Psychologue.net
Psychologue.net
Sur Google Play Sur la App Store

La reconnaissance des autres est importante pour moi

Article révisé par le Comité Psychologue.net

Découvrez comment arrêter de rechercher la reconnaissance des autres.

7 sept. 2018 · Lecture : min.

Parfois, sans même nous en rendre compte, nous recherchons la reconnaissance des autres, en adaptant notre comportement et en ne montrant qu'une part de nous-même à notre interlocuteur, en recherchant son approbation, ou encore en ressentant un sentiment de malaise lorsqu'il ne valide pas quelque chose que l'on a pu faire.

L'une des plus grandes critiques que l'on peut trouver à propos des réseaux sociaux est bien celle-ci : "c'est pour les personnes qui ont besoin de reconnaissance !" Mais si l'on vous disait que vous aviez peut-être vous-même ce besoin, sans vous en rendre compte ?

Peut-être essayez-vous de vous conformer à ce que les autres attendent de vous, de le deviner avant même qu'ils ne l'expriment ; peut-être modifiez-vous légèrement ou largement votre personnalité ou votre comportement selon vos interlocuteurs. Si les réseaux sociaux peuvent donner l'impression que c'est un trait de personnalité exacerbé chez une minorité de personnes en mal de reconnaissance, nombreux sont pourtant ceux qui recherchent inconsciemment cette reconnaissance de la part des autres.

Mais pourquoi se défaire de ce besoin ? Car cela use de l'énergie et de l'attention, car chacun a des attentes différentes envers notre personne. Nous devons apprendre à décevoir les autres pour être plus bienveillants envers nous-mêmes et apprendre à mieux s'apprécier.

Comment savoir si je recherche la reconnaissance des autres ?

Si vous adoptez les comportements suivants, vous êtes peut-être une personne qui a besoin de la reconnaissance des autres pour avancer :

  • J'adapte mon comportement selon mon interlocuteur
  • Je ne montre que certaines facettes de ma personnalité à mon interlocuteur
  • J'essaie parfois d'être une autre personne pour que les autres m'apprécient plus
  • Je me sens bien lorsque les autres me montrent de la reconnaissance
  • Je ressens de l'anxiété lorsque mon interlocuteur n'est pas satisfait de moi, lorsque je sens que j'ai déplu à quelqu'un
  • J'ai peur que l'on ne m'aime plus ou que l'on me juge mal
  • Je me sens nourri(e) des compliments ou appréciations que je reçois.

photo-1524650534000-ce9f3be9ce48.jpg

Pourquoi ressentons-nous ce besoin d'avoir la reconnaissance des autres ?

Avoir besoin de se sentir aimé et apprécié est un comportement humain naturel. D'ailleurs, nous avons tous appris, dans l'enfance, à nous adapter à ce que les adultes attendaient de nous et à agir selon leurs demandes. En nous adaptant ainsi, nous nous assurons de recevoir leur amour et leur attention, mais nous écrasons petit à petit notre estime de nous-mêmes.

Il ne s'agit pas d'en vouloir à nos parents ou à notre entourage, c'est une manière naturelle de fonctionner, nous devons juste apprendre à nous détacher de ce besoin de reconnaissance et d'attention à l'âge adulte, sous peine d'en souffrir.

Comment arrêter de rechercher la reconnaissance des autres ?

Une seule personne est capable de répondre à ce besoin de reconnaissance : vous-même ! Cela nécessite un peu de travail sur soi, mais au fur et à mesure, tout vous deviendra instinctif et vous n'aurez plus besoin de rechercher l'approbation des autres pour vous sentir bien.

Vous êtes la seule personne à pouvoir combler ce vide, il ne sera jamais comblé totalement par les autres. Le problème lorsqu'on recherche la reconnaissance des autres, c'est qu'on leur permet de déterminer notre valeur : vous êtes la seule personne apte à déterminer votre valeur de façon légitime. Enfin, rechercher la reconnaissance des autres est antinomique d'un bon développement personnel : on ne peut pas être soi-même lorsqu'on a besoin de l'approbation de nos interlocuteurs.

photo-1499209974431-9dddcece7f88.jpg

  • Apprenez à être cohérent avec vous-même : pour apprendre à ne plus rechercher la reconnaissance des autres, il faut d'abord apprendre à mieux se connaître. Pensez à différentes situations, passées ou hypothétiques, et essayez de découvrir comment vous vous sentez. Puis faites le choix qui vous semble le mieux pour vous. Vos amis vous proposent un restaurant ? Ne dites pas "comme vous voulez", dites "j'avais pensé à tel restaurant". Petit à petit, vous réussirez à prendre des décisions qui vous conviennent avant tout, sans vous soucier de ce que disent les autres, et en faisant taire votre égo.
  • Acceptez que vous ne pouvez pas plaire à tout le monde : on le dit souvent, mais on ne se met pas assez cette phrase en tête. Et pourtant, si on ne peut pas plaire à tout le monde, pourquoi se fatiguer à essayer de le faire ? Notre comportement, nos actions, ne conviendront jamais à tout le monde à cause de leur caractère, de leur histoire, de leur humeur... Et plus nous rencontrons de gens, plus nous avons de risques d'être jugés par des personnes qui utilisent le jugement comme arme pour se protéger. Cela peut sembler contradictoire, mais nous devons même apprendre à être reconnaissants des critiques ou jugements : ils signifient que nous avons su rester fidèles à nous-même malgré les pressions externes.
  • Vous avez de la valeur, reconnaissez-le : répétez-le chaque jour, pensez-y dès que vous êtes sur le point de prendre une décision qui vous est défavorable : vous avez de la valeur, une valeur inestimable. Vos décisions doivent être prises en fonction de cela, vous devez mettre votre valeur au premier plan.
  • Donnez-vous vous-même ce que vous attendez des autres : si vous attendez des autres qu'ils vous complimentent sur votre attitude, faites-le vous même : mettez-vous devant un miroir et dites-vous à quel point vous êtes beau / belle et à quel point vous rayonnez. Si vous sentez que vous manquez de reconnaissance au niveau professionnel ou familial, créez-vous un certificat de mérite dans la catégorie de votre choix ("meilleur dossier rendu", "meilleure après-midi passée en famille") et profitez de la remise de ce certificat.

L'estime de soi se travaille, mais si vous sentez que vous ne parvenez pas à dépasser ce besoin de reconnaissance de la part des autres et que cela vous cause de la souffrance, n'hésitez pas à en parler à un professionnel de la psychologie.

Photos : Unsplash

psychologues
Écrit par

Psychologue.net

Laissez un commentaire
Le nom sera publié mais pas l'e-mail
Commentaires 1
  • medjdoub

    Merci beaucoup pour cette intention psychologique,☺