Changer mon regard sur les femmes

Réalisée par papapoule91 · 6 déc. 2023 Aide psychologique

Bonjour,

Je souhaite avoir un avis professionnel sur un sujet qui me tient à coeur depuis quelques années et qui est une source de mal-être personnel.

Depuis aussi longtemps que je me souvienne, j'ai toujours eu une vision sexuelle du corps des femmes et je n'arrive pas à faire autrement. Dans la rue par exemple, je vais avoir de grandes difficultés à ne pas "mater" une fille qui passe et si une fille proche de moi a un décolleté ou un pantalon moulant, amie, collègue, soeur, mère, je vais ressentir le besoin de le regarder.

Cela ne me pose pas de souci concret dans ma vie de tous les jours car je m'efforce de le faire le plus discrètement possible et donc n'ai jamais eu de remarque, que ça ait été remarqué ou non.

Par contre, cela m'amène un conflit interne, étant, dans mes paroles et mes gestes, foncièrement féministe et rejetant complètement l'idée de la sexualisation à outrance du corps féminin dans nos sociétés. J'ai cherché à me retenir en me concentrant mais c'est comme un besoin de grignotage ou de se gratter, je ne résiste pas longtemps.

J'aimerais vraiment pouvoir m'en débarrasser car, ayant deux filles en bas âge (moins de 3 ans), je détesterai avoir ce genre de regard vis à vis d'elle dans quelques années. Même si je sais qu'il n'y aura pas de désir, ou d'envie de leur faire quelque chose, rien que le fait d'imaginer les regarder avec ce regard pervers me débecte.

Merci d'avance pour vos conseils et éclairages afin de m'aider à me débarrasser de cette mauvaise manie.

Bien cordialement

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 13 DÉC. 2023

Bonjour,

Je tiens tout d'abord à saluer votre démarche courageuse de chercher de l'aide pour aborder un sujet délicat qui vous préoccupe depuis un certain temps. Il est positif que vous soyez conscient du conflit interne que cela génère en vous et que vous ayez à cœur de trouver des solutions pour vous en libérer.

Il semble que vous soyez confronté à une tension entre vos valeurs, qui rejettent la sexualisation excessive du corps féminin et une forte attirance visuelle que vous trouvez intrusive et inappropriée envers les femmes dans votre vie quotidienne. Si je vous comprends bien, cette dualité est une forme de combat intérieur qui vous ronge.

Sur le plan thérapeutique, il pourrait être bénéfique d'explorer davantage les origines de ces comportements et de comprendre les facteurs sous-jacents qui les alimentent. Une approche thérapeutique, telle que la Gestalt-thérapie, pourrait vous aider à identifier les schémas de pensée et les mécanismes émotionnels qui contribuent à ces réactions. Je pourrais vous accompagner dans ce processus d'exploration et vous fournir des outils pour développer des réponses plus appropriées.

Voici quelques suggestions générales qui pourraient guider votre démarche thérapeutique :

1. Reconnaissance et Acceptation : Acceptez vos sentiments et comportements contradictoires sans les juger. La compréhension de soi est un premier pas essentiel vers le changement. Tant que vous vous jugez, vous restez dans un processus d'auto-alimentation de votre souffrance. Il pourrait même y avoir une piste à explorer et à comprendre dans le simple fait que vous vous mettiez en situation de jugement de vous-même et de votre regard sur les femmes.

2. Identification des Déclencheurs : Essayez d'identifier les situations ou les émotions qui déclenchent ces comportements. Comprendre les contextes et votre histoire peut aider à développer des stratégies pour les gérer.

3. Apprentissage de la Gestion Émotionnelle : Travailler sur des techniques de gestion du stress et des émotions peut vous aider à réduire l'impact de ces comportements automatiques. L'origine de vos comportements est liée aux émotions que le regard que vous portez sur les femmes déclenche en vous. Il est crucial d'explorer ces émotions et d'apprendre à les réguler.

4. Communication avec un Professionnel : Une psychothérapie holistique me semble tout à fait indiquée et pourra vous aider dans la prise de responsabilité de votre situation. Vous pourrez ainsi sortir du cycle d'auto-culpabilisation qui risque à terme de provoquer une pathologie plus profonde et une perte d'estime de soi (vous parlez déjà de regard pervers qui vous dégoûte). Par exemple, la Gestalt-thérapie intégrative peut fournir un soutien spécialisé pour explorer ces questions plus en profondeur et développer des stratégies personnalisées.

Il est crucial de noter que le processus de changement peut prendre du temps et il est important d'être bienveillant envers vous-même tout au long de ce parcours. La Gestalt accorde une attention particulière à la prise de conscience du moment présent, ce qui va être essentiel pour comprendre vos réactions automatiques.

En travaillant sur la gestion émotionnelle, nous pouvons développer des stratégies personnalisées pour vous aider à vivre ces situations de manière plus alignée avec vos valeurs. La Gestalt encourage également l'acceptation inconditionnelle de soi, créant ainsi un espace propice à la compréhension et à la transformation.

Je vous propose de considérer la possibilité d'une séance en ligne pour échanger et décider ensemble de la poursuite d'un accompagnement thérapeutique. Cela nous permettra d'approfondir ces questions de manière plus spécifique et de travailler sur des outils concrets pour apaiser ce conflit interne.

N'hésitez pas à me contacter pour discuter davantage et convenir d'une première séance. Je suis là pour vous accompagner dans ce cheminement vers votre bien-être et votre apaisement.

Je comprends que cette démarche puisse être délicate, et je tiens à souligner l'importance de votre engagement envers votre bien-être personnel. Je vous propose un espace bienveillant pour explorer ces aspects de vous-même, et je suis ici pour vous accompagner avec respect et compréhension. N'hésitez pas à prendre le temps nécessaire pour réfléchir à cette proposition. Je reste à votre disposition pour discuter de la manière dont nous pourrions travailler ensemble dans le respect de vos émotions et de vos besoins.

Quoi qu'il en soit, prenez soin de vous.
Bien à vous,

Laurent FARRET Gestalt-Praticien Accompagnement humaniste
pour le bien-être mental, émotionnel, et relationnel Individuel

Laurent Farret Psy sur Nantes

201 réponses

2090 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

3 JANV. 2024

Bonjour,et merci de votre témoignage.
L'envie de mater comme vous le dites est en fait naturel mais problématique s'il devient obsédant.
La beauté d'une femme est toujours très attrayante et quelque fois fascinante.,
Les femmes que vous regardez dans la rue ou ailleurs pourraient représenter un désir d'union ou de partage,
Seriez vous en manque d'affection ? de sexualité ?
Il faut veiller à ce que votre vie sexuelle soit épanouissante, partagée, comblée., c'est très important.
Cet équilibre retrouvé, vous n'aurez plus le même regard extérieur et bien évidemment pas sur vos filles.
Bien à vous.
Véronique Le Bideau.

Véronique Le Bideau Psy sur Paris

140 réponses

182 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

3 JANV. 2024

Bonjour,
Je vous remercie pour votre message et votre sincérité.
Cela est très courageux d'aller exprimer et d'accepter de regarder certaines parts d'ombres qui font aussi parties de soi...
Je vous invite déjà à ne pas vous juger ni à vous culpabiliser. Le fait de reconnaitre que c'est présent et de l'acceuillir sans jugement est la manière de pouvoir comprendre ce qui se joue dans ce comportement qui peut parfois prendre de la place dans votre quotidien.
Un travail d'accompagnement pourrait vous aider à y voir plus clair et vous soutenir dans le changement que vous souhaitez pour vous et votre vie relationnelle.
Je reste à votre écoute pour un premier échange par téléphone si vous le souhaitez.
Je consulte à mon cabinet sur Paris ou bien en visio si vous habitez trop loin.
Bien à vous.
Charlotte Soyez

Charlotte Soyez Psy sur Paris

249 réponses

81 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 DÉC. 2023

Bonjour,

Merci pour votre courrier car je reçois, dans mon cabinet des hommes, qui sont dans des cas similaires au vôtre, avec toute la honte, la culpabilité, l'embarras que cela engendre.

L'homme est conditionné à être attiré par les femmes sexuellement. C'est cette attirance qui permet d'assurer la reproduction et la survie de l'espèce humaine, comme les femmes sont conditionnées à attirer l'homme.

L'éducation va nous permettre de gérer cette attirance dans un cadre respectueux, grâce à des limites.
L'éducation va enseigner comment gérer les pulsions, accepter la frustration de ne pas pouvoir tout avoir et ainsi pouvoir vivre ensemble respectueusement.

Malheureusement la sexualité reste un sujet tabou et beaucoup d'entre nous sont embarrassés par le désir qu'ils ressentent sans savoir toujours très bien comment le gérer.

Le respect est essentiel. Regarder discrètement, fantasmer ne fait de mal à personne.
A vous de vous discipliner pour que ces attirances ne dérangent pas l'autre.

Derrière ce corps attirant il y a une personne.
Oser dépasser ce premier regard pour aller à la rencontre à l'autre différent, peut vous aider à ne pas fixer votre relation à la femme sur une image sexuelle.

De plus en plus d'hommes commencent à s'interroger, ils s'autorisent à parler d'eux même.
Ainsi ils vont pouvoir sortir d'un conditionnement qui les ont enfermé dans une grande solitude face à leurs émotions.

Vous pouvez continuer à vous questionner auprès d'un professionnel si vous le désirez.

S. Filleul.

Sandrine Filleul Psy sur Evry

653 réponses

316 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 DÉC. 2023

Bonjour Papapoule,
Le fait d'être féministe n'est pas contradictoire avec le fait d'avoir des fantasmes sexuels vis-à-vis des femmes en général. et le fait d'avoir des fantasmes sexuels vis-à-vis des femmes n'impliquent pas que vous allez regarder vos filles avec un regard pervers. Si ce conflit entre vos valeurs féministes et vos fantasmes vous font souffrir, ce qui a l'air d'être le cas, je vous conseille d'entamer une psychothérapie pour explorer dans votre passé l'origine de ce conflit et le traiter.
Bon courage à vous!
Frédéric Duquerois
Psychopraticien en Analyse Transactionnelle
Adultes et Couples, en Individuel et en Groupe
Nantes

Frédéric Duquerois Psy sur Nantes

353 réponses

90 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 DÉC. 2023

Bonjour !

Tout d'abord, permettez-moi de vous féliciter pour votre démarche. Il est remarquable et encourageant de voir un homme prendre conscience de ses comportements envers les femmes et chercher activement à s'améliorer en consultant des spécialistes. Votre initiative est louable.

Votre comportement, tel que vous le décrivez, s'inscrit dans un contexte plus large que votre histoire personnelle. Il reflète des dynamiques présentes dans la psychologie collective de notre société.

Il y a plusieurs facteurs contribuant à cette situation :

La sexualisation des femmes est omniprésente, et ces représentations contribuent à forger un inconscient collectif où les femmes sont fréquemment objet de sexualisation, tant par les hommes que par les femmes elles-mêmes.
L'éducation, qu'elle soit directe (famille, école, amis) ou indirecte (films, musique, art), valorise souvent l'objectivation des femmes. Ce phénomène est particulièrement visible dans les groupes d'hommes où ce type de comportement est renforcé mutuellement.
Cela montre comment notre société a contribué à créer un inconscient collectif autour de ces questions. Un axe de travail pour vous pourrait être d'explorer votre relation avec votre propre corps. Le percevez-vous comme une simple vitrine, un outil sexuel, ou plutôt comme le temple de vos pensées et émotions ? En établissant une connexion profonde avec votre corps, vous pouvez commencer à voir les autres non comme des objets, mais comme des êtres avec leur propre intimité et leurs luttes personnelles.

En tant que personne conscientisée aux enjeux féministes, réexaminez vos critères de beauté. Interrogez-vous : ce qui attire votre regard, est-ce vraiment le reflet de vos goûts personnels ou plutôt une influence des normes patriarcales et de l'industrie de la beauté ? Vous pourriez découvrir que vos préférences ne sont pas entièrement les vôtres, mais plutôt inculquées.

Le Voice Dialogue peut vous aider à explorer votre inconscient et à comprendre les différentes 'parts' en conflit en vous, en identifiant leurs origines et en trouvant des moyens pour qu'elles collaborent harmonieusement.

Je vous recommande également la lecture de "Beauté Fatale" de Mona Chollet. Ce livre pourrait grandement enrichir votre empathie et votre compréhension de l'impact du regard masculin sur le vécu des femmes, leur santé mentale et physique, ainsi que sur la société en général.

N'hésitez pas à me recontacter pour approfondir cette discussion si vous le désirez.

Sara Tij Psy sur Paris

67 réponses

55 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 DÉC. 2023

Bonjour,

Merci pour votre message, pour mieux vous aider et vous permettre de vous comprendre une chose importante est le fait que derrière chaque comportement compulsif il y une intention positive qui entraîne un comportement autrement dix un stimuli X entraîne un comportement Y .

Il y’a des techniques d’accompagnement afin de recadrer certaines comportements.que se soit en hypnose ou en pnl .

il y a deux partie en vous :
- une attirer par vos valeurs fémininistes et une de l’ordre du comportement.
Il est important de dissocier les deux afin de comprendre ce que chacune de vos parties cherche à satisfaire derrière ces comportements inadaptés.

Ceci est une partie de la réponse sur quoi vous pouvez déjà orienter votre réflexion.

Pour vous aider au mieux et dans le non jugement,je reste disponible.
Cordialement David Sellier

David Sellier Psy sur Yutz

191 réponses

115 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 DÉC. 2023

Bonjour,

Je suis touchée par votre démarche de demander de l'aide et vous en remercie.
Actuellement vous êtes attiré de façon persistante et quasi automatique par le corps des femmes et quand vous dites "...regarder avec ce regard pervers me débecte", je vous invite à faire appel à vos souvenirs les plus anciens que vous puissiez : qui vous a regardé avec un regard pervers ? Auriez-vous subi des traumatismes, abus, attouchements ? Peut-être n'en n'avez-vous pas de souvenirs précis, peut-être une sensation de malaise vis à vis de telle ou telle personne, telle ou telle période de votre vie ?

Je fais l'hypothèse que vous avez des blessures à soigner et qu'en faisant cette démarche avec un-e thérapeute, vos comportements se modifieront et vous retrouverez votre pleine liberté.

Je reste à votre disposition si vous souhaitez approfondir ces questions.
Claire Thomas,
Psychosomatothérapeute

Claire Thomas Psy sur La Chapelle-Caro

1907 réponses

2129 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 DÉC. 2023

Il est louable que vous cherchiez à modifier cet aspect de votre comportement. Le schéma que vous décrivez, qui consiste à considérer les femmes de manière essentiellement sexuelle, découle souvent de schémas cognitifs profondément ancrés. Il s'agit de modes de pensée qui ont été renforcés au fil du temps, parfois sans que nous en ayons conscience. Votre lutte illustre un conflit entre vos valeurs et ces perceptions enracinées.

L'une des mesures pratiques à prendre est la pleine conscience. Chaque fois que vous remarquez ce comportement, reconnaissez-le sans le juger et redirigez doucement votre attention. Cette pratique contribue à recâbler vos schémas de pensée. En outre, la pratique d'activités qui mettent l'accent sur les interactions non sexuelles avec les femmes peut vous aider à redéfinir votre point de vue.

J'offre un espace sûr et sans jugement pour explorer ces schémas en profondeur. Nous pouvons travailler ensemble pour comprendre leurs racines et développer des stratégies de changement. Je propose une première consultation gratuite pour discuter de la manière dont la thérapie peut être adaptée à vos besoins. N'oubliez pas que demander de l'aide est un signe de force et non de faiblesse.

Lorena Salthu
Conseils téléphoniques personnalisés. Urgences pendant le weekend
Psychopraticien -Coach de vie-Psyconeuroimmunologist -Psychanalyste
Séances en ligne ou en présentiel.
Français, English et Español

Lorena Salthu Psy sur Paris

816 réponses

2789 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 DÉC. 2023

Bonjour, votre questionnement est déjà une première étape vers le changement ! Il semble, d'après ce que vous dites, que vous n'ayez pas eu de feed-back négatifs de la part des femmes que vous avez croisées dans votre vie personnelle, professionnelle ou dans la rue et sur lesquelles vous avez porté ce regard. Apparemment, cela pose davantage de problème à vous, et heurte vos valeurs et vos convictions et vous pose également question par rapport à vos filles. Ce que je retiens également dans votre message est que vous cherchez à vous retenir mais.....vous ne pouvez pas vous en empêcher. En thérapie brève systémique, nous savons que plus nous essayons d'éviter un comportement ou une addiction, moins nous y arrivons....Une des clés serait de ne pas vous en empêcher mais de le faire autrement. Ce type de "prescription paradoxale" amène, dans la plupart des cas, un changement de comportement.

Bonne journée.
Sabine Martinuzzi
Thérapie brève systémique & stratégique

Sabine Martinuzzi Psy sur Paris

19 réponses

4 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 DÉC. 2023

Bonjour,

Si les femmes que vous croisez attirent votre regard et que vous ne pouvez vous empêcher de les détailler sans que cela provoque une gêne chez elle, ce n’est réellement pas un véritable problème en soi.
Pourtant, cette attitude semble vous questionner, voire vous perturber, il serait donc intéressant d’effectuer un travail de ce côté pour mieux comprendre ce comportement et l’adapter à vos attentes profondes.
Par contre, ce qui semble plus problématique, c’est que vous envisagez d’avoir un regard concupiscent pour vos deux filles encore bébés, mais qui fatalement grandiront un jour. Vous devez garder un regard de père, bienveillant, sans aucune orientation sexuelle pour vos enfants qu’ils soient garçons ou filles d’ailleurs. Je vous invite dans le futur, si cela devait se produire à vous faire aider sur ce point précis.

Je reste à votre disposition et à votre écoute.

Pour plus de détails, contactez-moi.
N’hésitez pas à vous faire une idée du sérieux de ma méthode en consultant les avis sur ma fiche.

Christophe
-------------------------------------------------
Thérapeute de couple - Sexothérapeute
* Rendez-vous en ligne uniquement

Christophe Nieaux Psy sur Melun

3451 réponses

3455 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 DÉC. 2023

Bonjour,

Vous nous contactez car vous êtes en conflit interne : vous vous sentez profondément féministe et en même temps vous ne pouvez pas vous empêcher de "mater" les corps féminins. Ce comportement vous dérange et vous inquiète, d'autant plus que vous avez 2 filles en bas âge.
Je vous encourage à aller voir un thérapeute pour comprendre ce que cette pulsion veux vous dire, et travailler sur vous pour apaiser tout cela. Car plus vous allez chercher à éviter cette pulsion, à l'interdire à tout prix et plus elle risque d'être incontrôlable et envahissante.

Bien à vous,
Clarisse Fiorio
Psychopraticienne en thérapies brèves
(en présentiel et en ligne)

Clarisse FIORIO Psy sur Bourg-lès-Valence

57 réponses

229 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 DÉC. 2023

votre attitude est courageuse, car il est clair que vous vivez un véritable conflit de valeur entre votre sens éthique et ce que vous appelez pulsion « le fait de mater les filles ». Déjà, ne vous stigmatisez pas par avance. Remplacer « mater » par regarder ce qui est beau, voire attirant. Cette attitude, chaque homme hétéro la vit avec plus ou moins d'intensité à l'égard des femmes, ce qui est normal. Être sensible aux attraits féminins ne signifie pas être un prédateur sexuel, heureusement ! La neuroscience a démontré que les hommes étaient plus visuels que les femmes. Les hommes sont sensibles à la beauté féminine, la nature est ainsi faite et tant mieux.
Notre monde actuel est devenu complexe et cela ne doit pas faciliter votre conflit intérieur. Jamais notre regard, tout comme le regard des autres, n'ont été autant sollicités et commentés. On montre de plus en plus les corps, souvent de manière érotisée, et on critique de plus en plus ceux qui les regardent. La sur-narcissisation des individus s'accompagnent de plus en plus d'interdits.
Dans votre cas, il est essentiel de distinguer le fantasmé du pulsionnel. Le fantasmé est normal, par contre le pulsionnel devient problématique dès lors qu'il peut porter atteinte au respect et à la dignité d'autrui . Ce ci ne semble pas être le cas, puisque apparemment vous ne portez préjudice à personne. Ce qui dans votre cas me paraît intéressant de travailler en thérapie est ce conflit en votre comportement et vos valeurs.
Quand, comment, pourquoi ce processus envahissant s'est mis en place ? Visiblement ce qui vous affecte aujourd'hui, c'est l'idée que vous puissiez avoir ce comportement à l'égard de vos filles. C'est sans doute le bon moment d'entamer une démarche thérapeutique pour vous libérer d'une culpabilité qui s’en doute s'origine dans votre histoire personnelle.
Cordialement.
David HELFT
Logothérapeute
Sexothérapeute

David Helft Psy sur Paris

138 réponses

190 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 DÉC. 2023

Bonjour,

Je vous remercie pour votre honnêteté et votre courage à partager votre problématique publiquement.

Vous êtes en effet tiraillé entre vos valeurs, votre vision du monde et ce besoin de "mater" comme vous le dites si bien.
Ce conflit interne vous épuise et il est tout à fait compréhensible que vous ayez envie que la situation change.

La thérapie brève, systémique et stratégique que je pratique peut effectivement vous aider à retrouver un "alignement" interne et à vous apaiser rapidement par le biais d'exercices concrets à réaliser entre les séances. J'applique le modèle de PALO ALTO, qui adopte une approche interactionnelle, constructiviste et non normative, ce qui me semble tout à fait adapté à votre problématique.

Je reste donc à votre disposition.
Cordialement,

Anne-Claire RANNOU, psychopraticienne.

Anne-Claire RANNOU Psy sur Lanester

5 réponses

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

14 DÉC. 2023

Bonjour,

Vous décrivez ce qu'on appelle scopophilie. La thérapie est tout à fait indiquée pour vous aider à vous en défaire.

Poser ce regard sur les femmes vous procure du plaisir, et c'est une pulsion que vous ne parvenez pas à dominer, en tout cas pas sur le long terme. J'entends votre conflit interne, et votre préoccupation concernant vos filles si vous aviez avec elle ce comportement inadapté dans l'avenir.

Il faut savoir que la scopophilie est un comportement qui fait partie du développement normal de l'enfant, et c'est ensuite notre instance de morale personnelle, notre petit gendarme interne, ce que Freud nomme le SURMOI, qui va mettre de l'ordre dans tout ça pour ramener cette pulsion à l'état d'équilibre, définir à quel moment on peut y laisser libre court et à quel moment c'est interdit.

Grace à la thérapie vous parviendrez à comprendre ce qui dans votre histoire fait que cette instance interne n'est pas suffisamment structurée, et vous apprendrez à la déconstruire votre fonctionnement pour acquérir cet état d'équilibre, ce qui vous permettra de mettre fin à ce conflit interne est d'être enfin en accord avec vos valeurs.

restant à votre écoute

Agnès FAVARD
Psychopraticienne

Consultations en ligne et en cabinet

Agnes Favard Psy sur Gardanne

179 réponses

474 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 DÉC. 2023

Bonjour, en fait il y a une perception de vos propres désirs à travers le corps des femmes qui a besoin d'évoluer.
Fondamentalement, il n'y a rien de négatif à regarder une belle femme dans la rue ou dans d'auras circonstances, ère attiré par le corps de quelqu'un d'autre est une chose très naturelle.
Vous avez conscience de vos propres désirs, car regarder ne veut pas dire avoir envie de passer à l'acte, et vous le dites vous-même, vos regardez même sans avoir envie de faire quelque chose.
Vous pouvez regarder vos filles évoluer au fil du temps et devenir des femmes, sans pour autant projeter des désirs malsains à leur encontre, c'est juste de l'ordre de la constatation.
En ce qui concerne les autres femmes, vous faites allusions à des métaphores très corporelles : "c'est comme un besoin de se gratter", on voit bien qu'il y a une sorte de désir, une pulsion scopique, qui est naturelle, après c'est une question de curseur personnel, jusqu'à quel point cela vous habite-t-il ?
Je pense qu'un accompagnement serait nécessaire afin d'intégrer certaines choses et de faire quelques prises de conscience et réajustements qui seraient nécessaires dans votre vision des choses et du ressenti de vos désirs.
Je reste à votre écoute en cabinet à Nice,
cordialement,
Laurent Stevenoo
Psycho analyste clinicien.

Laurent Stevenoot Psy sur Nice

189 réponses

92 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 DÉC. 2023

Bonjour Monsieur,

C’est déjà un grand pas d’avoir pu mettre des mots sur ce conflit interne entre votre pulsion irrépressible de regarder certaines parties du corps des femmes et votre conception théorique sur la société que vous qualifiez de féministe.

La pulsion scopique accompagne souvent le désir chez les hommes, et elle est née dans l’enfance, dans un environnement où il y a ou beaucoup trop de pudeur ou pas assez.
Ou alors dans des circonstances autres où la vision des parties du corps féminin a déclenché une forte excitation (parfois même un orgasme, avec des images pornographiques par exemple).
Vous écrivez que vous avez une (ou plusieurs ?) sœur : il y a peut-être un vécu de nudité liée à votre cohabitation ?!

Quelques séances chez un-e thérapeute pourraient vous faire du bien, par la compréhension des origines de votre problème (puisque c’est quand même obsessionnel…), par l’analyse des pensées qui vous traversent et le changement de ces idées.

Concernant vos filles, il serait bon de leur apprendre la pudeur, qui protège bien et des regards « lubriques » et des gestes déplacés.
Votre propre regard sur elles se doit d’être tout simplement aimant et admiratif.

Il est possible que si vous ne « travaillez » pas sur votre problématique sexuelle vous soyez même excité par elles…, à leur puberté. Cela est une réalité qui se rencontre parfois dans la vie (comme en thérapie).

Je vous souhaite de trouver les moyens d’apaiser votre pulsion afin de ne plus voir les femmes comme des « objets sexuels ».
sp

Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4356 réponses

11953 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 DÉC. 2023

Bonjour,

Ce genre d'attitude peut très bien être liée à un certain type d'éducation. Certains sont élevés dans la discrétion absolue des regards, d'autres non. Pour autant ceux qui ne regardent pas ne sont pas moins tentés imaginativement, et souvent plus que les gens les moins discrets en apparence.
Le comportement extérieur n'exprime pas à ce niveau le comportement intérieur.
La question est plutôt de savoir ce que vous recherchez à "atteindre" par ces regards. Quelle en est la finalité ? Qu'est-ce que vous plait ou vous rassure ? Qu'est ce que vous voudriez posséder qui vous manquerait ? Cela peut-être très subtil et cachés à vos yeux et n'est pas forcément de l'ordre de la sexualité.
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure est entièrement gratuite et sans engagement. Vous pouvez librement prendre un rendez vous sur mon agenda en ligne.

Bon courage à vous

Michel le BAUT
Psychopraticien
Thérapeute Jungien
Analyse de rêves

Michel Le Baut Psy sur Marseille

4191 réponses

21611 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 DÉC. 2023

Bonjour,

Votre tiraillement intérieur est palpable et j’imagine votre inconfort avec ce que vous évoquez.
Il serait hasardeux d’apporter une réponse claire tant cette attitude vis-à-vis des femmes peut avoir de multiples origines. Dans quelles environnement avez-vous grandit ? Quelle image vos parents, de par leur comportements respectifs, vous ont-ils renvoyé des femmes? S’est-il passé un événement significatif avec une ou des femmes qui ai imprimé en vous une idée, une vision particulière à leurs propos ? Y aurait-il une peur d’elles qui ne voudrais pas s’exprimer et que vous compenseriez? Etc…
Il serait à ce stade, nécessaire de vous faire accompagner par un thérapeute qui pourra vous aider à faire ce travail d’introspection, pour mettre en lumière les raisons véritables de cette vision sexualisée des femmes et vous permettre de la transformer, la dépasser.
N’hésitez pas à me contacter pour en parler si vous le souhaitez.

Prenez soin de vous

Didier Simonot
Thérapeute – Psychopraticien
En ligne ou en présentiel

Didier Simonot Psy sur Ernemont-Boutavent

71 réponses

58 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 DÉC. 2023

Bonjour Papapoule,
Dans votre message vous exprimer clairement l'existence en vous d'un conflit interne, entre deux parties de vous même.
Une partie est attirée par le corps de la femme et en éprouve un fort désir, une sorte de pulsion sexuelle, que vous maitrisez semble-t-il très bien.
Une autre partie, non plus pulsionnelle mais" intellectuelle", qui réprouve la partie précédente. Cette partie éprouve un profond respect pour les femmes et considère que porter un regard sur le corps des femmes, en éprouvant du désir, est irrespectueux, ou tout du moins "incorrect".
Tout d'abord, sachez qu'il est tout a fait usuel de ressentir des conflits internes. Cela devient un problème quand le conflit devient trop fort, trop envahissant, car, alors, il consomme énormément d'énergie et peut s'avérer épuisant.
Si cela est votre cas, vous pouvez entamer un travail avec un thérapeute. Le principe va consister à écouter les deux parties en conflit et d’accepter de les ressentir. Vous apprendrez à avancer avec ces deux parties de vous et peut-être à les réconcilier. Il y a peut-être une partie qui ne se sent pas reconnue, voire rejetée, et qui, par conséquent, devient de plus en plus envahissante. N'hésitez pas à entamer ce travail personnel.
Je reste à votre écoute,
Bien à vous,
Philippe MATHIAS

Philippe Mathias Psy sur Toulouse

196 réponses

103 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 DÉC. 2023

Bonjour à vous

Votre message me touche beaucoup et je trouve votre prise de conscience remarquable. En effet, beaucoup d'hommes (ou femmes d'ailleurs) font cela sans même s'en rendre en compte ou sans penser pouvoir remettre en question ce genre d'habitude.
Donc sincérement aujourd'hui vous pouvez déjà valider le fait que vous avez conscience de cela et que, pour vos filles, vous souhaitez changer cela en vous.
Pour aller plus loin dans ce processus de "changement", et avant de vous "débarasser" de ce problème, il est important d'aller regarder ce que cela vous fait vivre lorsque vous vous retrouvez face à des femmes de façon à comprendre profondément ce qui active ce besoin de regarder les différentes parties du corps. En allant vraiment regarder ce phénomène en vous, sans jugement ni culpabilité, juste avec l'intention de comprendre et d'accepter que cela se produit, vous serez alors en paix avec ça et finalement, soit des pensées vous viendront mais vous n'y ferez plus attention, soit les pensées ne seront plus là.
A l'inverse, plus vous voulez éviter que ça se produise, plus vous êtes dans la lutte de ce qui vous arrive, plus le phénomène s'amplifiera et plus vous serez attiré malgré vous vers ce que vous ne voulez pas.
Comme disait très justement Yung : "Ce à quoi je résiste, persiste. Ce à quoi je fais face, s'efface".
Je me tiens à votre disposition pour vous accompagner dans cette démarche.

Prenez soin de vous
Hélène CHAMBRIS
Gestalt Thérapie Humaniste Intégrative
Rdv en ligne ou en présentiel à Marseille 8ème

Hélène Chambris Psy sur Marseille

1251 réponses

2369 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 DÉC. 2023

Bonjour.
J'entends dans votre message un fort conflit intérieur, entre une impulsion que vous ne contrôlez pas, dont vous voulez même vous débarrasser, et vos valeurs. Si je comprends bien votre message, cette impulsion n'a pas de conséquences sur vos actes, ce qui serait un problème différent.
Dans la mesure où votre lutte intérieure ne semble pas atténuer ce besoin, il me semble qu'un travail thérapeutique pourrait vous aider. Un ou une sexologue pourrait par exemple vous éclairer sur le fonctionnement et la signification du désir, sur ce qui peut être mis en place pour l'atténuer, quel niveau de contrôle est atteignable et réaliste. Peut-être que votre résistance renforce ce conflit interne, le rend encore plus omniprésent, génère un cercle vicieux. La thérapie d'acceptation et d'engagement a pour objet d'échapper à ce genre de mécanisme. Enfin, une thérapie plus centrée sur l'introspection (ce que je propose par exemple avec l'Approche Centrée sur la Personne) peut vous amener plus précisément à comprendre d'où viennent cette vision et la façon dont vous la comprenez, ce conflit, ce qui vous met dans une position aussi insupportable aujourd'hui.
J'espère avoir pu vous éclairer.
Grégoire Taconet
Psychopraticien en Approche Centrée sur la Personne
Consultations en cabinet à Lyon ou en visio

Grégoire Taconet Psy sur Lyon

58 réponses

29 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 DÉC. 2023

Bonjour

De quoi l'hyper sexualisation du corps des femmes est-elle le symptôme chez vous?
C'est la question qui se pose à vous et à laquelle vous devez répondre pour pouvoir résoudre cette mauvaise manie.

Pour autant, énoncer ceci et le poser en ces termes ne vous avance pas concrètement.

Il vous faudra revisiter votre histoire de vie pour identifier ce qui, depuis aussi longtemps que vous vous en souvenez, génère en vous ce type de comportement en présence de femmes. Les hypothèses pourraient être multiples, c'est bien votre histoire de vie qui va vous en donner la clé.
Cela passe par un travail thérapeutique.
Je peux vous accompagner si vous le désirez.

Je reste à votre disposition si vous souhaitiez approfondir cet échange, n'hésitez pas à me contacter.

Bien cordialement

Bruno BRICE
Thérapeute Narratif Psychopraticien

Bruno Brice Psy sur Aix-en-Provence

416 réponses

199 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 DÉC. 2023

Bonjour et merci d avoir posté cette question.
Je note dans votre témoignage que vous le vivez comme une pulsion , quelque chose qui prend le contrôle en vous , comme un automatisme en présence d un déclencheur, ici la femme.
Je vois deux axes possibles , soit de travailler autour de l impact du déclencheur , et donc de modifier le comportement associé ( en PnL , en hypnose par ex) ou bien d aller plus loin pour découvrir le sens de ce symptôme, a quoi il sert vraiment , qu est ce qu il vient protéger , et c est une démarche plus profonde car vous n avez sûrement pas la réponse , et une thérapie pourrait vous aider à le découvrir , et donc d alimenter ce sens autrement , déplacer le symptome de la bonne manière pour vous .
bien à vous
Jean Michel Blenet

Jean Michel Blenet Psy sur Montpellier

42 réponses

16 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 DÉC. 2023

Bonjour
Ce que vous appelez “une mauvaise manie” est en réalité un symptôme. Un symptôme n’est pas forcément grave c’est la traduction d’un tiraillement, d’un conflit entre la réalité et la vie psychique. Je vous conseille d’entamer une thérapie pour déplier votre histoire personnelle et comprendre ce qui anime vos besoins impérieux, mais aussi cette peur de projeter cela sur vos filles. La relation à la femme est une vraie question, et comme pour tout homme, la relation à la femme est problématique. N’hésitez donc pas à en parler à un professionnel qui saura vous entendre sans vous juger et faire un chemin avec vous pour apaiser ce qui vous tourmente. Bien à vous.

Myriam Lasry Psy sur Paris

591 réponses

241 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12950 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16200

psychologues

questions 12950

questions

réponses 135950

réponses