et sûre de votre choix avant de vous engager dans une telle responsabilité.

Je vous encourage donc à prendre rendez-vous avec un psychologue pour discuter de vos préoccupations et vous aider à clarifier vos sentiments et vos options.

Bon courage à vous. N'hésitez pas à me contacter
Mélanie Maillot
Psychologue clinicienne et psychothérapeute en visio

Mélanie Maillot Psy sur Saint-Paul (La Réunion)

126 réponses

59 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

1 MARS 2023

Bonjour,
vous n'êtes pas amoureuse de votre mari et pourquoi devriez vous l'être? "Je me suis mariée sans contrainte ni violence de la part de qui que ce soit. " Que signifie cette phrase? comme si n'ayant pas été contrainte vous n'avez pas le droit de vous êtes trompée. Vous n'admirez pas votre mari est-ce pour vous une condition à l'amour, ou une représentation que vous faites de ce qu'est l'amour, de ce qu'il doit être?
Pourquoi vous êtes vous mariée? Vous vous en voulez car il fait tout pour vous et en retour vous pensez ou vous êtes certaine de ne pas éprouver de sentiments amoureux pour lui, vous culpabiliser de ne pas lui rendre ce qu'il vous donne.
Vous l'admirez mais vous ne l'aimer pas, il n'y a pas mon sens de définition à l'amour, des tentatives oui, des généralités, des clichés, oui, certainement mais autant de relations autant de variation de l'amour, inutile d'aller chercher chez les autres un modèle de la relation amoureuse.
Ce a quoi vous êtes confronté est sans doute un sentiment d'échec, le sentiment que votre couple ne réparera pas le traumatisme de l'échec de celui de vos parents, vous ne réécrirez pas l'histoire.
Vous avez sans doute souffert de voir vos parents se bagarrer, se déchirer, êtes vous sur de ne pas avoir été impacté par la disparition de votre père?
J'ai l'impression que vous êtes dans le déni en ce qui concerne des pans de votre histoire et que vous semblez faire abstraction de certaines de votre expérience pour avancer malgrè tout.
Cela ne saurait fonctionner ainsi. Aujourd'hui `vous êtes confronté à une situation difficile, douloureuse, sans doute très douloureuse mais qui vous invite aussi à envisager de vous écouter, de vous regarder, de vous poser cette question; quelle sont mes besoins?
Cela peut vous effrayer et c'est bien compréhensible, remettre en questions ces choix est souvent très douloureux, mais aller vous continuer à "faire semblant" plus longtemps au détriment de ce vous éprouvez vraiment, allez vous continuer à refouler tout ce qui en vous vous interroge sur vos choix et cette relation avec votre mari?
Vous avez le droit de vous êtes trompé.
Je vous souhaite sincèrement de trouver vos réponses et la vie qui en découlera.
Chaleureusement.`
Christophe Gratigny

Christophe Gratigny Psy sur Montélimar

24 réponses

10 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

1 MARS 2023

Bonjour, et bien vous avez la chance d'après ce que vous dites de vivre une relation saine et épanouissante, malgré tout vous vous questionnez sur vos sentiments.... Il est tout à fait naturel de se poser ce genre de question dans une relation, cela permet de la faire évoluer, d'y trouver du sens, de se questionner sur notre vie personnelle aussi, c'est plutôt sain d'avoir des doutes, du moment qu'ils sont constructifs.
Vos doutes sont apparus suite à une visite de votre mère, il serait bon aussi peut-être de vous questionner sur vos liens par rapport à elle ; il n'y a pas de hasard, je suppose que vous avez vu plusieurs fois votre mère depuis votre mariage, des sujets spécifiques ont ils été abordés lors de cette visite ? A t-elle fait des sous-entendus par rapport à votre couple ? Comment vit-elle l'éloignement par rapport à vous ? Il arrive que certaines mères aient du mal à couper le cordon et s'arranger pour que leur progéniture revienne au bercail.... Je ne sais pas si c'est le cas, mais cela pose question.
Vous avez perdu votre père à l'âge de 13 ans, c'est l'adolescence et vous n'en avez apparemment pas souffert, cela interpelle un peu, surtout si vous dites que vos parents étaient formidables....
Que votre mère ait tout fait pour que ce deuil se passe au mieux pour vous, c'est tout à son honneur, mais à vous lire, je me pose la question si il n'y a pas quelque part un aspect fusionnel psychiquement parlant avec votre mère.
Votre couple semble être paisible, le contraire de celui de vos parents, cela sort du modèle dans lequel vous avez grandi, comment vivez-vous ce fonctionnement ?
Autre interrogation, même si vous dites ne pas avoir souffert de la perte de votre père, quelle image en avez-vous conservé ? y a-t-il une comparaison entre lui et votre compagnon ?
Vous voyez beaucoup de pistes sont à explorer, il serait bon de mettre du sens sur tout ceci, cela vous aiderait à voir plus clair en vous et savoir ce que vous désirez vraiment, je reste à votre éxoute en cabinet à Nice ou en visio,
cordialement,
Laurent Stevenoot
Psycho analyste clinicien.

Laurent Stevenoot Psy sur Nice

189 réponses

92 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

1 MARS 2023

Bonsoir,

Bien sûr il faudrait vous connaître mieux pour vous accorder une vraie réponse.
On peut néanmoins penser que vous avez la nostalgie de votre environnement familial. Votre mère vous a apporté la solidité après le décès de votre père et elle représente un roc pour vous. En plus, étant à l'étranger, vous vous sentez un peu plus éloignée d'elle qui a toujours représenté celle qui pouvait calmer vos angoisses.
Aujourd'hui vos angoisses remontent et font écran à tous vos sentiments positifs. Cela a ressurgi à la faveur de la présence de votre mère, ou plus exactement de son départ après sa visite.
Il faudrait creuser avec vous tout cela car vous vous angoissez du fait d'avoir le sentiment d'être seule, comme si votre mère était votre second moi, ou une partie de ce moi. C'est comme si, hors de sa présence, vous n'arriviez pas à vous livrer entièrement à votre mari.
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure est entièrement gratuite et sans engagement. Vous pouvez librement prendre un rendez vous sur mon agenda en ligne.

Bon courage à vous

Michel le BAUT
Psychopraticien
Thérapeute Jungien
Analyse de rêves

Michel Le Baut Psy sur Marseille

4218 réponses

21760 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

1 MARS 2023

Bonjour Madame,

Il me semble reconnaître le problème que vous exposez…: n’avez vous déjà écrit ici ?!

Vous avez raison de vous poser des questions sur votre avenir à côté de cet homme qui est devenu votre mari depuis peu de temps.

La première question que vous devez vous poser c’est… « pourquoi est ce que je me suis marié ? », et ensuite « pourquoi avec cet homme? ».
L’avez vous fait parce que vous vous sentiez seule loin de votre famille / pays ?
Ou parce que… c’est un modèle familial ?
Parce que votre mère a vécu difficilement sans votre père ?
Et puis… voulez vous avoir des enfants ? Pourquoi ?

Vous écrivez que vous admirez les nombreuses qualités de votre mari…, sauf son manque d’ambition. Mais peut-être souhaite-il vivre une vie agréable et tranquille et passer du temps avec vous, en famille, et non pas s’épuiser à gagner plus d’argent ? Si je me rappelle bien…, ce sont les remarques (critiques ?) de votre mère qui vous ont fait pensé à son manque d’ambition.

Il me semble « entendre » dans votre message comme un manque d’amour / désir pour votre mari : avez vous été amoureuse de lui, ou vous avez accepté sa cour… par dépit ?!

S’il n’y avait que le problème de l’ambition…, peut être que vous pouvez exprimer clairement vos attentes ; après, il faut voir ce que lui veut, et ce qui serait possible dans la réalité.

Il me semble que vous avez l’intérêt de « prendre le taureau par les cornes », en parler et analyser tous les aspects de la situation calmement mais sérieusement : sinon, vous risquez de vouloir le quitter après avoir impliqué dans cette histoire un enfant qui n’a rien demandé…

Faites vous aider par un-e thérapeute qui vous accompagnera dans cette quête de compréhension de la situation et de recherche du choix que vous devez faire.

Je vous souhaite de trouver réponse à vos questions et d’arriver à vivre sereinement vos choix.
sp

Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4374 réponses

12000 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

1 MARS 2023

Bonjour Madame,
Loin de moi l'idée de définir quelle est votre problématique sur un simple message pourtant quelques points me semblent incohérents.
J'ai l'impression que vous idéalisez le couple de vos parents tout en reconnaissant de la violence. Puis, un père qui décède mais pas de traumatisme. En règle générale, on fonctionne par identification aux parents et le devenir de votre couple a certainement des liens étroits avec le modèle de celui de vos parents.
La psychanalyste explore l'inconscient et par cette méthode vous pourriez comprendre d'où viennent vos craintes et surtout sur quoi elles sont fondées.
Je vous invite à consulter mon site internet et à revenir vers moi si vous êtes intéressée par la psychanalyse.
Cordialement
Catherine Cadou
Psychanalyste

Catherine Cadou Psy sur Les Angles

248 réponses

1001 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

1 MARS 2023

Bonjour,
à la suite de votre engagement matrimonial, vous êtes prise de doutes concernant les sentiments que vous portez à votre mari. Permettez moi de vous faire remarquer un léger paradoxe dans vos lignes: vous dites "je ne l’admire pas assez", puis "J’admire ses magnifiques qualités". Et si votre problématique ne venait pas de là ?
De plus, votre mère a manifestement une très grande importance pour vous ("ma maman") et semble vous manquer davantage, comme si cet attachement ne pouvait se satisfaire de la contiguïté de celui que vous portez à votre mari.
Enfin, la figure masculine primordiale est sortie dramatiquement de votre vie à 13 ans, votre mère prenant le relais. La question d'une identification à la mère phallique se dessine, renvoyant celle de l'Homme-Père à la représentation d'une image d'insuffisance, de perte potentielle, donc peu sécure. A cela, votre doute pourrait peut-être correspondre. Ce ne sont bien sur que des suppositions, et un véritable travail d'investigation avec un thérapeute de votre choix vous amènera à découvrir les réponses.
Vous souhaitant le meilleur,
Chantal Beicinho,
Psychanalyste

Chantal Beicinho Psy sur Montpellier

17 réponses

263 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

1 MARS 2023

Bonjour à vous,
Vos questions sont légitimes et témoignent d'un mal-être, je serai tentée de préciser que le mariage aurait été un élément déclencheur à vos doutes et vos angoisses.
Il serait important de comprendre les mécanismes que vous avez mis en place en réaction au couple de vos parents. Il n'y a pas de couple idéal, la construction d'un couple prend du temps, il est essentiel d'avoir des fondations saines. La plupart du temps, le couple est façonné par nos projections et nos idéaux, ce qui peut être un leurre et une désillusion.
Je ressens une forte culpabilité, vous êtes-vous interrogée sur l'origine de ce sentiment. Avez-vous eu l'occasion de pouvoir en parler à quelqu'un ? Car cela doit vous peser au quotidien.
Je peux vous proposer mon accompagnement et soutien, j'utilise plusieurs méthodes thérapeutiques, que nous pourrons déterminer ensemble, à l'issue de votre anamnèse.

Bien à vous,
Mélodie Constant
Thérapeute spécialisée, Sexothérapeute et Coach en guidance parentale

Mélodie Constant Psy sur L'Isle-sur-la-Sorgue

10 réponses

4 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

1 MARS 2023

Bonjour,

Votre situation est pour le moins délicate et votre questionnement est légitime.

Une première chose : vous dites de votre mari : c'est un "garçon". Ceci m'interroge, cela peut sembler anodin pourtant on pourrait attendre que vous disiez "un homme". Peut-être qu'ici se loge quelque chose qui vous a échappé mais qui semble apparaître. Ne faites vous pas peut être une comparaison entre feu votre père, votre mère qui a tenu la maison et ce "garçon" avec lequel vous envisagiez de "mettre en route les bébés" pas "nos" mais "les" bébés".

Une relation maritale est complexe et les émotions sont variables dont le doute.
Les émotions ne se commandent pas et ne peuvent être feintes. Si ce mariage non-contraint (mais consenti?) ne vous satisfait pas et au contraire vous angoisse, vous stresse, il serait bon de vous en ouvrir à votre mari.
Cela peut être difficile. Ainsi, je vous invite à ne pas réfléchir seule car vous allez être rapidement submergée. Prenez attache avec l'un-e d'entre nous ou autre thérapeute pour vous accompagner dans la clarification de vos idéaux versus la réalité, de vos besoins et vos attentes, de votre définition du bonheur et comment l'atteindre seule ou avec l'autre.
Je vous rejoins sur la position d'enfantement, il est bon en effet qu'un enfant arrive dans une relation équilibrée et harmonieuse autant que faire se peut.
Aucune décision n'est à prendre qui ne sera la vôtre, aucune obligation ne vous incombe de quitter ou rester avec votre mari.
Soyez certaine que vous êtes une personne libre, responsable de sa vie et de son bonheur.
Prenez le soin de vous découvrir en vous ouvrant à un tiers pour dégager vos doutes et trouver l'épanouissement.

Bien à vous,

Dalila Nourdin

Dalila Nourdin Psy sur Lyon

246 réponses

323 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

1 MARS 2023

Bonjour,
Vous parlez de vos doutes en lien à votre relation amoureuse.
Votre histoire d’enfance a forcément un impact direct sur votre relation. Ce constat n’est absolument pas grave, ce qui est important c’est de comprendre comment vous êtes prisonnière de vos schémas et de vos projections.
Le couple se nourrit et se construit pas à pas en mettant de la conscience sur ce qu’il vous fait traverser.
Lui avez vous parlé de vos doutes ?
Comment se sent-il dans ce couple ?
Je vous encourage à consulter en couple pour retrouver ce qui est à la source de votre amour, trouver de la sécurité et de la joie au sein de votre relation, accepter votre différenciation tout en restant en connexion.
La thérapie IMAGO offre des outils relationnels utilisables dans le quotidien pour découvrir ensemble des chemins nouveaux et oser vous dire et entendre l’autre.
C’est important de mettre de la lumière sur ce qui se passe vraiment dans ce lien.

Je suis à votre écoute,

Chaleureusement,

Chantal Michel, thérapeute

Chantal Michel Psy sur Chatou

396 réponses

1067 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

1 MARS 2023

Bonjour,

Je me demandais vraiment ce qui vous a poussé à vous marier si vous n’aviez aucun sentiment profond pour cet homme. Alors oui, sur le papier, il semble cocher toutes les bonnes cases, cependant, sans passion, il est difficile de réellement s’épanouir dans un couple.
En réalité, il vous faut vraiment comprendre ce que vous attendez de la vie, de votre couple aussi bien sur le court terme qu’à long terme.
Si vous avez des difficultés à envisager cela seul, je vous invite à me contacter pour vous aider à mieux comprendre votre situation.

Je reste à votre disposition et à votre écoute.

Pour plus de détails, contactez-moi.
N'hésitez pas à vous faire une idée du sérieux de ma pratique en consultant les avis sur ma fiche.

Christophe
_______________________________
Thérapeute de couple - Sexothérapeute
* Rendez-vous en ligne uniquement

Christophe Nieaux Psy sur Melun

3475 réponses

3492 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

1 MARS 2023

Bonjour Hkz,

Vous avez déjà posté le 31 janvier sur votre situation et je vous avais répondu.
Aujourd’hui vous amenez des éléments supplémentaires à ma compréhension.
Vous semblez être très bousculée intérieurement et moins épanouie dans votre relation.

Tout semble très lisse dans ce que vous vivez et ce que vous écrivez. Pour autant, je relève des adjectifs dans votre derniers paragraphes, qui m’interpellent :
« ...mes deux parents aient été des personnes formidables, mais il y avait beaucoup de bagarres... » Qu’entendez-vous par formidable ? Pourriez-vous donner la définition de ce mot ? Est-ce que les bagarres sont également formidables pour vous ?
« ...ma maman a merveilleusement tenu la barre d’une main de maître... » Pourriez-vous donner la définition du mot «  merveilleusement » ? «  d’une main de maître » ?
Puis vous écrivez « Je n’ai pas vécu cela comme un traumatisme ». Dans l’inconscient, la négation ne s’entend pas, donc je lis « J’ai vécu cela comme un traumatisme ».

Vous minimisez les faits, vous minimisez les traumatismes de votre enfance, c’est une sorte de protection que vous vous êtes mise pour ne pas souffrir. Et à cette période-là de votre histoire, c’était nécessaire.
Aujourd’hui, vous sentez le besoin d’évolution. Evolution de tout votre être et vous remettez en question votre mariage.
Je vous soutien dans ce processus et vous encourage à vous en occuper sérieusement avant d’envisager de faire des enfants.

Je reste à votre disposition si vous souhaitez que nous approfondissions ce sujet ensemble.
Claire Thomas,
Psychosomatothérapeute

Claire Thomas Psy sur La Chapelle-Caro

1909 réponses

2132 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

1 MARS 2023

Bonjour Hkz,

Sachez qu'il y a de nombreuses formes d'amour, et que chaque forme d'amour se base sur certains éléments pour pouvoir se développer. Lorsque vous parlez de votre mari, il semble qu'il manque quelque chose. L'élément essentiel est celui qui vient du cœur, et que l'on peut pas contrôler. Toutefois, il est possible d'apprendre à aimer autre chose, ou d'une autre façon que ce que, la vie nous a « programmer » à valoriser... Vous parlez d'admiration, d'ambition, lorsque vous faites référence à votre mère que vous semblez admirer, vous évoquez sa " main de maître", ce qui semble s'opposer avec les qualités de votre mari.
Il y a donc un travail à faire, la question est de savoir si vous êtes disposée à le faire et si vous prédispositions à l'amour son prêt à évoluer, si vous en avez le désir profond. Une chose est certaine, c'est que sans être affecté au plus profond de vous, le sentiment amoureux, n'apparaîtra pas...
Bon, je vous prie de m'excuser, je n'ai pas de réponse à votre question, car la réponse vous appartient, elle est intime au plus profond de vous. C'est à vous de ressentir profondément la nature de votre motivation, ce que vous aimez chez votre mari, et c'est ce travail sur vous est réalisable présentement.

J'espère que ces quelques mots, vous aideront à réfléchir et à prendre du recul, je reste à votre écoute avec attention et bienveillance.
Xavier Dubouch
Psychopraticien, Gestalt-thérapeute

Xavier Dubouch Psy sur Périgueux

931 réponses

515 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13050 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16200

psychologues

questions 13050

questions

réponses 136200

réponses