Attaquer par le silence : une arme redoutable

Il y a des gens qui utilisent systématiquement le silence contre les autres. Ils obtiennent ainsi un climat de tension, de la gêne, qui se transforme en punition.

5 JUIL. 2019 · Dernière modification: 25 OCT. 2019 · Lecture : min.
Attaquer par le silence : une arme redoutable

Arrêter de parler est une forme d’agression.

Le silence comme punition

Si une personne devient dangereuse pour vous, arrêtez de lui parler peut être un moyen de vous protéger. Si quelqu’un vous a fait quelque chose de grave, ça peut être un moyen de lui montrer, et ça peut être légitime.

Je me réfère à ce silence par lequel certaines personnes punissent, systématiquement, ceux qui les entourent. Ce père, ce mari, cette mère...ces gens qui, quand les autres n'"obéissent" pas, quand quelque chose ne leur plaît pas, attaquent avec le silence.

Le silence imposé est très douloureux. C’est une agression qui fait plus mal qu’un cri, et plus qu’un coup. C’est la punition préférée des manipulateurs.

Cette personne qui ne vous répond pas, qui reste à la maison en vous ignorant… cette personne est en train de vous agresser. Vous savez pourquoi elle le fait, parce que vous n'êtes pas revenu à l’heure qu’il/elle voulait, parce que vous n’avez pas répondu favorablement à sa demande.

Si vous lui parlez de son silence, elle vous dira qu’elle est contrariée, c’est tout, et qu'elle préfère ne pas vous parler. Ce n’est pas vrai, cette personne sait qu’en vous traitant comme ça, elle obtient ce qu’elle veut, elle vous manipule. La prochaine fois, vous y réfléchirez à deux fois avant de ne pas céder à ses désirs.

Si vous êtes du genre à utiliser le silence comme une arme, pensez au fait que vous faites beaucoup de mal.

Que faire face à une personne qui utilise le silence ?

Si vous êtes de ceux qui souffrent de quelqu’un qui agresse par son silence... je vous conseille :

  • Soyez fort.e et ne succombez pas à sa manipulation, peut-être qu’il/elle arrêtera ;
  • Brisez son silence, parlez-lui, n’ayez pas peur. Détruisez son théâtre ;
  • Dites-lui clairement ce que vous pensez. Expliquez-lui que sa position est agaçante et disproportionnée ;
  • Si ses silences sont continus et affectent votre santé mentale, si vous le pouvez, laissez cette personne. Éloignez-vous.

L’agression avec le silence ne peut être dénoncée. La personne qui pratique cette "technique" est généralement une personne qui contrôle bien ses pulsions. Ne la croyez pas quand elle vous dit qu’elle souffre encore ! Et même si c’est le cas, elle vous punit.

La psychologue María José Catalina

Photos : Shutterstock

psychologues
Linkedin
Écrit par

Psychologue.net

Laissez un commentaire
19 Commentaires
  • Layane zoldike

    Vous pouvez nous écrire sur le sujet du le partenaire qui a une pensée négative et des réaction négative sur les comportements de loi . Merci je besoin ça merci

  • Pupp's

    Pouce! disent les enfants. Silence! dit ma raison à ma colère. Le silence est mon outil de défense, que mon enfance m'a inculqué bien malgré moi. On évite souvent le conflit grâce à lui, surtout les plus absurdes et vains, même s'il peut être bon de savoir se confronter. Il est encore mon moment de recul pour calmer mes émotions et reprendre rationnellement le cours de ma pensée. Et, je l'avoue, mon arme, lorsque mes émotions dominent encore et que je cherche à faire passer ce message: je suis en colère ou j'en ai ma claque; traduction: restons-en là pour l'instant, dans l'état actuel, la situation ne rime à rien, pour divers facteurs tels que mes émotions et mon incapacité à t'écouter - incapacité qui peut être réciproque. Le silence peut ainsi être le signe d'une volonté d'agresser ET de se calmer. Il peut être le symptôme d'une émotion violente ET d'un désir de la dissiper. Le silence est, pour moi, le réflexe qui me permet de reprendre le contrôle de moi-même. Ainsi a-t-il une fin, aussi rapide que le permet la maîtrise de soi selon les situations. Ce n'est, dans tous les cas, pas un phénomène simple qui mérite d'être décrit comme cet article le fait. Le silence, manipulateur? Peut-être, mais en mon cas, je me manipule aussi par son biais, je me transforme et souvent, je reviens à un état que je crois bien plus favorable à la discussion que si j'avais exprimé ces émotions absurdes sous le coup desquelles je ne réponds plus de rien. "La parole qui ne repose pas sur le silence est une parole creuse dont les boursouflures cachent mal le vide" Pierre Masset, Le langage, 1966

  • pouns

    Merci pour cet article. Je suis en effet victime de ce comportement depuis 1 an et demi, en effet, dès que j'exprime mon mécontentement ou incompréhension, j'ai droit à des semaines sans un seul message puis il revient à chaque fois comme si de rien n'était

  • Cathou

    C'est exactement le comportement de mon mari. Depuis 25 ans à la inoindre contrariété ou si on ne va pas dans son sens, si on ne "l'écoute" pas, si on est pa d'accord. Il "boude" il ne me parle plus du tout pendant plusieurs jours. Au début je faisais tout pour qu'il brise se silence pessant, étouffant, anxiogène. Maintenant ce chantage n'a plus aucun effet sur moi.c'est de la manipulation, pour faire céder l'autre et montrer qui est le plus fort. Comme un enfant qui fait la tête.

  • Lina

    Pas tout à fait d'accord. Il peut arriver, dans un couple, que le silence soit le dernier recours de la personne qui "l'utilise", qu'elle ne sait plus quoi dire, que les discussions vides de sens, les cris, les pleures ont trop durés ... Que ce disputer 4 jours/5 est peut être trop dur psychologiquement pour quelqu'un qui est déjà fragile ! Alors oui le silence peut agacer, blesser, briser la personne qui la subit mais ce n'est pas la fête non plus pour la personne qui n'a plus d'autres recours que de l'utiliser ! Le silence sert quand plus aucun mot ne veut sortir, que tout à déjà été dit à de très nombreuses reprises mais que rien ne change ... À un moment, il faut partir et instaurer un silence salvateur ... Et peut-être qu'il fera un déclic ? Un manque ? Une prise de conscience ? On verra...

  • Kermitte

    Je vis cette situation dans mon couple. 2018 il pète un plomb fais son sac et part. Il revient quelques heures plus tard. Il me reproche ne pas m'occuper correctement de nos enfants. J'essaie le dialogue mais il me dit c'est bon laisse tomber. Nos vies reprend avec des bas et hauts suffit vas. Avec un petage de plomb en mai 2020 et il me dit on divorce. Aujourd'hui pas lettre avocat le silence on se parle pour la banalité du couple et je pense que l'on reste pour les enfants. Il m'a dit qül faisait semblant dans notre couple. Il faut que je ne sais.plus si j ai toujours des sentiments pour lui. Faut il se séparer?

  • Flo

    J ai préféré me taire et l ignorer après la rupture. J allais faire quoi? Lui dire que j étais au courant du mal qu il m a fait? La trahison ? Me taire tout simplement parce qu il est incapable de se remettre en question et que ça m aurait encore fait plus de mal car il aurait utilisé mon attitude encore, ma tristesse contre moi. Argumenter, accuser, ressasser,c est ne pas vouloir que ça s arrête.

  • Maulau

    Pas tout a fait d'accord vous faites des généralités ! Hors il y a des exceptions je suis ce genre de personnes à me terrer dans le silence et j'en souffre également car je n'arrive pas à passer outre et c'est involontaire de ma part même si je veux parler rien ne sort.....

  • Gabriella

    Merci pour article.Très vrai,utile.D'après mon expérience,si quelqu'un punit par le silence,il n'y a qu'un seul moyen:fuir de lui.Il est impossible deparler á ces personnes de manière sygnificative.

  • Gabriella

    Merci pour article.Très vrai,utile.D'après mon expérience,si quelqu'un punit par le silence,il n'y a qu'un seul moyen:fuir de lui.Il est impossible deparler á ces personnes de manière sygnificative.


Chargement en cours



derniers articles sur agressivité