Agitation cérébrale permanente : personnalité borderline ?

Réalisée par Julie · 29 mai 2020 Trouble de la personnalité

Bonjour,

Je suis en couple depuis 6 mois, coup de foudre téléphonique.
Mon compagnon a quitté une relation de 10 ans avec un pacs toujours en cours.
Selon lui, relation fade et platonique, sexuellement non satisfaisante, qui allait vers la fin depuis quelques temps de son côté. Ils avaient même évoqué la notion de polyamour, se permettant de voir d’autres personnes chacun sans pour autant être infidèles (physiquement).
Je suis sa deuxième relation.
Nous concernant, nous nous sommes rencontrés par le biais de notre travail, par un appel donc de vive voix, et nous avons échangé par messages tout l’après midi, soirée et nuit jusqu’à se voir le lendemain soir. Il a annulé un autre rencard pour pouvoir me voir.
Quelques jours plus tard même après, de nombreuses coïncidences : nous avons voyagé à la même période à Paris, chacun de son côté mais il est venu me retrouver très souvent. La vie a fait en sorte qu’il rencontre très vite ma famille à chaque fois de façon totalement inattendue. Nous avons donc passé de merveilleux moments en amoureux et en famille.
Nous avons eu aussi très vite le désir d’échanger des alliances non officielles (lui surtout très emballé) et de concevoir un enfant ensemble.
J’ai voulu faire confiance à la vie, à l’amour et aux synchronicités..
En rentrant de voyage, il a décidé d’aller revoir son ex pour expliquer leur rupture et parler administratif. Revenu totalement perdu et déprimé, sous l’émotion, il m’a avoué des sentiments et un manque d’elle toujours présents (confirmation d’une psy récemment que ce n’était pas de l’amour entre eux).
Ce qui a déclenché des conflits dans notre couple (empiré avec le confinement).
Quelques semaines plus tard, le jour de son anniversaire, j’ai effectué un test de grossesse qui s’est révélé positif. J’étais bien enceinte. L’annonce s’est faite par tel, donc évènement vécu seule, je l’ai un peu mal pris. On avait décidé de s’éloigner un peu (moi dans mon appart et lui chez son père).
Puis avec le conflit par rapport à son ex, la colère et la tristesse se sont installées progressivement.
Qui plus est, au vu de la situation, des amis lui ont évoqué la notion d’avortement, alors que cet enfant était désiré. Relation conflictuelle renforcée.
Récemment, était à nouveau confiant pour la revoir pour reparler de papiers. Après lui avoir tiré les vers du nez, il m’a avoué ne pas pouvoir toujours être dans l’évitement, qu’il voulait tenter de régler des comptes (éventuelles histoires d’infidélité de son ex durant leur relation), de la raisonner d’être heureuse à son tour, de tourner la page.
Mais j’ai bien peur qu’il retombe à nouveau dans une déprime, alors je lui ai fait promettre de ne plus la revoir et que leurs échanges se feraient uniquement par e-mail.
Il a appris par la suite qu’elle était satisfaite qu’il soit souvent en pleurs, malheureux. Ça l’a déprimé.
Il m’a informé qu’il l’avait contacté par mail et qu’ils se dépacseraient bientôt, qu’elle avait refait sa vie avec un autre.
Nous avions alors décidé de vivre à nouveau chacun de son côté et de se retrouver progressivement pour voir l’évolution et « rééduquer notre couple » comme il le dit.
Cependant, alors que tout se passait plutôt bien depuis quelques semaines, j’ai remarqué de vives sautes d’humeur. Ce qui a provoqué des disputes et sur le coup de la colère pour la 4ème fois a affirmé « c’est fini c’est terminé entre nous ! ». Nous sommes actuellement séparés. Et c’est très douloureux vu les circonstances en cours (grossesse).
Travaillant dans le paramédical, je me suis aussi demandée s’il n’était pas borderline :
- Instabilités (projet : il change d’une semaine à l’autre de projet appart pour lui puis maison pour notre future famille, puis plus rien, changement de localisation), (affective et émotionnelle : juste après une dispute voulait de la tendresse pour être rassuré ou bien a voulu rompre 4x) ;
- Perturbation de l’identité (dit qu’il ne s’aime pas, agit souvent en fonction du discours des autres, fait attention aux regard des autres) ;
- Sautes d’humeur, colères intenses inappropriées et inexpliquées, impulsivité, beaucoup d’égo (quand il est énervé, se sent bloqué et sort des propos blessants qu’il ne pense pas, ou bien 4 ruptures vécues en quelques mois) ;
- Hyperémotivité (pense plus à tous les côtés négatifs et n’arrive pas à aller de l’avant) ;
- Tendance à la manipulation inconsciente, jalousie ;
- Grande sensibilité au rejet et à l’éloignement (enfance difficile, sorte de rejet de sa mère) ;
- Capacité réduite à prévoir les conséquences de ses actes (ne comprend pas lorsque je suis plus distante envers lui afin de me protéger de cette relation et réclame toujours de la tendresse) ;
- Sentiment de contrôle sur l’autre sinon vient la frustration et donc les disputes (a imposé à notre couple de se voir que le soir la semaine et le week end chacun sa vie de son côté, comme si qu’il avait une double vie) ;
- A un passé de TS à son adolescence (psychothérapie en cours reprise depuis peu) ;
- A eu tendance à m’idéaliser (voyage à Paris) puis à me dévaloriser (me reproche un certain mépris vécu pendant le confinement et qu’il l’a mal vécu) ;
- Tendance à la dépendance affective (m’avait avoué qu’il aurait pu faire sa vie avec son ex, subir leur relation non satisfaisante pour rester dans sa zone de confort, que leur pacs ne signifiait rien pour lui alors qu’il est toujours en cours).

J’ai l’impression de ne pas avoir connu le même homme du début jusqu’à ce qu’au moment où il a revu son ex. Il s’est transformé ou a révélé sa véritable nature et s’est perdu.
Je me demande comment peut-on agir de la sorte, s’il dit m’aimer véritablement, en plus d’être enceinte. Un sentiment de rejet et d’abandon ressentis alors que je me suis donnée corps et âme, en me positionnant de façon inconsciente en tant que thérapeute alors que ce n’était pas du tout mon rôle.
Du coup, ça donne l’impression qu’il joue malgré ses sentiments, comme un effet yoyo avec moi.
Il expose aussi une certaine immaturité et un certain égocentrisme.
Je me suis un peu perdue à travers cette relation, surtout concernant mes réels besoins, mes réelles envies, mon avenir, mon propre développement et épanouissement. Je sais que je dois me concentrer sur moi, ma grossesse et notre enfant.
Je suis très généreuse et toujours disponible pour lui alors que ce n’est pas toujours son cas pour moi. Heureusement que ma famille est présente pour moi et notre futur enfant, autrement je n’aurai pas tenu.

Je lui ai suggéré une thérapie de couple afin de rétablir la communication pour notre future famille.
Je souhaite que l’on m’éclaire sur sa personnalité. Je ne sais plus quoi penser de tout ça et ça génère beaucoup de stress pour l’avenir.
Merci d’avance.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 29 MAI 2020

Bonjour Julie,

On vous voit très peu dans votre message!!
Vous savez que l on ne fera pas de diagnostic sauvage de la personnalité de votre ex conjoint, encore moins sans l avoir rencontré !!
Et si on le qualifiait de borderline que cela vous apporterait il de plus???

Vous êtes confrontée à une histoire très complexe et à un homme qui visiblement ne va pas bien.
Il va vous falloir décider la place que vous souhaitez lui donner dans votre vie.

C est le père de votre futur enfant et vous allez devoir composer avec ce fait.

Vous êtes très angoissée et c est normal au vu de votre relation et de votre grossesse actuelle.

Réfléchir avec un thérapeute sur ce couple parental que vous allez former serait judicieux pour accueillir ce bébé du mieux possible.

Spécialiste de cette période de grossesse et naissance, je reste à votre écoute si vous souhaitez en échanger plus longuement par téléphone, visio ou au cabinet.
Cdlt Sylvie Fleurat

Sylvie Fleurat Psy sur Tours

742 réponses

1520 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

2 JUIN 2020

Bonjour Julie,
tout d'abord, je vous remercie de votre message. Exprimer une difficulté n'est jamais facile.

La situation que vous vivez n'est pas évidente et je comprends votre désarroi.
Votre compagnon, selon vos dire, que nous pourrions discuter, a sensiblement une structure psychique psychotique avec du clivage, de la dissociation et de l'anxiété qui lui fait perdre le controle dans ses choix et décisions. Cette façon se s'engager rapidement et de se retirer à plusieurs reprises en sont des signes.

Spécialiste dans les relations de couple, je trouve votre proposition d'un moment d'échange à deux et/ou à trois serait très bénéfique pour chacun d'entre vous et pour votre couple et avenir. Nous pourrions en parler de vive voie au téléphone et nous entendre sur la situation.

Je suis psychologue, psychanalyste et psychothérapeute sur Paris (16eme arrondissement) et reçoit en vidéo consultation : j'ai mes patients ainsi et c'est extrêmement efficace. Cela vous permet aussi de rester chez vous, sans transport et salle d'attente, aux moments que vous le désirez et en toute discrétion.

Mon tarif est très abordable et je me rendrai disponible avec bienveillance et empathie pour vous accompagner.
Bien cordialement,
Christian RICHOMME

Christian Richomme Psy sur Paris

1711 réponses

830 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

1 JUIN 2020

Bonjour Julie,
il est impossible de procéder de la sorte pour faire une analyse de la personnalité. Il faut certains outils mais surtout la personne concernée. Pour ma part, c'est votre personnalité qui m’intéresse. Vous avez eu une bonne idée en proposant une thérapie de couple mais qu'avez-vous envisagé en cas de refus? Que mettez-vous en place pour vous, pour continuer à avancer, quelle que soit sa décision? Qu'êtes vous prête à accepter? Jusqu'où êtes-vous prête à aller? Quelles sont vos limites?Toutes ces pistes méritent d'être explorées, pour vous et par vous, avec l'aide d'un professionnel, vous y verrez plus clair.
Patricia ELDIN

Patricia Eldin Psy sur Remoulins

683 réponses

377 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

1 JUIN 2020

Bonjour Julie,
impossible de procéder à une analyse de personnalité de la sorte. Cela se fait en présentiel, avec certains outils mais surtout en présence de la personne concernée. Il faut que vous vous demandiez pourquoi il est si important pour vous d'être éclairée sur sa personnalité? Pour ma part, c'est plutôt votre personnalité qui m’intéresse. Vous avez eu une bonne idée en proposant une thérape de couple à votre amoureux, mais avez-vous envisager un refus? Avez-vous un plan B vous concernant vous? Qu'allez-vous faire vous, de votre coté et pour vous pour avancer? C'est aussi en vous posant ces questions que vous pourrez envisager votre avenir, quel qu'il soit. Et vous faire accompagner par l'un(e) d'entre vous vous aidera considérablement
Patricia ELDIN

Patricia Eldin Psy sur Remoulins

683 réponses

377 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

29 MAI 2020

Bonjour Julie,

Nous nous sommes déjà croisé sur le site, j'avais répondu à une précédente question de votre part.
Votre situation ne s'arrange pas avec cet homme, c'est désolant, mais c'est ainsi. Vous dite ne pas reconnaître l'homme du début, mais vous ne le connaissiez pour ainsi dire pas. De fait, vous apprenez à le connaitre.
Pourquoi voulez-vous êtres éclairée sur sa personnalité ? Ce qu'il vous donne à voir ne vous suffit-il pas ? Qu'attendez-vous exactement ? Un diagnostic ? C'est impossible sans rencontre avec l'intéressé, et à quoi cela vous servirait-il ? Vous êtes angoissée, et vous avez surement la sensation que savoir vous rassurerait, mais est-ce si sur ? Une fois un profil établi, cela changerait-il quelque chose aux faits ? A moins que vous envisagiez de vous adapter à un éventuel trouble de cet homme, pour parvenir coûte que coûte à être en couple avec lui ? Est-ce une bonne idée ?
Pour ce qui est d'une thérapie de couple, vous êtes un futur couple de parent, puisque vous êtes enceinte, mais avez-vous vraiment été un couple à un quelconque moment ? Votre histoire est tellement courte et chaotique que c'est difficile à affirmer.
Ne serait-il pas plus urgent de vous occuper de vous plutôt que de vous occuper de lui ? Vous êtes dans le paramédical, vous avez de bonnes notions de psychologie, alors peut-être savez-vous que beaucoup s'occuper des autres est parfois une façon de ne pas se tourner vers soi.
N'hésitez pas à revenir vers moi.

Bien cordialement,

Marion Favry

Marion Favry Psy sur Paris

802 réponses

1395 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Trouble de la personnalité

Voir plus de psy spécialisés en Trouble de la personnalité

Autres questions sur Trouble de la personnalité

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13100 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16250

psychologues

questions 13100

questions

réponses 136300

réponses