Absence de communication et rupture en tous points

Réalisée par MFL22 · 5 sept. 2019 Thérapie couple

Bonsoir,

Il y a de ça quelques semaines, mon ami a mis fin à notre relation de deux ans par téléphone. Nous avons bientôt la trentaine, et venions tout juste de rentrer de notre première semaine de vacances ensemble. Voire même de notre première semaine ensemble, puisque nous ne nous voyions que lors des week-ends et jours fériés, du fait de nos emplois dans deux villes quelque peu éloignées (environ une heure de route).

Auparavant, nous formions un couple équilibré, nous discutions de nombreuses choses (positives, négatives, de la vie quotidienne, de nos peurs, nos objectifs, nos envies...) et profitions de la vie dès que possible. J'étais son premier amour, sa première longue relation, les autres n'ayant pas excédé quelques semaines ; de mon côté j'avais déjà eu trois relations sérieuses. Nous n'avions jamais eu de points de grosse friction, de vague, d'engueulade.

Par contre, nous avions déjà eu de longues discussions sur le fait qu'avant, il ne trouvait pas "chaussure à son pied" et que ses ex petites-amies avaient "toujours quelque chose qui n'allait pas, que ce soit physique ou comportemental". Selon ses dires, je cochais toutes les cases et il se voyait passer sa vie à mes côtés. Au début, je pensais qu'il s'agissait d'une sorte de démonstration exagérée de son amour mais au fil des mois, son discours était identique : j'étais la personne qui lui fallait.

Néanmoins, cette semaine ensemble lui a fait prendre conscience de certains aspects de ma personnalité, qu'il avait déjà remarqués mais qu'il avait lissés, dédramatisés. Lesdits aspects sont mon manque d'initiative (par exemple, répondre "je ne sais pas" quand il me demandait ce que je voulais faire), le fait que je ne planifie pas toutes mes journées, celles de nos vacances, et que ce soit à lui de le faire. Il a donc mis de côté ses sentiments à ce propos, jusqu'à ces vacances où il s'est finalement dit que c'était trop pour lui. À son sens, il ne souhaite pas passer sa vie avec une personne qui est dépendante de lui (en terme de programme, de choix de repas ou d'activités) et, pour reprendre ses mots, tout cela a brisé son amour, le "truc en plus" qu'il ressentait et toute ses perspectives d'avenir avec moi.

Nous devions emménager ensemble au début de l'année 2020.

Si nous avions déjà eu des discussions sur des choses qui me bloquaient chez lui (son côté solitaire, distant), et qui avaient été utiles pour notre couple, nous n'en avions jamais eu me concernant. Jusqu'à ce qu'il me mette devant le fait accompli, le point de non-retour et la rupture. Il m'a demandé de couper les ponts, tout en m'indiquant qu'il ne fallait pas s'attendre à des regrets de sa part, puisque sa décision était réfléchie, que je ne lui apporterai plus rien dans la vie et que je ne changerai pas.

J'éprouve de grandes difficultés à accepter cette rupture, et ne peux m'empêcher de me dire qu'elle a été (trop) rapide, radicale, qu'il m'a opposé son point de vue sans me laisser le temps de lui expliquer le mien, et sans nous laisser de temps d'échanger et d'ajuster les choses. Car j'ai effectivement conscience de mon manque d'initiative (d'autant plus maintenant), mais j'aurais aimé qu'il s'ouvre à ce propos, qu'il se confie. Et je ne peux m'empêcher de me dire qu'il finira par réfléchir, douter et revenir sur sa décision...

Depuis, c'est le silence radio. Je n'ai des nouvelles de lui que par le biais de nos amis en commun, qui m'ont indiqué qu'il n'était aucunement affecté (en façade du moins). Ils ont tenté de lui en parler, mais il s'est aussitôt fermé. De mon côté, je ne peux m'empêcher de penser à lui chaque jour, de vérifier les réseaux sociaux et, in fine, de perdre mon temps.

Bien que cette question me paraisse stupide, comment réussir à accepter ses raisons, cette rupture si rapide ?

Je vous remercie de m'avoir lue et vous remercie par avance de votre (vos) réponse(s)

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse 6 SEPT. 2019

Bonjour « MFL22 »

A vous lire, vous avez vécu une relation avec un homme au psychisme très rigide, qui semble se complaire dans un fantasme de perfection « Tout ou Rien » qui lui évite de s’engager dans une relation sérieuse et de longue haleine avec ses partenaires. Vous n’y pouvez rien, et les prétextes que cet homme vous a donné pour rompre sont des broutilles qui prouvent que la vraie raison n’est pas là. Quoi que vous fassiez, il y aura toujours quelque chose qui n’ira pas pour justifier son désengagement.

Malheureusement, lui seul pourrait faire la démarche de sortir de son scénario de vie répétitif en explorant les raisons qui l’empêchent de réussir sa vie affective. Quel problème relationnel du passé rejoue-t-il dans le présent à chaque nouvelle relation ? D’où vient cette peur de l’engagement et ce besoin de contrôler l’autre, ou de le punir ?

Vous pouvez si vous le souhaitez vous faire aider pour faire le deuil de cette relation, en tirer quelques enseignements pour vous-même et, surtout, continuer de vivre et d’aimer !
Bien à vous,

Caroline GORMAND
Psychothérapie, Hypnose, Sophrologie

Consultations en cabinet et par Skype

Caroline GORMAND Psy sur Clermont-l'Hérault

1297 réponses

1681 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 SEPT. 2019

Madame bonjour,

Il n'y a pas de question stupide ni même de culpabilité à ressentir concernant votre relation avec cet homme…
Vous avez cru en lui, autant qu'il a cru en vous, me semble t-il, et à votre vie à 2 mais voilà… Il fait partie de ceux ou celles qui ont vraisemblablement peur de s'engager: vous deviez emménager en 2020 ensemble, vous avez passé une semaine de vacances à 2 au cours de laquelle il a pu entrevoir ce qu'était une vie de couple… Et cela lui a fait peur! Alors il a trouvé des prétextes… Vous communiquiez bien ensemble donc vous auriez pu revoir des dysfonctionnements pour les corriger mais il a préféré fuir.
Qu'évoque pour lui la vie de couple? Quel fut le schéma parental? Car il s'agit bien ici de ses blocages, ses peurs… qui lui interdisent de s'engager.

Vous écrivez que vous avez beaucoup de difficultés à accepter cette rupture si soudaine… cela me parait justifié: vous n'avez pu vous exprimer, échanger avec lui, ce qui rend le deuil de la relation très compliqué!

Pourquoi ne pas lui écrire? Et lui exprimer sur papier tous vos ressentiments, toutes vos émotions afin de ne pas rester avec et de pouvoir ainsi amorcer un deuil? Vous serez libre ensuite d'envoyer cette lettre ou non ( il faudra alors la déchirer ou la brûler)…

Dans tous les cas, je vous invite à extérioriser ce qui est en vous ( si le recours à un psy- peut vous convenir, n'hésitez pas …)
Ne restez pas avec des interrogations et sentiments qui pourraient vous nuire, ce n'est pas juste pour vous.

Bien à vous.

Carlier Sandrine Psy sur Charleville-Mézières

247 réponses

263 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Thérapie couple

Voir plus de psy spécialisés en Thérapie couple

Autres questions sur Thérapie couple

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12000 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 12800

psychologues

questions 12000

questions

réponses 71450

réponses