Aide diagnostic TDI

Réalisée par Mathilde · 15 juin 2022 Aide psychologique

Vivre avec mon mari, c'est vivre avec une épée de Damoclès au dessus de la tête. Pendant longtemps j'ai appelé ça « les crises » sans savoir de quoi je parlais, sans savoir ni me comporter face à lui, ni comment le raisonner, ni ce qui les déclenchait réellement. La seule chose qui a toujours été certaine c'est que dès qu'il se sent en position d'infériorité quelle qu'elle soit, ou quand il doit faire face à des responsabilités, rien ne va plus.

Avec les années j'ai appris à courber le dos et me faire toute petite face à ses multiples « crises » jusqu'à disparaître complètement. Nos vies sont rythmées par ses changements de personnalité, ses colères et ses fugues.

Car ce sont bien des changements de personne dans toute leur entièreté et non pas des changements d'humeur ça je peux le certifier. Ces personnalités dont je parle sont des personnes à part entière. Avec leurs goûts, leur regard, leur voix, leur façon de se tenir, de parler, de se comporter face aux autres, elles ont leur propres idées politiques, leur propre raisonnement, leur propre odeur. Je vis avec lui donc je vis avec eux. Je ne peux pas du tout expliquer tout ça mais ce sont des faits réels. Je les vois arriver, je sais d'avance comment ça va se dérouler, sans avoir aucun contrôle sur la situation.

Un jour il adore le café, refuse de manger, déteste le sucré et il est frileux, énervé sans raison évidente, agressif, violent, paranoïaque, suspicieux, méchant...

Le lendemain il pourra tout autant être affectueux, doux, d'une gentillesse sans limite, ne plus vouloir boire une goutte de café et manger des bonbons et du chocolat avec passion.

Il suffit d'une contrariété, d'un mot plus haut que l'autre, d'un désaccord un peu houleux, ou d'une prise d'alcool même minime, pour que le « protecteur » débarque après de longues minutes les yeux dans le vide, comme dans une bulle, comme si il n'entendait plus rien.

A ce moment là plus rien n'a d'importance. Peu importe le débat initial il a toutes les raisons d'agir comme il va le faire car il doit absolument se défendre. Avant même d'être agressé.
Et quand je parle d'agression ça peut être un regard mal perçu qui déclenche une colère irrationnelle à tel point qu'il doive partir plusieurs jours car trop énervé contre moi et persuadé que je lui veut du mal.

Cette même personne capable de me complimenter pendant des heures, capable de tendresse, de mots doux et d'amour à profusion, devient alors un démon, comme possédé, incontrôlable susceptible d'une agressivité et d'une violence extrême.

C'est comme si chaque personnalité correspondait à une émotion bien distincte. Lorsqu'il est en colère il est incapable de ressentir n'importe quelle autre émotion. Sa rage est beaucoup trop présente pour laisser place à une once d'empathie. Il devra alors changer d'identité pour de nouveau ressentir une autre émotion que la colère.

Un jour je suis tombée sur un reportage parlant du TDI et tout concordait. Je ne suis pas psychiatre et je n'ai jamais eu la prétention de savoir quoique ce soit mieux que les professionnels, mais une chose est sûre, plus je me renseignais sur ces troubles et plus on y voyait clair. Il se reconnaît lui-même à 100% dans toutes les descriptions globales, (les amnésies partielles, les changements de goût, de voix, l'impression d'être spectateur de sa vie, sensation que ce qu'il dit ou fait n'est pas réel, etc)

Les enfants le voient aussi d'ailleurs. Ils remarquent des choses que moi je ne vois pas forcément. Nos amis aussi, sans connaître les détails arrivent à voir de l'extérieur des changements physiques notables et sur son comportement en société, selon quel personne il est.

Alors peut-être qu'il existe une maladie ressemblant trait pour trait au TDI, mais peut-être aussi que c'est bien ça le mal qui le ronge.
Sa psychiatre insiste sur le fait que ce sont des changements d'humeur et refuse d'entendre parler de TDI mais en sachant qu'elle ne s'y est jamais intéressée et qu'elle ne connaît pas les tdi (c'est elle qui lui a dit)
Il a vu un autre psychiatre qui lui a dit texto qu'il ne fallait pas lire toutes les conneries qui traînent sur internet et qu'il l'aurait vu quand il est entré dans son bureau si il avait des TDI. J'ai cherché pendant des heures quelqu'un qui pourrait nous guider mais je ne trouve pas de psychiatre qui connaît les tdi et qui seraient dans la possibilité de nous aider à poser un diagnostic.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 20 JUIN 2022

Bonjour,

Je partage complètement votre diagnostic.
Il existe effectivement une corrélation entre la recherche d'adaptation à telle ou telle situation de l'environnement et le surgissement de personnalités différentes. Chez une personne "normale" c'est à dire de structuration névrotique l'adaptation se fait sans destruction de la personnalité. Chez une personne psychotique au sens fort l'adaptation ne se fait plus à partir de la personnalité mais à partir d'autres systèmes d'adaptation inconscients. Chez le schizophrène la personnalité est "éclatée". Il ne peut donc s'adapter aux situations qu'en allant cherchant un des personnages inconscients de cette personnalité éclatée.
Dans le cas de votre conjoint on voit bien que l'élément paranoïaque ( se sentir inférieur et avoir besoin de s'adapter contre cette angoisse, de l'éloigner) suscite cette nécessité de s'adapter aux situations. En fait ces situations jettent le sujet dans une angoisse terrible où il ne contrôle plus rien. Il lutte donc contre cette angoisse en utilisant les personnalités dont il dispose.

Je vous conseille de consulter un psychiatre qui travaille dans un hôpital psychiatrique traitant des psychotiques. Votre conjoint a besoin d'une hospitalisation qui affinera le diagnostic et permettra de mettre en place un traitement chimique qu'il devra prendre à vie, mais qui améliore nettement les symptômes. Il aura aussi besoin d'un accompagnement régulier.

Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure est entièrement gratuite et sans engagement : https://www.psychologue.net/cabinets/michel-le-baut

Bon courage à vous

Michel le BAUT
Psychopraticien
Thérapeute Jungien
Analyse de rêves

Michel Le Baut Psy sur Marseille

4097 réponses

21159 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 JUIN 2022

Bonjour,
En quelque sorte, vous vivez avec Docteur Jekyll et Mr Hyde....
Le plus important n'est pas de coller une étiquette mais de trouver le moyen de réduire les symptômes en travaillant parallèlement sur les causes profondes .On voit que vous n'êtes pas convaincue par le diagnostic posé par le psychiatre qui suit votre mari : vous pouvez chercher un autre professionnel, spécialisé en TDI en tapant cette requête sur internet.
Votre mari est assez lucide pour prendre en main sa thérapie et je pense que vous touchez la limite du supportable. Vous êtes en train de vous sur- adapter à ces phases que vous voyez arriver mais cela vous mine et vous empêche de vivre. Il faut lâcher prise, cesser de vouloir jouer le rôle du sauveur et vous mettre à l'abri.
Puis je vous suggérer, si vous n'envisagez pas une séparation pure et dure, de vous organiser autrement ? Peut-être qu'en vivant chacun de votre côté, vous pourriez vous préserver mieux quand il est dans la mauvaise phase et vous voir quand il va bien.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l’enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques

Véronique Blanche Psy sur Quessoy

6558 réponses

4448 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 JUIN 2022

Bonjour Mathilde,
Laissons les psychiatres poser des diagnostics, mais vous, que devenez vous là-dedans ? Ce doit être profondément perturbant de passer sans cesse du chaud au froid et de n'avoir aucun pouvoir là dessus. Le comportement de votre mari est un grossissement de ce que nous sommes tous: un amalgame plus ou moins heureux d'aspects parfois très contradictoires qui se succèdent au cours d'une journée.
À défaut d'un psychiatre pour poser un diagnostic, il y a sur ce site de bons thérapeutes qui pourraient vous aider.
Avec vous.
Pascale

Pascale Haddad Psy sur Rougon

209 réponses

183 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 JUIN 2022

Quel message quelle gentillesse sourd dans tout ce que vous dites abnégation probablement aussi
Je connais un bon psychiatre qui pourrait vous orienter en tous les cas vous entendre dans vos détresses respectives.
Si vous le voulez appelez moi

Marie Isabelle de Maillé Psy sur Paris

122 réponses

81 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 JUIN 2022

Bonjour Mathilde
Ce que je lis, c'est que vous vous consacrez à votre mari, et que vous vous êtes totalement effacée à son profit.
Voulez-vous retrouver une vie qui vous fasse du bien? Et développer un "sain" égoïsme"? Le sacrifice de soi n'est pas la vie, mais un calvaire.
Bien cordialement
Inès AVOT

Inès Avot Psy sur Ouve-Wirquin

6327 réponses

3403 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 JUIN 2022

Bonjour Mathilde,

Pourquoi vouloir absolument ce diagnostic? Que va t'il changer pour vous? Changera t'il l'inquiétude et la solitude qui vous habitent face aux comportements de votre mari?
Peut -être faudrait-il aussi que vous soyez aidée et qu'un thérapeute puisse vous permettre de déposer toutes les souffrances et angoisses accumulées et qui transparaissent dans ce que vous écrivez.
Comment prendre soin de vous et de vos enfants si vous ne prenez pas un peu de recul.

Je reste à votre écoute,

Edith Entringer

Edith Entringer Psy sur Épinal

436 réponses

177 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 JUIN 2022

Bonjour Mathilde,

Que faites-vous avec cet homme ?
Quels bénéfices trouvez vous dans une telle relation ? Est-ce que vous tapir dans un coin en attendant que l'orage passe est épanouissant pour vous ?

Je vous invite à vous faire accompagner pour apprendre à vous occuper de vous en priorité, apprendre à vous respecter, à choisir de vivre la joie, la légèreté, l'harmonie.
Vous avez droit d'être heureuse,  Vous avez droit d'être aimée telle que vous êtes.

Je reste à votre disposition pour vous accompagner plus profondément si vous souhaitez.
Claire Thomas, Psychosomatothérapeute

Claire Thomas Psy sur La Chapelle-Caro

1879 réponses

2101 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 JUIN 2022

Bonjour Mathilde.

Merci pour votre partage et merci pour votre confiance.
Je comprends très bien votre besoin de diagnostic, car nommer c'est faire exister et c'est déjà commencer à donner du sens. C'est apaisant de pouvoir mettre de la compréhension sur des phénomènes qu'on vit et qu'on n'arrive pas à expliquer.

Je crains malheureusement que ce mot ne soit également enfermant, car qui dit diagnostic dit maladie et le traitement médicamenteux qui pourrait en résulter et qui pourrait évidemment soutenir, apaiser béquiller pourrait également ne pas être suffisant pour vous aider à mieux vivre la situation.

La maladie, quelle qu'elle soit, n'est qu'une réponse adaptative à un environnement qui nous paraît hostile. Votre conjoint a sans doute un très grand besoin d'aide pour développer son autonomie et apprendre à se positionner dans ses relations et dans son environnement et apporter des réponses plus adultes aux situations vécues.

De votre côté, ce qui serait important serait sans doute d'aborder les choses sous un angle systémique et de vous poser la simple question, qui fait quoi, qui pose problème, à qui ? Des réponses à cette question pourra apparaître un regard différent sur ce qui se passe en abordant les choses non plus sous un angle intra psychique, mais plutôt sous un angle relationnel.

Ce qui me questionne dans votre récit. Beaucoup plus que l'éventuelle pathologie de votre mari, c'est la manière dont vous vous positionnez face à cette réalité. Vous dites avoir appris à courber le dos, à vous faire toute petite, jusqu'à disparaître complètement. Maladie ou pas, diagnostic ou pas, cela traduit à mon sens une problématique d'estime de soi, de respect de soi-même et d'affirmation de soi, c'est à dire la manière dont vous vous positionnez dans toutes vos relations.

Je pense que vous gagneriez à apprendre à vous connaître, à vous sentir légitime dans vos envies et vos besoins, et à vous affirmer sans peur d'être jugée, de décevoir, de déranger, de blesser voire de perdre l'autre.

Soyez assurés. Mathilde de toute ma bienveillance, mais il est possible que la maladie de votre mari puisse vous servir de prétexte pour renoncer à la responsabilité de votre propre bien être. Maladie ou pas, c'est à vous qu'il revient de prendre votre place dans cette relation.

Nous pouvons en échanger davantage si vous le souhaitez. Je pourrais vous préciser ma pensée avec l'éclairage de votre propre expérience. J'offre une séance bilan qui dure environ 1h et qui vous permettra sans doute de tirer de la clarté, de mieux cerner ce qui est en jeu dans votre propre évolution et surtout de commencer à appréhender des solutions concrètes. Vous pouvez m'envoyer un message directement depuis ma fiche et je vous répondrai avec grand plaisir.

Très belle journée à vous et au plaisir de vous lire.

Boris Amiot

Boris Amiot Psy sur Serris

999 réponses

1174 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 JUIN 2022

Bonjour Madame,

Dans ce cas, il faut vous tourner vers des psychiatres qui officient en hôpital psychiatrique, de ce fait, vous trouverez sûrement un spécialiste de ce type de maladie mentale.

Bon courage à vous
Cordialement
Mme Lugari

Anonyme-377370 Psy sur Aix-en-Provence

5591 réponses

10837 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 JUIN 2022

Bonjour à vous,
En quoi cela changera votre vie de mettre un diagnostic sur le comportement de votre conjoint ?
Recentrez-vous sur votre personne (douceur et bienveillance) Etes vous heureuse ? Que désirez-vous faire de votre vie ? Quels sont vos rêves ? douceur et bienveillance.
Je sollicite votre curiosité afin d'aller chercher les réponses dans votre histoire familiale, personnelle, qui ouvriront les portes pour aller sur le chemin du bonheur.
"La connaissance de soi" - "L'expansion de conscience" sont des outils formidables, efficaces, qui répondent à votre demande. Je vous invite à vous renseigner. A participer à un stage qui changera votre vie. Je reste à votre écoute.
Cordialement. Christine LORIJON.

Christine Lorijon Psy sur Haute-Goulaine

1869 réponses

976 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12700 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16150

psychologues

questions 12700

questions

réponses 134800

réponses