Angoisse très forte, soupçon de toc

Réalisée par Jeanne · 20 sept. 2023 Aide psychologique

Bonjour à tous…
J’ai 21 ans, j’ai un copain (le meilleur du monde que j’aime tellement!!! Avec qui la connexion est magnifique) avec lequel nous sommes obligés de vivre une vie amoureuse cachée, situation déconcertante et anxiogène.
Quand j’avais 17 ans je suis rentrée en PACES (une année scolaire très difficile, rentrée en écoles sur concours tous ça tous ça) pendant laquelle j’ai développer des toc cognitifs (très probable) avec phobie d’impulsion.
Ne m’étant pas faite soignée, le thème a dérivée sur l’année de Paces, suis-je homo? (Mes parents étaient horribles l’un avec l’autre pendant le confinement, ce qui a contribuer à ce changement de thème) C’est devenu assez obsessionnel étant donné que j’étais très très très stressée.
Puis je suis rentrée en école, j’ai réussi le concours, les tocs ont continuer par ci par là, surtout pendant les périodes de partiels. Puis ma rencontre avec un mec exceptionnel m’a fait tout disparaître. Mais les sentiments n’étaient pas réciproques. Puis je suis sortie avec un autre mec avec qui ça a durer 3 jours environs (sans relations intimes).
Puis l’année suivante est arrivée, et doucement les toc reprenais un peu de la graine. Mais j’essayais de les ignorer.
Arriver l’an dernier, j’étais tellement occupée avec les cours et mes passions que j’ai pu réellement mettre à profit qu’ils c’étaient vraiment estompés je dirais même qu’il n’y en avait plus même en situation de partiels !
Puis je suis tombée amoureuse de mon copain actuelle. Tout se passait super. On s’aime, je n’ai aucun doute de mes sentiments. (Remarque mes tocs arrivent a essayer de m’en faire douter…! C’est très pénible) Mais j’avais peur comme nous devons être cachés. Puis ce fu le semestre le plus stressant, avec énormément de pression de travail etc. Et la… rebelote…. Les tocs sont de retour… avec quelques phobies d’impulsions qui m’ont mis dans une détresse certains soirs.
Puis les vacances scolaires sont arrivées, j’ai beaucoup bouger, c’était mes première vacances en couples, j’ai pu que peu exercer mes passions… j’ai beaucoup stresser… j’ai eu ma première relation sexuelle qui s’est très bien passée. Sauf que vous imaginez bien que avec tout ce stress, les conditions ne sont pas spécialement réunies pour vivre l’excitation à son comble…! Ce qui nourrit d’avantage le toc… c’est terrible… mais j’en ai envi …! C’est ça qui est très chiant… puis genre j’aime trop les mecs pour être homo… j’ai même accepter de me dire à certains moments que j’étais bi car c’est ok en fait, mais ça fait pas taire. Accepter change rien.
Puis cet été est apparu un nouveau thème de toc : suis-je trans ?
Alors mon cerveau cherche tous les arguments possible, et chaque lapsus chaque mot que j’utilise ou mes réactions face à ce que les autres disent sont étudiés par moi dans le but d’avoir des certitudes. Je cherche dans mon enfance, oui j’étais un peu garçon manqué, dans mes activités mes goûts, mais j’avais un grand frère, bon ça m’ai peut être arrivée de me dire que j’aimerais être un mec, mais je sais que maintenant ce n’est pas ce que j’ai envi DU TOUT, je suis très bien dans mon corps, je m’aime! Et j’aime mon copain par dessus tout, et j’ai si peur de le perdre à cause de ruminations telles ….!!! Je lui en ai parlé et il comprend. Et il désamorce mes peurs. Avec lui je suis entièrement moi même (une extraversion et une hypersensibilité hors norme je vous jure)
Du coup j’ai si peur de le perdre avec tout ça, à la fois qu’il se lasse de mes peurs, de tout foutre en l’air à cause de mes peurs…
Et puis l’année qui arrive s’annonce très difficile en terme de stress aussi…
Aussi à préciser : Je suis très probablement hypersensible et HPI (a voir avec ma psy)

Pouvez vous m’aider… j’ai si peur… et en plus de ca, nan mais je vous jure c’est hyper dur, j’ai voulu chercher sur internet des trucs pour comprendre sauf que je suis tomber sur un mec qui racontait avoir ce toc et être devenu trans a posteriori… alors depuis j’ai si peur… pcq j’en ai pas envi DU TOUT! J’aime ma vie ! J’aimerais juste pouvoir plus exercer mes passions… je suis une grande passionnée, écriture, dessin, chant, musique, santé, serpents, lecture, sport et j’en passe!!! Comme si que c’était vital de chez vital, que j’avais besoin de me nourrir le cerveau de tout ça en permanence tout le temps … et les conversations avec mon copain sont tellement riches….!
Bref…. J’espère que vous avez cerner un peu la personne que je suis….
J’ai grandit avec une éducation assez strict, avec des antécédents familiaux d’anxiété très fortes, ma grand mère et mon grand père ne sont pas dans une situation à envier tous les deux, ma mère est méchante parfois (hyper contrôlante) avec mon père… fin bref… c’est pas des relations à envier… et j’ai tellement peur de reproduire le schéma… tellement… Puis la peur appel la peur, par peur du schéma on le provoque peut être ….!
Ce qui m’a poussé à écrire c’est une vidéo sur YouTube d’une fille qui raconte le vrai self et le faux self des HPI ainsi que les cotes masculins et féminin à équilibrer…
Du coup je sais pas quoi en penser … est ce que j’exprime pas assez mon côté masculin ?
En fait j’ai si peur qu’avec tout ça on m’oblige à être un mec pour être bien

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12650 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16100

psychologues

questions 12650

questions

réponses 134300

réponses