La différence entre être très sensible et hypersensible

<strong>Article révisé</strong> par le

Article révisé par le Comité Psychologue.net

Ne pas confondre sensibilité et hypersensibilité…car l'hypersensibilité est souvent confondue, à tort, avec la sensibilité.

14 OCT. 2019 · Lecture : min.
La différence entre être très sensible et hypersensible

Bien que souvent confondues, une sensibilité élevée et une hypersensibilité sont des idées totalement différentes et ont très peu à voir l'une avec l'autre. La haute sensibilité est biologique alors que l'hypersensibilité est un style d'adaptation.

Hypersensibilité et grande sensibilité, quelle différence ?

L'hypersensibilité est décrite comme une fragilité émotionnelle. Nous avons tous vu quelqu'un dont l'hypersensibilité inquiète ses collègues. Dans certains lieux de travail, il existe une peur persistante qu’un mot innocent soit mal interprété, qu'une situation presque anodine soit vu comme un drame ou encore que la personne pleure pour une chose que les autres minimisent... et les exemples sont nombreux.

Nous entendons parfois des personnes expliquer l’hypersensibilité émotionnelle en affirmant que c’est simplement une partie de la personne extrêmement sensible. Pourtant les personnes hautement sensibles, ce sont surtout ces personnes qui sont plus sensibles aux stimuli environnementaux que d'autres.

Les personnes très sensibles ont une difficulté relative à filtrer les sons et autres facultés sensorielles. Ils sont particulièrement sensibles aux stimuli subtils que les autres ne remarquent pas.

Une sensibilité élevée est une prédisposition biologique décelable aux structures cérébrales telles que le système d'activation réticulaire. Et cela n'a pas grand-chose à voir avec la robustesse émotionnelle. Comme toute prédisposition, une sensibilité élevée est un sac mélangé. La personne est extrêmement sensible à l'environnement. L’inconvénient est que la personne doit très souvent s'adapter à son environnement pour limiter les entrées sensorielles. Mais il y a des côtés positifs comme : quand le four est resté allumé, le minuscule «tic» de métal pourrait tout aussi bien être une sonnette d'alarme pour le cerveau de cette personne.

Alors bien que vous pouvez être très sensible, vous pouvez ne pas être hypersensible. Il peut être extrêmement difficile de vous blesser car vous avez de solides habiletés d’adaptation.  C’est la différence entre une sensibilité élevée et une hypersensibilité. Le premier est basé sur la biologie et le second est le reflet de ses compétences émotionnelles. Malgré ce que vous pourriez lire ailleurs, une sensibilité élevée et une hypersensibilité ne vont pas de pair.

Quel lien entre sensibilité et hypersensibilité ?

C’est vrai que le fait d’être un hypersensible a tendance à rendre une personne plus sensible aux humeurs des autres. Cela peut contribuer à blesser les sentiments simplement parce que l'hypersensible a plus d'informations émotionnelles à gérer. Il peut y avoir quelque chose de douloureux dans ces informations superflues.

Mais être un hypersensible ne condamne pas une personne à la fragilité émotionnelle. Les hypersensibles ne sont pas moins capables que quiconque de développer une résilience émotionnelle et des capacités d'adaptation fiables.

C’est donc une bonne nouvelle pour nous tous, les hypersensibles. La sagesse commune selon laquelle nous sommes prédisposés aux blessures émotionnelles n’est tout simplement pas vraie. La biologie est difficile à changer, mais les compétences sont faciles à développer.

Photos : Shutterstock

psychologues
Linkedin
Écrit par

Psychologue.net

Laissez un commentaire
Le nom sera publié mais pas l'e-mail

derniers articles sur aptitudes sociales