Psychologue.net
Psychologue.net
Sur Google Play Sur la App Store

Pourquoi s'ennuie-t-on ?

<strong>Article révisé</strong> par le

Article révisé par le Comité Psychologue.net

L'ennui est de plus en plus intolérable à notre époque, car il existe tant de stimulations possibles : les autres activités nous semblent alors dépourvues d'essence.

27 juin 2017 · Lecture : min.
Pourquoi s'ennuie-t-on ?

Une équipe de chercheurs des États-Unis vient de publier ce qu'ils appellent "le rapport empirique le plus compréhensif à propos de l'expérience de l'ennui" jamais réalisé. Et ils ont résolu le mystère de ce qui cause l'ennui.

Les gens s'ennuient, ont-ils conclu, lorsqu'ils font des choses ennuyeuses. Ce qui est une découverte bien moins ennuyeuse qu'il n'y paraît, car elle met fin à l'une des phrases préférées des parents et des professeurs : "il n'y a pas de choses ennuyeuses, seulement des gens ennuyeux" (ou, comme GK Chesterton l'a dit initialement : "il n'y a pas sur Terre de sujet inintéressant ; la seule chose qui peut exister est une personne inintéressante").

L'ennui, un trait de personnalité ?

Les psychologues tendent à être d'accord, attribuant largement l'ennui à un trait de personnalité, la "tendance à l'ennui". Mais évidemment qu'il existe des choses ennuyeuses. "Étudier" et "ne rien faire de particulier" sont arrivés en tête de liste de cette étude, là où la tendance à l'ennui ne jouait qu'un rôle mineur. On connaît tous d'autres motifs d'ennui : remplir sa déclaration d'impôts, apprendre PowerPoint, suivre une formation sécurité au travail. On pourrait en lister encore plus, mais vous trouveriez ça ennuyeux, et non parce que vous êtes vous-même ennuyeux.

shutterstock-386716948.jpg

Plus spécifiquement, l'ennui semble être relatif : certaines choses vous semblent profondément ternes car elles sont moins engageantes que d'autres que nous avons l'habitude de faire. Et parmi elles, les nouvelles technologies prennent la première place. "Votre vie est vécue avec le degré d'excitation que vos ancêtres ne connaissaient qu'au combat", explique l'auteur Mark Helprin. "Eux, comme vous, étaient prisonniers de tâches banales. Ils écrivaient avec des crayons, additionnaient de tête, attendaient indéfiniment des choses qui, pour vous, sont instantanées".

Le rôle des nouvelles technologies dans l'ennui

Mais ce n'est pas simplement que nous sommes libres de choisir une vie plus excitante. C'est que, dès que l'on interagit avec une application, un réseau social ou un site, il y a "une centaine de personnes de l'autre côté de l'écran" dont le travail est de vous maintenir accroché, comme le dit Tristan Harris. Pour s'assurer, en d'autres mots, que n'importe quelle autre activité vous semble ennuyeuse en comparaison.

Ils atteignent cela, notamment, en renforçant le tour très connu des "récompenses variables", s'assurant que lorsque vous cliquez, glissez ou rafraîchissez la page, vous êtes parfois (mais pas toujours) récompensé par une mise à jour, un email, un like, etc. (si vous recevez la récompense trop souvent, vous allez vite vous en lasser et vous ennuyer). Tristan Harris explique que, lorsque l'on ouvre Twitter, le petit délai avant de voir le nombre de notifications que l'on a est conçu délibérément, car cela va vous mettre en haleine à chaque fois.

shutterstock-467198114.jpg

Il est normal, dès lors, que les choses qui ont le plus de sens (lire des livres qui nous intéressent, discuter avec des gens que l'on aime) commencent à devenir ennuyeuses. Ce sont des activités qui n'ont pas été cyniquement construites pour être captivantes, avec des experts qui ont un accès constant et en temps réel à des données pour voir si cela marche bien. Dans la guerre de l'attention, ces activités n'ont pas une chance. Voici donc une autre raison, si vous en aviez besoin d'une, de rester à distance des addictions digitales chronophages : le reste de votre vie sera plus intéressant.

Photos : Shutterstock

psychologues
Écrit par

Psychologue.net

Laissez un commentaire
Le nom sera publié mais pas l'e-mail
Commentaires 1
  • Petit Kazoo

    Moi je m'ennuie jamais, l'ennuie est due au fait que les gens soient fermées sur eux et peux sociables. Surtout nous pouvons constater que la génération des 2000 s'ennui beaucoup plus a 73%de plus que les générations précédentes.