Comment surmonter mon complexe d'inferiorité intellectuelle ?

Réalisée par Justine · 19 août 2014 Psychologue ado

Bonjour,

J'ai 18 ans et je souffre depuis de longues années d'un complexe d’infériorité. J'ai souvent était moins bonne à l'école que mes camarades, cela ne m'empêchait pas de passer en classe superieur, mais j'étais toujours pile dans la moyenne et ce en fournissant beaucoup d'efforts alors que beaucoup passaient largement sans travailler autant. Je me suis toujours dit "Tu n'as pas la chance d'avoir des facilités, il faut faire avec" et passais outre mes difficultés. J'ai eu mon brevet avec mention AB, mon bac S avec 10,5 de moyenne. Seulement voilà, il m'est devenu impossible d'avancer avec cette estime que je me porte sachant que je me suis engagée dans des études de médecine. Je n'ai pas eu ma première année, et je m’apprête à en entamer une deuxième. J'ai donc juger nécessaire, compte tenu du fait que même si la médecine me passionne je me sentais inférieure à mes amis qui avaient souvent un bien meilleur classement que le miens même en travaillant moins, de faire un travail sur moi-même pour passer au-dessus de ce complexe qui ne fait pas du tout bon ménage avec l'esprit compétitif que je suis censée avoir. Ces études me tiennent vraiment à coeur, j'aime avoir le sentiments de comprendre et de voir que je peux avoir de bonnes réponses. Seulement je suis en échec pour toute cette année ; je n'ai pas eu mon permis, je n'ai pas eu mon année, et pour couronner le tout, mon copain me quitte pour une autre (ce qui m'a d'ailleurs poussé à me teindre les cheveux et à vouloir refaire toute ma garde robe), sachant que c'est la deuxième fois que ça m'arrive. Comment pourrais-je avoir une bonne estime de moi-même si je ne suis pas assez bien pour quelqu'un ? J'ai l'impression de faire du sur-place en voyant tous les autres avancer joyeusement. Si j'en viens à publier sur ce site, c'est pour avoir une autre opinion que celle de mes ami(e)s qui me connaissent et qui me disent tous "Mais non voyons, tu es super intelligente, super gentille et jolie, tu as tout pour réussir" (ou même le fameux "un de perdu, 10 de retrouvés", cette phrase me met littéralement hors de moi), je n'y crois pas donc ça ne m'avance à rien, et il est bien connu que les ami(e)s disent souvent ce que l'on veut entendre. Or ce dont j'ai besoin c'est d'un vrai avis, d'une personne détachée, et exterieur. Mais ce dont j'ai besoin par dessus tout c'est d'une solution pour passer au-dessus de tout cela, car je la veux mon année, mais je ne pourrais pas l'avoir si je continue à me répéter inconsciemment "Tu n'as rien à faire ici au milieu de toutes ces têtes"... Je vous remercie à l'avance pour les réponses qui me seront données.

(J'habite sur Caen)

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 20 AOÛT 2014

Bonjour Justine,
votre souffrance semble issue d'une inégalité, j'y lis une doléance sur la répartition des droits et des jouissances. Mais la question qu'on peut se poser en retour est surtout celle-ci : suis-je vraiment uniquement destinée à être efficace, à entrer dans le système de mesure, destinée à produire (de l'intelligence ici) ? Est-ce uniquement ainsi que ça compte ?
Bien à vous
Philippe Raynal

Philippe Raynal Psy sur Oncy-sur-École

65 réponses

472 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

26 AOÛT 2014

Bonjour Justine,

Comme vous le dîtes vous-même, le point central de votre réflexion semble être ce manque de confiance en vous, lequel se traduit par un recours à la comparaison avec l'autre, un autre nécessairement meilleur que vous. En effet, lorsque l'on manque de confiance, on va surtout se comparer aux personnes qui nous semblent meilleures. Avec, pour effet négatif, de nous maintenir dans cet état de manque de confiance.

Le plus important, ce n'est pas que d'autres soient meilleurs : il y aura toujours des personnes avec plus de facilités, mais que vous parveniez à changer le regard que vous portez sur vous-même.

En effet, pour vous maintenir dans l'illusion de ce manque de confiance, il est possible qu’inconsciemment vous adoptiez des stratégies qui vous desservent.

Si vous êtes à l'université, il y a des psychologues qui consultent gratuitement sur le campus. Peut-être que quelques séances permettraient d'avoir de nouveaux éclairages ?

Bien cordialement,
Christophe Vermeulen

Anonyme-215467 Psy sur Nantes

8 réponses

37 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

25 AOÛT 2014

Bonjour,

Je rejoins la réponse de Philippe Raynal.

Vous semblez vous comparer sans cesse à ces autres que vous évaluez comme meilleurs que vous comme s'il fallait être comme eux, comme si la société n'était composée que d'individus doués et dotés.

Il me semble que la vraie question est de savoir si vous, vous en faites partie de ce que vous percevez comme une "élite". Est-il si nécessaire d'en faire partie ? N'y a-t-il pas d'autres choses importantes dans la vie ? En cherchant à ne pas être vous, vous passez à côté de certaines choses...

Cordialement,

Sylvianne Spitzer
Psychologue, psychothérapeute, victimologue

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

21 AOÛT 2014

Vous voulez sans cesse être soit comme les autres, soit mieux que les autres. Mais pourquoi ne pas être juste vous-même et ne pas vous mettre la pression ? Qu'est-ce qui vous pousse à être toujours aussi efficace ? Parlez-en avec un professionnel.

Psychanalyste - À Fleur De Peau Psy sur Gaillard

60 réponses

95 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 AOÛT 2014

Bonjour, bravo vous resistez aux pressions et vous voulez y arriver!
Cependant de temps en temps il convient d'aller dans le sens du poil! Et s'écouter un peu sur ses envies, ses désirs, ses projets... mais pas uniquement de façon cérébrale. Le cerveau souvent nous joue des tours, car ce qu'on appelle "le cerveau" n'est qu'une infime partie de nous, partie qui nous adapte à l'environnement.
Donc revenez un peu à vos sensations, au niveau du corps. comme quand vous goûtez un plat ou voyez un film, ou une tête ne vous revient pas : ça vous plaît ou pas! Sans faire marcher immédiatement la réflexion.
J'espère que ça vous aide ce que je vous écris! Bon travaux pratiques et bien à vous. Didier Bodin

Didier Bodin Psy sur Bonneval

80 réponses

608 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 AOÛT 2014

Bonjour,
Vous avez en effet, une faible estime de vous-même. Mais ce mode de fonctionnement en mode "dépréciation systématique de mes résultats" n'est pas indéluctable.
Vous devez vous rendre compte que vous vous decrivez aisement par des choses négatives, par vos incapacités à remplir une tâche. Cette prise de conscience face a votre désarroi vis a vis de vos resultats scolaire, votre image corporelle (et le besoin de changer). Cette perception négative est l’un des signes les plus concrets d’une faible estime de soi, vous tendez le bâton pour qu'on vous tape : à force de se plaindre, les autres se lassent !
Les personnes comme vous qui souffrent d’une faible estime de soi s'attachent à l’ordre, à la perfection qu'elles s'imposent. Cela les mène à travailler plus lentement que les autres, et peut les rendre plus vulnérables aux impressions de ne pas être à la hauteur à cause de leurs propres attentes impossibles. Ce sentiment d'echec contribue à alimenter leur mauvaise perception de leur valeur propre. Leur souci est egalement de plaire, elle deviennent alors très dépendants de l’approbation des autres afin de se sentir valorisés.
En identifiant les symptômes d’une faible estime de soi, avec l'aide d'un professionnel, vous serez capable de déterminer a quel moment de votre construction psychique, se sont installés ces mecanismes de défenses mis en exergue par vos symptomes.

Anonyme-136754 Psy sur Villersexel

44 réponses

101 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 AOÛT 2014

Bonjour Justine,

Il est clair que vous êtes très lucide sur votre fonctionnement psychique et qu'il ne manquerait probablement pas grand chose pour que vous puissiez vous libérer de ce qui vous entrave.
Votre manière de présenter votre problème reflète une intelligence et une finesse évidentes. Les études ne sont pas forcément faciles pour tout le monde (pour diverses raisons) et il n'est pas rare par exemple, que des personnes avec un Q.I. très élevé aient du mal à l'école. D'autre part, réussir ses études n'est pas forcément un gage d'intelligence.
Vous l'avez compris, c'est sur votre estime de vous-même qu'il faudra travailler car la croyance que vous êtes inférieure conditionne votre comportement en société ou dans les épreuves (études, permis).
Un psychothérapeute pratiquant la Thérapie Comportementale et Cognitive (par exemple) pourrait vous aider à avancer.

Bien à vous,

Cécile

Cécile Elorriaga Psy sur Monts

28 réponses

139 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Psychologue ado

Voir plus de psy spécialisés en Psychologue ado

Autres questions sur Psychologue ado

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12700 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16100

psychologues

questions 12700

questions

réponses 134800

réponses