Ado devoirs et lâcher prise

Réalisée par Beliroze · 5 oct. 2022 Aide psychologique

Bonjour comment agir avec une ado 5ème qui ne se met pas au devoirs. Jusque là, elle était disposée.
Mais cette année, elle semble prendre ça a la légère...
Comment lâche prise,
sans être laxiste car je vasille entre " fait comme tu veux ... et le Fameux FAIT TES DEVOIRS !!! "
Ça me rend dingue...
Merci d'avance pour votre conseille

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 6 OCT. 2022

Bonjour,
J'entends que la gestion des devoirs devient compliquée avec votre adolescente. Non seulement la thérapeute, mais la mère en moi éprouve de la compassion !
Et vous avez raison, vous devez trouver l'équilibre entre : lui faire confiance et éviter le décrochage scolaire. Ce serait intéressant d'établir avec elle un contrat entre elle et vous. Vous lui faite confiance jusqu'à la fin du trimestre. Vous la laissez en autonomie et vous lui précisez que vous pouvez vous rendre disponible pour éventuellement la soutenir en cas de demandes ou d'explications. Vous lui accorder votre confiance. Si à la fin de ce trimestre, les résultats (vous fixer votre base ensemble, cela fait partie du contrat) ou les appréciations sont catastrophiques vous remettrez un cadre plus ferme.
Il est fort probable que votre ado se responsabilise et sente en même temps le plaisir d'expérimenter et de gouter à cette nouvelle autonomie. Et pour vous, cela va vous obliger à détendre une partie de vous et à diminuer la pression que vous vous infligez par moment et donc que vous lui infligez par ricochet.
Le cadre peut se poser éventuellement lors d'une séance en thérapie. Cela renforce la légitimité et de l'engagement.
Vous allez peut être être très étonnée du résultat !

Confiance, nos enfants ont beaucoup de ressources.

Je suis à votre écoute.

Chantal Michel, thérapeute

Je suis à votre écoute.

Chantal Michel Psy sur Chatou

396 réponses

1067 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

10 OCT. 2022

Bonjour
Cette période est difficile pour les parents.
Ce qui pourrait vous soulager c'est d'alterner avec votre conjoint cette responsabilité
Bien cordialement Inès Avot

Inès Avot Psy sur Ouve-Wirquin

6331 réponses

3425 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

7 OCT. 2022

Bonjour,

Il faut être plus malin que son ado. Il faut tout le temps sentir les choses et parfois ruser.
D'abord veiller au grain en regardant bien ses notes et si elle est en danger ou non. En effet elle reste une mineure et vous êtes l'adulte. Vous ne pouvez pas la laisser "aller dans le mur" et vous n'avez pas à culpabiliser d'intervenir. Vous avez tout à fait le droit de contrôler son cahier de textes et de voir si elle fait ses devoirs.
La limite est l'exaspération de son enfant. C'est le critère qui doit nous permettre de voir si l'on va trop loin et s'il faut lâcher du lest. Mais il faut aussi savoir dire à son enfant que c'est son devoir d'élève de travailler et que c'est votre devoir de parents d'y veiller. Ce qui ne vous empêche pas de prévoir ensemble les plages de liberté.
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure est entièrement gratuite et sans engagement.

Bon courage à vous

Michel le BAUT

Michel Le Baut Psy sur Marseille

4190 réponses

21593 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 OCT. 2022

Bonjour Beliroze,

Votre fille prend ses distances. Elle continue de vous aimer mais a besoin de s’affirmer, de decider pour elle-même.
Il se peut qu’elle teste votre attachement ou qu’elle cherche votre « point de rupture ».
Il se peut, aussi que, par ses nouveaux comportements, elle cherche à s’intégrer dans un groupe de son école.

Physiologiquement, elle change, perd une partie de ses neurones pour mieux en refabriquer. Cela peut lui prendre beaucoup d’énergie. Suffisamment pour en manquer pour faire ses devoirs.

Vous, de votre côté, il est normal que vous résistiez à ces changements et que vous ayez des difficultés à placer ces nouveaux curseurs. Rassurez-vous : tous les parents passent par là !

L’adolescence est une période compliquée.
Le rôle des parents est multiple : enseigner, expliquer, encourager, stimuler, recadrer, etc. Bref, préparer cet ado à l’autonomie, à sa future vie d’adulte responsable et équilibré.

En tant qu’adulte bienveillant, vous savez ce qui est bon pour elle. Vous avez établi des règles et des valeurs familiales que vous voulez transmettre et dont vous êtes garante. Vous avez donc le droit de recadrer.
En même temps, vous êtes son phare dans la nuit. Il vous appartient d’éclairer son chemin, de lui montrer les conséquences de ses choix. Un phare, ça ne bouge pas et c’est grâce à cela qu’on se sent guidé et qu’on peut garder le cap. C’est rassurant.

Le plus dur pour un parent, c’est d’abord d’accepter que son enfant fasse ses propres choix. Ensuite de constater que son enfant fait de mauvais choix. Il fait sa vie.

Et si vous vous disiez simplement : « je dois juste faire mon job de Parent. » ?
Expliquer simplement votre objectif qui est de préparer votre fille à sa future vie, de la rendre autonome et responsable. Expliquer pourquoi vous recommandez telle ou telle action, les valeurs qui soutendent votre réflexion. Envisager avec elle les conséquences de ses décisions et actes. Repéter cela indéfiniment, comme une ballise, un repère. Voilà votre job. Il s’arrête là. La suite appartient à votre fille.

Cette pensée vous fera du bien.
La bonne nouvelle, c’est que revient le temps de penser à vous, non plus en tant que mère, mais en tant que femme. C’est un temps où vous pouvez apprendre ça aussi à votre fille, parce qu’elle s’identifiera à vous. Montrez-lui ce qu’une femme accomplie doit faire pour bien s’occuper d’elle.

Enfin, si vous en avez besoin, consultez un professionnel comme ceux de ce site. Il vous aidera à traverser cette période de changement, à gérer vos émotions, à vous reconnecter à la femme qui est en vous.

Prenez soin de vous, vous le méritez.

Claire Couvin
Psycho praticienne en ligne ou en cabinet.

Claire Couvin Psy sur Melun

189 réponses

132 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 OCT. 2022

Bonjour,
Si votre fille adopte ce comportement en ce moment, c'est peut-être pour attirer vote attention sur son mal être : y-a-t-il eu du changement au foyer qui pourrait la mettre en insécurité ? l'inquiéter ?
Il se peut aussi qu'elle ait très tôt compris quelle importance la réussite scolaire avait pour vous : parfois, un sentiment d'amour conditionnel lié à une performance peut faire son chemin et à l'adolescence générer un sentiment d'injustice.
Souvent, un échange des parents avec un professionnel permet d'identifier les causes du changement de comportement.
Je consulte en présentiel ou par visioconférence. Merci de me contacter avant de vous inscrire sur l’agenda de la plateforme.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l’enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques

Véronique Blanche Psy sur Quessoy

6558 réponses

4485 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 OCT. 2022

Bonjour ! Les ados sont influencés par le monde extérieur et notamment par ce que pensent les autres d'eux-mêmes. Par qui est-elle influencée ? Qui cherche-t-elle à plaire ? Cordialement, Jonathan Desjours - coach et thérapeute de l'inconscient.

Jonathan Desjours Psy sur Bordeaux

744 réponses

539 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 OCT. 2022

Bonjour,

Aaaah la scolarité de nos enfants, quel casse-tête!

Plusieurs axes de réflexions/actions:
Quelle scolarité avez-vous eu vous-même? Comment se comportaient vos parents? N'y-a-t-il que vous qui puissiez l'aider?
Avez-vous demandé à votre fille si elle se sentait impliquée dans sa scolarité cette année? Si tout allait bien pour elle(amie, petit copain, profs...?)
Vous l'aurez compris, dans un premier temps ce qui est important c'est de voir ce qui fait écho avec votre propre histoire et ensuite de communiquer avec votre fille en vous intéressant à elle et non à ce que son comportement provoque chez vous car ceci est de votre responsabilité pas de la sienne.
Ceci est un début de réflexion, il y a plein d'autres pistes à explorer.

Si vous ressentez le besoin d'être accompagnée pour cela, je suis à votre disposition à mon cabinet de Nîmes ou en visio.

Charlotte MATTEI
Psychopraticienne

Charlotte Mattei Psy sur Nîmes

147 réponses

194 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 OCT. 2022

Bonjour Beliroze,

A quoi ça sert de faire les devoirs ?
Quel en est le sens ?
Parfois, -pour ne pas dire souvent- certains professeurs surchargent leurs élèves en leur redonnant à la maison ce qu’ils ont déjà fait en classe. Un ou plusieurs exercices en plus. Pour certains élèves -pour ne pas dire presque tous- c’est trop. Un trop plein. Pour celleux qui ont déjà compris en classe parce qu’ils ont des facilités, repasser encore du temps à la maison est agaçant, énervant, voir génère de la colère. Et pour celleux qui ont du mal à suivre en classe, les soirées se transforment en calvaire, ils n’ont plus de temps pour souffler, sont épuisé-e-s...

Nos enfants ont besoin de temps pour eux, ET besoin de sens !
Parfois on leur demande d’apprendre une leçon par cœur, alors qu’ils ont déjà compris ou au contraire ils n’ont pas du tout compris et l’apprentissage par cœur devient comme une poésie, une chanson qu’ils vont être en capacité de réciter par cœur, sans en capter le sens. Et aussitôt le chapitre passé, ils vont l’oublier. Et quelques années plus tard, que reste t-il de ce que nous avons appris ?

Que souhaite votre fille ? Quelles sont ses envies, ses passions ? Qu’est-ce qu’elle aime dans la vie ? Quels sont ses projets ? Si elle a un objectif, il lui sera plus facile d’accepter la règle scolaire. Peut-être préfère t-elle une matière plutôt qu’une autre, un professeur plutôt qu’un autre. Refuse t-elle de faire ses devoirs dans toutes les matières ?

Quel est le risque pour elle de ne pas faire ses devoirs ? D’être réprimandée par l’enseignant-e ? D’avoir une heure de colle ? Dans ce cas, laissez-la faire son expérience et elle verra si elle se sent à l’aise avec ces punitions.
Et si elle redouble parce qu’elle n’a pas suffisamment suivi son année, quel est le risque pour elle ? De perdre ses camarades de classe ?

Je vous invite à avoir une conversation avec elle et de lui poser toutes ces questions. Prenez le temps de l’écouter, de montrer votre intérêt pour elle, lui apporter votre soutien, de la compréhension.
Proposez-lui par exemple de faire l’expérience d’une autonomie jusqu’aux prochaines vacances, voire comment sont ses résultats, comment son comportement en classe est-il perçu.

Si vous rencontrez des difficultés de communication avec elle, alors je vous invite à découvrir la CNV, Communication Non Violente, un outil très accessible pour les enfants autant que les adultes. C'est déjà de reconnaître l'émotion, la frustration, la colère... et ensuite d'aller voir les besoins satisfaits ou pas. Apprendre à nommer ce qui nous traverse est une étape importante pour accepter, accueillir que nous avons plusieurs façons de satisfaire nos besoins. Et d'être en capacité de différer, de patienter... Autant pour vous adulte, que pour votre ado.

Je reste à votre disposition pour vous accompagner plus profondément avec cet outil si vous souhaitez.
Claire Thomas,
Psychosomatothérapeute

Claire Thomas Psy sur La Chapelle-Caro

1906 réponses

2128 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 OCT. 2022

Il y a une phrase célèbre qui dit que les ados sont un peu comme les homards...., ils passent cette période d'adolescence sans carapace, le temps de passer de l'enfance à l'âge adulte. Du coup, ce sont les parents qui doivent les aiguiller pour qu'ils survivent à ce passage délicat où ils sont vulnérables, perdent leurs repères, rejettent les valeurs des parents pour se construire les leurs, sans savoir encore lesquelles ils veulent adopter... On ne dit pas assez comment c'est parfois difficile pour les parents : c'est à eux de les maintenir dans le rails. Le moyen dépend de chaque ado, selon son caractère, son vécu, sa confiance en lui, son besoin de limites, etc. Mais votre fille a sans doute besoin de "ne pas avoir le choix" pour "s'y mettre". Peut être faut il l'aider plus que d'habitude pour la relancer? En tous les cas, une seule chose est certaine, à l'adolescence c'est toutes les postures parentales possible sauf "fais ce que ce que tu veux"... Ce serait un peu de la non-assistance à personne en danger...! Bon courage à vous et vous pouvez vous faire aider si vous voulez bien adapter votre posture aux caractéristiques de votre fille...

Dounia Bouzar Psy sur Paris

40 réponses

110 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 OCT. 2022

Bonjour à vous,
Qu’est-ce qui vous fait croire qu’elle prends cela à la légère ? Il serait peut-être bien de contacter le collège connaître son comportement. Bien également de parler avec elle en lui posant des questions ouvertes afin de comprendre son cheminement de pensées. Vous pourrez ainsi découvrir pourquoi elle est démotivée. Fatigue, amour, difficultés relationnelles... lui montrer que vous lui faites confiance . L’informer de vos inquiétudes et la responsabiliser par rapport à sa vie. Je pense que vous devez lui faire confiance, vous faire confiance dans votre éducation. Et puis parfois nos enfants ont besoin de ne pas être parfait et de remettre en question comme nous adultes ! ( douceur et bienveillance). Je vous suggère beaucoup de douceur et de bienveillance pour vous et votre enfant.
" La connaissance de soi " " L’expansion de conscience " sont des outils formidables et efficaces qui répondent à votre demande. Je vous invite à vous renseigner. A participer à un stage qui changera votre vie. Je suis disponible pour tout renseignement complémentaire. Cordialement. Christine Lorijon

Christine Lorijon Psy sur Haute-Goulaine

1935 réponses

992 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 OCT. 2022

Bonjour Beliroze,

L'adolescence est une periode durant laquelle le comportement évolue, ou on cherche à s'affirmer. C'est également le moment ou tout ce qui est imposé est bien souvent refusé.

Avez-vous tenté de discuter sur ce sujet avec votre fille en lui exposant vos inquiétudes? Lui laisser le choix de l'organisation que vous pourrez acter avec elle par la suite?
Prend elle vraiment son année à la légère ou est-ce une impression?

Le dialogue peut être une première étape qui permettra de comprendre et peut-être trouver quelques solutions.

Restant à votre écoute.

Cordialement

Yan Sulpice
PsychoPraticien en Thérapie comportementale et psychocorporelle

Anonyme-405328 Psy sur Toulouse

9 réponses

3 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12950 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16200

psychologues

questions 12950

questions

réponses 135900

réponses