Trouble du sommeil

Réalisée par SB · 27 août 2023 Aide psychologique

Depuis l’arrivée de ma fille le 24 décembre 2022 je présente des troubles du sommeil (réveils nocturnes, difficulté d’endormissement), ça va jusqu’à enchaîner des nuits blanches, même quand ma fille dors. Je précise qu’elle a 8 mois maintenant et ne fais toujours pas ses nuits (1 à 3 réveil) et c’est moi qui gère ses nuits depuis la naissance (le papa est là mais vu qu’il travail, et de toute façon je n’arriverai pas à lui céder le rôle j’ai trop pris l’habitude) . Je commence à saturer 8 mois sans dormir complètement c’est presque de la torture, heureusement que l’amour qu’on porte pour son enfant est au dessus de tout…mais bon. Il faut aussi savoir que j’ai fait une dépression post partum (aucune sentiment pour mon enfant, stress et pleins d’autres). J’ai un passé assez problématique, père alcoolique violent ce qui m’a développé une hyper vigilance et une manière de toujours anticiper au points où sa me bouffe la vie. Je programme tout tout au points où a 19 ans j’ai pris une assurance décès c’est dire que j’anticipe tout. À cet âge là on ne pense pas à ça. Depuis l’arrivé de ma fille j’ai une angoisse permanente cette peur de mourir a force de pas dormir, j’ai pleins de pensées qui me submerge j’ai l’impression de devenir folle. Même si ça va mieux au niveau de mon sommeil je m’endors plus rapidement, mais il m’arrive parfois d’avoir des périodes d’insomnies. Au niveau de mon entourage je n’ai pas d’amis, j’ai ma mère mes sœurs et mes frères, (mon père mais je ne peux pas compter sur lui il est jamais sobre). Avec ma mère on ne discute pas de nos sentiments, et de toute manière j’ai l’impression que c’est moi la maman j’ai du tout gérer étant jeune m’occuper de mes frères et sœurs bébés ( je suis l’ainée d’une fratrie de 7 enfants), quand j’étais ados c’est moi qui gérais les comptes, problèmes administratifs. J’ai envie de soigner mon hyper vigilance, mon anticipation, j’ai envie de lâcher prise mais je n’arrive pas comment soigner des années de traumas? C’est impossible, c’est une blessure profonde…

Certaines personnes me disent que ça ira quand je vais reprendre une vie active en septembre ( depuis décembre dernier je suis à la maison avec ma fille je travaille pas).

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 28 AOÛT 2023

Bonjour Madame,

Déjà, vous présentez tous les signes de la dépression et la première chose à faire est de vous rapprocher d'un médecin.

Puis, d'un point de vue analytique, la naissance d 'un enfant représente beaucoup de choses.
Par exemple, lorsque l'enfance a été compliquée, l'arrivée de son propre enfant peut réveiller des affects douloureux d'une manière inconsciente. Cela se manifeste par des états de mal-être qui ne sont, en fait, que la réminiscence de l'état de détresse ressenti bébé. Il est possible que vous en souffriez et qu'il soit le moment pour vous de vous débarrasser de ce lourd fardeau lié à la défaillance de vos parents.

L'inconscient a un fonctionnement très complexe et il gère grand nombre de nos émotions.
Je vous invite à aller visiter mon site internet "un psychanalyste en ligne" et si cela vous intéresse, ap-moi.

Cordialement
Catherine Cadou

Catherine Cadou Psy sur Les Angles

254 réponses

1019 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

4 SEPT. 2023

Bonjour Madame,

Face aux dangers que vous avez ressenti enfant, danger pour votre fratrie, votre mère et vous-même, vous avez développé une hypervigilance. La naissance de votre fille semble avoir réactualisé vos traumatismes au point où vous ne dormez plus, vous ne pouvez pas vous faire aider par le papa, vous n’arrivez pas à lâcher prise, etc.

Vous vivez de grandes souffrances, peut-être même que vous les communiquer à votre fille.
Il est grand temps de vous faire accompagner, de trouver une base de sécurité dans la relation avec votre thérapeute.

Ne restez pas seule dans cette situation, je me tiens à votre disposition,

Marie-Cécile Trompette
Psychopraticienne, psychanalyste

Marie-Cécile Trompette Psy sur Versailles

14 réponses

3 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

29 AOÛT 2023

Bonjour Madame,

Votre histoire de famille vous a généré une anxiété que vous tentez inconsciemment de calmer par le contrôle qui vous empêche de « lâcher prise ».

Il y a probablement une accumulation de souffrances liées aux traumas divers que vous avez vécu, et qui se sont réveillés à la naissance de votre fille.

Il est évident qu’en écrivant ici vous êtes consciente de la nécessité de faire une thérapie qui peut vous aider à résoudre les conflits internes qui vous empêchent de dormir et … de vivre sans être obsédée par la mort.

Vous détendre vous même aidera aussi votre fille à « faire ses nuits » en se sentant rassurée par les changements positifs que vous aller vivre.

Je vous souhaite de trouver un sommeil réparateur et une confiance en la vie et les autres.
sp

Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4435 réponses

12204 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

29 AOÛT 2023

Bonjour,

Il est effectivement possible et probable que de reprendre une relation sociale, notamment au travers du travail, vous aide.
Vous avez une histoire personnelle qui a généré en vous beaucoup d'angoisse. En tant qu'aînée vous avez eu aussi à tenir un rôle que l'on ne donne pas normalement à une enfant. Tout cela a développé en vous un foyer fort d'angoisse qui génère cette hypervigilance. En plus vous avez l'impression que vous ne serez jamais à la hauteur.
La première chose à faire est de prendre soin de vous, d'apprendre à vous respecter dans vos besoins de repos (impliquer plus votre conjoint), de vous faire un peu plaisir.
Parallèlement ce serait bien de vous faire accompagner pour "vider un peu votre sac" et apprendre à ne pas être constamment dans le contrôle. Vous ne pourrez lâcher prise que si vous acceptez de sacrifier ce besoin de contrôle.
En tout cas on peut vous aider à bien améliorer les choses.
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure est entièrement gratuite et sans engagement. Vous pouvez librement prendre un rendez vous sur mon agenda en ligne.

Bon courage à vous

Michel le BAUT
Psychopraticien
Thérapeute Jungien
Analyse de rêves

Michel Le Baut Psy sur Marseille

4280 réponses

22125 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

29 AOÛT 2023

Bonjour,
A vous lire, l'arrivée de votre fille a réveillé beaucoup choses refoulées de votre enfance, c'est très classique quand une femme accouche d'un enfant et qui plus est d'une fille...
Je pense qu'il est grand temps de vous occuper de vous et de consulter un(e) thérapeute pour traiter ce qui doit l'être afin de retrouver une harmonie intérieure. On ressent une profonde insécurité profonde intérieure qui vous met dans un état d'alerte en permanence ce qui suscite vos troubles de sommeil entre autres...
Reprendre une activité ne va qu'accentuer votre besoin de tout contrôler, de tout gérer, ce qui occasionnera de nouveau beaucoup de tensions intérieures.

Je vous conseille vivement de consulter au plus vite. Sachez qu'il existe différentes approches thérapeutiques très différentes les unes des autres. Ce site est riche en praticiens en tout genre, à vous de faire votre choix.

Cordialement
Hypnothérapeute clinique - Thérapie intégrative et holistique

Nathalie Follmann Psy sur Clichy

5394 réponses

31820 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 AOÛT 2023

Bonjour

Déjà, félicitations pour la naissance de votre fille. Je vous suggère en tout modestie d'en parler soi à votre médecin traitant ou de prendre un rdv ici en téléconsultation.
Concernant les réveils de votre fille, il y a peut être quelque chose à faire pour que vous soyez plus sereine.
Ensuite il faut travailler sur votre appréhension de la mort et couper avec votre passé. Vous n'êtes pas vos parents... Et si vous faites une erreur, ça n'est pas grave.
Je suis à votre écoute pour en discuter lors d'une consultation si vous en ressentez le besoin.
Prenez soin de vous
Charlotte
Psychologue
Travail / Couple / Famille

Charlotte Drahy Psy sur Boulogne-Billancourt

521 réponses

253 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 AOÛT 2023

Bonjour à vous

Je comprends que, depuis l'arrivée de votre fille, vous dormez très très mal et vous commencez à être à bout de force.
Vous avez un passé danslequel vous avez beaucoup porté avec un père alcolique et 6 petits frères et soeurs dont vous vous êtes occupés. Vous avez pris l'habitude de tout gérer et d'être en hyper vigilence, ce qui, j'imagine, n'aide pas la sérénité de votre sommeil.
Malgré le fait que vous avez des blessures profondes dûes à l'enfance, vous pouvez malgré tout, non pas les faire disparaitre, mais apprendre à mieux vivre avec. Nous pouvons imaginer que chaque être humain, depuis sa naissance, est au volant d'un véhicule qu'il ne connait pas vraiment. Durant l'enfance, il vit un certain nombre d'accidents, la carrosserie et le moteur se prennent également quelques usures et autres chocs. Entamer une thérapie correspond à ouvrir le capot de ce véhicule pour aller en connaitre les différentes pièces et secrets. Vous vous rendez compte alors de l'état du moteur, vous comprenez l'utilité de chaque pièce (elles ont toutes un rôle précis!!) et vous apprenez à en prendre soin (huiler, filtrer, réparer, nettoyer).
C'est exactement ce que nous faisons lors d'une thérapie avec notre fonctionnement intérieur. Tant que l'on n'a pas fait ce travail, on a tendance à ne pas trop regarder ce qui se passe dans le moteur et vouloir avancer à tous prix. Mais alors, cela ne fait qu'empirer notre état.
Je vous invite donc à entamer un accompagnement thérapeutique qui vous permettra d'exprimer vos émotions et vos pensées dans un cadre sécurisé, de clarifier et redonner du sens à ce que vous vivez et ainsi peu à peu retrouver confiance et sérénité dans votre quotidien.
Je me tiens à votre disposition pour vous accompagner dans cette démarche.

Prenez soin de vous
Hélène CHAMBRIS
Gestalt Thérapie Humaniste Intégrative
Rdv en ligne ou en présentiel à Marseille 8ème

Hélène Chambris Psy sur Marseille

1254 réponses

2382 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 AOÛT 2023

Bonjour,

Je vous remercie pour votre message et votre confiance

Je ne connais pas du tout l’histoire de vie des personnes qui vous conseillent, mais vie active ou non, si notre bébé ne dort pas, on est quand même sur les genoux! Pour ma part, j’ai vécu exactement la même chose que vous, post partum, bébé petit dormeur, reprise du boulot à ces 3 mois, et dans la foulée bébé deux qui arrive, au moins comme ça, je n’ai pas dormi durant très longtemps. Si vous avez besoin d’aide, c’est avec plaisir! Je pense qu’en réalité celles qui ont vécu ces moments là peuvent vraiment se comprendre, car c’est tellement difficile. Bon courage, je pense à vous

Je reste à votre écoute
Marjorie Lugari * Psychanalyste * Praticien en psychothérapie * Sexothérapeute * Aide à la Parentalité * Visio uniquement

Anonyme-377370 Psy sur Aix-en-Provence

5591 réponses

10890 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 AOÛT 2023

Bonjour
Si comme vous dites les états hyper-anxieux et les traumas étaient "impossibles" à soigner, nous, thérapeutes n'existerions pas.
Bien sur que les traumas et les états d'hyper-vigilance et d'hyper-anxiété peuvent être traités.
La question est de savoir si vous êtes prête à changer, si vous êtes prête à fonctionner différemment et notamment en acceptant de perdre un peu le contrôle que vous tentez d'exercer sur tout et tout le monde.
A méditer donc...
Bien à vous
Frédérique Pouzol
Psychopraticienne
Psychothérapie -Psychogénéalogie

Anonyme-409158 Psy sur Le Bar-sur-Loup

521 réponses

2365 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 AOÛT 2023

Bonjour,
Merci pour votre partage très intime sur vos souffrances et votre histoire.
D'après ce que vous décrivez, vous avez pris très tôt des responsabilités qui ne correspondaient pas à votre âge en prenant en charge votre fratrie et vos parents. Rien d'étonnant que vous soyez dans l'hypervigilance et dans l'anticipation exagérée. Vous parlez de blessure profonde mais ces mécanismes de défense que vous avez mis en place vous ont permis de survivre dans un environnement familial dysfonctionnel. Le retour à la vie active peut vous aider, cependant, à votre place, je me lancerais dans une psychothérapie pour aller soigner vos traumas de l'enfance et prendre vraiment soin de vous.
En vous souhaitant bonne chance pour la suite.
Bien à vous!
Frédéric DUQUEROIS
Psychopraticien en Analyse Transactionnelle
Adultes, Groupe, Couple

Frédéric Duquerois Psy sur Nantes

378 réponses

95 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 AOÛT 2023

Je suis vraiment sensible à ce que vous traversez, et il est clair que vos troubles du sommeil sont profondément liés à vos traumatismes passés et aux défis de la maternité. Votre hyper-vigilance et votre anticipation constante sont des réactions naturelles aux expériences difficiles que vous avez vécues, et elles se manifestent par votre incapacité à vous détendre, même lorsque votre fille est endormie.

Votre dépression post-partum et le manque de soutien de la part du père ont probablement intensifié vos sentiments de responsabilité et d'anxiété. Il est essentiel de se rappeler que la guérison est possible, mais qu'elle demande du temps et de la patience.

Ils peuvent vous fournir des stratégies pour gérer votre anxiété et vous aider à surmonter votre passé.

Entre-temps, essayez les techniques de pleine conscience, la respiration profonde et les exercices de relaxation pour apaiser vos pensées. La mise en place d'une routine au coucher peut également indiquer à votre corps qu'il est temps de dormir. Et, comme vous l'avez mentionné, le retour au travail peut fournir une routine structurée qui pourrait aider à soulager le stress.

N'oubliez pas que la guérison est un voyage et qu'il n'y a pas de mal à chercher du soutien. N'hésitez pas à me contacter pour une première consultation gratuite avec moi ou un autre professionnel qualifié lorsque vous serez prêt. Vous n'avez pas à parcourir ce chemin seul.

Lorena Salthu
Conseils téléphoniques personnalisés. Urgences pendant le weekend
Psychopraticien -Coach de vie-Psyconeuroimmunologist -Psychanalyste
Séances en ligne ou en présentiel.
Français, English et Español

Lorena Salthu Psy sur Paris

833 réponses

2905 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 AOÛT 2023

Bonjour,
Prendre soin d'un enfant en bas âge peut être épuisant, surtout lorsque vous avez du mal à dormir et que vous ressentez les effets de la dépression post-partum. Il est important de demander de l'aide et de soutien dans de telles situations.

Voici quelques suggestions qui pourraient vous aider :

Parlez à votre médecin ou à un professionnel de la santé mentale de votre situation. Ils pourront évaluer vos symptômes et vous proposer un plan de traitement approprié, comme une thérapie ou des médicaments si nécessaire.

Il peut être utile de parler à d'autres mères qui ont vécu des expériences similaires. Recherchez des groupes de soutien pour les mères ou des forums en ligne où vous pourrez partager vos préoccupations et recevoir des conseils de personnes qui comprennent ce que vous traversez.

Même si vous vous occupez de votre fille à temps plein, il est important de trouver des moments pour vous reposer et vous ressourcer. Demandez à votre partenaire, à un membre de votre famille ou à un ami de vous donner un peu de temps libre pour vous reposer ou faire des activités qui vous plaisent.

Essayez d'établir une routine de sommeil régulière pour vous-même et pour votre fille. Cela peut aider à favoriser un meilleur sommeil pour vous deux. Évitez les stimulants comme la caféine le soir, créez un environnement propice au sommeil et pratiquez des techniques de relaxation avant d'aller au lit.

L'exercice régulier peut contribuer à améliorer la qualité du sommeil et réduire l'anxiété. Essayez de faire de petites séances d'exercice chaque jour, comme une promenade avec votre fille ou des exercices à domicile adaptés à votre emploi du temps.

Une thérapie individuelle ou une thérapie spécialisée dans les traumatismes, comme l'EMDR (Eye Movement Desensitization and Reprocessing), peut vous aider à travailler sur les blessures émotionnelles du passé et à développer des mécanismes de coping plus sains.

N'hésitez pas à demander de l'aide à votre partenaire, à votre famille ou à vos amis proches. Déterminez ensemble comment vous pouvez partager les responsabilités parentales et assurez-vous de prendre le temps dont vous avez besoin pour vous reposer et prendre soin de vous.

Rappelez-vous que la guérison des traumatismes prend du temps, mais avec le bon soutien et les bonnes stratégies, vous pouvez progressivement apaiser votre hyper vigilance et trouver des moyens de lâcher prise. Soyez patiente avec vous-même et n'hésitez pas à demander de l'aide professionnelle pour vous accompagner dans ce processus de guérison.
Excellente journée à vous,

Thalia Inna
Psycho praticienne et hypnotherapeute
EMDR
En teleconsultation et presentiel

Thalia Inna Psy sur Bordeaux

987 réponses

1299 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13450 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16300

psychologues

questions 13450

questions

réponses 137000

réponses