Psychologue.net
Psychologue.net
Sur Google Play Sur la App Store

Pourquoi la dépression nous rend plus vulnérables à la fatigue ?

Article révisé par le Comité Psychologue.net

Saviez-vous que la dépression rendait plus vulnérable à la fatigue ?

17 déc. 2018 · Lecture : min.

Les personnes souffrant de dépression sont plus vulnérables à la fatigue. Des tâches simple, comme se laver ou sortir du lit, peuvent leur demander plus d'énergie que ce qu'elle ont en réserve. La fatigue peut aussi jouer un rôle dans des symptômes associés à la dépression, comme le manque de désir sexuel ou l'apathie. 

La dépression peut augmenter la sensation de fatigue, empêchant la personne de réaliser certaines activités qu'elle réalisait sans problème auparavant. La fatigue chronique est d'aileurs l'un des symptômes principaux de la dépression. 

Pour en savoir plus : la théorie des cuillères

La fatigue affecte plus de 90% des personnes souffrant de trouble dépressif majeur (selon une étude de 2018 publiée dans le CNS Drugs). Mais qu'est-ce qui provoque la fatigue associée à la dépression ? 

"Le plus souvent, notre fatigue n'est pas causée par le travail, mais pas la préoccupation, la frustration et le ressentiment", Dale Carnegie. 

Quel est le lien entre dépression et fatigue ? 

Selon des statistiques, la fatigue résiduelle de la dépression contribue significativement à réduire la qualité de vie. De plus, c'est un facteur important dans la chronicité et les risques de rechute (selon une étude de 2004 menée par Marin et Menza). 

Les causes possibles de la fatigue lors d'un épisode dépressif incluent : 

  • Troubles du sommeil
  • Régime alimentaire
  • Stress
  • Prise de médicaments utilisés pour traiter la dépression. 

Avez-vous des difficultés à dormir ? 

Le sommeil est essentiel pour regénérer le corps et retrouver de l'énergie. Le manque de sommeil en tant que tel ne cause pas la dépression, mais augmente le risque de souffrir de dépression, et peut aussi empirer des symptômes pré-existants. Même dans les cas où les personnes souffrant de dépression dorment suffisamment, il est possible que la qualité de leur sommeil ne soit pas adéquate. 

Dans une étude publiée en 2014 par Harvey, Kaplan et Soehner, on peut lire que de nombreuses personnes souffrant d'une dépression ou d'autres maladies mentales, comme le trouble bipolaire, vivent des épisodes d'insomnie ou d'hypersomnie. 

fatigu.jpg

Un autre trouble du sommeil en lien avec la dépression est l'apnée obstructive du sommeil. En effet, une étude a montré que la dépression était commune chez les personnes souffrant d'apnée du sommeil (Edwards et al., 2015). Cette étude a également montré que le traitement de l'apnée du sommeil améliorait les symptômes de la dépression. 

Avez-vous un régime alimentaire inadapté ? 

Depuis longtemps, on se demande si notre alimentation affecte notre santé mentale. Dans ce sens, une étude révèle effectivement que les régimes de meilleure qualité, comme ceux qui incluent des aliments anti-inflammatoires, peuvent réduire le risque de dépression chez certaines personnes (Soehner et al., 2014). 

En 2017, une autre étude (Li et al.) a démontré que des patrons de régimes spécifiques étaient en lien avec un plus grand risque de dépression. Dans ce sens, cette étude a notamment démontré que le régime alimentaire occidental, riche en viande rouge, en viande conditionnée, en céréales raffinées, en sucre et autres aliments non sains pouvait augmenter le risque de symptômes dépressifs chez certaines personnes. 

Êtes-vous stressé(e) ? 

Le stress impacte les taux de sérotonine et de dopamine. Ces substances chimiques présentes dans le cerveau jouent un rôle essentiel dans la régulation de l'état d'esprit et de l'énergie. 

Une étude de l'American Psychological Association sur les moments stressants de l'existence, tels que la fin d'une relation, un décès, une perte significative ou des changements dans la santé, peuvent augmenter notablement le risque qu'une personne développe un trouble dépressif majeur (Slavich et Irwin, 2014). Cette étude suggère également que le stress peut provoquer une inflammation du corps. À son tour, cette inflammation pourrait provoquer de l'hypersomnie et nous rendre plus vulnérables à la fatigue. 

Prenez-vous des antidépresseurs ? 

Les antidépresseurs agissent sur les neurotransmetteurs du cerveau, aidant à améliorer la fonction de régulation de l'humeur de la personne. Pourtant, certains antidépresseurs peuvent causer une fatigue significative. 

Dans une étude publiée en 2011, Targum et Fava informent que certains médicaments utilisés en traitement du trouble dépressif majeur peuvent avoir pour effet secondaire des symptômes de fatigue. 

lunet.jpg

Comment être moins fatigué lorsqu'on est déprimé ? 

La première chose à faire est de parler avec votre médecin de votre problème, afin d'infirmer ou de confirmer une cause physique, ou encore de revoir la médication si vous en avez une. Voici également une liste des choses que vous pouvez faire pour diminuer la fatigue associée à la dépression : 

  • Faites de l'exercice : vous dormirez mieux et favoriserez la sécrétion d'hormones et substances du ccerveau qui vous apporteront une sensation de bien-être
  • Ayez une bonne hygiène de vie pour mieux dormir : ayez une routine favorisant le sommeil réparateur et de qualité : une alimentation équilibrée, faites des exercices de relaxation, etc.
  • Améliorez votre alimentation : évitez les aliments riches en mauvaises graisses (frits, graisses insaturées) et en sucres raffinés. Augmentez votre consommation de légumes verts, de poissons blancs, d'aliments probiotiques et autres aliments bénéfiques. 
  • Pratiquez la mindfulness : la méditation pleine conscience vous aidera à améliorer votre état d'esprit et à diminuer le stress. 

Rappelez-vous que le fait d'être plus vulnérable à la fatigue durant la dépression ne signifie pas qu'il faille baisser les bras. Plus vous réussirez à être pro-actif(ve) pour améliorer votre situation, plus vous réussirez à améliorer les symptômes de la dépression. 

Photos : Shutterstock

Si vous avez besoin d'aide pour sortir de la dépression, n'hésitez pas à prendre contact avec un(e) psychologue

psychologues
Écrit par

Psychologue.net

Laissez un commentaire
Le nom sera publié mais pas l'e-mail