Vais-je être réceptive à l'hypnose ?

Sans même vous connaître je peux déjà vous dire que OUI vous êtes réceptive à l'hypnose. Tout le monde l’est par nature !

23 MARS 2020 · Lecture : min.
Vais-je être réceptive à l'hypnose ?

Suis-je quelqu'un de réceptif à l'hypnose ?

Sans même vous connaître je peux déjà vous dire que OUI vous êtes réceptive. Tout le monde est réceptif par nature ! Cette question pourrait être remplacée à titre d'exemple caricatural par la question : Est-ce que je peux boire de l'eau ? Evidemment tout le monde sait et peut boire de l'eau...

Pourquoi tout le monde est réceptif à l'hypnose : car le cerveau se met automatiquement en état d'hypnose plusieurs fois par jour de façon naturelle et instinctive peut-être même sans que vous vous en rendiez compte car il a besoin de cet état « off » pour archiver les millions d'informations qu'il emmagasine dans la journée.

Se représenter cet état est facile avec les exemples suivants : être dans la lune, dans ses rêveries, contempler, les yeux dans le vide, un paysage, « bugger » l'espace d'un instant, avoir une « absence »… Ces moments d'absence ou d'évasion créative, que l'on (se) reproche même parfois ( !), sont pourtant vitaux et même précieux en ce qu'ils sont des fenêtres pour laisser parler l'intuition.

À l'inverse des moments d'absence, l'état d'hypnose se vit aussi dans les moments d'hyper-focalisation ; quand je suis absorbée par ce que je fais (la lecture d'un bon livre par exemple, l'apprentissage d'un cours, le visionnage d'un film, une activité manuelle…). N'avez-vous jamais été absorbée par ce que vous faites au point d'oublier ce qui se passe autour ?Durant ces moments je suis capable « de tout oublier » voire même de ne pas entendre que l'on me parle ou m'appelle… C'est un état d'hypnotique. Et oui !

La différence en cabinet c'est que vous venez pour un but précis et que nous utilisons cet état de ressources pour en faire quelque chose d'utile, à votre service. L'hypnothérapeute dispose alors d'outils du langage pour venir re-créer à la demande cet état particulier que l'on appelle aussi "état modifié de conscience".

Quand vous vous demandez « Vais-je être réceptif ? » se cache souvent la question « Vais-je réussir à partir en hypnose ? » et fait donc moins référence à ce qu'est l'état d'hypnose qu'à votre capacité à vivre l'hypnose ; dit autrement votre capacité à lâcher-prise à la demande. Une autre question pour lequel j'écrirai un nouvel article. ;)

Écrit par

MARCHAND Marie-France

Voir profil
Laissez un commentaire
Le nom sera publié mais pas l'e-mail

derniers articles sur hypnose