Blocage intellectuel pendant les études

Réalisée par Tomy · 13 avril 2023 Aide psychologique

Bonjour, je suis actuellement étudiant en étude supérieur en droit.
J'ai une prof particulière qui me suis depuis 3 ans maintenant.
Je suis en 3 ème année. La difficulté augmentant avec les années. J'ai le sentiment d'avoir atteint mes limites intellectuels.
Je vous explique, la prof a pointé du doigt le fait que j'ai un déficit en terme d'abstraction et que je n'ai pas d'activités intellectuelles ou très peu. C'est à dire que lorsque j'ai un sujet théorique (dissertation, commentaire d arrêt) je me pose des questions sur le sujet etc... mais à pars le fait de remettre des connaissances brut issues du cour, je n'arrive pas à exploiter ses connaissances pour aboutir à une analyse personnel du sujet. Il mes impossible d'écrire même 1 page sans remettre du cours. Hors ce n'est pas ce qui est demandé mais plutôt d'exploiter les cours pour aboutir à une analyse. Également, en terme de mémoire, si je n'écrit pas le cœur sur du papier j'ai du mal à retenir surtout si je suis interrogé à l'oral. J'ai besoin de toucher le support de papier, le visualiser pour pouvoir ensuite bien le mémorisé. Les notions théoriques me sont un peu flou.

De plus, la prof m'a fait remarqué que j'étais, malhonnête intellectuellement ( je ne travaille pas à fond les notions pour bien maîtriser) et arrogant( lors d'un exercice je pensai qu'elle avait fait une erreur) et paresseux intellectuellement ( je ne fait pas l'effort de réfléchir) et que je ne fait pas preuve de curiosité intellectuelle .
Néanmoins, je précise que je suis en reprise d'étude, que j'ai la trentaine.
J'ai eu des difficultés scolaires par le passé, notamment les maths ou comme par hasard il fait faire preuve de abstraction pour les calculs complexe.
J'ai le sentiment d'être bloqué. Alors est ce parce que je n'ai pas l'habitude de travailler intellectuel ? (Je précise qu'au quotidien je fait un travail manuel ne cessitant par vraiment de faire marchez sa tête) Ou est ce mes capacités ?
Je précise que j'ai un neveu de 5 ans dans lequel la prof disais qu'il ne faisait pas les efforts, qu'il il attendait qu'on lui fasse les choses etc.. Ma sœur m'a dit que jetait comme lui à son âge. C'est peut être héréditaire.
Merci pour l'attention que vous voudriez bien apporté à ce témoignage.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 14 AVRIL 2023

Bonjour,
Vous accordez trop de crédit à votre professeure.
Malheureusement elle est dans le supposé savoir et de ce fait on se retrouve avec un dominant/dominé. La preuve en est lorsque vous tentez de comprendre vous êtes castré.
Dans notre système éducatif, on attend de nous d'argumenter en rejoignant l'idée attendue, ce qui peut bloquer bien des personnes, comme vous.
On vous dira d'utiliser le "on" plutôt que le "je" dans une argumentation qui pourtant commence par une consigne "pensez-vous que ..." alors qu' en Grande Bretagne ce n'est pas le cas.
Donc, par mimétisme et peur d'être castré vous avez le réflexe de faire ce qu'on attend de vous : penser comme l'autre veut que je pense.
Quand on a un élève on l'aide à s'élever.

Vous êtes un individu capable de penser, de réfléchir et capable de poursuivre de longues études.
Déployez vos ailes ! C'est une enseignante et thérapeute qui vous parle.

Gardez confiance en vous.
Cordialement,
Fouzia FOUFA

Fouzia FOUFA Psy sur Marseille

100 réponses

214 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

11 SEPT. 2023

Bonjour Tomy

J'espère que vous poursuivez vos études en droit et que soit votre professeure particulière a changé sa méthode avec vous ou que vous avez arrêté les frais...
Le fait de vous cataloguer dans des cases négatives ou de vous comparer à un neveu de 5 ans ne vous apportera rien que de la perte de confiance en vous. Si vous pensez avoir des réelles difficultés intellectuelles, consultez un neuropsy ou autre afin d'avoir un diagnostic médical. Et même posé, ce diagnostic , s'il y en a un, devra vous amener à changer de méthode d'apprentissage tout simplement.
La reprise d'études est très difficile et demande de se remettre dans un raisonnement d'élève très scolaire, ce que vous n'êtes pas, visiblement. Ce qui peut vous aider à court terme c'est d'échanger avec d'autres étudiants et peut-être de demander de l'aide à l'un d'eux.
Je crois aussi que vous pourriez vous entraîner à prendre du recul sur un sujet de temps en temps et vous forcer à écrire ce que vous pensez afin de vous construire un argumentaire..., La lecture spécialisée sur vos matières peut aussi vous aider.
Quoiqu'il arrive, vous avez du courage et de la volonté, je vous souhaite toute la réussite que vous méritez et reste à votre écoute si besoin en téléconsultation.
Bien à vous
Charlotte
Psychologue du travail
Famille / Couple

Charlotte Blacque-Belair Psy sur Boulogne-Billancourt

521 réponses

244 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 AVRIL 2023

Bonjour Tomy,

Bravo à vous! Vous avez déjà cerné la globalité de votre problématique.
Il se peut que celle-ci soit en lien avec la modalité utilisée pour votre apprentissage (modalité visuelle ou imagée, auditive, kinesthésique). D'après votre énoncé, vous semblez plutôt user de la modalité visuelle et kinesthésique pour mémoriser. Tout ce qui est abstrait vous met en difficulté car il vous est difficile de visualiser les concepts abstraits (comme les calculs complexes). De même, lorsqu'il s'agit de faire des liens entre plusieurs informations devant être retenues pour en extraire l'information attendue pour répondre à ce qui est demandé. Le cerveau est débordé, le fil conducteur est perdu et difficile de garder de la cohérence dans ce cas.
Comme vous êtes en reprise d'étude, il se peut que pendant cet intervalle depuis l'arrêt de vos études à votre reprise, certaines connexions neuronales n'ont pas été activées, ce qui vous met en difficulté pour établir une analyse personnelle via un transfert de votre cours théorique. Au lieu de mémoriser votre cours par cœur, tentez plutôt de le comprendre et d'en faire une synthèse avec vos propres mots, paragraphe par paragraphe. L'exercice est difficile au début mais plus vous en ferez et plus l'exercice sera fluide pour vous.
Parfois les enseignants ont su mettre le doigt sur quelques-unes de nos difficultés mais n'ont pas su nous le dire de façon pédagogique et bienveillante.
Vous ne représentez pas les jugements de votre enseignante qui ne connait qu'une facette de vous. Vous pouvez accueillir ces jugements de façon bienveillante pour vous, en en tirant profit pour vous améliorer.

Afin de mieux connaitre votre fonctionnement intellectuel (les fonctions exécutives et mnésiques) vous pouvez réaliser un bilan cognitif auprès d'un neuropsychologue afin de cerner de façon plus précise vos capacités à travailler et vos ressources qui vous serviront d'élément moteur. Il pourra vous confirmer si le problème se situe au niveau de la mémoire immédiate, de la capacité d'abstraction ou autre et vous proposera une remédiation cognitive adaptée afin de réactiver, stimuler les neurones "endormis" et de créer des circuits neuronaux grâce à la plasticité cérébrale.
Je suis disponible pour toute écoute ou question.

Avec empathie et bienveillance.


Mehdia Salhaoui
Thérapeute familiale & conjugale
Consultations en ligne et en présentiel









Mehdia Salhaoui Psy sur Le Havre

109 réponses

101 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

17 AVRIL 2023

Cher Romain, merci de partager avec moi vos préoccupations concernant vos difficultés en matière d'abstraction et d'analyse intellectuelle. Il est tout à fait normal de rencontrer des défis académiques et de se sentir bloqué à certains moments. Il est important de reconnaître que chacun a ses propres forces et faiblesses intellectuelles, et cela ne détermine pas nécessairement votre valeur en tant qu'étudiant ou en tant que personne.

Il semble que vous ayez identifié certaines difficultés dans votre manière de travailler, notamment dans votre approche des sujets théoriques et dans votre capacité à mémoriser les informations. Il est possible que ces défis soient liés à votre expérience passée de difficultés scolaires ainsi qu'à votre environnement professionnel actuel, qui se concentre davantage sur le travail manuel.

En tant que psychothérapeute, je vous encourage à envisager une consultation en ligne dans mon cabinet pour explorer davantage ces défis et trouver des moyens de les surmonter. Ensemble, nous pouvons explorer vos croyances sur vous-même et sur vos capacités intellectuelles, ainsi que les schémas de pensée qui pourraient influencer votre façon de travailler et d'apprendre. Nous pourrons également élaborer des stratégies et des techniques pour améliorer votre approche des sujets théoriques, de la mémorisation et de l'analyse intellectuelle. Il est important de développer une approche bienveillante envers vous-même et de travailler sur la confiance en vos capacités.

N'hésitez pas à prendre rendez-vous en ligne dans mon cabinet pour que nous puissions travailler ensemble sur ces défis et vous aider à atteindre vos objectifs académiques. La thérapie peut être un outil précieux pour développer vos compétences intellectuelles, augmenter votre confiance en vous et vous permettre de réaliser votre plein potentiel. Je suis là pour vous soutenir dans ce processus de croissance et d'apprentissage.

Ulrich Alexandre Psy sur Narbonne

306 réponses

89 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 AVRIL 2023

Bonjour Tomy,

Il me semble curieux que vous reprenez des études supérieures à 30 ans en étant suivi par une prof particulière…

Vous écrivez ne pas aimer le travail intellectuel mais celui manuel.
Vous êtes peut être même très doué dans le travail manuel. Alors, pourquoi vous acharner dans un domaine qui visiblement ne vous passionne et ne vous plaît pas, et qui vous demande tant d’efforts sans les résultats souhaités ?

Je pense qu’il ne s’agit pas là forcément de vos capacités intellectuelles mais de votre motivation pour ces études.
Je vous invite à y réfléchir…

Je vous souhaite d’arriver à réussir dans le domaine de votre choix.
sp

Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4151 réponses

11438 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 AVRIL 2023

Bonsoir Tomy,

Effectivement les deux premières années de droit font plus appel à de la connaissance, qu'à de la réflexion, comme dans beaucoup d'études d'ailleurs. C'est pourquoi vous trouvez cela plus difficile alors que d'autres peut-être seraient heureux de pouvoir enfin entrer dans cette phase des études qui exige plus de réflexion personnelle.
Il est tout à fait possible que vous ayez une forme d'intelligence à orientation plus pratique qui vous rende plus difficile l'accès à ce niveau d'étude. Tout va dépendre de ce que vous voulez faire ensuite.
Mais en aucun cas je mettrais cela sur le dos de la paresse. On n'est pas tous fait pour être Einstein !
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure est entièrement gratuite et sans engagement. Vous pouvez librement prendre un rendez vous sur mon agenda en ligne.

Bon courage à vous

Michel le BAUT
Psychopraticien
Thérapeute Jungien
Analyse de rêves

Michel Le Baut Psy sur Marseille

3886 réponses

20273 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 AVRIL 2023

Bonjour ! Merci de partager vos préoccupations ici.

Tout d'abord, il est important de souligner que chacun a des forces et des faiblesses en termes d'apprentissage. Il est possible que certaines matières ou types de travail intellectuel soient plus difficiles pour vous en raison de votre façon de penser et de votre expérience d'apprentissage. Cela ne signifie pas nécessairement que vous avez atteint vos limites intellectuelles, mais plutôt que vous avez besoin de trouver des méthodes d'apprentissage qui conviennent à votre style d'apprentissage.

Il est également normal d'avoir besoin de plus de temps et de pratique pour comprendre les sujets théoriques et les appliquer dans des analyses personnelles. L'important est de continuer à travailler dur et de chercher des moyens d'améliorer vos compétences, plutôt que de vous décourager et de vous sentir bloqué.

En ce qui concerne la mémoire, il est courant de trouver des moyens visuels ou tactiles pour mieux retenir les informations. Vous pouvez essayer de prendre des notes ou de résumer les points clés des cours et des lectures pour vous aider à mieux mémoriser les informations. Il peut également être utile d'utiliser des techniques de répétition espacée, comme la révision régulière de vos notes et la pratique de questions et de problèmes similaires pour renforcer votre compréhension.

Enfin, je tiens à souligner que les commentaires de votre professeur ne doivent pas nécessairement être interprétés comme des jugements sur votre personnalité ou vos capacités intellectuelles. Il est possible que votre professeur essaie simplement de vous motiver à travailler plus dur et à vous impliquer davantage dans le processus d'apprentissage. Cependant, si vous avez des préoccupations quant à la façon dont ces commentaires vous affectent, vous pouvez en discuter avec votre professeur ou chercher des conseils auprès d'un conseiller pédagogique.

En somme, il est important de rester motivé et de continuer à travailler régulièrement et assidûment pour améliorer vos compétences en matière d'abstraction et d'analyse personnelle. Il existe des stratégies d'apprentissage efficaces pour surmonter les obstacles et améliorer votre compréhension des sujets théoriques.
Bonne chance !
Bien à vous
Frédérique Pouzol
Psychopraticienne
Psychothérapie -Psychogénéalogie

Anonyme-409158 Psy sur Le Bar-sur-Loup

521 réponses

2350 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 AVRIL 2023

Bonjour Tomy,
Merci de nous partager cette problématique. Les apprentissages n’ont rien à voir avec l’hérédité. Soyez rassuré sur ce point. A la lecture de ce que vous racontez, je remarque que, cette prof, devrait faire preuve de bienveillance à votre égard car on ne naît pas paresseux mais on peut rencontrer des difficultés qui entraîne une impossibilité à passer à l’action, à apprendre. De plus, votre soeur a des idées reçues vous concernant et en vous transmettant des certitudes limitantes sur vous, vous semblez les accepter comme une réalité. Votre personnalité dépend de vous et non de ce que pense votre sœur de vous. Une personne n’est pas immuable dans ses comportements. C’est pour cela qu’il y a des thérapies comme l’hypnose … Un premier travail thérapeutique serait de revenir à vous et de mettre de la distance avec ce que cet entourage dit de vous. Un travail pour vous recentrer sur vous, vos compétences et vos ressources. En ce qui me concerne, je vois un individu courageux de reprendre ses études et de s’accrocher, une personne avec des capacités à s’adapter et à l’écoute ( c’est très positif pour les cours). Les doutes font partie de ce qui nous constitue et ils nous aident à avancer sur notre chemin de vie mais on ne peut pas douter continuellement. Un accompagnement en sophrologie ou en hypnose va vous permettre de percevoir les choses autrement, d’apprendre à ne plus croire que le regard que les autres ont sur vous est la réalité.
On peut procrastiner dans une tâche cela ne veut pas dire qu’on est paresseux: cela peut indiquer des habitudes à installer, des lacunes à combler, des prises de conscience à avoir sur son entourage et le manque de bienveillance dont il fait preuve.
Je reste disponible pour vous communiquer ma façon de pratiquer par téléphone ou par courriel. Voir mon profil. Si vous préférez prendre directement rdv en ligne, mon agenda est à jour sur Medoucine.com.
Tout comportement peut évoluer; avoir envie et être curieux et ensuite se poser les deux questions suivantes:
Veux-je essayer de changer?
Ou bien veux-je réussir?

Cordialement.

Véronique Gianotti Psy sur Saint-Mandé

253 réponses

106 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 AVRIL 2023

Bonjour Tomy,
Je pense que toutes ces réflexions de votre prof réveillent en vous des blessures anciennes : vous n'avez probablement pas eu dans votre enfance ce qu'il fallait pour grandir avec les nécessaires estime et confiance en soi : peut-être avez vous subi des comparaisons négatives, vous a-t-on critiqué (à la maison et à l'école), mis la pression sur la réussite scolaire et cela a pu provoquer chez vous la peur du rejet qui a entraîné des blocages. Quand on contracte la peur du rejet, on finit par essayer de se "caler" sur ce que veulent les autres et on oublie ses propres désirs.
Pourquoi avez vous choisi de faire du droit ? peut-être dans l’espoir d’acquérir un certain prestige aux yeux des autres ?
Mais peut-être que ce cursus n'est pas celui qui vous ressemble, qui vous convient...et alors? nous sommes tous différents et les juristes ne sont pas meilleurs que les autres. Savez vous vraiment qui vous êtes ? connaissez vous vos atouts, vos compétences ? Ce sont celles-là qu'il faut développer pour être vous-même, pour devenir vous-même.
Il faut vous faire aider pour aller guérir vos peurs d'origine et trouver le sens de votre vie.
Je consulte en présentiel ou par visioconférence. Merci de me contacter avant de vous inscrire sur l’agenda de la plateforme.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l’enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques

Véronique Blanche Psy sur Quessoy

6558 réponses

4360 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 AVRIL 2023

Bonjour Tomy
Il me semble que les termes employés par votre professeure particulière ne relèvent pas d'une évaluation de votre activité mais plutôt d'un jugement. "paresseux", "malhonnête", "pas curieux intellectuellement": ce sont des jugements. Le jugement porté sur votre neveu est du même genre. Un jugement, ce n'est pas héréditaire!
Un "déficit en terme d'abstraction", ça n'existe pas vraiment si vous avec une intelligence normale. Et vous avez évidemment une intelligence normale si vous faites des études supérieures et que vous êtes en troisième année!
Ensuite, tout travail manuel demande des compétences intellectuelles car c'est bien le cerveau qui fait marcher la main et concevoir les solutions des problèmes techniques.
Toutes les matières scolaires demandent une capacité d'abstraction, pas uniquement les maths. La capacité d'abstraction est déjà présente quand l'enfant apprend à parler. Donc j'ai peine à croire que ce soit votre problème.
En revanche, il est possible que vous ayez des troubles de l'apprentissage ou que votre professeur ne sache pas vous proposer des méthodes d'apprentissage ou manque de pédagogie adaptée à une personne en reprise d'études. Il est possible aussi que vous manquiez de méthodologie en fonction du type de bac que vous avez fait.
Face à un professeur qui juge au lieu d'évaluer les difficultés et de proposer des solutions pédagogiques, je vous suggère d'en changer, surtout si vous la payez vous-même.
Si vous avez besoin, je me tiens à votre disposition pour discuter de vos difficultés et identifier quelles seraient les pistes intéressantes entre troubles de l'apprentissage, manque de méthodologie etc.
Félicitations pour votre parcours. Vous pouvez être fier de vous
Nathalie Bogren

Nathalie Goursolas Bogren Psy sur Sallanches

68 réponses

69 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

14 AVRIL 2023

Bonjour Tomy
Ce qui me vient c'est que dans certaines Fac comme celle notamment de Droit, les enseignants démolissent pour faire avancer à "coups de pied" les étudiants. Ma méthode serait inadéquate dans ce genre de lieu, car je préconise plutôt de mettre l'accent sur ce qui va bien, afin que l'étudiant soit fier de lui et ait envie de travailler.
Marcher à coups d'engueulades ne marche pas pour les personnes qui sont sensibles. Etes-vous sensible?
Je vous aide à vous protéger de ce qui vous est renvoyé et peut-être à moins vous laisser faire si le contexte le permet, et aussi à trouver la motivation pour travailler, afin de réussir votre année. Il est possible que vous soyez trop encombré moralement pour pouvoir encore ajouter du savoir.
Parler peut vous libérer, et c'est avec plaisir que je vous reçois en présentiel ou visio, pour vous aider à être plus motivé.
Bien à vous
Inès AVOT

Inès Avot Psy sur Ouve-Wirquin

6316 réponses

3349 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

14 AVRIL 2023

Bonjour Tomy,
L’apprentissage n’est pas un acte mécanique. Pour la plupart des humains, il dépend d’un contexte relationnel. Ce que vous laissez entendre de votre professeur ne va pas dans le sens d’une relation pédagogique respectueuse et constructive. Au lieu de vous remettre directement en cause, ce que vous semblez avoir appris à faire au vu de votre passé scolaire - pourquoi ne pas changer d’enseignant ? Vous serez également aidé dans votre parcours de formation (bravo de vous y remettre !) en travaillant à identifier vos mécaniques intérieures, votre « scénario de vie » selon l’analyse transactionnelle, qui vous font douter de vous et vous bloquent. Il est possible d’y remédier avec un travail sur soi.
Bien sincèrement

Emmanuelle Horreard Cerveau Psy sur Versailles

47 réponses

121 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

14 AVRIL 2023

Bonjour Tomy,

Je comprends que vous rencontrez des difficultés dans vos études de droit et que vous avez le sentiment d'avoir atteint vos limites intellectuelles, je rencontre régulièrement de genre de problème Irappelez vous que tout le monde a des forces et des faiblesses, et qu'il est possible de surmonter ces obstacles avec un peu de travail et de persévérance.

Tout d'abord, il est important de réaliser que l'apprentissage ne se fait pas de la même manière pour tout le monde. Certaines personnes ont besoin de toucher et de visualiser le matériel pour bien le comprendre et le retenir. Si cela fonctionne pour vous, il est important de continuer à utiliser cette méthode pour vous aider à apprendre.

En ce qui concerne votre difficulté à faire des analyses personnelles, cela peut être dû à plusieurs facteurs, tels que le manque de confiance en soi, l'absence d'habitude de la réflexion personnelle, ou encore le manque de temps consacré à la réflexion personnelle. Il est possible de travailler sur ces aspects en prenant le temps de réfléchir sur les sujets de manière autonome et en essayant de faire des liens entre les différents concepts étudiés.

En ce qui concerne les remarques de votre professeur sur votre manque de curiosité intellectuelle, il est important de se rappeler que la curiosité se développe au fil du temps. Si vous n'êtes pas naturellement curieux, il est possible de travailler sur cette qualité en vous intéressant davantage aux sujets qui vous intéressent. Lisez des articles, regardez des documentaires et essayez de vous engager dans des discussions avec des personnes ayant des opinions différentes des vôtres.

Enfin, en ce qui concerne les difficultés que vous rencontrez dans vos études, il peut être utile de demander de l'aide à un tuteur ou à un conseiller pédagogique. Ces professionnels peuvent vous aider à identifier les domaines dans lesquels vous avez des difficultés et vous donner des conseils pour les surmonter.

En somme, il est important de se rappeler que tout le monde a des forces et des faiblesses. Si vous rencontrez des difficultés dans vos études, il est possible de travailler sur ces faiblesses en prenant le temps de réfléchir, d'apprendre de nouvelles méthodes de travail et de demander de l'aide si nécessaire.
De plus, il est possible que certaine période de votre vie vous soyez moins concentré pour diverse raison . Un entretien et un receuil de données sembles nécessaires afin de comprendre ce sentiment de blocage intellectuel.
Je vous souhaite les meilleurs pour vos études.
Thalia Inna
Praticienne en psychologie et hypnose
PNL,EMDR
En viso et presentiel

Thalia Inna Psy sur Bordeaux

919 réponses

1066 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

14 AVRIL 2023

Cher Tommy,

Merci d'avoir pris contact avec nous et de nous avoir fait part de vos préoccupations. Il semble que vous soyez confronté à de nombreux défis dans votre travail universitaire et que vous vous sentiez bloqué. Je peux comprendre à quel point cela doit être difficile pour vous, et il faut beaucoup de courage pour chercher de l'aide.

D'après votre description, il semble que vous rencontriez des difficultés cognitives, notamment en ce qui concerne l'abstraction et la pensée analytique. Cela peut être dû à divers facteurs, dont le stress et l'anxiété qui jouent en votre défaveur.

Il est important de noter que ces difficultés ne reflètent pas votre intelligence ou votre valeur en tant que personne. Vous devez vous rappeler que vous êtes parvenu à ce stade et que vous pouvez donc aller jusqu'au bout.

Cela dit, il peut être utile de travailler avec un spécialiste de l'apprentissage pour identifier les difficultés sous-jacentes et élaborer des stratégies pour les surmonter. Ils pourront vous fournir des outils et des techniques pour améliorer vos capacités d'analyse et mieux utiliser le matériel du cours dans vos écrits. Développer de nouvelles méthodes d'étude adaptées au niveau universitaire que vous avez atteint.

Il convient également de noter que les commentaires que vous avez reçus de votre professeur peuvent ne pas être tout à fait exacts ou utiles. Les accusations de malhonnêteté intellectuelle ou d'arrogance peuvent être blessantes et improductives, et il est important de reconnaître que chacun apprend différemment et à son propre rythme. Peut-être faudrait-il évaluer la possibilité de trouver un nouveau tuteur qui puisse vous aider à développer de nouvelles méthodes d'étude d'une manière plus empathique.

Il peut être utile d'approfondir ces questions dans le cadre d'une thérapie, car elles peuvent être liées à des sentiments plus profonds d'insécurité ou de honte. Un thérapeute peut vous aider à explorer ces sentiments et à développer une meilleure compréhension de vous-même et de vos schémas de comportement.

Rappelez-vous que demander de l'aide est un signe de force et non de faiblesse, et qu'il n'y a pas de honte à demander du soutien lorsque vous en avez besoin. J'espère que ces informations vous seront utiles et n'hésitez pas à me contacter si vous avez d'autres questions ou préoccupations.

"Que vous pensiez être capable ou ne pas être capable, dans les deux cas, vous avez raison" Henry Ford

Lorena Salthu Psy sur Paris

761 réponses

2540 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

14 AVRIL 2023

Bonjour Tomy

Effectivement il se peut que vous ayez un fonctionnement différent de la majorité des gens. Mais qu'elle belle leçon alors vous donnez de vous accrocher ainsi et de vouloir avancer. Bravo !
Si vous êtes à ce niveau d'études vous pouvez être fier de vous. Retenez cela. Si jamais vous n'allez pas plus loin, n'oubliez jamais que vous avez su arriver jusque là.

Prenez du recul par rapport aux comportements de votre professeur et des mots qu'elle emploie. Elle tente peut être de vous pousser dans vos retranchements pour vous booster. Ca peut marcher avec certaines personnes. Pas avec vous , alors passez au-dessus.
Mais peut être prenez ce qu est à en extirper. De toute évidence vous avez des capacités. Peut être que leur mise en oeuvre est différente, mais elles existent ne l'oubliez pas. La volonté vous l'avez aussi.

A vous de voir jusqu’où vous avez envie d'aller. Soyez doux avec vous même. Rappelez vous tout ce qu'on arrive à faire faire d'extraordinaire à un cheval....mais avec le temps et en s'y prenant bien . Alors vous aussi avez vos propres besoins pour époustoufler les autres et avant tout vous même.
Seul vous savez jusqu'où cela vous convient, ni plus ni moins.

Bon courage sur votre belle route
----Olga Sero-Guillaume----
Neuracosme
Psychopraticien – Hypnothérapeute
Psychothérapie - Accompagnement au changement
Développement personnel
--- Visio et Présentiel ---

Olga Sero-Guillaume Psy sur Laval

344 réponses

354 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12350 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16000

psychologues

questions 12350

questions

réponses 132600

réponses