Colères enfant 3 ans

Réalisée par Delfynncherie · 22 févr. 2023 Parentalité

Bonjour,
Je me retrouve à vous écrire complètement démunie face à un problème classique : mon fils César, dernier d'une fratrie de 3 enfants, est insupportable depuis l'acquisition de la marche (13 mois). Il a aujourd'hui 3 ans et demi.
Ses 2 soeurs n'ont pas posé plus de problèmes que ça, mais lui passe ses journées et ses nuits à déranger tout le monde : caprices, colères, violence envers ses soeurs ou lui-même, chantage... Il est régulièrement puni dans sa chambre pour éviter la violence.
Et quand il n'est oas en colère (les 3/4 du temps depuis 2 ans), il est joyeux à la limite de l'hystérie, avec beaucoup d'énergie et pey de pause entre tout ce que je vous décrit. C'est un vrai challenge quotidien, complètement épuisant.
Les nuits sont toutes aussi problématiques puisqu'il a des problèmes d'endormissement (il peut mettre jusqu'à 3h pour s'endormir malgré le rituel), il a des réveils nocturnes (parfois somnanbule, parfois il veut juste jouer).
A contrario, la journée à l'école se passe bien, ce dont on le félicite volontiers, mais en rentrant il décharge...
Tous les conseils sont les bienvenus, son père et moi sommes épuisés par ce rythme effréné, personne n'y prend aucun plaisir.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 24 FÉVR. 2023

Bonjour,

Un premier petit pas, serait de remarquer tout ce que votre enfant fait bien, tout ce que vous aimez chez votre enfant.
Même si ce sont de petites choses :
Par exemple : « merci de m’avoir aidé à … », « je suis fière de toi quand… tu grimpes à vélo, tu dessines… », « j’apprécie vraiment quand tu… »
Plus vous donnerez de l’attention positive à votre enfant, et plus il fournira des efforts et ira dans le sens de ce que vous attendez de lui.
En changeant votre regard sur lui aussi. Votre fils est insupportable, mais est ce qu'il se limite à ça pour vous ? Quelles qualités appréciez vous chez lui? Vous pouvez prendre un temps pour noter tout ce que vous aimez chez lui, ce sera plus facile de lui verbaliser par la suite.
Sur la question de la colère, il s'agit effectivement d'une période où l'enfant a encore du mal à maitriser ses émotions et à les verbaliser. Vous pouvez lui montrer les vidéos de Lumni "les émotions de P'ti cube" qui sont tops pour apprendre à mieux comprendre et gérer ses émotions.
Ce sont des premiers éléments de réponse, mais n'hésitez pas à me contacter pour un accompagnement plus approfondi afin de retrouver une vie de famille apaisée et vous donner les clefs pour reprendre du plaisir dans votre parentalité.

Cordialement,
Céline Uriet
Coach Parentale

Céline Uriet Psy sur Genas

17 réponses

494 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

24 FÉVR. 2023

Bonjour,

Il faudrait probablement le faire voir dans un premier temps par un pedopsychiatre pour voir avec lui s'il peut y avoir un problème plus somatique que psychosomatique. Il faut éliminer une cause somatique ou neurologique (hyper activité par exemple etc ..)
Par contre le fait qu'il soit calme à l'école et que ce comportement apparaisse seulement à la maison peut être le signe d'un problème plus psychique. C'est comme si l'école lui donnait sa place, l'encadrement dont il a besoin, le sécurisait. A la maison on peut se demander si son comportement ne traduit pas la difficulté à trouver sa place et cela doit être une source d'angoisse pour lui.
Il faudrait creuser avec vous.
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure est entièrement gratuite et sans engagement. Vous pouvez librement prendre un rendez vous sur mon agenda en ligne.

Bon courage à vous

Michel le BAUT
Psychopraticien
Thérapeute Jungien
Analyse de rêves

Michel Le Baut Psy sur Marseille

4218 réponses

21760 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

24 FÉVR. 2023

Madame bonjour,
D'après votre écrit, votre fils César semble être très sensible et vit de ce fait ses émotions intensément. N'ayant pas les mots pour exprimer cette charge émotive, il manifeste ses besoins par le corps, ce qui l'amène à être tantôt dans la violence, tantôt dans une joie incontrôlée.
Comment réagir face à cette surcharge émotionnelle?
Il est important de lui dire que vous comprenez ce qu'il ressent car si César sent qu'il est entendu, compris, cela pourra l'aider à calmer son besoin de bouger ( par exemple, devant l'excitation d'aller au parc, vous pouvez lui dire :"Je vois que tu es très heureux d'aller jouer au toboggan!")
Vous pouvez faire quelques exercices de relaxation adaptés à son âge: lui proposer de poser sa main sur sa poitrine pour sentir son cœur battre; il prendra conscience qu'il a un rythme cardiaque très rapide ; lui dire qu'il est le seul à pouvoir baisser le rythme de son cœur. Au moment du coucher, lui proposer de respirer profondément ; instaurer un rituel du coucher qui le sécurisera. Un petit massage du dos, par exemple, pourra l'aider à apaiser ses tensions nocturnes.
Par ailleurs, le trop-plein d'énergie peut être libéré par une activité physique régulière ( sorties au parc, piscine, danse à la maison ...)

J'espère que ces quelques conseils vous permettront de retrouver un apaisement à la maison; le cas échéant, n'hésitez pas à revenir vers moi, je me ferais un plaisir de vous accompagner.

En restant à votre écoute,
Bien à vous.

Battaglia Sandrine Psy sur Brive-la-Gaillarde

15 réponses

18 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

23 FÉVR. 2023

Bonjour,

Je n'ai rien à ajouter à ce que ma consœur Madame Thomas vous a extrêmement bien expliqué sur les phases du développement psycho-affectif de l'enfant.
J'ajouterai simplement que la plaque tournante des émotions à 3 ans est un réel chao et c'est normal.
La punition est frustrante et même si vous le percevez joyeux, il en souffre assurément.
Je me permets de vous préciser que ses émotions ne sont pas les émotions gérées ultérieurement à l'âge adulte et qu'il serait plus judicieux de vous metre à côté de lui pour qu'il sache que vous avez bien entendu son mécontentement ou ses raisons le poussant à communiquer par l'émotion de la colère.
Lui parler simplement et calmement aura plus d'effet sur lui que le punir il le semble.
Je suis à votre disposition pour vous aider dans cette parentalité en toute bienveillance et avec empathie pour construire des bases solides et de sécurité pour votre fils mais aussi une relation épanouie entre parents et enfant.

Bénédicte ESCARON
Thérapeute d'aide à la parentalité
Praticienne en psychothérapie
Psychanalyste

Benedicte Escaron Psy sur La Haye-d'Ectot

892 réponses

9291 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

23 FÉVR. 2023

Bonjour,
Votre enfant, par sa colère, essaie de vous dire quelque chose que vous 'entendez pas autrement. Et plus vous le punissez, plus il redouble de colère car il ressent cette incompréhension comme une grande injustice.
Il faut en trouver la cause et apparemment, elle se trouve au foyer puisqu’à l’école, tout semble bien se passer. Il peut s'agir d'une peur de l'abandon par exemple. J e vous encourage à consulter seuls d'abord : souvent, grâce à un questionnement poussé, on arrive à cerner le problème.
Je consulte en présentiel ou par visioconférence. Merci de me contacter avant de vous inscrire sur l’agenda de la plateforme.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l’enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques

Véronique Blanche Psy sur Quessoy

6558 réponses

4502 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

23 FÉVR. 2023

Bonjour Madame,

Le débordement émotionnel que vous décrivez chez votre fils montre qu’il a beaucoup de mal à réguler et canaliser ses émotions.
Et ça peut l’effrayer et le mettre en colère.
À son âge les colères peuvent se transformer en violences : ce qui est difficile à vivre est mis sur le compte d’un-e autre.

Ce que vous écrivez sur lui semble être quand même un peu au delà de l’agitation naturelle d’un garçon de son âge.

Le mieux serait que vous demandiez l’avis d’un pédopsychiatre, qui pourra vous donner des conseils pour l’aider à se calmer.

Je vous souhaite de comprendre ce qui provoque ce comportement chez votre fils et arriver à l’aider pour son bien être d’abord et aussi pour un plus de paix familiale.
sp

Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4374 réponses

12000 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

23 FÉVR. 2023

Bonjour,

Des parents démunis et épuisés et qui ne le serait pas après deux années à ce rythme. Avant de parler de votre enfant, je vous invite à trouver dans votre entourage des relais professionnels.

Concernant votre enfant, vous qualifiez cela de classique et dans la même phrase dites de lui qu'il est insupportable. Je vous laisse le soin de prendre conscience de cela.

Ensuite, je vous invite à prendre attache avec votre médecin traitant car vous décrivez des comportements toujours dans les extrêmes avec un endormissement et un sommeil perturbés. Visiblement cela se cantonne à la maison puisque rien n'est visible à l'école. Votre enfant vit cela dans son corps depuis deux ans, c'est long pour un petit être de devoir vivre cette énergie et trouver un moyen de la décharger.

Parfois une consultation même avec son pédiatre peut débloquer les choses et laisser apparaître une ouverture pour comprendre son comportement.

Il est impossible sans rencontrer l'enfant, connaître son vécu depuis la période intra-utérine, de vous donner une explication quelconque.

Mais ne restez pas seule face à cela, votre épuisement, celui de votre conjoint et celui du reste de la fratrie sera à terme préjudiciable pour tous y compris César.

Je peux également vous dire, pour vous rassurer, que parfois il s'agit de peu et qu'un simple ajustement systémique ou une aide extérieure remettent les compteurs à zéro.

Prenez soin de vous tous et en attendant trouver lui une activité physique.

Bien à vous,

Dalila Nourdin

Dalila Nourdin Psy sur Lyon

246 réponses

323 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

23 FÉVR. 2023

Bonjour, il semble que votre fils présente des comportements difficiles et que cela affecte grandement votre vie familiale. Il est compréhensible que vous soyez épuisés et démunis face à cette situation. Il est important de comprendre que ce comportement peut avoir de nombreuses causes, notamment des difficultés émotionnelles ou comportementales sous-jacentes.

Je vous conseille de consulter un professionnel de la santé mentale, tel qu'un psychologue pour évaluer les facteurs sous-jacents de son comportement et élaborer un plan d'action pour aider votre fils et vous soutenir en tant que parents. Ce professionnel pourrait vous aider à mettre en place des stratégies pour renforcer la relation avec votre fils, encourager des comportements plus positifs et gérer les comportements difficiles.

Il peut également être utile de consulter un pédiatre pour discuter des problèmes d'endormissement et de somnambulisme, afin d'écarter toute cause physique.

Enfin, il est important de noter que la patience et la compréhension sont essentielles dans ce processus. Les comportements de votre fils ne sont pas de votre faute et il est important de ne pas se blâmer. Il est également important de prendre soin de vous en tant que parents, car cela peut être une période difficile.

Je reste à votre écoute,

Bien à vous,
Mélanie Maillot
Psychologue clinicienne et psychothérapeute

Mélanie Maillot Psy sur Saint-Paul (La Réunion)

126 réponses

59 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

23 FÉVR. 2023

Bonjour
Votre fils exprime des émotions, il semble anxieux .
Pourquoi a l école tout se passe bien?
Quand un enfant est heteroagressif et change d humeur régulièrement c est qu il est angoisse mais pourquoi.il serait judicieux de l emmener voir un pedopsychiatre et psychologue pour enfant pour qu il puisse exprimer son mal être par le jeu ou le dessin et qu un diagnostic puisse être posé
Bien a vous

Sandrine Debacker Psy sur Gap

53 réponses

25 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

23 FÉVR. 2023

Bonjour, la bonne nouvelle est qu’il se sent secure, libre chez vous… mais s’autorise tout. Pensez vous avoir eu la même éducation de base avec lui que ses sœurs ? N’y a t il pas un syndrome d’hyperactif (a vérifier médicalement) ? Il serait intéressant de lui faire par exemple dessiner comment il représente sa maison, son foyer et puis un autre lieu comme l’école… pour comparer les libertés qu’il s’autorise et s’il y a des points communs ou des différences en le faisant raconter ce qu’il représente … c’est un petit bonhomme plein d’énergie ! Peut être déjà l’inscrire dans un club sportif type judo ou un sport collectif pour vous soulager et libérer une partie de son énergie. Je reste à votre écoute si besoin

Mohamed El Khayari Psy sur Lille

49 réponses

12 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

23 FÉVR. 2023

Bonjour,

Un problème classique dites-vous ?
C'est donc que vous avez conscience que la colère fait partie du développement classique de l'enfant ?
Effectivement.
Entre 0 et 18 mois environ, l'enfant est dans la phase de fusion,  il ne fait pas la distinction entre lui et l'autre. Puis autour de 18 mois -13 pour votre fils- l'enfant entre dans la phase de séparation. Il commence à faire la distinction entre lui et vous. Ce qui est à la fois un pas vers l'autonomie et à la fois la fin de la fusion confortable où tout lui était offert.
Il est donc tiraillé entre le désir de grandir et le désir de rester nourrisson. 13 mois c'est tôt. Sans doute tiré vers le haut par ses 2 grandes soeurs, il n'a pas eu trop le temps d'apprendre à passer d'un stade à l'autre. Alors il est débordé par ses émotions et c'est la colère qui prend toute la place.

Lorsque vous le punissez, vous renforcez son impuissance à gérer ses émotions et donc sa colère.
Je reprends vos mots "insupportable", "caprices", "chantage". Ces mots sont des constructions mentales qui appartiennent au monde des adultes. Votre fils est bien trop jeune pour en capter la portée.

La colère est un besoin qui hurle.
Votre enfant a juste besoin d'être accueilli  tel qu'il est.
Je vous invite à vous asseoir simplement à côté de lui. À le laisser vivre sa colère, se décharger après une journée où il a retenu toutes ses émotions/frustrations à l'école et à le rassurer sur votre capacité à l'aimer quoiqu'il arrive.
Je vous invite à apprendre à reformuler à votre enfant ce qu'il n'arrive pas à exprimer. Peut-être "tu te sens en colère parce que la journée à été longue à l'école et tu aurais préféré rester jouer à la maison ?"

Je vous invite à écouter les conférences de Marshall Rosenberg "éduquer sans récompense ni punition". Le créateur de la CNV Communication Non Violente, nous donne de belles pistes d'apprentissage à devenir parents.

Je reste à votre disposition si vous souhaitez.
Claire Thomas,
Psychosomatothérapeute

Claire Thomas Psy sur La Chapelle-Caro

1909 réponses

2132 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

23 FÉVR. 2023

Bonjour,

À travers votre description, on constate un fond d’anxiété présent chez votre fils, comment s’est déroulée votre grossesse et l’accouchement ? Était ce un enfant désiré ? Quel est le relationnel entre lui et ses sœurs? Comment le papa gère la situation quand vous êtes absente et est ce différent ? Avez vous déjà évoqué la situation avec son pédiatre? Et quel est le diagnostic de son côté? Est ce que ce comportement est exclusivement réservé au foyer familial?

À mon sens, il faut investiguer, afin de comprendre son comportement actuel et y apporter des solutions adaptées.

Je reste à votre écoute avec bienveillance et empathie
Bien à vous
Marjorie Lugari
——————-
*** aide à la Parentalité
*** psychanalyste
*** praticien en psychothérapie
Visio uniquement

Anonyme-377370 Psy sur Aix-en-Provence

5591 réponses

10858 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Parentalité

Voir plus de psy spécialisés en Parentalité

Autres questions sur Parentalité

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13050 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16200

psychologues

questions 13050

questions

réponses 136200

réponses